La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contrôle des coûts deuxième partie. Finaliser Piloter Postévaluer StratégieManagement du court terme Contrôle stratégique Contrôle de gestion Contrôle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contrôle des coûts deuxième partie. Finaliser Piloter Postévaluer StratégieManagement du court terme Contrôle stratégique Contrôle de gestion Contrôle."— Transcription de la présentation:

1 Contrôle des coûts deuxième partie

2 Finaliser Piloter Postévaluer StratégieManagement du court terme Contrôle stratégique Contrôle de gestion Contrôle opérationnel ou des tâches ou d exécution Coûts préétablis et écarts Convention comptable Coût complet Direct costing Des coûts différents pour des usages différents (Direct costing) Imputation rationnelle

3 Quel est le comportement des coûts ? Coûts variables volumiques : sajustent selon la quantité du produit ou service final Exemple : matière consommée Coûts variables indivis : sont déclenchés forfaitairement par rapport au service final Exemple : carburant de lautobus, péage de lautoroute Coûts fixes de capacité : ressources consommées pour être capable d assurer une activité dans des conditions définies de performance (qualité, délai, variété des options…) Exemple : assurance dune voiture, loyer du garage, amortissement...

4 Exemples de coûts variables indivis Conditionnement 10 Transport 100 Réglage 250 Mais alors, que signifie un coût unitaire qui les regroupe ?

5 Le « direct costing » Coûts constatés Variables Directs Indirects Directs De capacité Entrent dans le calcul des coûts des produits Marges sur coûts variables par produits Résultat N y entrent pas Logique : point mort

6 P v Principe du point mort Montants Quantités Chiffre d affaires Coût total Q = F/(P-v)

7 Le cas dun déficit structurel CA, COÛTS QUANTITE COÛTS CA

8 Un autre cas dun déficit structurel CA et coûts Quantité COÛTS Point mortCapacité N Coûts en IR (v + F/N) Prix Coût en IR v F CA

9 Exemple Faut-il accepter la commande de 1000 unités à 85 par unité, sachant que : - le coût variable unitaire est de 55, - les coûts de capacité totaux de l entreprise sont de par mois - sa capacité mensuelle de production est de 4000 unités, - le prix habituel est de 125

10 Cette commande coûte ce quelle nous oblige à sacrifier Si elle oblige à sacrifier d autres commandes, son coût est la perte de CA qu elle implique Sinon, son coût est la valeur des ressources qu elle fait consommer Exemple : on sattend à vendre 3400 unités à unités « non pertinentes » ?

11 Perte de CA sur 400 unités Coût variable de 600 unités 400 x 125 = x 55 = Chiffre d affaires 1000 x 85 = On peut vérifier : Sans la commande Ventes : 400 x 125 = Coût variable : 55 x 400 = Marge : 400 x 70 = Avec la commande Ventes : 1000 x 85 = Coût variable : 1000 x 55 = Marge : 1000 x 30 = Contribution de la commande 400 x 85 = x 85 =

12 Mais les 600 unités « libres » n ont-elles pas dautre coût dopportunité que les coûts variables ? Le coût de la capacité immobilisée /3400 = 44,1 Lattente d autres commandes On est déjà gagnant… ,1 = 99,1 A moyen terme il y a 25 de résultat au moins ! Production 3400 à 125

13 Mais les 600 unités « libres » n ont-elles pas dautre coût dopportunité que les coûts variables ? Le coût de la capacité immobilisée /4000 = 37,5 Lattente d autres commandes au prix normal ou à un prix supérieur à 92, ,5 = 92,5 A moyen terme il manque 7 au moins sur les 6000!


Télécharger ppt "Contrôle des coûts deuxième partie. Finaliser Piloter Postévaluer StratégieManagement du court terme Contrôle stratégique Contrôle de gestion Contrôle."

Présentations similaires


Annonces Google