La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude prospective urbaine et environnementale SYNTHÈSE DES ATELIERS DE CONCERTATION SCÉNARII Réunion publique n°2 du 23 Mars 2010 Document de concertation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude prospective urbaine et environnementale SYNTHÈSE DES ATELIERS DE CONCERTATION SCÉNARII Réunion publique n°2 du 23 Mars 2010 Document de concertation."— Transcription de la présentation:

1 Etude prospective urbaine et environnementale SYNTHÈSE DES ATELIERS DE CONCERTATION SCÉNARII Réunion publique n°2 du 23 Mars 2010 Document de concertation

2 LES ARBITRAGES… 2 S ommaire LES ÉLÉMENTS DE PROPOSITIONS 3 2 Questions et choix pour orienter les scénarii Pistes et illustrations pour une vision du village à long terme SYNTHÈSE DES ATELIERS 1 Les enseignements … Préambule : La démarche et ses objectifs Organisation

3 4 ateliers hebdomadaires 14/01 : Cadre de vie 21/01 : Organisation urbaine /polarités 28/01 : Circulations et déplacements 04/02 : Activités économiques Synthèse Réunion publique Janvier Mars TOUS les habitants et membres dassociations volontaires Des intervenants extérieurs Elargi à Thématiques autour du Développement Durable En bureau municipal Une démarche PARTICIPATIVE importante … qui EVOLUE et SADAPTE à la demande des habitants 23 Mars ORGANISATION ET DEROULEMENT… 3

4 Les enseignements des ateliers : Quels points de convergence ? … de divergence ? 1. SYNTHESE DES ATELIERS 1. SYNTHESE DES ATELIERS 4

5 Il sagit de présenter une synthèse de ce qui a été exprimé par les participants aux ateliers et en sappuyant notamment sur les compte-rendus détaillés, dextraire : Les constats, idées ou propositions qui semblent partagés par le plus grand nombre. Les sujets qui ont fait débat avec ou sans propositions. Les idées ou propositions intéressantes OU idées quil ne faut pas écarter pour alimenter la réflexion le plan dactions. Les mots ou expression en rouge dans le texte sont des extraits des débats et citations de participants. SYNTHESE DES ATELIERS 5

6 C ADRE DE VIE 6 L ES CONSTATS ET LA VISION GLOBALE L ES ESPACES NATURELS Des atouts indéniables pour un cadre de vie remarquable : - « commune paysage » - « village aux portes des zones urbaines » - « centre ancien remarquable » Renforcer les protections des espaces naturels et des paysages - sur les vallons de la Justice - sur certains bois - sur la Coulée Verte Poursuivre la réflexion sur les ENS Avec quels moyens ? - Espaces naturels sensibles - ou autres moyens Affectation : Comment les faire vivre ? - jardins familiaux, loisirs, ouverture au public ? « Problèmes des accès aux engins motorisés (quads, mobylettes)» Affectation et devenir des vallons de la justice -Consensus de protection -Divergences daffectation Sur les altérations de ce cadre de vie… - la croissance urbaine - laugmentation des nuisances (circulations, pollutions et bruit, publicité, etc.) SYNTHESE ATELIER n°1

7 7 L E PATRIMOINE P réserver lactivité agricole sur la commune = « identité forte du territoire et de ses paysages » F avoriser la diversification durable des pratiques et cultures D évelopper une agriculture de proximité « où lon voit ce quon mange» L ES ESPACES AGRICOLES Où ? toutes les terres cultivées ? Les Jachères ? Zones AU ? Avec quels moyens ? I ntervention publique ? Bilan et analyse agricoles (étude lancée par la CAPS) Etude de projets et dinitiatives locales : - ferme pédagogique - AMAP + maraîchage ou vergers - Jardins familiaux voir étude de projet de ZPPAUP. Potentiel sur devenir de patrimoines « qui se dégradent » dans le centre ? L EAU Encourager la gestion privée des EP (financements cuves de récup des EP). Entretenir et aménager les bassins (promenades, jeux, lieux pédagogiques) C ADRE DE VIE SYNTHESE ATELIER n°1

8 O RGANISATION URBAINE 8 D OIT-ON CONSTRUIRE ? les mécanismes de consommation des logements : remise en cause des hypothèses de calcul. « DOIT-ON CONSTRUIRE ? Est-ce compatible avec le cadre de vie et les « difficultés » que connaît la commune ? » QUELS OBJECTIFS se fixer ? Q UELS SONT LES BESOINS ? DIVERSIFIER loffre vers : - les jeunes, - les personnes âgées - les personnes seules - les jeunes ménages aux revenus modérés. …cibles qui font défaut à Gometz Faut-il développer les logements sociaux ? Et combien ? Quels sont enjeux et contraintes si la commune ne tend pas vers la part de 20%? Quels principes de mixité adopter dans les opérations ? 2 points de vue opposés… - « Tout social sur les futurs programmes » - Mixité nécessaire pour « éviter les ghettos » SYNTHESE ATELIER n°2

9 9 O Ù REPONDRE AUX BESOINS ? QUELS LIEUX ? 1. sur les propriétés communales… mais « risque de concentration sociale, ghettos » 2. sur les disponibilités foncières relevées et présentées… mais « nuisances nouvelles pour les habitants voisins/ pb de circulations » = syndrome « du dernier arrivant »… 3. Ou dans de nouveaux sites. mais «elle implique la consommation despaces naturels ou agricoles» QUELLES DENSITES ? …QUELLES FORMES URBAINES ? RECHERCHER en priorité un potentiel au sein ou en continuité des zones bâties en évitant les zones naturelles ou agricoles ADAPTER les formes urbaines et les conceptions architecturales des opérations pour créer des lieux de vie et des quartiers conviviaux Economiser lespace et létalement urbain tout en … « évitant la promiscuité et la densification » « limitant les nuisances liées à la proximité de logement social » « concevant des espaces verts, place et aires de jeux…» O RGANISATION URBAINE SYNTHESE ATELIER n°2

10 10 U NE CENTRALITE ? Manque un lieu de centralité ou espace de convivialité … « lieu agréable, propice aux échanges, rencontres et partages… Où lon se croise, où on peut échanger, boire un verre avec des commerces… Un espace public type place de village » D ES POLARITES À DEVELOPPER ? Centre village Se vide petit à petit de son animation mais mauvaise accessibilité constatée OÙ LA PLACER ? - le long de la r te de Chartres (centre géographique, lieu de passage) - dans le vieux village (mairie, place Hackenberger+ château…) - sur les Hauts des Vignes, autour de la salle Barbara Autour dIntermarché Un pôle à valoriser avec utilisation du local vide en face Développement du pôle école Centre village Rechercher des pistes danimation du quartier : salles associatives, ouverture vers cour à larrière de la mairie, ateliers dartistes, réflexion sur place Hackenberger … O RGANISATION URBAINE SYNTHESE ATELIER n°2

11 11 U SAGES ET DEPLACEMENTS 11 Développer les transports en commun … Et laccessibilité aux gares Liaisons entre quartiers : - Notamment entre St Clair et le Village Développement de la navette communale Enquête auprès de la population sur les besoins de déplacements Nécessité de favoriser les liaisons douces en : - Améliorant lexistant (trottoirs) - sécurisant et renforçant les liaisons existantes Dynamiser la pratique du covoiturage Poursuivre la mise en place de pédibus. Utiliser et aménager la Voie Rouge Remettre à double sens la rue St jean de Beauregard après aménagement et élargissement SYNTHESE ATELIER n° 3

12 12 A CTIVITES, EMPLOIS, SERVICES 12 Dynamiser et rendre attractives les 2 zones dactivités Développer des projets agricoles diversifiés pour favoriser une activité de proximité à partir : -De micro-projets locaux - des initiatives exprimées par certains agriculteurs ou associations Etude CAPS à venir Etude de projets et dinitiatives locales : - ferme pédagogique - AMAP + maraîchage ou vergers - Jardins familiaux Sur les activités à développer : (commerciales, artisanales ou services de proximité, rurale ou en lien avec lagriculture …) Sur la concurrence ou non avec des zones existantes… Sur les principes daménagement : - Ouverture sur la route de Chartres ? - espace vert central ? Sur les Hauts des Vignes avec le renforcement de lactivité économique et dune vraie polarité Réflexion sur les Delâchés en terme commercial, en raison de sa situation sur 1 lieu de passage A GRICULTURE ? Avec quels moyens ? I ntervention publique ? Quels projets concrets … A CTIVITES ECONOMIQUES ? SYNTHESE ATELIER n° 4

13 Questions et choix pour orienter les scénarii et le programme dactions 2. LES ARBITRAGES 2. LES ARBITRAGES 13

14 Mécanismes de consommation des logements et impacts socio-démographiques Enjeux de la diversification du parc de logements 14 … principes déquilibre entre espaces ruraux et fonctions urbaines … principes de liaisons et de connexions entre les différents espaces Quelques rappels sur …

15 pour orienter loffre de logements Des besoins bien identifiés Enjeux de la diversification du parc de logements R épondre à … …sur la commune et ses environs légales et contractuelles… - les jeunes - les personnes âgées - les personnes seules - les jeunes ménages aux revenus modérés. Vers des cibles qui font défaut à Gometz le Châtel… R especter des obligations … …la loi SRU …pour tendre vers 20% de logts sociaux …le PLH intercommunal (Programme Local de lHabitat) …pour diversifier loffre de logts 15

16 Env. 40 logts/an Depuis logts Env 1035* logts hab.* Enjeux de la diversification du parc de logements En 2010En 2025… Hypothèse 1Hypothèse 2Hypothèse 3 Nombre de Logements Rythme (/an) de prod° de logts Estimation * population Quelle diversification du parc de logements possible et réaliste ? 5logts/an12 logts/an20 logts/an + 75 logts+ 180 logts+ 300 logts Env logts Suppl. Total Env logts Env hab (+0,35%/an) Env hab (+0,95%/an) Env hab (+1,6%/an) % logts sociaux maximal atteint Effort de const° sociale 14,9%20% 100% La totalité des logements construits sont sociaux 16 9,7 % (selon préfecture) Env. 20 à 25% ( 50à60logts/240 logts) Les logements comptés sont les résidences habitées entraînant des besoins en terme déquipements (+résidences principales et logts occasionnels + éléments estimés dans les enquêtes ou logements non rensignés)à Env logts 85% Plus 4 logements construits sur 5 sont sociaux 59% Env 3 logement construit sur 5 sont sociaux Effort de const° Sociale =40% Tx SRU =10,8 % 13,3 %15,7%

17 Quels équilibres entre espaces ruraux et fonctions urbaines ? POTENTIEL en zone urbaine (rouge) localisation nombre de logtsPrivéCommune 1 hauts des Bigarreaux 22 2 route neuve 15 3 Maison C. Péguy 12 4 Ferme des coteaux 15 5 le village Terrain proche Grds Prés 18 7 Chemin de la Justice 10 TOTAL POTENTIEL à urbaniser 8 Vieux chemin 10 9 Proche nouvelle école 40 TOTAL TOTAL (1+2) Certains sites sont aujourdhui urbanisables au PLU. Mais leur urbanisation doit être maîtrisée: Exemples : - Chemin de la Justice - Proximité des Grands Prés - Vieux Chemin Les zones à urbaniser sont largement surdimensionnées et devraient être en grande partie redonnées à lagriculture. 6,5 ha 1,95 ha 8,7 ha Rd-pt St Nicolas Rd-pt J. Bertin

18 Pistes et illustrations pour une vision du village à long terme 3. ELEMENTS DE PROPOSITIONS 3. ELEMENTS DE PROPOSITIONS 18

19 U NE VISION A LONG TERME … 19 A FFIRMER LIDENTITE RURALE ET LE CARACTERE DE VILLAGE DE LA COMMUNE… Préserver et renforcer les protections sur les espaces naturels. Redonner environ 10 ha à lagriculture (déclassement de zones AU en A) pour y promouvoir des projets agricoles de proximité. Rd-pt St Nicolas Rd-pt J. Bertin

20 Les Délâchés Les Hauts des Vignes Les Bigarreaux Paris Chevreuse Intermarché Justice Vieux Village U NE VISION A LONG TERME … 20 R ELIER LES QUARTIERS ENTRE EUX … Saint Clair Pôles et équipements ou services

21 U NE VISION A LONG TERME … 21 R ELIER LES QUARTIERS ENTRE EUX …

22 Les Délâchés Les Hauts des Vignes Les Bigarreaux Paris Chevreuse Vieux Village Saint Clair U NE VISION A LONG TERME … 22 C ONFORTER LA TRAME URBAINE AUTOUR DES POLARITES ET LIAISONS… Pôles existants Pôles confortés Pôles ou éqpts créés ou déplacés Secteurs proposés (projection long terme) Secteurs de densification ou de projets (1 ère étape à moyen terme)

23 Formes urbaines et densités 4. EXEMPLES DOPERATIONS 4. EXEMPLES DOPERATIONS 23

24 Références sur Gif sur Yvette 47 logts/ha 35 logts/ha 45 logts/ha

25 25 Exemples sur Gometz le Châtel Env. 40 logts/ha

26 Saint Jacques de la Lande (35) – environ 45 logts /ha Chantepie (35) – environ 33 logts /ha

27

28 Des maisons de ville autour despaces verts

29 Le Clos de lErdre NANTES (44) 16 logements dans un cœur dîlot Densité logement : 45 logts / hectare

30

31 Références scandinaves Les espaces de circulations : -Des voies étroites où la voiture nest pas « désirée » : elle peut y accéder (courses, personnes à mobilité réduite…) mais elle ny reste pas. -Les espaces de stationnement sont regroupés à lextérieur dans des boxes (photos ci-dessus)

32 Des maisons de ville autour dun espace public, toujours « sans voitures « (aire de jeux, squares, places )


Télécharger ppt "Etude prospective urbaine et environnementale SYNTHÈSE DES ATELIERS DE CONCERTATION SCÉNARII Réunion publique n°2 du 23 Mars 2010 Document de concertation."

Présentations similaires


Annonces Google