La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation du projet Marche à Marche v091104 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation du projet Marche à Marche v091104 1."— Transcription de la présentation:

1 Présentation du projet Marche à Marche v

2 Sommaire 2 Eléments de contexte Les porteurs de projet Le projet Les différentes stratégies de gestion de stock 1ers éléments du BP Annexe

3 Le marché du bricolage connaît une croissance régulière depuis plus de 10 ans, avec une progression de 3 à 4% chaque année. Il représente aujourdhui le premier secteur déquipement des ménages. Les magasins de bricolage et de laménagement de la maison détiennent 70% des parts de ce marché. => effets une nouvelle forme de distribution à créer / à inventer Développement des enseignes hyper-spécialisées par types de produits => une opportunité à saisir sur les escaliers 3 Eléments de contexte

4 Ets Levigne : ancrage locale dans le 63 / connaissance de la distribution du bâti bois / ISO 9001 / outil PF logistique / gamme large descalier existante distribuée par GSB Les fournisseurs : habitude de travail avec Levigne (import) / gamme complète (bois, bi-matière) / réactivité pour le « sur mesure » Aujourdhui : X camions, X K CA, X escaliers… 4 Les porteurs de projet

5 Raison sociale : Marche à Marche Capitale : Levigne + X + Y + Z (fabricants descaliers) Objet social : distribution descalier, show room, installation en appui de menuisiers Où ? : En cours de définition Comment ? : Show Room Point de vente : X m² dont Y m² de stock Logiciel pour conception et visualisation Présence dun commercial responsable du SR, de lanimation, du suivi des ventes Communication locale auprès du grand public et des prescripteurs Possibilité dassurer linstallation 5 Le projet

6 Eléments de différenciation Un show room pensé comme un lieu dexposition, qui permet de voir les produits, toucher, sentir… Objectif : facilité limagination sur le rendu dune installation chez soi Moyens : hauteur sous plafond importante, aménagement soigné, plan lumière Démocratiser lescalier sur mesure Objectif : accompagner le client dans son choix technique et esthétique Moyens : la VA ajouté de Marche à Marche, est laccompagnement du client. Elle doit se faire sur laspect technique mais aussi sur une approche « décoration ». Un escalier peut être un investissement important, sur du moyens termes qui doit sintégrer aux mieux aux goûts et envies du client. Lescalier nest pas seulement un élément fonctionnel. Un accompagnement clé en main : de la prise de mesures à linstallation Objectifs : satisfaire le client « non bricoleur » qui veut le même service que chez un menuisier Moyens : des menuisier artisans, sous traitant de Marche à Marche qui sont aussi garant du service proposé. Ces artisans auront le contact privilégié avec le client, cest limage forte de Marche à Marche. 6 Le projet

7 Implantation du magasin A proximité du siège social des Ets Levigne Connaissance du contexte géographique Synergie plus aisée Etude des évolutions démographiques en région Auvergne Raisonnement par bassin demploi => identification des habitudes de déplacements et donc de consommation Simplanter dans un territoire en croissance démographique => favorable au marché de la construction ou de la rénovation Cf Annexe Etude des implantations de la GDS Spécialisés Quelles sont les critères dimplantations? Simplanter sur un territoire où la concurrence nest pas trop forte Cf Annexe Etude du marché de limmobilier Identification de la part de résidence principale Indentification du parc >1990 et < Le projet

8 8 Zone demploiAvantagesInconvénients Issoire Légère croissance démographique Part propriétaire importante Faible présence de la GDS Prox de CF et accès direct par autoroute sur la Zone commerciale dAubière Clermont Ferrand Métropole de hab Légère croissance démographique Taux hab/magasin le plus important de la région Plus faible taux de propriétaire de la région Parc immobilier jeune Concurrence forte des grandes enseignes de la GDS Yssengeaux Plus forte croissance démographique de la région Part propriétaire importante Entre Saint Etienne et Le Puy Age du parc immobilier (taux le plus haut >1990) Attractivité forte de St Etienne Nbre dhab/mag faible mais essentiellement pour professionnel : Point P, Tout Faire Le Puy en Velay Nbre hab/mag Population stable (~100 K hab) Part de propriétaire Vichy Croissance démo entre 99/2006 Parc immobilier ancien Nbre hab/mag Part de propriétaire faible

9 A : stockage assuré sur place B : stockage assuré chez Levigne avec facturation interne C : pas de stock => flux tendus depuis les fournisseurs 9 Les différentes stratégies de gestion de stock

10 Ressource humaine Nbre de poste1 Salaire net1 500 Charge34% Salaire brut mensuel Salaire brut annuel Frais installation Aménagement local Durée d'ammortissement10ans Amortissement annuel Acquisition d'un logiciel Durée d'ammortissement5ans Amortissement annuel 600 Constitution du stock d'exposition 20escaliers Coûts moyen unitaire 500 Durée d'ammortissement5 Amortissement annuel pour simplifier le raisonnement, nous avons choisi un amortissement linéaire Frais fonctionnements EDF Voiture Loyer Assurance PTT PUB 10 1ers éléments du BP

11 11 Annexes

12 Elaboration dune grille multi-critères – Zones demploi – Pop 2006 – Evol pop 2006/1990 – Part de propriétaire – Part résidence construite > 1990 – Nbre denseignes GDS Bricolage (Gedimat, M Bricolage, Casto, Bricodépot, Vial, Point P, Tout faire) – Ratio Nbre hab/mag Attribution dune note en fonction du classement sur chacun des items Pondération 1,5 de litem evol pop 2006/1990 Pondération de 0,5 des 2 items sur lage du parc Classement final sur la zone ayant la meilleure note 12

13 Analyse par Item Population 2006 – 4 agglomérations > 100 K hab dont CF ~500 K hab – 4 agglomérations > 50 K hab – 8 agglomérations < 50 K hab Evol pop 1990/2006 – Sur zone étude pop stable – Plus forte croissance sur Yssengeaux (+18%), suivie de Clermont et Issoire (+6% et + 5%) – Vichy pop stable (-1 % mais croissance entre 99 et 2006) – Mauriac connait la chute la plus forte (-13%) Part propriétaire – Sur zone étude : 63% – Ambert, Issoire et Yssengeaux ont la part la plus importante (>70%) – Moulins et Clermont ont la part la plus faible (<60%) 13

14 Analyse par Item Age du parc logement – Sur zone étude : 12% construit après 1990 et 37% avt 1949 – Yssengeaux, le Puy, Brioude et Clermont ont le parc le plus récent (18% et 15%) – Ambert, Dompierre et Gannat ont le parc le plus ancien (59%, 58% construit après 1949) Enseigne GDS Brico – Critères dimplantation : ~500 K hab : Castorama & Leroy Merlin ~100 K hab : Lapeyre, Brico dépôt <30 k hab : M Bricolage, Point P >30 K hab : Gedimat, Tout faire Hors agglomération principale : Tout Faire – Ratio nbre dhab/magasin : ce ration permet de comparer les différentes zones détudes entre elles et le niveau de « saturation » en GDS Bricolage : Sur zone étude : ~ hab/mag Plus forte concentration : Yssengeaux, Thiers, Gannat, Ambert (< hab/mag) Plus faible concentration : Clermont, Issoire, Dompierre, Aurillac, Le Puy (> hab/mag) 14

15 DépartementNom de la Zone Pop 2006/Pop 1990 Point sur croissance démo (coef 1,5) Population 2006 Point sur Pop 2006 Point sur res principale Point sur res récente (coef 0,5) Part résidence construite avt 1950 (coef,5) Point sur Hab/mag Total point 63Issoire5% Clermont Ferrand6% Yssengeaux18% Le Puy en Velay1% Vichy-1% Gannat1% Saint Pourcain1% Aurillac-1% Brioude0% Saint Flour-9% Montluçon-6% Ambert-5% Dompierre sur Besbre-10% Mauriac-13% Moulins-5% Thiers-7%


Télécharger ppt "Présentation du projet Marche à Marche v091104 1."

Présentations similaires


Annonces Google