La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

- 01 déc 2004 -Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA1 Raisonnement économique de linvestissement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "- 01 déc 2004 -Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA1 Raisonnement économique de linvestissement."— Transcription de la présentation:

1 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA1 Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt Approche méthodologique pour l'aide à la décision d'aménagement pour la protection contre les incendies de forêt Convention MAAPAR ~ DGFAR Déc ~ Déc. 2003

2 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA2 Objectif 1. Proposer une méthode de rationalisation des choix dinvestissements préventifs locaux 2. Tester lapplicabilité de la méthode

3 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA3 Scénarios de feux élaborés à partir du contexte local Organiser en arborescence logique pour couvrir les différentes situations possibles assurer la cohérence de l ensemble Evaluation & chiffrage des dégâts aboutir à une mesure des effets des décisions d investissement Principe

4 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA4 Le PIDAF de la Côte bleue ha sur 7 communes : Carry, Chateauneuf les M., Ensuès la R., Martigues, Les Pennes M., Sausset les P., (Le Rove) 4200 ha de forêt dont 2000 ha discontinue Surfaces brûlées : 1950 ha : 5320 ha Equipement dense 3.1 km de pistes pour 100 ha Déroulement de la méthode

5 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA5 PIDAF Côte Bleue Mètres N Pidafcbl2.shp N EO S

6 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA6 1. Construction dune arborescence de scénarios Hypothèses l'arborescence va être construite " à nombre moyen annuel de feux constant " les dommages enregistrés, basés sur les valeurs statistiques, intègrent le niveau actuel d'équipement des massifs forestiers Cest quoi larborescence... ?

7 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA7

8 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA8 Niveau 1 : Été-Hiver Ensemble 100% des feux Surf. moy. 8ha Été 57% des feux Surf. moy. 11ha Reste de lannée 43% des feux Surf. moy. 3ha

9 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA9 Niveau 2 : Jour-Nuit Été 100% des feux Surf. moy. 11ha Jour 68% des feux Surf. moy. 12ha Reste journée 32% des feux Surf. moy. 9ha

10 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA10 Niveau 3 : Situation météorologique Été-Jour 100% des feux Surf. moy. 12ha Situation calme 12% des feux Surf. moy. 0,4ha Situation explosive 16% des feux Surf. moy. 53,2ha Situation à risque 72% des feux Surf. moy. 7,2ha

11 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA11

12 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA12 Niveau 4 Dispositif préventif « décision cachée »

13 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA13 faible (42%) : < 80 ha (moy. = 63 ha) moyenne (43%) : ha (moy. = 251 ha) forte (15%) : > 530 ha (moy. = 836 ha) Niveau 5 : Surface menacée 371 simulations tirées de latlas : Vent =50 km/h, propagation libre =3h carte de laléa induit surface menacée

14 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA14 Niveau 5 : Surface menacée / situation 3 Été-Jour-Situation 3 100% des feux Surf. moy. 53,2ha S. menacée faible 72% des feux Surf. moy. 31ha S. menacée très élevée 10% des feux Surf. moy. 418ha S. menacée élevée 18% des feux Surf. moy. 125ha

15 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA15 Niveau 6 : Délai dintervention Position des GI Pas de la Fosse, karting Calcul très simplifié : vitesse = 60km/h distance sur route = 1,4 distance en ligne droite Seuil court/long 6 mn en situation 3 x 2 en situation 2 Niveau 4 100% des feux Surf. moy. S Délai court x% des feux Surf. moy. 0,5 S Délai long 100-x% des feux Surf. moy. S S pouvant prendre les valeurs : 6, 25, 31, 84, 125, 418 ha

16 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA16 Niveau 5 100% des feux Surf. moy. S Enjeux faibles x% des feux Surf. moy. 0,75 S Enjeux forts 100-x% des feux Surf. moy. S Niveau 7 : Enjeux urbains menacés Diminution de l'utilisation des équipements de DFCI, et augmentation de la surface brûlée lorsque des enjeux urbains sont menacés. Pas appliqué : en situation 2, (Surf. Men. faible ou moyenne) en situation 3, (Surf. Men. faible).

17 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA17 Niveau 8 : Densité du réseau de pistes Piste DFCI aux normes disponible à moins de 300m Appliqué que lorsque les enjeux urbains sont faibles (utilisation possible des équipements de DFCI) Niveau 6 100% des feux Surf. moy. S Densité forte x% des feux Surf. moy. 0,75S Densité faible 100-x% des feux Surf. moy. S

18 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA18

19 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA19

20 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA20 2. Le chiffrage : estimation des bénéfices et des dégâts épargnés Côte Bleue : production forestière marchande est quasi nulle Fonctions non marchandes de la forêt (Miclet, 2000) biens et services privés / biens publics valeur doption / valeur dexistence / valeur de legs coûts des transports / prix « hédoniques » / évaluation contingente (15 à 30 ) 20 x hab. / ha = 300 / ha Biens matériels exposés aux incendies (EPR, 1999) enjeux assurantiels / valeurs foncières / activité économique 50 % des constructions touchées, remboursés / sinistre / maison exposée / habitation x 2 habitations / hm = / hm dinterface

21 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA21 Le chiffrage Les 33 situations finales ont été caractérisées par deux paramètres de dommages : la surface brûlée moyenne correspondant à la situation, déterminée à partir des simulations détenues dans le SIG, puis valorisée par l'estimation de la valeur moyenne de l'hectare d'espace naturel (300 euros/ha) la longueur de l'interface forêt / habitat, déterminée de la même manière, puis valorisée par l'estimation du dégât moyen causé aux habitations par les incendies (5000 euros/hm).

22 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA22

23 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA23 3. Décisions d investissement Deux modifications de l'arborescence ont été testées : réduction de 50% de la quantité de pistes fonctionnelles (arrêt des entretiens) => réduction de 50% de la proportion du territoire possédant une forte densité de pistes = réduction de 50% de la proportion de feux devant être rattachés à cette condition (lorsque les enjeux urbains sont faibles et la surface menacée moyenne ou forte, en situation météo 2 ou 3) aménagement de 50% des interfaces forêt / habitat (débroussaillement régulier d'une bande de 50m à la zone de contact) => augmentation de 50% de la proportion du territoire possédant des enjeux urbains faibles (car protégés) = augmentation de 50% de la proportion de feux devant être rattachés à cette condition (essentiellement en situation météo 3) => diminution de 50% du linéaire de l'interface réellement concerné par l'incendie

24 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA24 Décisions d investissement : résultats

25 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA25 Conclusions sur les résultats On obtient des résultats … locaux Des résultats … chiffrés. L'impact des incendies dans le massif de la Côte Bleue se chiffre, en moyenne, à plus de euros, soit environ 70 euros/ha/an. Les dommages aux constructions sont beaucoup plus élevés que les dommages aux espaces naturels Les hypothèses d investissement testées montrent que les aménagements destinés à la protection des zones habitées sont les plus "rentables"

26 - 01 déc Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA26 Conclusions sur la méthodologie Applicabilité : l'utilisation de la méthode au traitement d'une vraie question nécessite des investigations lourdes Il y a arbitrage permanent entre précision, homogénéité, et niveau d investigation. Le modèle reste très simplifié / une décision multicritère Il s agit d aide à la hiérarchisation des critères et à l explicitation des hypothèses Nécessité dune traçabilité de la construction de larborescence pour pouvoir faire varier les hypothèses et garder la mesure de la portée des conclusions


Télécharger ppt "- 01 déc 2004 -Raisonnement économique de linvestissement préventif contre le feu de forêt / Cemagref - GREQAM - MTDA1 Raisonnement économique de linvestissement."

Présentations similaires


Annonces Google