La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4 juin 2013 Jean-Louis TERTIAN Chef du département Analyse stratégique et prospective SCIE LINTELLIGENCE ECONOMIQUE A BERCY.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4 juin 2013 Jean-Louis TERTIAN Chef du département Analyse stratégique et prospective SCIE LINTELLIGENCE ECONOMIQUE A BERCY."— Transcription de la présentation:

1 4 juin 2013 Jean-Louis TERTIAN Chef du département Analyse stratégique et prospective SCIE LINTELLIGENCE ECONOMIQUE A BERCY

2 4 juin 2013 La Politique Publique dIntelligence Economique (PPIE) Actions inscrites dans la Politique Publique dIntelligence Economique RIM du 22 novembre 2010 : Nouvelles orientations et organisation Circulaire du Premier Ministre du 15 septembre 2011 : actions de lEtat en matière dIE Lettre du Délégué interministériel à lintelligence économique (DIIE) adressée aux Préfets de région du 26 septembre 2011 Communication du Conseil des Ministres du 29 mai 2013

3 4 juin 2013 La Politique Publique dIntelligence Economique (PPIE) Les 3 piliers de la PPIE Veille stratégique Soutien à la compétitivité des entreprises et des laboratoires de recherche Actions de sécurité économique

4 4 juin 2013 La Politique Publique dIntelligence Economique (PPIE) Les 4 volets de la nouvelle PPIE mai 2013 Lintelligence économique vise à collecter, analyser, diffuser et protéger linformation économique stratégique. Outil daide à la décision, au profit de lensemble des acteurs économiques (entreprises, établissements de recherche, ministères, régions), elle se décline en plusieurs axes : un volet pédagogique, permettant de sensibiliser les acteurs concernés sur les objectifs et les méthodes de lintelligence économique ; un volet anticipation et accompagnement des évolutions, notamment par la veille stratégique, afin de permettre à ces acteurs de prendre les meilleures décisions ; un volet sécurité économique, à travers la prévention des risques, notamment immatériels (savoir-faire, réputation, etc.) ; un volet travail dinfluence de long terme sur lenvironnement économique, comme par exemple les régulations internationales de toutes natures, techniques ou de gouvernance, afin de créer un environnement favorable aux orientations choisies.

5 4 juin 2013 La Politique Publique dIntelligence Economique (PPIE) Les orientations de la nouvelle PPIE 2013 Lintelligence économique doit aider notre économie à affronter des évolutions internationales rapides et complexes. Par nature transversale et sappuyant sur des informations issues de sources ouvertes, cest-à-dire accessibles au public, elle irrigue les stratégies mises en œuvre par lÉtat en matière de politique industrielle, de développement économique ou encore de soutien à lexport. Le Gouvernement a décidé de réformer le dispositif actuel dintelligence économique afin de renforcer sa capacité dalerte, dimpulsion et dingénierie dintervention et daccroître son efficacité au service de la compétitivité de léconomie française. Madame Claude Revel, nommée aujourdhui déléguée interministérielle à lintelligence économique, sera rattachée directement au Premier ministre. La déléguée animera un réseau comportant des représentants des ministères et des préfectures, ainsi que des collectivités territoriales qui souhaiteront sy associer.

6 4 juin 2013 Jean-Louis TERTIAN Chef du département Analyse stratégique et prospective SCIE Délégué Interministériel à lIntelligence Economique Présidence de la République Comité directeur Ministères économiques Et financiers Intérieur Défense Affaires Etrangères Ecologie transports Agriculture X……… Délégués/ Coordonnateurs Ministériels GIIE Comité des correspondants Interministériels à lIE Recherche Le dispositif interministériel

7 4 juin 2013 Le dispositif territorial

8 4 juin 2013 Service de Coordination à lIntelligence Economique (SCIE ) SECRETAIRE GENERAL 22 Chargés de mission Régionaux à lIE (CRIE) et 10 Correspondants en IE (CIE) Chef de Département Département de lanalyse stratégique et de la prospective Département de lanimation de lIE territoriale et des réseaux partenaires Chef de Département Département des outils de veille et de le-communication Département de lintelligence culturelle et de la recherche de linformation économique Chef de Département Adjoint au CMIE ………………. Chef de Service Coordonnateur ministériel à lintelligence économique Conseiller spécial Officier de sécurité Budget, RH, logistique Conseiller scientifique Directeur du laboratoire de recherche et de la formation en IE Chef adjoint Conseiller juridique

9 4 juin 2013 Les missions du SCIE Coordonner laction des directions et services des Ministères économiques et financiers en matière dIE Développer une capacité propre danalyse stratégique et danticipation au service de laide à la décision Mobiliser les directions et services autour de la mise en place dun dispositif mutualisé de veille à Bercy et dans les services déconcentrés Accompagner les entreprises et détecter les champions économiques de demain Constituer un réseau dinfluence au service de la compétitivité des entreprises Contribuer à la sensibilisation des pôles de compétitivité à la sécurité économique Développer des actions de formation pour la prise en compte des aspects influence et compétitivité de lIE

10 4 juin 2013 Les Chargés de missions régionaux à lintelligence économique (CRIE) Missions redéfinies par la lettre de mission du 16 février 2011 Le CRIE –Prépare et élabore en concertation avec les autres services concernés un plan de veille stratégique régional arrêté par le Préfet de région sur proposition du DIRECCTE –Est « référent Veille » au sein des DIRECCTE dans le cadre du déploiement du dispositif mutualisé de veille « e-veil » –Informe et oriente les entreprises vers les dispositifs publics de soutien au développement économique ou financier –Met en œuvre une démarche individualisée daccompagnement dentreprises prioritaires en particulier au travers de visites

11 4 juin 2013 Lingénierie de la veille stratégique au SCIE Stratégie de veille Détermination dun plan de veille stratégique –Approche choisie : changements de paradigme influant sur la compétitivité des entreprises françaises »Plutôt que liste dentreprises, de secteurs ou de pays –Articulation avec les plans de veille stratégique en région »Capteurs pertinents au niveau du territoire Mise en place dun outil de veille au niveau des ministères économique et financier : E-veil –Maîtrise de linformation pertinente –Modernisation des méthodes de travail –Déploiement au niveau des directions, des régions (3 pilotes) et à létranger Au niveau des régions, les CRIE sont les référents veilleurs

12 4 juin 2013 Matières premières (terres rares, eau…), Finance/fiscalité (financement de linnovation, transmission de PME…), Technologies (nanotechnologies, cloud computing …), Territoires (ultra-marin…) Métier (analyse comparative des pratiques dIE, bonnes pratiques de veille…) Influence (intelligence culturelle, suivi des Think Tanks, ONG …) Thématiques du plan de veille stratégique

13 4 juin 2013 Lingénierie de la veille stratégique au SCIE Le laboratoire dIE Réflexions sur des tendances long terme de léconomie, anticipation Etudes sur des problématiques majeures (eau, nanotechnologies, énergies décarbonées, innovation…) –Nanotechnologies au service de lindustrie du photovoltaïque –Les conflits liés à leau dans le Bassin méditerranéen –Ecosystèmes urbains Interactions avec le monde académique

14 4 juin 2013 Lingénierie de la veille stratégique au SCIE E-veil : loutil de veille des ministères économique et financier Déterminer un plan de veille stratégique Définir une requête ciblée Identifier des sources (mutualisées) Collecter Partager Analyser –Nuages de tags –Détection de dynamiques informationnelles –Détection doccurrences

15 4 juin 2013 Lingénierie de la veille stratégique au SCIE La remontée dinformation dorigine humaine Création dun département de lintelligence culturelle et de la recherche dinformation économique Développement dun réseau de correspondants issus des filières professionnelles et des acteurs économiques –Recueil de signaux faibles et dinformations privilégiées Intelligence culturelle Action sur le cognitif et les comportements pour donner aux entreprises nationales des avantages concurrentiels sur les théâtres dopérations économiques extérieures

16 4 juin 2013 Détecter et accompagner les champions économiques de demain Une démarche en phase avec les priorités des ministères économiques et financiers Objectifs : Priorité à la compétitivité, notamment à la réindustrialisation des territoires et à lamélioration de la balance commerciale La démarche : utiliser les remontées dinformation du réseau des réseaux – détecter des entreprises susceptibles de devenir des champions économiques de demain y compris sur des secteurs émergents – fournir un accompagnement adapté « sur mesure » en sappuyant sur le réseau daccompagnateurs du réseau des réseaux Les résultats : après quelques mois et plusieurs centaines dentretiens, quelques dizaines dentreprises ont été identifiées Un constat : les entreprises se rapprochent du SCIE pour des raisons principalement financières mais aussi de conduite de leur stratégie ou de mise en relation à haut niveau (cabinets ministériels, directions des grands comptes, etc.). Ces entreprises sont de tailles très différentes de la start-up à lETI, dans des secteurs tant industriels que de services

17 4 juin 2013 Merci de votre attention Service de coordination à lintelligence économique


Télécharger ppt "4 juin 2013 Jean-Louis TERTIAN Chef du département Analyse stratégique et prospective SCIE LINTELLIGENCE ECONOMIQUE A BERCY."

Présentations similaires


Annonces Google