La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CTR maladie chronique 25/01/2012 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-25/01/2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CTR maladie chronique 25/01/2012 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-25/01/2012."— Transcription de la présentation:

1 CTR maladie chronique 25/01/2012 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-25/01/2012

2 Ordre du Jour Point sur léducation thérapeutique - bilan des appels à projet - suivi du respect des autorisations - conseil de lordre des infirmiers Point sur les maladies chroniques - activités physiques - appel à projet du plan daction - action pilote de dépistage du diabète par les pharmaciens Divers - mission IGAS Diabète - colloques - questions diverses

3 Point sur léducation thérapeutique Bilan des appels à projets 4 dossiers dans le sur le CH d Embrun: diabète, obésité,CV Autorisations - 1 sur le CH Briançon: AVK Refus Autorisation 13 dossiers dans le 13 - AP-HM: 2 dossiers sur le CV, un sur asthme, un sur les patients schizophéniques Autorisés et un sur les femmes enceintes atteintes de VIH refusé - CH Salon : 2 dossiers: asthme de l enfant et diabète Autorisations - CH A Paré/Desbief: 2 dossiers asthme et BPCO Autorisations - DEPA: 2 dossiers: patients IRC non dialysés et patients sous dialyse Autorisations

4 Point sur léducation thérapeutique Bilan des appels à projets (suite) - CH Aubagne: obésité adulte Autorisation - Cl St Roch : psychose Refus (file active de 8) 2 dossiers dans le 83 - CH Fréjus: BPCO Autorisation - CH Dracénie: asthme enfant Autorisation Noter certains programmes déjà autorisés, correspondant aux priorités régionales et non financés : CH Dracénie pour Obésité enfant CH Fréjus pour diabète

5 Point sur léducation thérapeutique Suivi du respect des autorisations - Pas de réponse pour les CESAM ; 2 établissements du 84, AJD et GRANTED - 12 programmes sans anomalie (9% ) - Eléments retrouvés -pas de courrier MT à l entrée dans le programme dans 37% des cas -pas d association de patients dans 30% des cas -pas de courrier MT à la sortie du programme dans 18% des cas -pas de consentement demandé dans 7% des cas -pas de coordination interne dans 6,5% des cas -pas de tracabilité du courrier MT à lentrée dans 5% des cas -pas de traçabilité du consentement dans 6% des cas

6 Point sur léducation thérapeutique Suivi du respect des autorisations -Eléments retrouvés (suite) -pas de traçabilité des séances éducatives dans 5% des cas -interruption du programme pendant plusieurs mois par absence de personnel pour 2 programmes -3 programmes non débutés -2 programmes avec DE non systématique -2 programmes où le DE pouvait être fait par une directrice administrative formée à l ETP ou par un éducateur sportif - Nombre de patients pris en charge réduit par rapport aux prévisions par difficultés de recrutement, difficultés à fidéliser, manque de moyens - Recommandations à faire+++

7 Point sur léducation thérapeutique Conseil de l ordre des infirmiers Courrier adressé à toutes les structures ayant un programme coordonné par une infirmière ou cadre de santé non inscrit au conseil de l ordre pour leur rappeler que l infirmière est tenue de remplir les conditions d exercice que le code de santé Publique impose dans son article L et au rang desquels figure l inscription au tableau de l ordre

8 Point sur les maladies chroniques appel à projet : premières impressions 44 projets + ou - 2 à 4 > 1,8 M demandés pour disponibles Inégalité géographique : 0 dans le 05 Promoteurs : - absence de certains (CH Martigues…) - associations « historiques » - positionnement de réseaux de santé - CRES CODES - 1 MSP - 2 Maisons du diabète - EPMM Sport pour Tous - Centre dhémodialyse des Alpes, Ville de La Seyne Maladies : diabète - obésité - VIH VHC - IRénaleC Objectifs absents : 1B [2B]

9 Point sur les maladies chroniques appel à projet : premières impressions Recalage dans les objectifs : dossiers hors sujet Récupération des égarés (sur dautres plans) Critères de priorisation : - saupoudrage : non - géographique : non - décliner tous les objectifs : certainement - maladie : non (sauf rares mais...) - promoteur : a priori non mais Cf. infra... - historique : probable (prédominance MS) - qualité : oui - dimension : nombre de personnes, objectifs pluriels - actions emblématiques - social « pur » : à la marge (cofinancement ++)

10 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Journées HAS 17 et 18 novembre rôle : médicaments - dispositifs - actes - et désormais organisation - [télémédecine] - soins 1aires : coopérations entre PS, manager de santé ; vision patientèle - demande de soins vs vision territoriale (liée à accès aux PS, maladies chroniques, soins santé) - maisons de spécialistes « plateaux cliniques » (endocrino) - place de la HAS dans les maladies chroniques : -missions non spécifiques : BPP - évaluation mdct - certification -spécifiques : critères dadmission en ALD - listes des actes et prestations nécessaires - (utilisation ? Relations MT-MConseil ++) - guide médecin (formation++) guide patient focus guides de 2ème génération : -améliorer le parcours de soins ; pour chaque maladie (pas seulement ALD) ; professionnels : guide pluriprof., outil opérationnel de mise en œuvre du parcours ; guide patient projets pilotes : BPCO, IrénaleC, IC, Parkinson ; : analyse et déploiement

11 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Journées dEtudes Européennes de lAFEDI 17 et 18 novembre réflexion et pas crise « identitaire » : ETP et détabilisation des PS ; empathie respect des croyances ; interroger ses pratiquess ses propres représentations ; mais pas doutes, compromis sans compromission (rituel de passage) - dénominations IDE « spécialiste clinique », « spécialiste en santé communautaire » ; pratiques avancées, praticienne, clinicienne, de coordination, experte, éducatrice, + ou - inspirés de termes anglo saxons = physician assistants, nurse practitioner…déjà : de santé publique, IADE, IBODE, en psychiatrie, cadre de santé ex surveillante - possibilité dorientation du BE en fonction du professionnel (de la personne ?) ; nouveau métier « éducateur » mais IDE existe déjà ; qualités professionnelles et personnelles - ados suisses DT1 voyage au Canada : du souffle, mais… Jusquoù aller dans une quasi complicité ?

12 Point sur les maladies chroniques journées / colloques 6ème journée provençale de la santé humanitaire - Interculturalité et solidarité en santé - 18 novembre aller vers, mais quant à connaître la culture de lautre… - autre culture, mais aussi autre contexte, autre individu et ses intérêts : toutes les différences ne sont pas liées à la culture ; outre une certaine opposition savoirs académiques / savoirs populaires - b-a ba = langage (se comprendre) - subjectivité et respect certes mais « exiger » réciprocité - tenir compte du contexte - utiliser des vecteurs, des médiateurs - grille didentification des variables interculturelles de Michel Sauquet sur le site Santé Sud - « réducteur dénervement », éventuellement explicateur déchecs, pas solution à un problème

13 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Parcours de soins API 22 novembre vision plus structurelle Dr Alain CORVEZ directeur stratégie ARS LR - vision plus fonctionnelle AF

14 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Santé des saisonniers en PACA - Mutualité Française 29 novembre population hétérogène : agriculture, montagne, littoral, qualifiés ou non, locaux ou non… - risques liés au travail : -médecine du travail et visite dembauche -document unique : recense les risques liés au travail (HR++) - couverture sécu mutuelle - Maison des Travailleurs Saisonniers : -portage communauté de communes -dispositif de 1er accueil et facilitateur pour la résolution des problèmes rencontrés -tonalité travail aménagement du territoire surtout emploi / logement / social -santé peu ou pas abordée (réponse ponctuelle aux demandes, ou suivant besoins observés : MILDT, exposition solaire, AIDES) -perspectives : actions de promotion de la santé suivant priorités régionales, prévention, nutrition-APS, dépistages, SBD, lisibilité de loffre de soins, accès aux soins, parcours de santé

15 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Développement durable et sport CREPS PACA 8 décembre 2011

16 Point sur les maladies chroniques journées / colloques Sanofi Paris - maladies chroniques et territoires - 9 décembre équité : privilégier les populations vulnérables - premier recours [établissement de santé également] : responsable des soins de la santé de la population - accompagner les jeunes sur les enjeux organisationnels - parcours ou filière ? Quel modèle de coordination ? - micro systèmes (Pays basque espagnol) - Diabsat Midi Pyrénées suivi des DB IDE protocole de coopé - télémédecine pas solution à démographie des PS ; Vercors cabines de téléCS ; télésurveillance à domicile - place des officines ? - domicile = 1er EMS de France - travail sur une plateforme support en ETP en IDF (toutes pathologies) : APS, nutrition…


Télécharger ppt "CTR maladie chronique 25/01/2012 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-25/01/2012."

Présentations similaires


Annonces Google