La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Générations Vernon Vernon : pôle majeur de laxe-Seine Vernon, Vendredi 3 Février 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Générations Vernon Vernon : pôle majeur de laxe-Seine Vernon, Vendredi 3 Février 2012."— Transcription de la présentation:

1 Générations Vernon Vernon : pôle majeur de laxe-Seine Vernon, Vendredi 3 Février 2012

2 Les principes du débat public pour la LNPN Débat démocratique : – ouvert du 3 octobre 2011 jusquà aujourdhui 3 février But : sinformer et exprimer son opinion sur le projet élaboré par Réseau Ferré de France – Le public – Les acteurs politiques et économiques Moyens : – Réunions de territoire (29 novembre 2011 pour Vernon) – Cahiers dacteurs ( donner et faire connaître son point de vue par écrit avec accord de la commission du débat public) – Contributions Projet qui a donné lieu au débat public le plus important en France depuis longtemps. – Cest plus que de la concertation. Décision à l'issue du débat public : Réseau Ferré de France – Poursuite, – Modification – Abandon du projet.

3 Pourquoi un cahier dacteur ? Générations Vernon a considéré quil sagissait dun débat essentiel pour lavenir des vernonnais et pour le développement économique et touristique de la ville Aujourdhui Vernon nexiste pas politiquement : – Le projet Grand Seine 2015 (Seine Maritime et Eure) concerne la zone délimitée par le pont de Tancarville et le barrage de Poses – Le projet de LNPN considère que Vernon nest ni la dernière gare francilienne ni la première gare normande – Les projets de lOuest francilien (autre région administrative) nintègrent pas Vernon – Les associations de consommateurs qui ont leur siège départemental à Evreux réagissent en associations ébroïciennes pas en associations euroises Peu dacteurs vernonnais ont contribué à ce grand débat public Vernon : rédaction dun cahier dacteurs – Monde Politique : Vernon Défis et Générations Vernon – Monde Associatif : Vernon Train de Vie (les clients de la SNCF ) Constat : – La Mairie est non seulement inopérante dans les questions touchant au quotidien des habitants mais également dans les grands projets structurants.

4 Objectifs de lAxe-Seine 2007 : Le projet de Grand-Paris mis en chantier par Nicolas Sarkozy, Président de la République – Paris métropole internationale – Ouvrir lEurope sur la France et le monde 2009 : Le concept dAxe Seine concrétisé par le projet dAntoine Grumbach quil est venu lui-même présenter à Vernon en février 2011 à linvitation de Générations Vernon – le Grand –Paris : une ville linéaire, multipolaire inscrite dans la nature dont Le Havre est le port et la Seine laxe autour duquel la métropole doit sorganiser – Des moyens déchanges capacitaires, rapides, fiables, sécurisés 2012 : Le projet de LNPN, un projet au bénéfice de toute la Normandie – mise en relation de Paris avec Rouen, le Havre et Caen - désengorgement de lOuest francilien – Réduire les temps de parcours - Améliorer la fréquence, la robustesse, la fiabilité des liaisons Paris – Vallée de Seine – grandes villes Normandes Dès aujourdhui : laxe Seine est la chance pour Vernon

5 Vernon intégrée à la « ville linéaire multipolaire » – Développement dun pôle « tertiaire » – Vers une destinée universitaire – Un pôle touristique attractif

6 Vernon intégrée à la « ville linéaire multipolaire » Développement dun pôle « tertiaire » – Expansion du Normandie Parc (plus de 80 hectares à aménager en bordure de lAutoroute A13) – Restructuration du quartier Fieschi (14 ha de réserve foncière en bordure de la voie ferrée actuelle Vernon – Rouen) Destinée universitaire – Implantation probable (étude en cours) dun pôle denseignement supérieur et de recherche site du LRBA (32 ha en milieu boisé - équipements sportifs performants, locaux dhabitation privilégiés des laboratoires fonctionnels) – Permettre à des grandes écoles, notamment du secteur de laéronautique et de lespace, de lélectronique et de linformatique, de sagrandir. Pôle touristique attractif – Structuration autour de Giverny (plus de visiteurs par an), des sites historiques de Château-Gaillard, des châteaux de la Roche-Guyon et de Gaillon, du site de Lyons-la- Forêt. – Création dun musée de laventure spatiale européenne (conservation de la mémoire de la ville de Vernon qui a vu naître la première fusée française Véronique – Forte expansion du tourisme liée au projet dimplantation dun village de marques à Douains. – Développement de la capacité dhébergement (Hôtels, Chambres dhôtes, accueil à la ferme...)

7 La place de Vernon dans la LNPN : inquiétudes et perspectives

8 Vernon : deuxième gare de Normandie Démographie : bonne vitalité de lEure Avec habitants, très bonne à Vernon avec un taux croissance de +3%. (accroissement dû essentiellement à la proximité de lIle de France et à la pression foncière dans cette zone) Facteur déterminant du choix de la région pour linstallation des familles : Qualité des liaisons ferroviaires entre Vernon et Paris (présence de trains directs le matin et le soir mettant Vernon à 40 minutes de Paris-St- Lazare, une desserte de type grande ligne, synonyme de trains rapides et confortables) Vernon deuxième gare de Normandie pour le trafic des voyageurs (3 000 personnes en moyenne effectuent chaque jour de la semaine, à titre professionnel, le trajet aller retour Vernon – Paris)

9 La LNPN, un projet qui suscite des inquiétudes Le projet RFF pour la LNPN un projet bénéfique pour la Normandie sauf pour Vernon malgré le désengorgement du secteur Mantes La Jolie – Paris ? – 20 sillons supplémentaires entre Mantes-la-Jolie et Paris mais pas de rétablissement de la situation davant la mise en place du cadencement de – Aucun train direct programmé entre Vernon et Paris. A terme : Deux trains/h TER Haute-Normandie semi-directs (Vernon/Mantes-la-Jolie/Nanterre-La Défense/Paris-St- Lazare) ; Quatre trains/h Transiliens omnibus (Vernon/Bonnières/Rosny/Mantes/Paris-St-Lazare). Ces trains ne sont pas équivalents en qualité aux trains « grandes lignes » ; ils sont omnibus et donc considérés comme des trains de banlieue par les usagers. Les vernonnais victimes dune triple peine : – payer des impôts pour financer le projet de ligne nouvelle, – Subir une nouvelle dégradation du service, – Continuer de payer une tarification grande ligne. Lexamen des projets qui impactent lOuest francilien montre que ceux-ci nintègrent pas Vernon du fait quils appartiennent à une autre région administrative (IdF) – Le RER « E » sarrête à Mantes-la-Jolie). Un constat : Lévolution démographique liée à la migration vers louest de familles franciliennes tend à rapprocher le territoire de Vernon de la région Ile-de-France.

10 Perspectives : propositions pour une diversification des offres de transports

11 « Générations Vernon » a conscience que la LNPN na pas vocation à desservir la totalité des agglomérations connectées au réseau ferré normand actuel. la LNPN et ses aménagements connexes doivent permettre : – Amélioration du quotidien des usagers actuels – et peut-être davantage dans lavenir - qui effectuent le trajet Vernon–Paris, aller–retour à savoir, des temps de trajet plus courts entre Vernon et La Défense ou entre Vernon et Paris-St-Lazare ; une fréquence des trains adaptée à la densité du flux des usagers ; un confort suffisant sachant que cette liaison est particulièrement utilisée par les touristes étrangers qui viennent visiter Giverny et la région. – Désengorgement du nœud mantois à assurer en priorité absolue, principalement le secteur « Les Mureaux – Poissy » - cohabitation des trains banlieue, rapides grandes lignes, RER, fret qui sature le noeud – Libération de la capacité sur la ligne classique devrait permettre de mettre en place des trains directs en nombre suffisant entre Vernon et Paris ( des trains de qualité et non des trains de banlieue.) – Raccordement de Vernon à Roissy via le quartier daffaires de la Défense – Raccordement de Vernon au réseau francilien « Grand Paris Express »

12 Partie normande de la LNPN Générations Vernon pour le scénario « B » « Générations Vernon » pour la partie normande de la LNPN opte pour le scénario « B » mais – Consommation de terres agricoles par les emprises de la ligne et de la gare nouvelle – Limitation du phénomène de mitage du territoire qui ne manquerait pas de se produire si la gare simplantait loin des grandes infrastructures déjà existantes, autoroute A13 et BA 105. Ce ne doit pas être une gare des betteraves. « Générations Vernon » attend que la ville soit reliée à une grande gare dagglomération de la LNPN par des bus navettes, gare située entre Evreux et Vernon/Pacy-sur-Eure, pourquoi pas symboliquement appelée : « Gare dEvreux – Vernon » ;

13 Générations Vernon opte pour le scénario de desserte « en ligne » de la Défense- Paris-St-Lazare pour la partie francilienne, solution qui doit permettre de disposer à partir de Vernon dun nombre de trains plus important, dont de nombreux directs, pour relier la ville à Paris. Partie francilienne de la LNPN Générations Vernon pour la desserte en ligne

14 Suites données au cahier dacteur Le présent cahier dacteur a été envoyé aux personnalités suivantes : – Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement ; – Thierry Mariani, Ministre des transports ; – Dominique Sorain, Préfet de l'Eure ; – Franck Gilard, Député de lEure ; – Hervé Maurey, Joël Bourdin et Ladislas Poniatowski, Sénateurs de lEure ; – Alain Le Vern, Président du Conseil Régional de Haute-Normandie ; – Jean-Louis Destans, Président du Conseil Général de lEure ; – Claude Lacout, Gérard Volpatti et Michel Jouyet, Conseillers Généraux de lEure ; – Coumba Dioukhane, Nicole Duranton, Bruno Le Maire, François-Xavier Priollaud, Conseillers Régionaux de Haute-Normandie ; – Philippe Nguyen Thanh, Maire de Vernon ; – Responsables et acteurs du monde économique ; – (…)

15 Notre avis sur le cahier dacteur de Vernon Défis (J-C Mary) Un cahier dacteur qui se refuse à prendre en compte le développement économique et donc la création demplois démontre lincapacité des verts à formuler des propositions concrètes porteuses despoir notamment pour les jeunes. Un cahier dacteur qui refuse lAxe-Seine au motif que ce projet est « au service de la mondialisation » traduit une position qui relève de la posture politicienne et non dune vraie réflexion pour notre territoire ; Un cahier dacteur qui montre que les écologistes refusent de croire dans les atouts de notre région : « il est illusoire de vouloir faire des ports normands (Rouen et le Havre) des concurrents sérieux des ports du nord (Rotterdam et Anvers). Affirmation qui démontre non seulement une méconnaissance du dossier, mais en plus une sous-estimation du formidable potentiel régional. Un cahier dacteur qui ne parle pas de Vernon ! Il nen est pratiquement pas question… Il est dommage de faire un cahier dacteur qui parle de tout…sauf de notre ville !

16 Conclusions « Générations Vernon », dans sa volonté de préparer un autre avenir pour la ville ne souhaite pas sengager dans un débat incertain entre « Vernon première gare de Normandie » ou « Vernon dernière gare Francilienne », ou pire à être ni lune ni lautre. Lavenir de Vernon se situe ailleurs, dans le projet de lAxe-Seine.

17 Remerciements Remerciements à Messieurs Hervé Herry, Maurice Jourdes et Luc Vocanson, tous trois membres de Générations Vernon, qui se sont beaucoup investis dans la réalisation de ce cahier dacteur.


Télécharger ppt "Générations Vernon Vernon : pôle majeur de laxe-Seine Vernon, Vendredi 3 Février 2012."

Présentations similaires


Annonces Google