La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comptabilité et gestion Séance 5: comptabilité analytique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comptabilité et gestion Séance 5: comptabilité analytique."— Transcription de la présentation:

1 Comptabilité et gestion Séance 5: comptabilité analytique

2 La comptabilité de gestion: un outil interne Une analyse des performances de l entreprise Calcul de coûts activité par activité, et non pas de manière globale, Décisions: politique de prix, abandon d un produit, investissement, volumes de production.

3 Exemple: Dans un Hôtel restaurant, le gérant souhaite connaître les résultats des trois activités « hôtel », « restaurant » et bar séparément, ou bien un fabricant de mobilier produisant des armoires (A), des bureaux (B) et des chaises (C). La comptabilité générale ne fournit qu un résultat unique.

4 Comptabilité analytique: Calculs des coûts qui se rattachent à chaque produit / branche, calcul du résultat pour chaque produit. Aide à la prévision

5 Différentes méthodes de calculs de coûts pour différentes décisions: Le coût total ou complet comprend toutes les charges engagées pour un produit, Les méthodes de coût partiels ne prennent en compte que les charges directes: les salaires des ouvriers, les matières premières.

6 Le coût complet Le coût total: on prend en compte toutes les charges qui se rapportent au produit en question: charges directes et les charges indirectes: investissements (part d utilisation pour le produit), frais de gestion, etc. Utilisé pour les décision d investissement, désinvestissement, volumes de production et politique de prix.

7 Le coût partiel Utilisé pour des décision: prix de vente lorsque la production est déjà effectuée, possibles rabais, C est un coût variable: coût d une unité si l on a déjà mis en place les moyens de production pour ce produit Prévisions de résultats

8 Le calcul des coûts complets: Distinction entre charges directes et indirectes, et non pas par nature Une charge directe est une charge qui peut être rattachée sans ambiguïté à un produit particulier

9 Les charges prises en compte Charges non incorporables; exemple: charges exceptionnelles Charges supplétives; exemple: facteurs de production utilisés gratuitement Charges comptabilisées - charges non incorporables+ charges supplétives= charges prises en compte dans le calcul du coût complet

10 Processus de calcul de coût Charges de la comptabilité générale Charges indirectes Coûts des produits Charges directes Charges supplétives Charges non incorporables affectation Tableau de répartition réparti tion imputa tion Centres d analyse

11 Les centres d analyse Unités qui regroupent des activités homogènes (exemple: un atelier d emballage, un service comptable). Centres principaux: participent directement à la production (l atelier) Centres auxiliaires: jouent un rôle plus fonctionnel, et travaillent pour les autres centres (service comptable)

12 La répartition Répartition primaire: frais clairement rattachés aux centres principaux. (exemple: les salaires des ouvriers de l atelier). Répartition secondaire: les frais des centres auxiliaires sont répartis entre les centres principaux. Exemple: le service comptable travaille pour tous les centre principaux.

13 L imputation Une fois que l on a calculé les frais de chaque centre principal, on les impute aux différents produits. En fonction du nombre d unité d œuvre consommée par chaque produit. Unité d œuvre: unité permettant de mesurer le niveau d activité d un centre. Exemple: heures de fonctionnement de la machine d emballage, ou l heure de main d œuvre.

14 Exemple L atelier d emballage Z a utilisé au total 100h de main d œuvre, dont 50 consacrées au produit A, 30 pour le produit B et 20 pour le produit C. Les frais de l atelier (après répartition) sont de E. Unité d œuvre: l heure de travail Calculer le coût de l unité d œuvre, puis les coûts d emballage à imputer aux produits A, B et C.

15 Les frais fixes Parmi les frais fixes figurent les investissements. On ne prend pas en compte l investissement total mais l amortissement sur l année. Amortissement: constatation de la dépréciation d une immobilisation (vétusté, obsolescence). Exemple: une chaîne de montage d une durée d utilisation totale de 10 ans sera amortie sur 10 ans.

16 Exercice Le cas Geoffroy


Télécharger ppt "Comptabilité et gestion Séance 5: comptabilité analytique."

Présentations similaires


Annonces Google