La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr Marie-Christine Moll Mission HAS Coordonnateur Réseau AQuaREL Santé JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 novembre 2011 Atelier 14.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr Marie-Christine Moll Mission HAS Coordonnateur Réseau AQuaREL Santé JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 novembre 2011 Atelier 14."— Transcription de la présentation:

1 Dr Marie-Christine Moll Mission HAS Coordonnateur Réseau AQuaREL Santé JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 novembre 2011 Atelier 14

2 M.C. Moll. JIQH 2012 Décrets du 30 décembre 2011 relatifs au DPC: « Le DPC comporte lanalyse par le médecins de leurs pratiques, ainsi que lacquisition et lapprofondissement de leur connaissance ou de leurs compétences Il constitue une démarche permanente../…méthodes et modalités validées par la HAS../.. Sinscrit dans des priorités nationales» La Simulation répond à ces objectifs, les méthodes utilisées comportent : - Des scénarios liés à des situations cliniques propres aux différentes disciplines (en lien avec des référentiels issus de sociétés savantes) - Des situations dapprentissage de nouvelles prise en charge ou de consolidation des acquis de lexpérience - Une implication individuelle et collective vérifiable des acteurs - Une étape dévaluation au sein du débriefing - Un programme de formation permettant lévaluation de la progression dans le temps (pouvant sinscrire dans un programme plus large) - Des outils transposables des méthodologies HAS (RMM par exemple) Simulation et DPC Définition

3 M.C. Moll. JIQH 2012 Outils HAS suite au rapport sur état des lieux Un guide de bonnes pratiques pour la simulation en santé Construction des programmes (contenus, matériels et méthodes) Organisation des structures de formation par la simulation (mission, gouvernance, infrastructure, ressources) Périmètre des structures de formation (Atelier, Centres, plateformes) Compétence des formateurs.. Disponible début dannée 2013

4 Outils HAS suite au rapport sur état des lieux Un « 4 pages » Simulation outil de DPC Bonnes pratiques dune séance de simulation Modalités dévaluation dans le cadre du DPC

5 Sous limpulsion de lARS Avec le soutient des structures régionales dappui

6 Les objectifs fixés aux SRE par les ARS Un contrat dobjectifs et de moyen en lien avec le PRS Gestion des risques dans le sanitaire Mise en place de la démarche QRE dans le médico social sur 2 axes le médicament et lhygiène, lévaluation externe Un appui méthodologique en matière de Formation qualité et risques Outil commun dans les domaines QRE Une mutualisation des compétences Une homogéisation des pratiques Un périmètre sanitaire et médicosocial M.C. Moll. JIQH 2012

7 Programmes régionaux Sur des thèmes prioritaires Partenariats Réseaux et Centres de Simulation en Santé M.C. Moll. JIQH 2012 OMEDIT

8 M.C. Moll. JIQH 2012 Le public concerné Les professionnels des établissements de santé et médico-sociaux : Pour une amélioration des compétences et la sécurisation des pratiques Les patients, les résidents et les aides de vie : pour une approche concrète et empirique de léducation thérapeutique Un vecteur possible : les réseaux les structures dappuis QRE les réseaux QRE thématiques (ex: ARLIN, OMEDIT) Les réseaux de soins (ex: réseaux de cancérologie ou de peri natalité)

9 M.C. Moll. JIQH 2012 Education thérapeutique ES et médico-social Simulation à lusage des patients ou des aides de vie: Prise en charge du diabète (simuler la gestion de sa glycémie, ses symptômes, son traitement insulinique..) Gestion des médicaments (AVK, psychotropes..) Prise en charge des stomies, des sondes urinaires.. Simulation et stimulation pour malades désorientés Interface avec son environnement dans le cadre du handicap…

10 Atteinte des objectifs des ARS pour: Etablissements de santé M.C. Moll. JIQH 2012 Atteinte des objectifs annuels régionaux en matière damélioration des pratiques médicales para médicales (risques en ambulatoire ou déclaration des EIG) Validation de compétences pour des ES désirant acquérir de nouvelles pratiques (certaines compétences définies par lARS ou le SROS) Validation du transfert de compétences (protocoles de pratiques avancées) Formation à la communication avec les patients, le résidents (consultation dannonce, annonce dun dommage..)

11 M.C. Moll. JIQH 2012 Atteinte des objectifs des ARS pour: Etablissements Médico-sociaux Simulation pour les pratiques dhygiène Simulation sur le circuit du médicament, scénario sur lerreur médicamenteuse Simulation à laccompagnement des patients âgés dépendants Simulation plan bleu Simulation à la gestion des situations de crise (fugue, accident aigu, arrêt cardiaque par exemple…)

12 M.C. Moll. JIQH 2012 Gestion des risques Reconstitution daccidents suites à analyse des causes (BEA) pédagogie régionale Partage dexpérience à partir du nouveau dispositif de déclaration des EIG aux ARS Organisation de Simulation de RMM (apprendre ou comparer) Modélisation de situations à risque mal maîtrisées (ex: organisation du transfert de nouveau né) Revalidation des « savoir faire » suite à un accident grave

13 M.C. Moll. JIQH 2012 Lien avec les réseaux Réseaux qualité (structures dappui SRA/SRE) Construction de programmes régionaux Soutient à la communication de ces programmes Ateliers itinérant en particulier à destination des EHPAD Création du DU de gestion des risques dans la prise en charge des patients en établissement de santé (module spécifique en simulation par discipline) Réseaux hygiènes (communications simulation aux journées hygiène, création de scénarios spécifiques avec ARLIN) Réseaux de cancérologie (Formation en simulation pour la consultation dannonce) Réseaux de gérontologie Réseaux de périnatalité OMEDIT: scénario sur erreur médicamenteuse….

14 Conclusion Un partenariat entre centres de simulation réseaux QRE, réseaux spécifiques de prise en charge souhaité par lARS La définition de programmes de DPC régionaux par la simulation permettant datteindre les objectifs de lARS Des ateliers délocalisés au plus près des établissements les plus petits ou les plus isolés (médico-social) Une part de financement pas lARS via les financements réseaux par une participation versée aux effecteurs M.C. Moll. JIQH 2012

15 proposition 7 Lensemble des ressources doit faire lobjet dune mutualisation selon des critères validés (plates-formes équipées accessibles, banque de scénarios, programmes de DPC…) Simulation en santé : 10 propositions

16 Merci de votre attention Non simulée! M.C. Moll. JIQH 2012


Télécharger ppt "Dr Marie-Christine Moll Mission HAS Coordonnateur Réseau AQuaREL Santé JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 novembre 2011 Atelier 14."

Présentations similaires


Annonces Google