La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Préparation de la cavité dans la restauration des caries proximales localisées au groupe frontal sans laffectation de langle incisal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Préparation de la cavité dans la restauration des caries proximales localisées au groupe frontal sans laffectation de langle incisal."— Transcription de la présentation:

1 Préparation de la cavité dans la restauration des caries proximales localisées au groupe frontal sans laffectation de langle incisal

2 INDICATIONS INDICATIONS lesions cavitaires dans l ou et dentine chez les patients a lhygiene orale satisfaisante CONTRE-INDICATIONS CONTRE-INDICATIONS lesions non-cavitaires patients a lhygiene orale mauvaise Restauration avec des résines composites

3 - anterior aplicării digăi alegerea culorii materialului la lumină naturală neutră, dinţii umeziţi cu salivă la lumină naturală neutră, dinţii umeziţi cu salivă - se face o curăţire prealabilă a suprafetei dentare cu pulberi şi periuţe abrazive

4 1.Lisolation de champ operatoire 2.Louverture du processus carieux: Laccès à ces lésions peut être direct, soit quon le réalise nous- mêmes par des techniques mixtes de séparation des dents soit quil existe, au cas du manque de contact avec la dent voisine ou les anomalies de position des dents associées aux incongruences dento- alvéolaires. Laccès à ces lésions peut être direct, soit quon le réalise nous- mêmes par des techniques mixtes de séparation des dents soit quil existe, au cas du manque de contact avec la dent voisine ou les anomalies de position des dents associées aux incongruences dento- alvéolaires.

5 Laccès indirect se réalise dhabitude du côte oral, après avoir enregistré les contacts dento-dentaires et les trajets du mouvement test en propulsion, puisque les marges de la cavité daccès ne devront pas coincider avec ces repères, car il y a le risque des la fracturation des marges de composite. Laccès lingual permet le maintien total de la paroi vestibulaire en émail, ayant des effets esthétiques supérieurs ; avec des fraises diamantée sphériques ou des fraises sphériques en carbure no.1/2, ¼, 1 ou 2 compte tenu de létendue de la carie. Laccès vestibulaire- si lévolution de la carie sest éloignée vers le vestibulaire et quelle a abîme langle vestibulaire-proximal.

6 Facilitation de laccès : -par des méthodes de séparation des dents rapides, lentes ou combinées ; -au cas des petites lésions qui ninterrompent pas la crête marginale ; -offre lespace nécessaire pour laccès direct des instruments à la lesion

7 3. Eloignement (ecartement) du processus carieux

8 3. Extention préventive - les marges du processus carieux sont situées dans des zones soumises au nettoyage et à lautonettoyage - la portée des marges de la cavité en émail sain 4. Retention- -dictée par le type de matériel utilisé 5. Forme de résistance -lévaluation initiale de locclusion -les marges de la cavité sont placées en dehors des zones de contact occlusal; -Les parois vestibulaires ou orales des cavités, parfois à la suite de lexérèse de la dentine pathologique, sont représentées seulement par lémail. Puisquon nexerce pas sur elles de forces directes et pour assurer une esthétique superieure, ces parois sont maintenues en place. Dans ce cas un biseautage classique est contre-indiqué. 6. Nettoyage final - lavage de la cavité avec spray eau -séchement avec des bullettes ouate ou spray air.

9 4. Retention (resines composites) Pour les lésions carieuses primaires, superficielles et moyennes, on réalisera des préparations conservatives bisotées dont le design poursuivit la forme et lextension du défaut. Toute la préparation peut être réalisée soit avec des fraises cilyndriques en carbure no.1/2, 1, 2 soit avec des fraises no.330 ou 329, compte tenu de létendue de la lésion.

10 Le biseau périphérique, à lexception du seuil gingival, quand celui-ci soit quil est situé plus près de 2 mm de la jonction émail-cément soit quil soit inaccessible, promout une surface plus grande de contact à linterface émail-obturation, en minimisant la percolation marginale et en assurant un passage chromatique graduel vers lémail.Le biseau périphérique, à lexception du seuil gingival, quand celui-ci soit quil est situé plus près de 2 mm de la jonction émail-cément soit quil soit inaccessible, promout une surface plus grande de contact à linterface émail-obturation, en minimisant la percolation marginale et en assurant un passage chromatique graduel vers lémail. Quand la perte de tissus dentaire est grande, on va faire appel soit à une largeur plus grande du biseau, soit aux moyens supplémentaires de retention. Ceux-ci sont représentes par un sillon gingival au niveau de seuil gingival ou par un loger incisal sous langle incisal dirigé vers lincisal, vestibulaire et pulpaire.Quand la perte de tissus dentaire est grande, on va faire appel soit à une largeur plus grande du biseau, soit aux moyens supplémentaires de retention. Ceux-ci sont représentes par un sillon gingival au niveau de seuil gingival ou par un loger incisal sous langle incisal dirigé vers lincisal, vestibulaire et pulpaire. Au cas où les parois en émail restantes sont très minces la retention se réalise par :Au cas où les parois en émail restantes sont très minces la retention se réalise par : la préparation des sillons au niveau du seuil gingival ; laccentuation de langle incisal avec des fraises sphériques ½, ¼

11 Le type de biseau peut varier sur chaque marge dune cavité de III-ème classe : biseau plat long sur la face vestibulaire- il se prépare à laide des fraises cilyndro-côniques ou côniques (flamme) ; il peut être long ou total, alors quil croise toute la grosseur de lémail, en étant indiqué dans des cavités avec un design moins retentif ;biseau plat long sur la face vestibulaire- il se prépare à laide des fraises cilyndro-côniques ou côniques (flamme) ; il peut être long ou total, alors quil croise toute la grosseur de lémail, en étant indiqué dans des cavités avec un design moins retentif ; biseau plat court à langle incisal- écarte un tiers ou demie de la grosseur de lémail dans les cavités retentives ;biseau plat court à langle incisal- écarte un tiers ou demie de la grosseur de lémail dans les cavités retentives ; biseau concave rond sur la face orale- puisquelles assurent un noyau solide aux marges du composites, elles sont indiquées dans les zones de contact occlusal lorsque les marges de la cavité ne peuvent pas être sorties en dehors de celles-ci, ainsi que dans les zones inaccessibles aux méthodes de nettoyage artificiel et au cas de lutilisation des composites ayant un coefficient de contraction de grande prise ;biseau concave rond sur la face orale- puisquelles assurent un noyau solide aux marges du composites, elles sont indiquées dans les zones de contact occlusal lorsque les marges de la cavité ne peuvent pas être sorties en dehors de celles-ci, ainsi que dans les zones inaccessibles aux méthodes de nettoyage artificiel et au cas de lutilisation des composites ayant un coefficient de contraction de grande prise ; biseau absent ou plat court au seul gingival, quand il est indiqué. De cette manière on peut distinguer plusieurs types de biseaux : -si le seuil gingival se trouve à distance de la jonction émail-cément, on va le préparer avec un biseau concave ovale ; -la marge vestibulaire sera préparée avec un biseau simple plat, aigu ou long, en fonction de la retentivité de la cavité ; -la marge palatinale sera préparée avec un biseau concave – rond, qui assure retention et langle marginal de 900, nécessaire à une bonne jonction tête-à-tête. Observation : Certains auteurs proposent un biseau estompé de 2-3 mm avec une pierre effilée sur la marge vestibulaire et sur la marge orale un biseau étroit, avec une fraise globulaire.Lorsque le conditionnement acide est le seul moyen de retention, il faut que la largeur du biseau soit comprise entre au minimum 1 mm jusquà deux fois la surface de la cavité préparée.

12 Restauration avec des cément verre-ionomères modifiées avec des résines

13 Indications : lésions cavitaires damplitude réduite patients au risque cariogène accru ont des propriétés cario prophilactiques par la délivrance du fluore sollicitations occlusales minimes nont pas une résistance mécanique suffisante. Contre-indications : chez des personnes aux exigences physionomiques particulières la translucidité est réduite finissage dificile

14 Préparation de la cavité - ne nécessite pas de cavités retentives ou du biseautage.

15 Préparation de la cavité dans la restauration des caries proximales localisées au groupe frontal avec laffectation de langle incisal

16 Pour le traitement de ces lésions on ne peut utiliser que des matériaux composites associés à des systèmes adhésifs amélo-dentinaires. Quand la destruction coronnaire est très importante les composites sassocient avec les pivots dentinaires comme solution temporaire jusquà la thérapie définitive par thérapie prothétique de recouvrement ou substitution.

17

18 Etapes de travail Etapes de travail 1. Louverture du processus carieux: - sera faite du côté incisal - la lésion offre de laccès direct par la destruction de langle. 2. Exérèse de la dentine affectée: - on préfère lutilisation des instruments de main 3. Extention preventive: - les marges du processus carieux sont situées dans des zones soumises au nettoyage et à lautonettoyage - la portée des marges de la cavité en émail sain

19 4. Retention: - difficile à réaliser ; - la paroi pulpaire à 0,5 mm de JSD, se prépare possiblement convexe ; - seuil gingival- sillon de rétention avec fraise sphérique ¼, profondeur ½ de diamètre de fraise.

20 Supplémentation de la rétention : étendue de la préparation sur face orale sous la forme dune cavité lobbée ; avec une zone étroite au niveau de la jonction avec la cavité proximale ; une portion plus large dans la partie opposée.

21 Pivots dentinaires : dans des destructions coronaires très grandes ; technique difficile présentant des risques ; le résultat esthétique nest pas toujours optime ; les pivots peuvent transparaître par le matériel ; on utilise un pivot parallèle avec la surface externe de la dent placé au niveau du seuil gingival un pivot sutilise en position perpendiculaire sur laxe de la dent, dans la zone incisale

22 5. Résistance - la préparation si conservative que possible de la cavité - se réalise en utilisant les techniques adhésives et les pivots. 6. Finissage de la cavité - biseautage des marges en émail ; -la surface en émail soit si grande que possible pour le mordançage - sur les marges vestibulaires et orales de la cavité, sur une surface égale à tout au plus ½ de la surface du manque de substance le biseau est de 2-3 mm, en angle de 600.


Télécharger ppt "Préparation de la cavité dans la restauration des caries proximales localisées au groupe frontal sans laffectation de langle incisal."

Présentations similaires


Annonces Google