La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tous droits réservés SYRTALS SI1 le 11 mars 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tous droits réservés SYRTALS SI1 le 11 mars 2010."— Transcription de la présentation:

1 Tous droits réservés SYRTALS SI1 le 11 mars 2010

2 2 Présentation de notre société Fondée en 1997, SYRTALS SI concentre aujourdhui une équipe de plus de 50 consultants spécialisés dans le traitement des flux financiers. Une expertise reconnue acquise au sein de la clientèle de banques et dentreprises. Une reconnaissance des éditeurs de progiciels financiers. Un pool unique de compétences méthodologiques, fonctionnelles et techniques indispensables au traitement global des flux financiers. Des pôles dactivité interne collaboratifs : Cash Management Canaux de communication entreprise banque ( ETEBAC, SWIFT, EBICS ) SEPA (banques, entreprises) Dématérialisation process (paiements, signature, facture, …) …

3 3 Sommaire : Que mettre sous « collection factory » Identification des zones de rationalisation Chantier SI : le cœur de métier de lentreprise Chantier Mandat : la nouvelle obligation Chantier Flux : la relation « bancaire » Chantier Risques et Litiges Chantier Communication client Conclusion : où sont les réductions de coûts Collection factory : optimiser les coûts Sommaire

4 4 Le constat Le prélèvement SEPA engendre de nombreux changements dans le SI du créancier Le transfert de responsabilité sur le créancier nécessite la mise en œuvre de nouvelles fonctions Les nouveaux protocoles exigent de nouvelles connaissances Larrêt dX25 et des formats associés nécessitent parfois lévolution des interfaces déchanges Les enjeux sont importants Les coûts sont importants Collection factory : optimiser les coûts Que regrouper sous « Collection Factory »

5 5 Communication bancaire en migration Obsolescence dETEBAC / X25 Remplacement : SWIFTNet / EBICS Quid des solutions Web / ASP Une Europe des paiements en construction SEPA : Mise en place du SCT / SDD Abandon du virement / prélèvement Adoption des nouveaux formats Démarche dOptimisation du Cash Management Dématérialisation des paiements/signatures Centralisation de la trésorerie & des flux Maîtrise des risques (fraude, opérations, …) Contraintes économiques dactualité Difficultés daccès au financement Nécessité de réduire le BFR Logique de réduction de coûts ? ? ? ? Collection factory : optimiser les coûts Que regrouper sous « Collection Factory » Le constat

6 6 Lapproche proposée : Maîtriser la trajectoire Identifier des blocs fonctionnels cohérents Analyser la valeur des fonctions Optimiser les investissements Faire évoluer larchitecture en conséquence Externaliser éventuellement les fonctions « coûteuses » Collection factory : optimiser les coûts Que regrouper sous « Collection Factory » Collection factory = Création dunité(s) fonctionnelle(s) cohérente(s) et industrialisable(s)

7 7 Collection factory : optimiser les coûts Identification des zones de rationalisation Les impacts macro amenés par SEPA

8 8 Collection factory : optimiser les coûts Identification des zones de rationalisation Les chantiers pour le créancier Leur importance dépend des solutions logicielles en place, de la volumétrie émise, du nombre de banques, de lactivité du créancier

9 9 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier SI : le cœur de métier Le chantier SI Impacts SEPA : La domiciliation bancaires des débiteurs La gestion des Identifications Créancier SEPA La gestion des « ultimate » et des données SEPA (identifiants …) La gestion des contrats La gestion des mandats La prise en compte du B2B La bascule vers SEPA Éléments doptimisation La réorganisation des SI des filiales européennes Le report des investissements (impacts clientèle ?) Lutilisation doffres blanches (dépendance externe ?) Enjeux principaux Loptimisation du cash management

10 10 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier SI : le cœur de métier Le chantier SI La prise en compte de la stratégie La mise en œuvre des changements La gestion des interfaces avec les « usines »

11 11 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier flux : la relation « bancaire » Le chantier Flux Le passage au XML (pain) Le choix des outils Ladaptation aux données du SI Lenrichissement des flux Gestion des BIC – IBAN Gestion des données « mandat » Gestion des autres données La gestion des particularités des banques Gestion de certains identifiants, certaines données spécifiques Larrêt de X25 Offres Swift, Ebics, PeSIT/IP, upload de fichiers La gestion de la sécurité Gestion des certificats, des signataires, des habilitations Gestion de la traçabilité des échanges et autorisations

12 12 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier Mandats : la nouvelle obligation Le chantier « Mandats » La gestion des mandats Numérisation / papier Dématérialisation Gestion des anomalies La gestion des flux papier Nouveaux dossiers/contrats Changement de moyen de paiement Gestion des amendements La gestion des demandes de copies Relation avec les banques Recherches de mandats

13 13 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier Risques et Litiges Le chantier Risques et Litiges Gestion des impayés Les rejets Les returns Les refunds Représentation automatique des impayés Gestion par lentreprise, par un prestataire, par la banque Gestion des risques Suivi des encours sur les 8 semaines Suivi des impayés Suivi des demandes de copies

14 14 Collection factory : optimiser les coûts Le chantier Communication Client Le chantier Communication Client La mise en application des règles Délai dinformation client Données dinformations client La relation avec léditique et la gestion des mandats Identification du client et de son contrat La bascule des autres moyens de paiement Bascule des TIP vers du One-Off La gestion de la relation client Base des mandats : Élément de communication client Gestion des changements de domiciliation bancaire Préparation du futur : gestion du e-mandat La dématérialisation des échanges Information électronique

15 15 Collection factory : optimiser les coûts Conclusion : où sont les optimisations ? Conclusion : ce qui fait mal ! Nouveaux investissements (refontes) Nouvelles charges (mandats) Nouvelles tarifications des banques Comment minimiser les coûts Faire jouer la concurrence bancaire (autres acteurs) Limiter les « services optionnels » facturables Faire jouer la concurrence entre les prestataires Internaliser les fonctions automatisables Dématérialiser les flux Externaliser les tâches « humaines » Mettre en commun ces factories En attendant le e-mandat et dautres offres …

16 16 Contacts Syrtals France ADRESSE: 12, RUE DU 4 SEPTEMBRE ISSY L E S MOULINEAUX - FRANCE Tél : +33(0) FAX: +33(0) Syrtals Benelux ADRESSE : 16, RUE DE NASSAU - L-2213 LUXEMBOURG MAIL : Alain MICHEL Consultant Directeur activité SEPA Syrtals France 12 rue du 4 septembre Issy-les-Moulineaux Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) Site : Mobile : +33 (0)


Télécharger ppt "Tous droits réservés SYRTALS SI1 le 11 mars 2010."

Présentations similaires


Annonces Google