La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DECHETS BIODEGRADABLES & DEVENIR DES PRODUITS « Le meilleur déchet est celui que lon ne produit pas » 1/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DECHETS BIODEGRADABLES & DEVENIR DES PRODUITS « Le meilleur déchet est celui que lon ne produit pas » 1/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/"— Transcription de la présentation:

1 DECHETS BIODEGRADABLES & DEVENIR DES PRODUITS « Le meilleur déchet est celui que lon ne produit pas » 1/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP

2 2/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Un déchet « organique » C,H,O,N,S Déchet biodégradable - > dégradable par les microorganismes Le stade ultime de la biodégradation (C,H,O) - > CO 2 + H 2 0 une notion toute relative le temps de biodégradation est liée aux conditions climatiques et de milieu ainsi quaux architectures organiques concernées. Le polyéthylène, pourtant organique par sa composition, élaboré à partir dun substrat biodégradable (le pétrole) nest pas biodégradable. Matière Organique Non Synthétique (MONS) DECHETS BIODEGRADABLES

3 3/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP ORIGINE DES DECHETS BIODEGRADABLES LAgriculture- Sylviculture- Elevage En France ( ADEME 2006 ), sur 868 Mtonnes, de déchets produits par an, 374 Mtonnes (43%) ont pour origine ce secteur dactivité. Ces déchets sont biodégradables à lexception de 1,2 Mtonnes (phytosanitaires,déchets vétérinaires…). Les industries (Agroalimentaires-papetières) En PACA ( CRITT agro 2006 ) environ 1 Mtonnes de coproduits biodégradables sont générés par les 4 principales filières (produits du grain,viande,fruits et légumes, produits laitiers). Déchets municipaux (Ordures ménagères - Boues de STEP - Déchets verts) La France en produit 45 Mtonnes (5,2%) dont 14 Mtonnes issus des collectivités et 31 Mtonnes issues des ménages. En PACA, un particulier produit environ 500 kg/an dordures ménagères dont environ 150 kg (30%) sont biodégradables.

4 4/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Ressource nutritive (digeste) Alimentation animale (fruits, légumes, restes alimentaires, produits du grain, lactosérum…). Combustion directe (faible humidité) - chaudières, incinération… Méthanisation (processus microbiologique en absence dair) pouvoir méthanogène du déchetpouvoir méthanogène du déchet VALORISATION DES DECHETS BIODEGRADABLES Déchets + O 2 + micro-organismes CO 2 + H 2 O + chaleur + COMPOST Compostage (processus microbiologique en présence dair) Déchets (liquides ou solides) DIGESTEUR micro-organismes BIOGAZ (CH 4 +CO 2 ) DIGESTAT

5 5/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Le Retour au sol de la Matière Organique Enjeux : Améliorer la qualité des sols (matière organique) Lutter contre le tassement et lérosion Stockage de Carbone dans les sols Une question de bon sens... Restituer au sol une partie de la biomasse initialement produite par ce même sol au travers de nos aliments.

6 6/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP LEXIGENCE DE QUALITE DU COMPOST NF U « Amendements organiques » AMAO: août 2007 NF U « Amendements organiques composts contenant des Matières dIntérêt Agronomique issues du Traitement des Eaux » AMAO: mars 2004 VALEUR AGRONOMIQUE (Matière sèche, N,P,K...) 9 ETM (As, Cd, Cr, Hg, Ni, Pb, Se, Cu, Zn) COMPOSES DE TRACE ORGANIQUE (3 H.A.P.) INDICATEURS BIOLOGIQUES (E.Coli; Entérocoques; Salmonelles; œufs dhelminthes; Clostridiums) INERTES ET IMPURETES (plastique; verre; métaux) TRACABILITE Numéro de lot LES CRITERES

7 7/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP t./an de déchets compostés (2007) 21% de déchets verts compostés seuls en contre 66% en national 48 sites de compostage représentant une production annuelle de tonnes de compost.

8 8/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Etude 2007 Uniquement 1/3 du potentiel total a été considéré

9 9/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Une diminution de la Surface Agricole Utilisable (SAU) En France: perte de SAU - 2,5Mha en 40 ans Planète: 0,5 ha/hab en 1950, 0,3 ha en 1990, 0,1 ha/hab en 2050 Doublement ou triplement des besoins alimentaires mondiaux 6,9 milliards dhabitants en 2010, 9 ou 10 milliards en personne sur 6 est malnutrie. De nouvelles utilisations des ressources végétales pour la production dénergie et des bio-produits 0,6 Mha en France en 2005, 7 Mha en 2050 Les phénomènes « naturels » liés au changement climatique: perte sous les eaux, désertification, salinisation et acidification des sols. LE DEFI ALIMENTAIRE ET ENERGETIQUE

10 10/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP LES TERRES AGRICOLES, UN ENJEU POUR DEMAIN - La survie du métier dagriculteur. Décalage entre le revenu agricole et le prix du foncier. - Des techniques agricoles respectueuses de lenvironnement. La dégradation des sols et les pollutions collatérales. - Optimiser lutilisation des terres 1kg de viande bœuf = 8 kg de céréales et 1kg de poulet = 2kg de céréales. Lélevage accapare dans le monde, 78% des terres agricoles et 60% de la production céréalière. - La cession des sols par les pays « pauvres ». Au premier semestre 2009, léquivalent de la surface agricole exploitée en France a changé de main (30 millions ha).Acheteurs: Chine, Pays du Golfe… Vendeurs: Afrique, Russie… - Lutter contre les spéculations futures sur le marché des matières premières alimentaires (blé, soja, maïs)

11 11/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP Pour la première fois depuis 150 ans, en 2008, la forêt a cessé de gagner du terrain en France. Chaque année lurbanisme consomme ha de sol (département des BdRh: ha). Comment arbitrer entre la fonction nourricière du sol et une simple surface utilisable? Lagriculture intensive ne permet plus de compenser la perte de surface. Les rendements à lhectare restent stables, mais engendrent une dégradation des sols par une baisse de la teneur matière organique, un tassement et une diminution de la biodiversité par les monocultures. LE CONFLIT DUSAGE ET LES QUESTIONS POSEES

12 Merci de votre attention 12/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/ CCIMP

13 RETOUR


Télécharger ppt "DECHETS BIODEGRADABLES & DEVENIR DES PRODUITS « Le meilleur déchet est celui que lon ne produit pas » 1/X ADEME Provence-Alpes-Côte dAzur Bernard VIGNE/"

Présentations similaires


Annonces Google