La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Protection pulpo- dentinaire. Definition. Objectifs de la protection pulpo-dentaire. Facteurs impliqués dans le choix de la technique et des matériaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Protection pulpo- dentinaire. Definition. Objectifs de la protection pulpo-dentaire. Facteurs impliqués dans le choix de la technique et des matériaux."— Transcription de la présentation:

1 Protection pulpo- dentinaire

2 Definition. Objectifs de la protection pulpo-dentaire. Facteurs impliqués dans le choix de la technique et des matériaux de protection pulpo-dentinaire Matériaux de protection pulpo-dentinaire Coiffage pulpaire (indirect, direct)

3 Objectifs de la protection pulpo-dentaire

4 Facteurs impliqués dans le choix de la technique et des matériaux de protection pulpo-dentinaire

5 Protection pulpo-dentinaire- profondeur de la carie dentaire

6 Lésions carieuses à évolution lentement progressive cavités dentinaires superficielles caries chroniques profondes toilette de la cavité+ adhésifs (réstauration avec RC) substances biostimulantes+ obturations de base Lésions carieuses à évolution aiguement progressive Stérilisation de la dentine agents décartement du smear layer fluorure de stanium 10% (4-5 secondes) fluorure de sodium 2% (2 minutes) cément ZOE (3 mois) pâte à hydroxide de calcium (6-8 semaines)

7 Lesions carieuses chronique Lesions carieuses aigues AmalgammeResines compositesAmalgammeResines composites Liner de type solutionAdhesifs amelo- dentinaires

8 Matériaux de protection pulpo-dentinaire 1. Lynères : - type solution ; - type suspension ; - type cément 2. Agents de blocage des tubules dentinaires 3. Adhésifs dentinaires 4. Matériaux de base

9 Lynères Définition- matériel appliqué en couche mince sur la paroi dentinaire pulpaire ou parapulpaire formé de suspension organique volatile ou aqueuse ou une dispersion doxyde de zinc on hydroxide de calcium. Peuvent être utilisés des linéres qui accomplissent des objectifs concernant la protection chimique, antibactérienne, la réminéralisation dentinaire, la néodentinogénèse, linhibition des phénomènes inflammatoires pulpaires incipients.

10 Lynères type solution Definition-solutions qui après lapplication sur les parois dentinaires génèrent, par évaporation, une couche mince protectrice de 2-5 µm. Ils sont aussi dénommés des linères type varnish. Propriétés : isolation chimique ; isolation électrique ; réduction de la sensibilité postopératoire Technique: Les linères type varnish sappliquent à laide dune boulette douate humectée en solution. La bulette est introduite dans la cavité à laide dune pense stérile (2 applications).

11

12 Lynères type suspension Definition-lynères qui ont comme vehicule leau où sont englobés une série de constituents actifs en suspension et Qui sappliquent sous la forme dune couche de µm. Ce type de lynères peuvent avoir des actions thérapeutiques carioprophilactiques et antiseptiques. Ils ne présentent pas de résistance mécanique et dadhésion de sorte quil soit nécessaire lapplication sous lobturation de base.

13 Propriétés : Action antiseptique : les lynères au contenu de hydroxide de calcium ont un effet antiseptique par lèliberation dions hydroxile qui montent le pH dentinaire à des valeurs de ,5 ; le pH alcalin assure la destruction des bactéries acidophiles et il neutralise les acides à linterieur des canalicules dentinaires. Action antiinflammatoire : lalcalinisation du milieu par les ions hydroxile des linères à contenu de hydroxide de calcium conduit à la neutralisation de lacidose inflammatoire au niveau du tissu pulpaire. La Stimulation de la rémineralisation dentinaire : le pH alcalin stimule lactivation de la phosphatase alcaline, enzyme ayant un rôle dans les processus de minéralisation dentinaire ; les ions de calcium élibérés par lhydroxide de calcium ont un rôle dans la rémineralisation passive et dans lactivation dun enzyme ATP-ase associé aux processus de minéralisation dentinaire. La Stimulation de la néodentinogénèse : les ions dhydroxile conduissent à lactivation de la phosphatase alcaline qui joue un rôle important dans la formation de la dentine tertiaire. Action hémostatique : les ions de calcium ont un rôle dans la contraction des sphinctères précapillaires et à la réduction de lhémorragie au cas de louverture de la chambre pulpaire, dans le coiffage direct.

14 Technique : le lynère type suspension sapplique sur la paroi pulpaire/parapulpaire à laide dun penson et il sèche 15 secondes avec spay dair le séchage conduit à lévaporisation du solvent et au couvrement de la surface dentinaire avec une couche mince dhydroxide de calcium.

15 Effets: - antiseptique; -remineralisation; -neodentinogenesis

16 Lynères type cément Definition: lynères à base de calcium ou cément verre-ionomère qui assure une couche protectrice, adhérente à la dentine, ayant une grosseur de 1 mm.

17 Propriétés : Action antiseptique : les lynères au contenu de hydroxide de calcium ont un effet antiseptique par lèliberation dions hydroxile qui montent le pH dentinaire à des valeurs de ,5 ; le pH alcalin assure la destruction des bactéries acidophiles et il neutralise les acides à linterieur des canalicules dentinaires. Action antiinflammatoire : lalcalinisation du milieu par les ions hydroxile des linères à contenu de hydroxide de calcium conduit à la neutralisation de lacidose inflammatoire au niveau du tissu pulpaire. La Stimulation de la rémineralisation dentinaire : le pH alcalin stimule lactivation de la phosphatase alcaline, enzyme ayant un rôle dans les processus de minéralisation dentinaire ; les ions de calcium élibérés par lhydroxide de calcium ont un rôle dans la rémineralisation passive et dans lactivation dun enzyme ATP-ase associé aux processus de minéralisation dentinaire. La Stimulation de la néodentinogénèse : les ions dhydroxile conduissent à lactivation de la phosphatase alcaline qui joue un rôle important dans la formation de la dentine tertiaire. Action hémostatique : les ions de calcium ont un rôle dans la contraction des sphinctères précapillaires et à la réduction de lhémorragie au cas de louverture de la chambre pulpaire, dans le coiffage direct.

18 Lyneres type cement Technique : -la toilette de la cavité est suivie par le séchage de la cavité et par lisolement ; -le lynère type cément (système pâte/pâte), à base de Ca(OH)2, se prépare en mélangeant la base et le catalysateur sur une plaquette en papier ciré, en quantités égales, pendant 5-10 secondes. -on applique sur la paroi dentinaire pulpaire/parapulpaire une couche à une grosseur minime de 1-1,5mm, à laide dune sonde ou dun couloir (Dycalon).

19 Produits à base de Ca(OH)2 : 1.DYCAL (Caulk) 2.LIFE (Kerr) 3.CALCIPULPE (Septodont) 4.CALCICUR (Voco) 5.CALCIMOL LC (Voco) 6.SEPTOCALC (Septodont) 7.VLC DYCAL (Caulk) Produits à base de cement verre-ionomere :

20

21 Agents de blocage des tubules dentinaires Definition : rôle de réduction de la perméabilité dentinaire par le blocage des tubules dentinaires. Indications : -caries cervicales à hypréstésie dentinaire ; -Hypréstésie dentinaire dans des caries cavitaires profondes ninterfère pas avec les adhésifs dentinaires, en pouvant être utilisés dans des cavités qui seront restaurées avec des résines composites. La technique : sapplique sur la paroi dentinaire à laide dune bulette en ouate ou dun penson pendant 60 secondes. Produits : loxalate de potassium ; loxalate de calcium ; loxalate férique ; loxalate daluminium.

22 Adhésifs dentinaires Definition :role de réalisation dune liaison micromécanique et chimique entre le substratum dentinaire et les matériaux de restauration plastiques (résines composites, amalgamme). Proprietés : protection chimique ; préviennent la recontamination bactérienne du milieu oral par lassurance de ladhésion au niveau des marges de la cavité et au niveau des parois dentinaires. Indications : cavités superficielles (application directement sur la dentine) ; cavités moyennes (application directement sur la dentine ou sur un lynère) ; cavités profondes (application sur couche de lynère ou base).

23 Produits ( Adhésifs dentinaires pour resines composites, pour amalgammes, universales )

24 Céments pour des obturations de base Definition: matériaux utilisé comme base dune cavité moyenne ou profonde, appliqués directement sur la dentine ou sur une couche de lynère, antérieurement à linsération du matériel de restauration définitive. Indications : protection mécanique (distribuent le stress occlusal du côté de la restauration vers la surface dentinaire soubjacente) ; support mécanique pour les voûtes cuspidiennes submergées ; protection thermique ; prévention de la contamination bactérienne provenue du niveau du milieu oral. Classification : Eugénate de zinc ; Cément oxiphosphate de zinc ; Cément policarboxilique ; Cément verre-ionomère

25 Eugénate de zinc Leugénate de zinc a été utilisé comme obturation de base sous des restaurations damalgamme. A présent il est considéré un matériel de restauration morphofonctionnelle temporaire dans la thérapie des caries à évolution aigüe. Composition : poudre doxyde de zinc+eugénol Leugénol est un composé à composante fénolique, composé extrait de lhuile de CUISOARE. Propriétés : effets antiseptiques de longue durée ; la stimulation des processus de néodentinogénèse.

26 Technique de préparation : suppose lutilisation dune plaquette en verre rugueuse sur laquelle on mélange des quantités décroissantes doxyde de zinc avec de leugenole, en poursuivant dobtenir une consistance CHITOASA, à laquelle le matériel nadhère plus à la plaquette ou spatule. Dans les cavités profondes, leugénate de zinc en consistence CHITOASA élibère lentement de leugénol, aux effets dirritation physiologique des odontoblastes ; la stimulation des odontoblastes conduira à la déposition de dentine tertiaire

27 Cément oxiphosphate de zinc Composition : oxyde de zinc+ acide ortophosphorique Propriétés : protection mécanique (résistance mécanique accrue aux forces de compression, resistance à labrasion moyenne, solubilité réduite dans le milieu buccal) ; protection thermique ; protection électrique ; micropercolation marginale présente (absence de ladhésion clinique) ; biocompatibilité réduite immédiatement après la prise (pH diminué 1,5, tout de suite après lapplication dans la cavité, augmente au pH 4-6 une heure après lapplication)

28 Le cément oxyphosphate de zinc appliqué sur la surface dentinaire dans les cavités moyennes ou profondes peut produire des phénomènes dinflammation pulpaire grâce au milieu acide créé et à la pénétration des molécules dacide ortophosphorique dans les canalicules dentinaires et le cément oxyphosphate un lynère suspension ou cément qui protège la pulpe dentaire. Technique de preparation : suppose lutilisation dune plaquette en verre sur laquelle on mélange à laide dune spatule métalique les quantités indiquées par le producteur ( 5 mesures de poudre/2 gouttes de liquide au cas du cément Adhesor) jusquà lobtension dune consistance CHITOASA. La poudre de partage en trois portions, la première se mélange pendant 30 secondes, les deux autres 15 secondes. Le mixage se fait par laddition de la poudre au liquide, le temps nécessaire étant de 60 secondes. Le temps de travail est de 2-3 minutes. La prise primaire a lieu en 2-8 minutes. Produits: Adhesor (Spofa), Harvard

29 Cément policarboxilique: Le cément policarboxylique est apparu pour permettre la réalisation dune obturation de base qui présente de la résistance mécanique accrue ainsi que de la biocompatibilité est capacité dadheration chimique à la dentine. Composition : oxyde de zinc+ acide poliacrylique. Formes de présentation : la forme classique ; la forme anhydrique (poudre- mélange doxyde de zinc et lacide poliacrylique ; liquide- eau distilée) ; capsules prédosées. Proprietés : protection mécanique (résistance mécanique accrue aux forces de compression, résistance à labrasion moyenne, solubilité réduite dans le milieu buccal) ; protection chimique dans des cavités moyennes ; protection thermique ; protection électrique ; adhesion chimique à la dentine (réalisée par des liens entre les groupes carboxyl et les ions de calcium) ; bonne biocompatibilité

30 Cément verre-ionomère Composition : verre en alumino-silicate+ acide poliacrylique Formes de présentation : la forme classique (poudre- verre en alumino-silicate, liquide-acide poliacrylique ou copolymères dacide maléique) ; la forme anhidre (poudre- mélange de verre alumino-silicate et acide poliacrylique; liquide- eau distilée) ; capsules prédosées. Proprietés : protection mécanique (résistance mécanique accrue aux forces de compression, résistance à labrasion moyenne, solubilité réduite dans le milieu buccal) ; protection chimique dans des cavités moyennes ; protection thermique ; protection électrique ; adhesion chimique à la dentine (réalisée par des ponts dhydrogène àu collagène et liaisons ioniques à lhydroxiapatite; contraction minime de prise ; coefficient de contraction thermique similaire à la dentine ; bonne biocompatibilité (le diamètre des canalicules dentinaires, lacide poliacrylique est attiré par des protéines, en empêchant ainsi la diffusion dans les canalicules) le cément glassionomère appliqué sur la surface dentinaire dans les cavités profondes peut produire des phénomènes dinflammation pulpaire de sorte quil soit nécessaire dappliquer un lynère dans le but de la protection chimique du tissu pulpaire.

31 Technique de préparation : suppose lutilisation dun papier cire sur lequel on mélange à laide dune spatule en plastique les quantités indiquées par le producteur jusquà ce quon obtienne une consistance visqueuse. On incorpore toute la quantité de poudres et la spatulation dure 30 secondes jusquà lobtension dun aspect buisant. Technique dapplication : implique lutilisation dune spatule buccale, et la condensation dans la cavité seffectue à laide dun culoir en cément. Pour éviter ladhération du matériel à la spatule ou culoir, celles-ci peuvent être passées par de la poudre. Le temps de travail est de 2,5-3,5 minutes. La prise primaire a lieu en 3-5 minutes.

32 Produits: Systeme classic (autopolimersable): Cavitan (Spofa); Ketac Easy Mix (ESPE); Ketac Molar (ESPE); Glasionomer Base Cement (Shofu) Systeme anhydrique (autopolimerisable): Aquacem (De Trey Dentsply); Chelon (ESPE); Ketac Fil (ESPE); Endion (Voco) Systeme clasic (photopolimerisable): Vitremer (ESPE); Vitrebond (ESPE); Fuji II LC (GC)

33 La therapie des caries profondes (protection de lorgane pulpo-dentinaire) En ce qui concerne les posibilités de protection de lorgane pulpo-dentinaire dans la thérapie des caries profondes, on prend en consideration trois situations : Coiffage pulpaire indirect- la protection pulpo-dentinaire par application de lynère avec du hydroxide de calcium dans des cavités à grosseur de la dentine restante sous 2 mm ; La thérapie stepwise dans les caries profondes à évolution aigue ; Le coiffage pulpaire direct

34 a)Coifage indirect; b) Coiffage direct

35 Coiffage pulpaire indirect Définition : le maintien intentionnel dune couche de 0,5-1,5 mm de dentine affectée sous un lynère dhydroxide de calcium, en vue de la stérilisation et de sa réminéralisation, ainsi que pour stimuler de la stérilisation et de sa réminéralisation, ainsi que pour stimuler les processus de néodentinogénèse et de déposition de dentine tertiaire. Définition : acte thérapeutique complexe, par lequel assure la désinfection de la plaie dentinaire et loblitération des canalicules dentinaires, la protection de la pulpe vis-a-vis des agents physiques et chimiques, ainsi que la stimulation des mécanisms de néodentinogénèse, qui se réalisent par lapplication sur la plaie dentinaire dune couche de matériel de coiffage.

36 Technique stepwise Cest une technique utilisée dans la thérapie des caries profondes à évolution aiguë, situation oû il y a un risque augmenté dexposition de la chambre pulpaire. Elle est recommandée chez les patients jeunes au risque cariogène accru, aux lésions cavitaires nombreuses, utilisée dans le but de stabiliser lévolution et de réduire le degré de contamination bactérienne de la cavité orale. Il est recommandé décarter la dentine cariée au niveau des parois latérales et dune partie de la dentine affectée au niveau de la paroi pulpaire/parapulpaire. Lapplication dun lynère à base dhydroxyde de calcium et la reconstitution coronaire avec de leugénate de zinc sur une période dau minimum 6-8 semaines, période qui peut être prolongée à 3 mois, réduira lincidence des ouvertures de chambre pulpaire par réminéralisation dentinaire et la déposition de dentine tertiaire. Cest un acte thérapeutique qui poursuit les suivants objectifs : la prévention de louverture de la chambre pulpaire ; la désinfection de la plaie dentinaire ; le scellement des canalicules dentinaires ; la stimulation des mécanismes de neodentinogénèse ; la stimulation de la réminéralisation dentinaire.

37 Cest lexamen clinique et paraclinique qui déterminera la vitalité pulpaire à la fin de la période de coiffage indirect, et lexamen radiographique determinera le degré de réminéralisation dentinaire et la présence des processus de néodentinogénese. Labsence de cette couche de dentine radioopaque, qui délimite le fond de la cavité de chambre pulpaire, indique léchec du coiffage, échec qui peut être dû à des facteurs tels : inflammation chronique pulpaire au moment de lapplication de la thérapie de lésion carieuse ; faible réactivité du tissu pulpaire ; troubles de métabolisme phospho-calcique ; affection du système immunitaire. Dans ce cas on vérifie la vitalité pulpaire et éventuellement on recourt à la thérapie endodontique.

38 Le coiffage pulpaire direct Les signes dexposition pulpaire sont représentés par des signes subjectifs (douleur vive, persistente) et objectifs (orifice douverture visible sur la paroi pulpaire de la cavité, dans la direction des cornes pulpaires associé à lapparition de la douleur et à lhémorragie alors quon pique avec la sonde flexible). Dans les situations où lon travaille sous anesthésie avec vasoconstricteur, louverture de la chambre pulpaire serait due à la présence de la douleur et de lhémorragie sur la paroi pulpaire et lexistence de lorifice de communication avec la chambre pulpaire. Le coiffage pulpaire direct est une manœuvre utilisée rarement dans la pratique stomatologique, dans des situations exceptionnelles générées par lexposition mécanique accidentelle (iatrogénique), exposition de nature carieuse ou exposition de nature traumatique. Coiffage direct (definition)- la méthode biologiquement conservatrice, qui consiste à couvrir la pulpe dentaire avec une substance non-irritante, à action antiseptique et antiinflammatoire, qui maintient en totalité la vitalité de la pulpe dentaire. Technique : application de lynère à base de hydroxide de calcium ou de matériaux alternatifs de type MTA, directement sur lorifice dexposition pulpaire.

39

40 Létape de coiffage pulpaire direct a le rôle de stimuler la formation dun pont dentinaire qui ferme lorifice douverture pulpaire. Pour avoir des chances de réussite il est néccessaire de respecter certaines conditions minimes : lorifice douverture ne doit pas dépasser 1 mm diamètre ; patients jeunes ; absence de la contamination salivaire. Technique : -Après lisolement du champ opératoire et le contrôle de la vitalité pulpaire on peut effectuer de lanesthésie locale sans vasoconstricteur ; -On écarte la dentine affectée et infectée restante sur les parois latérales et la paroi parapulpaire, en évitant la pénétration des fragments de dentine dans la chambre pulpaire et lon associe des irrigations aux antiseptiques légers (NaOCl 1% serum physiologique) ; -Lhémostase se réalise avec des bullettes en ouate stérile imbibées en eau oxygénée officinale (concentration faible) ; - On applique des bullettes en ouate stériles, séches, on sèche avec spray dair chaud, sans pression ; - Après lapplication du lynère type suspension ou cément à base dhydroxide de calcium, on peut effectuer la restauration définitive dans la même séance ou lon recourt à la restauration temporaire avec de léugenate de zinc. Il est nécessaire de vérifier la vitalité pulpaire à une intervalle de 30 jours, et à des intervalles de 3, 6, 9 mois. On effectuera aussi des examens radiographiques pour évaluer le degré de la formation du pont dentinaire. Au cas de lapparition de linflammation chronique pulpaire ou de la néchrose pulpaire on effectuera du traitement endodontique.

41

42 -Lavage de cavite; - Aplication de Laser- - Aplication de Ca(OH)2/ MTA

43 Restauratin coronaire; Rx control; Rx apres 120 jours.


Télécharger ppt "Protection pulpo- dentinaire. Definition. Objectifs de la protection pulpo-dentaire. Facteurs impliqués dans le choix de la technique et des matériaux."

Présentations similaires


Annonces Google