La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le positionnement des canaux de recrutement: la contribution des entreprises Christian Bessy IDHE Cachan Emmanuelle Marchal Centre détudes de lemploi «

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le positionnement des canaux de recrutement: la contribution des entreprises Christian Bessy IDHE Cachan Emmanuelle Marchal Centre détudes de lemploi «"— Transcription de la présentation:

1 Le positionnement des canaux de recrutement: la contribution des entreprises Christian Bessy IDHE Cachan Emmanuelle Marchal Centre détudes de lemploi « Quand les entreprises recrutent » Présentation des résultats de lenquête Offre demploi et recrutement Dares: 9 novembre

2 Introduction Un changement récent dans les conditions de fonctionnement du marché du travail en France Une attention soutenue au comportement des chercheurs demploi et aux activités des intermédiaires publics La littérature scientifique –Le job search –La place des intermédiaires et la diversité des formes dintermédiation –Lemployer search –Canaux formels et informels Les apports de lenquête Ofer –Une grande précision sur les démarches entreprises pour trouver des candidats –Une distinction entre canaux mobilisés et canaux à lorigine du recrutement: les 3580 recrutements ayant abouti –Liens avec types dentreprises, demplois et de candidats Hypothèses –Chaque canal valorise certains types demplois et de candidats –Un positionnement particulier sur le marché du travail

3 Plan 1. La recherche de candidats Deux façons de prospecter des candidats Huit principaux canaux de recrutement Deux indicateurs de limportance des canaux 2. Les différents modes de recrutement

4 A la recherche de candidats Une forte dispersion des modes de prospection –Recensement de 20 modalités –Repérage de moyens originaux: contact avec des ex employés et intérim Une faible autonomie des canaux –En moyenne: 3,5 démarches entreprises –Seuls 15,5% des ets nont fait quune démarche –16,5% en ont entrepris au moins 6

5 Deux façons de prospecter des candidats En limitant la prospection à un public restreint… –Aux membres de lentreprise –A des ex employés –A un réseau de connaissances –Aux personnes ayant envoyé une candidature Avec large appel à candidatures –Adresse directe en publiant une annonce –Adresse indirecte en passant par un intermédiaire

6 Deux façons de prospecter des candidats Canaux formels et informels (Granovetter) Recherche extensive et intensive (Rees) Degré de visibilité des recrutements Sélection a priori ou a posteriori Limites Avec large appel à candidature - Adresse directe, annonce - Adresse indirecte, intermédiaire En limitant la prospection à un public restreint… - Aux membres de lentreprise - A des ex employés - A un réseau de connaissances - Aux personnes ayant envoyé une candidature

7 Les taux de recours aux différents canaux de recrutement et leur regroupement Avec prospection limitée Avec appel à candidatures externes Candidatures spontanées : 62.1% Annonces : 31.6% Relations : 52.5% Professionnelles : 42.2% Personnelles : 27.1% Contact avec un ex employé : 30.9% Intermédiaires publics : 43.9% Autres intermédiaires : 25.4% Anpe : 42.7% Mission locale : 7.5% Cabinets de recrutement :4.5 % Apec : 4.5% Agences dintérim : 5.1% Ecoles, centres de formation : 13.8% Organismes professionnels : 4.1% Presse écrite : 17.9% Internet :16.8 % Autre : 7.7% Diffusion interne : 42% Avec clients, fournisseurs, concurrents 18.4% Autres canaux : 10.9% Source : Dares, Enquête OFER, 2005

8 Les deux indicateurs de limportance des canaux Candidat. spont.Relations Intermed. publicAnnonces Contact ex employé Autres intermed Autres Taux de recours 62,152,543,931,630,925,410,9 Taux de recrutement 23,422,818,612,39,810,82,3 Source : Dares, Enquête OFER, 2005

9 2- Les différents modes de recrutement Caractérisation du choix des canaux de recrutement (Bessy et Marchal, 2007) Les politiques demploi des entreprises, Létat du marché du travail, La nature des emplois à pourvoir Les politiques de prospection des entreprises 2-2- Les canaux effectifs de recrutement 2-3- Modes de recrutement et structuration du marché du travail

10 Les politiques de prospection des entreprises Lanalyse des taux de recours aux différents canaux est mieux à même didentifier les traits structurels des politiques de recrutement. Le turnover et les types demploi distinguent les intermédiaires de marché Turnover élevé pour le recours aux agences publiques et aux annonces, canaux qui se différencient suivant PCS, niveau de salaire et emplois subventionnés. Turnover faible pour le recours aux « autres intermédiaires » visant le placement des salariés les plus qualifiés ayant un pouvoir de négociation (recrutement externe). La taille des entreprises contraste le recours aux « candidatures spontanées » (GE) et aux « réseaux de relations » (TPE). « Candidatures spontanées », salaires inférieurs au SMIC et CDD (idem pour « réembauche »). « Réseaux de relations », niveau de salaire élevé et temps partiel

11 Logit dichotomique: probabilité de recourir à un canal de diffusion VariablesAgences publiques Autres Interm AnnonceCandidat spontané RelationsContact ex-employé Diffusion Interne Secteurs Agriculture Industrie Construction Service Administration 0,38** Ref 0.97*** Ref * Ref -0.27* -0.51*** Ref 1,05** Turnover Faible Moyen fort *** Ref 0.19** Ref * -0.25*** Ref 0.16* * Ref * Taille Etab. 1-9 salariés >500 Ref -0.34*** Ref -0.73*** -0.35*** Ref 0.41*** 0.59*** 0.63*** 0.22** Ref *** ** *** * Ref 0.35* -0.63*** -0.15* Ref 0.24* 0.45** CDD CDI ** Ref -0.24*** Ref 0.14*** Ref 0.22*** Ref -0.24*** Ref Temps partiel Temps completRef -0.25*** Ref * Ref 0.13* Ref PCS ONQ OQ Employé TAM Cadres Cadres sup Ref 0.22* * ** * Ref 0.44*** 0.54** -0.56*** Ref * Ref 0.36** Ref 0.26** Salaire 2 SMIC 0.41*** Ref *** * * Ref 0.35** -0.61*** Ref 0.54*** 0.26** Ref *** * Ref 0.30** Ref ** Ref

12 Fonctions Nettoyage, gardiennage Manutention, logistique Gestion, comptabilité Commercial, vente Enseign., soin au person. Informatique, RD Ref ** * Ref 0.44* 0.54*** Ref 0.26* Ref * Ref ** 0.40* Ref -0.46* Contrats aidés Non aidés 0.29*** Ref 0.33*** Ref *** Ref *** Ref Temps prévu < 1 semaine 1 semaine-1 mois > 1 mois Indéterminé * Ref 0.22*** * Ref 0.21** Ref 0.20** Ref 0.16* Ref 0.27** Ref 0.18** * Recrutement multiple Recrutement unique 0.18*** Ref 0.12* Ref 0.38*** Ref 0.20*** Ref 0.20*** Ref Procédure standard Non standard 0.12** Ref 0.12** Ref ** Ref 0.09* Ref 0.22*** Ref Diffusion Interne O. Emp Pas de diffusion 0.27*** Ref 0.30*** Ref 0.12** Ref 0.14*** Ref 0.13** Ref Accord de mobilité int. Pas daccord 0.37*** Ref Concordance (%) Seuls les coefficients estimés significatifs sont représentés * statistiquement significatif au seuil de 5 % ** statistiquement significatif au seuil de 1 % *** statistiquement significatif au seuil de 1 pour mille La mention simple du coefficient estimé correspond à une significativité au seuil de 10 % Source : Dares, Enquête OFER, 2005

13 Les canaux effectifs de recrutement Confirmation des résultats précédents (à partir de modèles« logit dichotomique » Les caractéristiques des candidats recrutés –La situation antérieure du candidat recruté (institutions régulant le marché du placement) –Le poids de lâge (Agences publiques/privées) –La « faible influence » du niveau détude, excepté pour les « CS » (BEP, CAP,...) et les « réembauches » (aucun diplôme), –et de lexpérience dans lemploi, excepté pour les « réembauches » et les agences publiques (0-3 ans). Deux façons de recruter –Mise en œuvre de procédures de sélection (descriptions écrites, nombreuses candidatures examinées, entretiens, processus long et coûteux) –Des recrutements de proximité (peu de candidatures examinées, durée courte et coûts peu élevés, candidats souvent connus)

14 Logit dichotomique : P robabilité de recruter par chaque canal Variables Agences publiques Autres Interm AnnonceCandidat spontané RelationsContact ex-employé Secteurs Agriculture Industrie Construction Service Administration 0,37* Ref 0.80* Ref 0.35* Ref -0.42* Ref Turnover Faible Moyen fort ** Ref 0.18* Ref * -0.16* Ref * Ref Taille Etab. 1-9 salariés >500 Ref 0.28* Ref -0.55*** -0.31*** Ref 0.37** 0.51** 0.91*** 0.56*** Ref *** *** Ref 0.40 Recrutement multiple Recrutement uniqueRef 0.24** Ref CDD CDI * Ref -0.30*** Ref 0.10** Ref 0.13* Ref Temps partiel Temps completRef -0.41*** Ref 0.16* Ref PCS ONQ OQ Employé TAM Cadres Cadres sup 0.44* Ref 0.47* * * Ref 0.41* 0.92*** Ref 0.49*** 0.27* Ref Ref -0.27* 0.54** Ref Salaire 2 SMIC 0.44** 0.61*** Ref * *** Ref 0.54*** -0.41* Ref 0.34** Ref -0.46* * Ref 0.32 Ref

15 Fonctions Gestion, comptabilité Commercial, vente Enseign., soin au person. Informatique, RD Ref -0.30* Ref 0.42** -0.62* Ref 0.58** Ref ** Contrats aidés Non aidés 0.39*** Ref 0.35*** Ref -0.16* Ref * Ref ** Ref Niveau détude Aucun Bepc 10ans 0.24* Ref -0.27* Ref -0.17* Ref 0.26** -0.59*** 0.47* Ref Age 15-29ans 30-49ans 50 ans et + Ref 0.35* Ref -0.62* Ref 0.38*** Ref -0.31* Ref * Ref 0.57*** Femme HommeRef 0.10 Ref Ref Concordance (%) Seuls les coefficients estimés significatifs sont représentés * statistiquement significatif au seuil de 5 % ** statistiquement significatif au seuil de 1 % *** statistiquement significatif au seuil de 1 pour mille La mention simple du coefficient correspond à une significativité au seuil de 10 %

16 Répartition des canaux de recrutement selon les caractéristiques des personnes recrutées Source : Dares, Enquête OFER, 2005

17 Intermed. Publics Intermed. AutresAnnonces Candidat. spontanéesRelations Réemba uchesAutresTotal Description écrite Oui25,71318,120,914,65,81,9100 non10,78,55,826,23214,22,6100 Nb de candid. examinées 1 ou 28,68,84,118,738,717,73, à 923,89,310,229,118,57,21, et plus23,815,425,121,29,53,61,4100 Nb d'entretiens candidat pas d'entretien0,815,70,611,126,3450, seul16,66,59,326,62612,62, et plus21,314,115,421,4205,42,399,9 Candidat connu Oui5,1 2,517,541,625,62,6100 Non26,514,217,926,811,90,62,1100 Durée totale < 1 semaine13,14,86,929,226,118,21, à 4 semaines22,710,210,723,723,47,22,1100 Plus de 1 mois18,719,320,816,117,64,33,2100 Coût externe Nul20,57,84,326,326,212,62,3100 >013,317,934,317,213,41,92100 Coût interne durée < 1 journée16,16,5827,226,513,52, à 7 jours23,215,318,61917,63,92,4100 > 1 semaine20,522,919,213,516,25,12,6100 Difficultés de recrutement Très difficile29,814,5166,725,55,22,3100 Plûtot difficile20,315,820,317,818,83,23,799,9 Sans problème17,49, ,611,71,9100

18 Modes de recrutement et structuration du marché du travail Structuration opérée à la fois par les intermédiaires et par les entreprises Le passage par le marché du placement La construction des « publics » (repères dévaluation à distance) et le départage coûteux des candidats mis en concurrence (CDI et temps complet) –Agences publiques/privées (turnover, PCS, âge), recherche dinformation extensive/intensive –Les annonces comme support à la mobilité externe des salariés Lappui sur les ressources de lentreprise Taille des établissements et embauche sous CDD –Candidatures spontanées : recherche de flexibilité quantitative/reconnaissance des diplômes professionnels ? –Réseaux de relations : recrutement de proximité et exclusion des candidats nappartenant pas à la « communauté professionnelle » –Réembauche : les caractéristiques peu valorisantes des salariés exigent une période probatoire.

19 Conclusion Les limites des partitions des canaux de recrutement Maquette du fonctionnement du marché du travail à partir de la structure des canaux de recrutement et de leur positionnement les uns par rapport aux autres Déficit dintermédiation pour les populations qui ne sont pas « salariées », en CDD et à temps partiel. Réorientation de la politique publique en matière de placement


Télécharger ppt "Le positionnement des canaux de recrutement: la contribution des entreprises Christian Bessy IDHE Cachan Emmanuelle Marchal Centre détudes de lemploi «"

Présentations similaires


Annonces Google