La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vieillissement-travail enjeux & éléments danalyse pour Agriquadra Journées réseaux FAFSEA-MSA 3 & 5 avril 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vieillissement-travail enjeux & éléments danalyse pour Agriquadra Journées réseaux FAFSEA-MSA 3 & 5 avril 2007."— Transcription de la présentation:

1 Vieillissement-travail enjeux & éléments danalyse pour Agriquadra Journées réseaux FAFSEA-MSA 3 & 5 avril 2007

2 Constat démographique & préoccupations dentreprises

3 3 Vieillissement des actifs en France : un phénomène durable Source : D.Blanchet, 2002

4 4 Un phénomène qui préoccupe les employeurs ? Ont réfléchi à la question : 52% Ont une idée précise de lavenir : 21% Gèrent la pyramide dâge de façon anticipée : 16% –à horizon de 2 à 5 ans : 10 % –à horizon de 5 à 10 ans : 6% Réflexion globale dans létablissement : 13% Source : enquête française auprès de employeurs (Minni, Topiol, 2002)

5 5 Préoccupations les plus répandues en « gestion des âges » Préoccupations les plus répandues en « gestion des âges » (> 30% des répondants) Enquête auprès de 400 PME de Picardie, 2004

6 Le vieillissement : de quoi parle-t-on ?

7 7 Un processus de déclins & de constructions Le vieillissement est configuré par des composantes biologiques, sociales, liées au travail et aux conditions dans lesquelles il seffectue, au parcours de vie ; Cest un processus dynamique ; Il y a de fortes disparités inter-individuelles qui augmentent encore plus avec lavancée en âge ; Il y a des éléments de déclins et de constructions.

8 8 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

9 9 Vieillissement par rapport au travail Au niveau sensoriel, musculaire, articulaire,osseux, respiratoire, métabolique, cardio-vasculaire, cognitif, etc. on peut noter des déclins de « performance » mais… Ces déclins ne touchent pas avec la même intensité, la même vitesse, au même moment de la vie, les organes et fonctions : ainsi le vieillissement est bien un processus ; & globalement (en dehors dexpositions à des conditions de travail sollicitantes ou événements spécifiques de la vie) ces déclins sont très faibles et peu sensibles durant la vie active, Ils sont « invisibles » en dehors des situations de performances maximales/extrêmes, imperceptibles si les situations de travail sont bien conçues & que les salariés peuvent faire valoir leur expérience ;

10 10 Vieillissement par rapport au travail Mais certaines conditions de travail les révèlent : devoir fournir des efforts maximaux, travailler sous forte contraintes de temps, travailler en horaires décalés, dans des ambiances mal conçues (/présentation de linformation, perception des signaux, … dans des espaces de travail restreints et avec nécessité de tenir léquilibre), etc. Ainsi, on devient vieux par rapport aux exigences du travail, le déclin est révélé ! Le problème, cest que ces conditions de travail qui auparavant concernaient surtout les jeunes –ce qui pose le problème du vieillissement par le travail- sétendent et concernent tout le monde (horaires décalés, postures pénibles, pression temporelle, changements dans le travail -) Remarque /travail en postes, de 1982 à 2003 : passage de 3,2% des salariés du RA concernés à 6,9%.

11 11 La progression des horaires « atypiques » Source : J.Bué, C.Rougerie, Enquêtes nationales sur les conditions de travail 23, 2% des salariés travaillent plus de 40 h/sem Sumer)

12 12 Toutes les formes de contraintes de rythme se développent Toutes les formes de contraintes de rythme se développent (France, tous salariés) Rythme de travail imposé par : Source : Bué & col., 1999 enquêtes nationales sur les conditions de travail (France)

13 13 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

14 14 Vieillissement par le travail Certaines conditions de travail vont accélérer les effets du vieillissement, Dautres vont se solder par des envies de départs anticipés ou le sentiment que lon est vieilli prématurément. Les effets du travail sur la santé ont été discutés et mis en débat par le COR à loccasion de linstruction du dossier sur les retraites.

15 15 Pénibilité(s) du travail Expositions professionnelles pesant sur lespérance de vie sans incapacité ou/et la qualité de vie dune partie des salariés (cf. Rapport Struillou, COR) –facteurs de risque à long terme, –temps de latence des effets sur la santé parfois long, –pas toujours vécues comme pénibles (ex : exposition à des agents cancérogènes comme amiante). On parle « dastreintes potentiellement pathogènes ou invalidantes » (à long terme), présentes à diverses périodes du parcours professionnel (ou tout au long de celui-ci) ; Pénibilité « vécue » –sans effet nécessairement démontré à long terme, –à lorigine « dusure physique et/ou psychique », –À lorigine dincapacités pendant la vie active, –avec des effets sur les modes de gestion de fin de vie active (vécu difficile des dernières années de vie active).

16 16 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

17 17 Conditions de travail pénibles & risques à long terme : rôle des enquêtes Enquêtes –« Conditions de travail », « SUMER »… 3 types de conditions de travail pénibles susceptibles de présenter des risques à long terme sur la santé des salariés (espérance de vie réduite, espérance de vie sans incapacité moindre, morbidité plus élevée) Rythmes de travail –travail de nuit, horaires alternants, travail à la chaîne, cadences… Efforts physiques – Manutention, port de charges, postures pénibles… Environnement « agressif » – chaleur, intempéries, bruits, produits toxiques…

18 18 Cadences imposées /hypersollicitation répétitive et contraintes articulaires : –> 50 % exposés risqueraient de développer pathologies (TMS) –Risque avec durée de lexposition : 66% pour les salariés répétant ids gestes à cadence élevée + de 20 heures par semaine, vs 48% pour exposés – de 20 heures par semaine. 55% salariés effectuant + de 20 heures par semaine des travaux exigeant position articulaire forcée dune ou plusieurs articulations ont un risque de pathologie vs 48% des salariés exposés - de 20 heures par semaine. Exemple pour les Ets travaux agricoles et JEV : id geste à cadence élevée, 32,3% de salariés exposés Effets incapacitants et excluants pendant lactivité professionnelle (cf. Données de MPI, dinvalidité du régime général)

19 19 Manutention ~ moitié salariés faisant manutention risquent de développer une pathologie (hernies discales, lumbagos, sciatiques, etc.) (hors risque dAT). Proportion avec durée dexposition : de 25 % (si manutention 20 heures par semaine) Pathologie rachidienne, principalement lombaire : 1ère cause invalidité chez moins de 45 ans Sumer 2003 : 45,5% des salariés agricoles concernés par port de charges lourdes et 11,6 % plus de 10 h/semaine Pour Ets travaux agricoles et JEV : 65,1% des salariés concernés et 18,5% plus de 10h/semaine.

20 20 Cumul des pénibilités physiques par génération Source Pailhé 2002

21 21 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

22 22 Lintention « darrêter avant » : principales variables associées, dans le domaine du travail Lintention « darrêter avant » : principales variables associées, dans le domaine du travail (> 30%, contre 22.2 en moyenne) Moyens dun travail de qualité : « pas du tout » 33.3 Sentiment que le travail : me vieillit prématurément 31.2 …ne me permet pas de « rester dans le coup » 31.9 Risque de perte demploi « très élevé » 31.6 Source Volkoff, Bardot, 2004 Enquête SVP50

23 23 Lintention « darrêter avant » : principales variables associées dans le champ de la santé Lintention « darrêter avant » : principales variables associées dans le champ de la santé (> 30%, contre 22.2 en moyenne) Je me sens découragé, abattu 30.5 Ces dernières années, graves ennuis de santé ? « oui » 30 Tout compte fait, effets de la vie de travail sur la santé : « plutôt mauvais » 30.9 « très mauvais » 33.1

24 24 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

25 25 Avec lâge et lexpérience, développement de compétences spécifiques tendant à associer des objectifs différents, parfois incompatibles et notamment des objectifs de santé. Soi (santé, sécurité, développement) Système (efficacité productive / entreprise et opérateur ) Autres ( aspects collectifs, organisationnels, hiérarchiques ) Parcours travail, parcours de vie.. Des compétences visant lefficience

26 26 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

27 27 Les conditions ??? Stabilité et événements Retour sur laction Du temps pour élaborer et tester Mise en débat avec des pairs Des règles de métier ou du prescrit Des apprentissages tout au long de la vie Un parcours cohérent… Etc.

28 28 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

29 29 Accès à la formation continue, selon lâge (France, 2000) Source Cereq, 2003

30 30 26,9%31,1% 18,6% 18,2% 16,7% 17,9% 14,2% 15,2% 10,4%11,2% 47,7% 16% 13,4% 9,9% 7,1% 5,9% 42,5% 17,7% 15% 11% 7,5% 6,4% 9,5%10,1% Moins de 30 ans De 35 à 39 ans De 40 à 44 ans De 45 à 49 ans De plus de 50 ans De 30 à 35 ans Moins de 5 salariés De 5 à 9 salariés De 10 à 49 salariés De plus de 50 salariés salariés salariés salariés salariés Départ en formation et taille de lentreprise

31 31 « Stress » dans lacquisition dun outil informatique parmi 700 salariés dune municipalité Source : Hukki, Seppala, 1992

32 32 Difficultés en apprentissage Difficultés des plus âgés ne leur sont pas intrinsèques mais résultent de combinaison entre forme, objectifs et modalités dapprentissage. Importance de lintégration dans le travail de lapprentissage dun point de vue organisationnel : Comment lapprentissage, la formation sont-ils insérés dans le travail au quotidien ? Les objectifs sont-ils énoncés ? Lévaluation est- elle précisée ? La formation est-elle reconnue ? Valorisée pour formés & tuteurs ? Si ces éléments semblent valables pour tous les âges, la possibilité danticiper, y compris sur ses apprentissages, semble prendre du poids avec lâge ; et dans son contenu : comment la formation prend-elle en compte lexpérience & les pratiques professionnelles antérieures intégrant savoirs et savoir-faire sur le métier, des stratégies de travail individuelles & collectives, caractéristiques individuelles ? les difficultés à apprendre ne relèvent pas uniquement de facteurs dâge, mais aussi de facteurs dancienneté et de facteurs générationnels.

33 33 Intégrer les manières dapprendre différenciées avec lâge et lexpérience, Maîtriser la fréquence et lampleur des changements, et les prévoir, Préserver les collectifs de travail, Desserrer les contraintes de temps lors de lapprentissage et lors du retour au travail, Ne pas multiplier les difficultés en début de formation, Des formations en prise sur les connaissances antérieures. et sur les pratiques de travail... Des formations plus régulières, Favoriser la réflexion sur son propre travail. Exemple de recommandations…

34 34 Petit sommaire… Déclins -Déclins révélés : le vieillissement par rapport au travail -Déclins induits : le vieillissement par le travail (pénibilités et travail) -Pénibilité négociée -Pénibilité ressentie Constructions : -Des compétences, de lexpérience -Les conditions de cette élaboration -Un zoom sur la formation -Ce que ça permet de mettre en place (stratégies, savoir-faire de prudence)

35 35 Quelques types de stratégies liées à lâge & à lexpérience Stratégies gestuelles : économie deffort, « sécurisation » du résultat, Stratégies temporelles : anticipation, préparation,… Stratégies dutilisation et construction du collectif de travail : coopérations, entraides, élaboration dun « genre professionnel »… Stratégies de maîtrise et recherche dune familiarité avec le travail Stratégies de gestion des risques

36 36 Compétences & gestion des risques SystèmeAutres Soi Risques pour soi (pour sa santé au sens large du terme & proactif et pour sa sécurité), mais aussi risques provenant de soi Risques pour le système & risques que représentent le système Risques pour les autres & que représentent les autres (ie lorganisation)…

37 37 Ce qui se joue dans le surcroît daccidents qui touche les jeunes ce nest pas lâge mais le manque dexpérience.

38 Santé passée Santé actuelle Santé à venir Travail passé Travail actuel Travail à venir Expérience Activité Difficultés Sélection Âge Nécessité dune approche diachronique des liens santé - travail

39 39 Ce qui détermine lactivité : les caractéristiques des salariés et les conditions de lentreprise Qui ? Age, sexe, ancienneté, statut Qualification, formation Expériences et compétences Pour quoi faire ? Production Délais Quantité et qualité Avec qui ? Equipe et collectif de travail Hiérarchie ….... Comment ? Technologie, Organisation Procédures Avec quoi ? Matériel outils, poste Où ? Cadre bâti Espace, circulation Ambiance physique Quand ? Horaires et durée Rythme de travail SITUATION DE TRAVAIL Santé, AT compétences Qualité, production conséquences

40 40 Caractéristiques sexe, âge, caractéristiques physique,.. Expérience, acquis de formation Etat instantané fatigue, biorythme, vie hors travail Objectifs Outils nature, usure, réglages, moyen de communication, documentation Temps horaires, cadences Organisation du travail consignes, répartition des tâches, critères, apprentissage,.. Environnement espaces, toxiques, ambiances physiques, LOPERATEUR LENTREPRISE CONTRAT ACTIVITE DE TRAVAIL Contexte économique, social, technique PRODUCTION QUALITE SANTE ACCIDENTS COMPETENCES TACHES PRESCRITES TACHES REELLES variabilités Variabilités industrielles Les déterminants, lactivité & les effets


Télécharger ppt "Vieillissement-travail enjeux & éléments danalyse pour Agriquadra Journées réseaux FAFSEA-MSA 3 & 5 avril 2007."

Présentations similaires


Annonces Google