La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Observation et conjoncture économique. Les comptes daccumulation EmploisRessources Consommation Salaires et revenus du capital Prestations sociales Épargne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Observation et conjoncture économique. Les comptes daccumulation EmploisRessources Consommation Salaires et revenus du capital Prestations sociales Épargne."— Transcription de la présentation:

1 Observation et conjoncture économique

2 Les comptes daccumulation EmploisRessources Consommation Salaires et revenus du capital Prestations sociales Épargne FBCF (logements) Épargne Capacité de financement Ménages (hors EI) EmploisRessources Consommations intermédiaires Impôts Salaires et charges Chiffre daffaire subventions revenus divers Épargne FBCF Épargne Besoin de Financement Sociétés non financières

3 Les Comptes dAccumulations Laccumulation de la richesse des SI est retracée dans les comptes daccumulations -Le compte de capital: la richesse non financière -Le compte financier: la richesse financière

4 Le compte capital Le compte de capital retrace, en suite des comptes courants, laccumulation des richesses non financières ou les actifs non financiers Les acquisitions dactifs non financiers figure à gauche du compte en variation dactifs il sagit de la FBCF (qui ne recouvre pas seulement les actifs corporels produits), la variation de stock et les acquisitions moins les cessions dactifs non financiers non produits comme les terrains, les brevets…

5 VDA Compte de Capital VDB FBCF 157 Variations de stock 8 Capacité de financement -28 Épargne brute 129 Autres transferts reçus en capital 12 Autres transferts versés en capital -4

6

7 Le compte financier Le compte financier retrace tous les flux financiers de lannée qui font varier les actifs financiers (créances) ou les passifs financiers (dettes), cest à dire toutes les opérations financières. Question: quest-ce quune opération financière ?

8 Les opérations financières soit la création ou la liquidation simultanée dun actif financier et de son passif de contrepartie soit le changement de propriété dun actif financier soit encore la souscription dun engagement

9 Les opérations financières Dans le SEC, chaque opération financière a toujours une opération de contrepartie, soit une autre opération financière, soit une opération non financière

10 Principe monétaire Masse monétaire La masse monétaire représente la quantité de monnaie en circulation dans une économie Une masse monétaire, au niveau d'un pays ou d'une zone économique, est un ensemble de valeurs susceptibles d'être convertis en liquidités La masse monétaire d'une économie se compose M = F + Dv + Dt + TCN où M est la masse monétaire, F la monnaie fiduciaire, Dv représente les dépôts à vue, Dt les dépôts à terme TCN les titres de créances négociables.

11 Banque centrale Monopole de la création de la monnaie fiduciaire Responsable de la stabilité de léconomie nationale par des politiques monétaires

12 Banque commerciale Mr A Actif: 500 Passif: 500 Entreprise X Actif: 500 Passif: 500 Total actif: 1000 Total passif 1000

13 Création monétaire Monnaie matérielle (Banque centrale et le Trésor public) Monnaie scripturale (les banques commerciales ou de second rang) Attn: la Banque centrale peut aussi créer de la monnaie scripturale

14 En accordant des crédits, les banques mettent en circulation de la monnaie, et de ce fait elles peuvent se trouver confronter à des fuites : la monnaie cédée aux clients peut être pour partie transformée en billets, en devises ou transférée à dautres banques.

15 La banque, pour régler ces opérations, doit détenir de la monnaie Banque centrale sous forme de billets ou davoirs sur son compte courant à la Banque centrale. (Ce besoin de monnaie Banque centrale, qui naît de la création de monnaie, crée une limite naturelle du simple fait quil existe deux formes de monnaie) Ce compte peut ouvrir droit au crédit aux banques commerciales Les prêts à court terme sont un des outils majeurs des banques centrales dans leur stratégie de politique monétaire

16 Source : Rapports du Conseil National du Crédit De la monnaie matérielle à la monnaie scripturale…

17 Les agrégats monétaires

18 source : Banque de France, rapports annuels.

19 Théorie quantitative de la monnaie M * V = P * Q Q est la production d'une économie pendant une période donnée, P est le niveau des prix M est la quantité de monnaie en circulation dans une économie pendant cette même période. V est la vitesse de circulation de la monnaie, c'est à dire le nombre de fois qu'une même unité de monnaie permet de régler des transactions pendant la période considérée

20 P * Q = M * V Monde réel Monde monétaire

21 Les opérations financières Les actifs financiers sont des actifs économiques qui se présentent sous la forme de moyens de paiement ou de créances financières ou qui sont assimilables par nature à des créances financières. Les actifs financiers des uns sont donc nécessairement des passifs financiers pour dautres. Détenir un passif financier cest davoir contracté un engagement, une dette

22 Les opérations financières Une créance financière donne à son propriétaire – le créancier – le droit de recevoir sans contre-prestation un ou plusieurs paiements dune autre unité institutionnelle – le débiteur – qui a contracté lengagement de contrepartie. Comme toute créance est nécessairement une dette pour un montant équivalent, la somme des créances est donc nécessairement égale à celle des dettes.

23 Les opérations financières Lunité institutionnelle qui émet les actifs financiers est réputée avoir contracté un engagement de contrepartie.

24 Les opérations financières Le système distingue sept catégories dactifs financiers: Or monétaire et droits de tirage spéciaux, Numéraire et dépôts, Titres autres quactions, Crédits, Actions et autres participations, Provisions techniques dassurance et Autres comptes à recevoir/à payer.

25 Or, monétaire, et DTS Numéraire et dépôt dont dépôts transférables Titre hors actions dont TCN dont obligations Crédits, Action et OPCVM dont actions côtées dont OPCVM Provisions d'assurance Autres comptes dont crédits commerciaux Solde SOAP TOTAL

26 Tableau des Opérations Financières TOF Il sagit dune synthèse de tous les comptes financiers et des opérations financières des secteurs institutionnels

27 Variation d'actifs VDA Variation de Passifs VDP SNFSFAPUMéRDMTOTAL SNFSFAPUMéRDMTOTAL 0,5 Or, monétaire, et DTS 0, Numéraire et dépôt dont dépôts trasferables Titre hors actions dont TCN ,513671,5 dont obligations Crédits, Action et OPCVM ,5756,5 dont actions côtées dont OPCVM ,5 450,546,5 Provisions d'assurance Autres comptes 66-0,5 9, dont crédits commerciaux 9 0,5 7,5 Solde SOAP TOTAL ,570234,5956

28 SOAP En pratique, les comptes financiers sont construits par la Banque de France et leurs soldes ne sont pas toujours identiques à ceux obtenus par lInsee pour les comptes de capital. les comptables nationaux font apparaître ici explicitement des ajustements entre ces soldes. On appelle cela solde SOAP (Solde des Opérations sur Actifs et Passifs financiers)

29 Masse monétaire et DTS Le droit de tirage spécial (DTS) a été créé par le FMI en 1969 pour soutenir le système de parités fixes de Bretton Woods. Tout pays adhérent au système devait disposer de réserves officielles avoirs en or de l'État ou de la banque centrale et devises largement acceptées qui pouvaient servir à racheter sa monnaie nationale sur les marchés des changes internationaux, au besoin, pour maintenir son taux de change

30 La valeur du DTS a été fixée initialement à 0, gramme d'or fin, ce qui correspondait alors à un dollar EU. Après l'effondrement du système de Bretton Woods, en 1973, la valeur du DTS a été déterminée par rapport à un panier de monnaies, qui comprend actuellement le dollar EU, l'euro, la livre sterling et le yen

31 Titres de Créances Négociables Les « titres de créances négociables» (TCN) sont des titres émis sur un marché et pouvant être vendus à tout moment avant leur date d'échéance.

32 Titres de Créances Négociables les Bons à Taux Fixes (BTF), titres à court terme émis par le Trésor, d'une durée inférieure à 1 an à l'émission les (Bons à taux annuel normalisé) BTAN, titres à moyen terme émis par le Trésor, d'une durée de 1 à 6 ans à l'émission les billets de trésorerie émis par les entreprises (1 jour à 1 an) les certificats de dépôt émis par les banques (1 jour à 1 an) les BMTN, bons à moyen terme négociables, émis par les entreprises et les établissements de crédit (> 1 an) et enfin les bons des institutions financières spécialisées (BIFS), émis par certains établissements du secteur financier public ou para-public

33 Opération financière et Bourse La Bourse: Définition au sens large Les Bourses sont des institutions permettant de regrouper des échanges (achats et ventes) de biens ou actifs standardisés

34 Opération financière et Bourse On peut donc classer les bourses selon le type de bien vendu: marchandises (bourse de commerce), monnaies (marché des changes), titres financiers (bourse des valeurs) contrats dérivés sur ces marchandises, monnaies ou titres

35 Opération financière et Bourse La Bourse, définition au sens strict Il sagit du marché financier, où les produits vendus sont des valeurs mobilières. On distingue: le marché primaire où les nouvelles valeurs immobilières sont proposées du marché secondaire où il y a seulement des titres déjà existantes.

36

37

38 « la Bourse est un casino ? »

39

40 Patrimoine Concept de patrimoine: Le patrimoine dun acteur est: Lensemble des biens quil possède (évalués au prix du marché) Moins lensemble des dettes et dautres engagements financiers

41 Les actifs Actifs des propriétés foncières et immobilières, des propriétés professionnelles et parts d'entreprises, des placements financiers (comptes bancaires et portefeuille de valeurs mobilières comprenant des actions, obligations, produits dérivés et/ou des OPCVM ) actionsobligationsproduits dérivésOPCVM des meubles, équipements et véhicules, des objets d'art et de collection de la propriété intellectuelle (brevets, droits d'auteur),

42 Les passifs Les emprunts.

43 Patrimoine et SEC 95 La valorisation du patrimoine dun pays est beaucoup plus compliquée que laddition des patrimoines de tous acteurs économiques. A partir des années 70, les comptables nationaux ont essayé dintégrer dans le système des comptes de stocks, appelés aussi comptes de patrimoine

44 Patrimoine et SEC95 Ces efforts ont donné fruit dans le SEC95: Des lacunes considérables ont été comblées permettant une mesure relative des patrimoines dun pays. Le compte de patrimoine se présente comme un bilan au 31 décembre: A lactif, les actifs non financiers (corporel ou non) et financier (créance) Au passif, les passifs sont toujours financiers.

45 Les actifs non financiers qui figurent dans les comptes de patrimoine sont uniquement ceux sur lesquels il est possible dexercer des droits de propriété, individuellement ou collectivement, et donc la détention procure des avantages économiques à leurs propriétaires. Sont donc exclu le patrimoine écologique ou le capital humain Sont exclus également des biens qui ne peuvent pas être accumulés puisque les conventions de la CN les rangent dans la consommation finale ou intermédiaire.

46 Actifs non financier (a) Actifs financiers (b) total des actifs (c=a+b) Passifs financiers (d) Valeur nette (f=c-d)

47 Patrimoine La valeur nette pour lensemble des SI, appelé patrimoine national, est la différence entre les actifs (financier ou non) et les passifs. Les différences entre les deux comptes de patrimoines successifs résultent des flux économiques de lannée


Télécharger ppt "Observation et conjoncture économique. Les comptes daccumulation EmploisRessources Consommation Salaires et revenus du capital Prestations sociales Épargne."

Présentations similaires


Annonces Google