La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RESEAUX DE SANTE URPS Masseurs-Kinésithérapeutes 1ères Assises 2013 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RESEAUX DE SANTE URPS Masseurs-Kinésithérapeutes 1ères Assises 2013 1."— Transcription de la présentation:

1 RESEAUX DE SANTE URPS Masseurs-Kinésithérapeutes 1ères Assises

2 DEFINITION Quest ce quun réseau de santé ? La loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé (4 mars 2002) inscrit les réseaux de santé dans le code de santé publique (Art. L du CSP) et en donne une définition unique : « Les réseaux de santé ont pour objet de favoriser laccès aux soins, la coordination, la continuité ou linterdisciplinarité des prises en charges sanitaires, notamment de celles qui sont spécifiques à certaines populations, pathologies ou activités sanitaires. […] Ils sont constitués entre les professionnels de santé libéraux, les médecins du travail, des établissements de santé, des centres de santé, des institutions sociales ou médico-sociales et des organisations à vocation sanitaire ou sociale ainsi quavec des représentants des usagers. […] ». 2

3 ORIENTATIONS NATIONALES 2007 La circulaire DHOS/CNAM du 2 mars 2007 définit les orientations nationales en matière de réseaux de santé. Les principes fondamentaux des réseaux sont réaffirmés : - Un réel décloisonnement des professionnels de santé en vue daméliorer la prise en charge globale des patients doit être favorisé. - Les réseaux doivent intégrer dans leurs objectifs la qualité et la sécurité des soins, au travers des formations pluridisciplinaires et pluri professionnelles, des protocoles et référentiels, ainsi que des évaluations régulières des pratiques et des corrections corrélatives. - Le projet doit répondre à un besoin de santé au bénéfice dune population donnée. - Le réseau ne compense pas une offre de soins inexistante ou déficitaire : il développe une offre de service aux professionnels de premier recours. 3

4 EVOLUTION DES FINANCEMENTS Expérimentations FAQSV, puis réseaux financés via la DDR FIQCS : les réseaux de santé prévus à larticle L du CSP peuvent bénéficier des financements au titre du Fonds dIntervention pour la Qualité et la Coordination des Soins (2007). Convention de financement : durée de 3 ans au maximum (MRS) FIR : financement au titre du Fonds dIntervention Régional (passage du FIQCS au FIR en 2012) Décret n° du 4 octobre 2010 relatif aux contrats pluriannuels dobjectifs et de moyens conclus avec les établissements de santé, les autres titulaires dautorisation et certains services de santé, section 2 CPOM conclu pour une durée maximum de 5 ans, avec une évaluation externe à léchéance de cette période. 4

5 Les réseaux en Languedoc-Roussillon Statut juridique : association loi 1901, GCS, centre hospitalier porteur du réseau Différentes zones dintervention : régional, départemental, infra- départemental Pour la plupart des réseaux, le patient est au cœur du dispositif Constat dune disparité entre les réseaux : évaluation exhaustive des réseaux en LR (2011 – 2012). Travaux menés par les équipes de lARS LR avec des visites sur sites et binômes médico-économiques. Arrêt de 2 réseaux et réorientations des réseaux spécialisés dans léducation thérapeutique du patient 5

6 Perspectives INSTRUCTION N° DGOS/PF3/2012/349 du 28 septembre 2012 relative au guide méthodologique « Améliorer la coordination des soins : comment faire évoluer les réseaux de santé ». Nous devons mener des travaux pour permettre lévolution des réseaux en région LR : évolution des réseaux de santé avec la définition dun appui à la coordination des soins, pour les patients en situation complexe, appelant un recours à une diversité dintervenants dans les différents champs (sanitaire, social et médico-social) : répondre aux besoins du médecin généraliste et des équipes de soins de premiers recours. INSTRUCTION N° DGOS/PF3/CNAMTS/2012/393 du 21 novembre 2012 relative à la mise en œuvre dune méthode dévaluation médico-économique des réseaux de santé. Nous devons procéder, en lien avec lAssurance maladie, à lévaluation médico-économique dun certain nombre de réseaux de santé. Une équipe projet a été constituée en février Un ciblage des réseaux de santé à évaluer a été réalisé. Un temps danalyse statistique des résultats sera réalisé.

7 Perspectives Démarche de contractualisation : 24 CPOM – Réseaux Les travaux sur les CPOM – Réseaux devraient sétaler de mars 2013 à juin Il reste à proposer pour la région LR en concertation avec les partenaires : - Une stratégie politique pour les réseaux de santé de déclinaison du guide méthodologique, prenant en compte le PRS et notamment les parcours de santé portés par lARS-LR, - Un contenu pour un socle commun et des orientations stratégiques par thématique, -Une priorisation des évolutions souhaitées sur les 5 ans.

8 8 Orientation régionale possible Approche territoriale transversale et non plus par pathologies : 5 territoires /LR. Orientation vers : missions de coordination dappui aux professionnels de santé de 1 er recours et notamment les médecins généralistes afin de les aider dans les prises en charge de patients complexes. Logique territoriale nécessitant 4 rencontres départementales (pas de réseau en Lozère) annonçant ce changement : passage des réseaux de santé thématiques à des réseaux de santé territoriaux, populationnels et pluri-thématiques. Recueil de besoins et de propositions auprès des URPS

9 9 Définition socle commun et orientations stratégiques Définition dobjectifs stratégiques communs à tous les réseaux thématiques de proximité : 1.Recentrer lactivité des réseaux sur la coordination dappui aux médecins traitants et aux équipes de 1 er recours. 2.Coordonner les parcours de patients complexes (graduation des soins) 3.Evoluer vers une offre de coordination polyvalente par regroupement des différents réseaux sur un même territoire et/ou par rapprochement avec dautres acteurs sanitaires, médico-sociaux, sociaux.

10 Les réseaux concernés Par territoire : 34 :3 réseaux soins palliatifs, 2 réseaux adolescents, 1 réseau obésité infantile 30 :2 réseaux soins palliatifs, 1 réseau adolescents, 1 réseau obésité infantile 11 :1 réseau soins palliatifs, 1 réseau gérontologique 66 :1 réseau soins palliatifs, 1 réseau gérontologique, 1 réseau adolescents Perspectives

11 Les autres réseaux Réseaux régionaux (6) : Cancérologie, Périnatalité(2), Plaies complexes, Maladies rares, Air + R (maladies respiratoires chroniques) Réseaux Maladies Chroniques (3) : Orientation préférentielle vers léducation thérapeutique diabète type 2, maladies chroniques, hépatites C

12 12 Implication dans plusieurs domaines possibles : AVC, obésité, pathologies respiratoires Education Thérapeutique du Patient (ETP) : des programmes autorisés par lARS, des formations en région (40 heures de formation pour lETP). Exemple : Réseau régional AIR+R, accompagnement du malade respiratoire chronique. Proposition de séances en ETP, formation de quelques kinésithérapeutes devenant par la suite intervenants dans des séances, etc. Positionnement des kinésithérapeutes : Quelques idées


Télécharger ppt "RESEAUX DE SANTE URPS Masseurs-Kinésithérapeutes 1ères Assises 2013 1."

Présentations similaires


Annonces Google