La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Information anténatale sur la prématurité Réunion du GEN 23 juin 2011 Dr Sophie Desurmont – Gynécologue-obstétricien Dr André Locquet – néonatologiste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Information anténatale sur la prématurité Réunion du GEN 23 juin 2011 Dr Sophie Desurmont – Gynécologue-obstétricien Dr André Locquet – néonatologiste."— Transcription de la présentation:

1 Information anténatale sur la prématurité Réunion du GEN 23 juin 2011 Dr Sophie Desurmont – Gynécologue-obstétricien Dr André Locquet – néonatologiste Saint-Vincent de Paul - Lille

2 Introduction Information faite en service de grossesses pathologiques aux femmes susceptibles daccoucher prématurément Constat : pratique hétéroclite, anxiogène pour les professionnels et les patients Internet : pour « prématurité » Objectifs : Evaluation du ressenti des patientes, Formalisation dun guide de conduite des entretiens, Temps de travail des pédiatres et des obstétriciens, harmonisation du discours Lien avec une pratique de sophrologie

3 Contenu de linformation Information adaptée au terme, au poids de lenfant à naître, à la gravité de la menace, Adaptée au niveau de compréhension des parents, à létat émotionnel et à lacceptation supposée du discours Discours de lobstétricien Explication sur la pathologie Traitements Décision dextraction ou modes de décompensation Voie daccouchement Discours du pédiatre Terme daccueil, niveaux de prise en charge Survie : 0% à 21 SA, 31 % à 24 SA, 78 % à 28 SA, 97 % à 32 SA 40 % à 24 SA, 88 % à 28 SA < 24 SA : taux de survie sans séquelles très faible Epipage 2004, Zeitlin 2010 Pathologies résultant de la prématurité HIV, ECUN, MMH, hypothermie, infections … Prise en charge précoce du nouveau-né Couveuse, ventilation, alimentation (perfusion, sonde gavage, tire-lait), … Allaitement Contacts avec le nouveau-né, visites, durée attendue dhospitalisation Guide de conduite de lentretien

4 Matériels et méthodes 1 ère étude : Etude rétrospective 1 er janvier décembre 2007 au CHU de Poitiers entre SA sur ressenti des patientes ayant reçu une information formalisée sur la prématurité Recueil des données dossiers, guides dentretien Interrogatoire téléphonique des patientes après la naissance Questionnaire téléphonique maternités de niveau 3 au niveau national 2 ème étude : Etude prospective 1 er mai février 2009 à St Vincent Lille entre 25 et 36 SA sur ressenti des patientes hospitalisées pour MAP, RPM (PRS) Recueil des données dossiers Questionnaire remis aux patientes pendant hospitalisation : EVA du stress Entretien + visite néonatologie + séances de sophrologie 2 ème Questionnaire à la sortie 3 ème Questionnaire après la naissance Revue de la littérature

5 Résultats Etude Poitiers 138 informations Effectif : 138 informations / 239 accouchements entre SA, soit 45% Participation à létude : 117 /138, soit 84% Lieu de linformation : service de GHR 97% Délai entre lhospitalisation et linformation : < 3 jours : 64,5% < 1 semaine : 84,8% Professionnels présents : Pédiatre + obstétricien : 50,3 % Accompagnant présent : 41% Patientes non-accompagnées souhaitant une présence : 63,7%

6 Résultats Etude Poitiers (2) Clarté du discours Clair : 85,5 % Facteurs associés à une mauvaise compréhension : Âge inférieur à âge moyen (29 ans) Situation précaire, niveau de scolarité inférieur Mauvaise compréhension de la langue française Pédiatre seul, obstétricien seul Vocabulaire adapté : 82,9 % Parfois jugé « trop scientifique », ou « manque de tact » Informations jugées trop brutales : 37,6 % 63% si < 29 SA Sentiment de culpabilité suite à linformation : 51,3 % Surtout pour PE Satisfaites de linformation : 90,6% Entretien pas assez long, quête dinformation

7 Résultats Etude Poitiers (3) Informations insuffisantes : 25,5 % Attentes des femmes : Prise en charge pédiatrique au moment de la naissance Information sur les grossesses ultérieures : 22 % réticences à lenvisager Visite du service de réanimation néonatale : Faite : 16,2 % Bénéfice pour celles qui lont faite : 89 % Environnement ressenti comme déstabilisant : 46,1 % Si visite non-faite

8 Résultats Etude St Vincent 60 entretiens 60 / 140 hospitalisations sur période : 43% 51 prise en charge complète avec sophro (1 à 5 séances) Intérêt de sophrologie EVS 1 à 3 : 73 % après sophrologie Satisfaction / prise en charge sophro : 80 % Reconnaissance de lutilité de lhospitalisation, intérêt du repos, confiance en léquipe EVS : stress à lannonce de lhospitalisation Niveau 10 : 35,3 % Niveau 9 : 23,5 % Niveaux 7 et 8 : 31,5% Niveau 5 et 6 : 9,8% Niveaux 0 à 4 : 0,2%

9 Résultats Etude St Vincent (2) Annonce de lhospitalisation 29% seules 25% transférées dune autre structure 26 % ainés en bas-âge Facteurs dangoisses associés aux risques de la prématurité Délégation des tâches ménagères et gardes denfants : 75 % Cessation de lactivité professionnelle :45 % Rapprochement avec évènement émotionnel antérieur (décès proche…) : 37% Méconnaissance des possibilités dallaitement maternel du prématuré : 27 % Souhait de rencontrer un pédiatre : 37 %

10 Résultats Etude St Vincent (3) 1 ère rencontre mère-bébé : 100 % au bloc obstétrical 1 ère visite en néonatologie après laccouchement : Le jour même : 80% 1 er peau à peau : entre J 1 et J 4 Allaitement maternel : Envisagé avant la naissance prématurée : 77 % Allaitement exclusif à la sortie du nouveau-né : 54 %

11 Discussion Difficulté à appréhender le niveau de compréhension, le désir dinformations à forte connotation anxiogène Consultation anténatale largement SATISFAISANTE 90,6 % Etude Poitiers, 84 % Yee and col. 2007, 71% Paul and col Évaluation du niveau de compréhension ( à h) Données obstétricales : % concordance Données pédiatriques : % concordance 69 à 74% bonne compréhension du risque de séquelles neurologiques, 58 % pour modalités dalimentation ou de contacts physiques possibles, 98% bonne mémoire du taux de survie Facteurs diminuant la compréhension et lattention : Haut niveau de stress, ATCD denfant prématuré, début de travail Niveau socio-économique ? Discordance Etude Poitiers / littérature Zupancic and col Yee 2007

12 Discussion (2) Anxiété générée ou diminuée ? Échelles dévaluation du stress 73 % de stress généré par la consultation anténatale dans Etude Poitiers 35 % de niveau 10 à lannonce de lhospitalisation dans Etude St Vincent, échelle non- homologuée Score STAI (Spielberger State-Trate Anxiety Inventory) dans 2 études : 77 à 84 ème percentile Zupancic 2002, Yee 2007 Peurs apaisées par information : NON = 12% Yee 2007, Paul 2001 Facteur ressenti comme aggravant : Terme précoce < 30 SA Yee 2007, Paul 2001 Quand lévaluer ? Lors de lannonce de lhospitalisation, après information pédiatrique ?

13 Discussion (3) Volonté dinformation, de discours transparent Insuffisant : % Recherches sur internet Yee 2007, Brazy 2001 Trop peu de détails sur rétinopathie et hémorragies intra-ventriculaires Paul 2001 Aide lors de leur hospitalisation : 64 % Aide à la compréhension et à laccueil du futur nouveau-né 75 % - 92 % Yee Informations concrètes souhaitées Prise en charge immédiate à la naissance Possibilités dallaitement maternel Contact physique possible ? Possibilités de visites de famille en néonatologie

14 Discussion (4) Utilisation de guide de conduite de lentretien Pratique formalisée au CHU Poitiers En projet à Saint-Vincent (Lille) Pas de support dans Maternités de niveau 3 contactées, mais 56% dinformation anténatale systématique Traçabilité dune information médicale Harmonisation du discours Consultation anténatale couplée obstétricien + pédiatre Obstétricien PUIS néonatologiste Yee, Zupancic Couplée : Maternités de niveau 3 = 8,7 % Cohésion du discours, cohésion des équipes Adaptation du discours au ressenti de 2 professionnels Augmentation de la clarté du discours dans étude Poitiers (93% versus 71%)

15 Discussion (5) Présence du conjoint Peu fréquente (41%), souvent souhaitée (63%) Retranscription des informations par la patiente à son conjoint = stress Difficile à organiser : Conjoint actif Accord sur rendez-vous pour obstétricien + pédiatre + conjoint Durées dhospitalisation courtes Temps dévolu aux questions Souvent insuffisant, ou questions venant dans un 2 nd temps 100 % de cas où néonatologiste donne la possibilité de poser des questions 60 % de proposition dun 2 nd rendez-vous pour répondre aux questions Yee

16 Discussion (6) Délai < 3 jours : Ni trop ni trop peu Visite service néonatologie Possible dans 17 Maternités de niveau 3 sur 23 Parfois rendue impossible par la pathologie Déstabilisante (46%) Apports dune technique alternative à visée anxiolytique : la sophrologie Identification des contractions Réinvestissement de la grossesse, du bébé Diminution du stress Acceptation de lhospitalisation, puis du repos Diminution consommation de tabac, amélioration du sommeil

17 Conclusion Risques de la prématurité difficiles à appréhender pour les couples Pratique de linformation délicate Voies daméliorations : Systématisation de la consultation anténatale Guide dentretien Binôme néonatologiste – obstétricien Implication du père Proposition dune visite en néonatologie Et les mamans qui ont linformation pédiatrique et qui finalement naccouchent pas prématurément ?...


Télécharger ppt "Information anténatale sur la prématurité Réunion du GEN 23 juin 2011 Dr Sophie Desurmont – Gynécologue-obstétricien Dr André Locquet – néonatologiste."

Présentations similaires


Annonces Google