La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Historique Avant Pinel • 1927 : Création de l’asile des détenus aliénés de Bordeaux De la prison à l’Hôpital • De 1961 à 1969 : Plusieurs commissions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Historique Avant Pinel • 1927 : Création de l’asile des détenus aliénés de Bordeaux De la prison à l’Hôpital • De 1961 à 1969 : Plusieurs commissions."— Transcription de la présentation:

1

2 Historique Avant Pinel • 1927 : Création de l’asile des détenus aliénés de Bordeaux De la prison à l’Hôpital • De 1961 à 1969 : Plusieurs commissions d’études recommandent la construction d’un hôpital psychiatrique à sécurité maximale • 1965 : Début de la construction de l’Institut Philippe- Pinel de Montréal (IPPM)

3 Historique Un institut : soigner et comprendre • 1970 : ouverture de l’IPPM (292 lits)  Ouverture des premières unités de soins et des unités d’expertise  Affiliation avec l’Université de Montréal Une expertise qui se développe • Création de l’Académie Internationale de droit et santé mentale, du Centre de psychiatrie légale de Montréal, de la clinique de dangerosité, l’unité pour les femmes (ayant une sentence fédérale), implantation du programme diogène

4 Mission La mission de l’Institut se compose de quatre volets qui ont en leur coeur le bien-être du patient, sa sécurité et celle du public, et ce, dans un souci constant de rigueur, d’amélioration de la qualité de ses services et de ses ressources : • le traitement et l’évaluation de patients présentant un risque élevé de comportements violents • l’enseignement collégial et universitaire • la recherche fondamentale et clinique • la prévention de la violence

5 Structure organisationnelle 15 unités • Admissions/réadmissions/expertises (C1 et C2) • 10 unités de traitement  Troubles sévères et persistants (A1, A2, B1, B2, E1 et E2)  Délits intrafamiliaux (D1)  Délits sexuels et problèmes aigus de santé mentale (D2)  Clientèle féminine du SCC (F1)  Adolescents (F2) • Transition (H2) • Programme d’expertise (H3 et H4)

6 Trajectoire du patient dirigé vers l’IPPM

7 L’expertise psychiatrique 2 types d’expertise psychiatrique : • L’aptitude à subir son procès (lié à l’état mental actuel de l’accusé) • La responsabilité criminelle (lié à l’état mental de l’accusé au moment de l’infraction) Le rapport psychiatrique est présenté à la Cour en preuve

8 Unités d’expertise – H3 et H4 • 18 hommes par unité • Référer par les tribunaux avec demande d’expertise • Hospitalisation de quelques jours à quelques semaines • Suite à l’évaluation, certains reviendront pour un séjour prolongé sur les unités de soins • L’emphase est mise sur la liaison avec les tribunaux, les avocats, les agents de probation et les hôpitaux du Québec

9 L’équipe multidisciplinaire L’infirmière agit comme pivot au sein de l’équipe multidisciplinaire qui est composée de : • Psychiatres • Sociothérapeutes • Criminologue • Commis d’unité • Cadres infirmiers

10 L’infirmière : un pilier

11 • Accueille le patient dès son arrivée • Recueille les données, procède à l’analyse et l’interprétation de celles-ci • Fait une évaluation minutieuse de l’état mental • Évalue le potentiel de dangerosité • Applique immédiatement les mesures d’encadrements appropriées • S’assure de la qualité et le contrôle des soins Rôle de l’infirmière

12 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Évaluer le potentiel de dangerosité du patient • Évaluer les situations à risque • Prévenir les passages à l’acte • Respecter les mesures sécuritaires Dispenser les soins dans un contexte légal et sécuritaire Compétences de coeur • Être proactif • Beaucoup de savoir-être • Pacification, reconnaissance de la souffrance • Relation de confiance mutuelle

13 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Appliquer les mesures d’isolement et de contention • Questionner la durée d’application des mesures restrictives • Composer avec les limites relatives aux statuts légaux Dispenser les soins dans un contexte légal et sécuritaire Compétences de coeur • Respect et dignité de la personne • Sollicite l’initiative, les moyens alternatifs • Accepter notre impuissance • Souplesse et adaptation selon le contexte clinique

14 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Composer avec les contraintes légales • Questionner la pertinence des règles sécuritaires • Participer à l’évaluation psychiatrique demandée par le système légal Dispenser les soins dans un contexte légal et sécuritaire Compétences de coeur • Protéger, maintenir, restaurer, promouvoir la santé et combattre la souffrance

15 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Véhiculer les valeurs de soins • Jouer le rôle de personne ressource • Représenter le patient (forces et limites ) Exercer un leadership clinique en équipe multidisciplinaire Compétences de coeur • Respect des droits du patient • Faire de l’enseignement concernant les aspects multifactoriels influençant la santé du patient • Croire au potentiel du patient, à sa capacité de restaurer sa santé

16 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Questionner les pratiques cliniques • Consulter les autres professionnels Exercer un leadership clinique en équipe multidisciplinaire Compétences de coeur • Capacité à se remettre en question • Considération à l’égard de l’expertise des collègues

17 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Utiliser les principes de communication interpersonnelle • Appliquer les principes de la relation thérapeutique • Adapter ses interventions selon l’état clinique du patient Établir une relation thérapeutique dans un contexte d’hospitalisation et de traitement psychiatrique involontaire Compétences de coeur • Respect, reconnaissance de l’unicité de la personne • Empathie, reconnaître sa souffrance, agir avec respect, être franc, établir des objectifs communs et éviter de vouloir convaincre à tout prix

18 Compétences spécifiques Compétences professionnelles • Application d’une démarche de soins selon le modèle de Callista Roy • Assurer une pharmacovigilance • Effectuer de l’enseignement en matière de santé auprès du patient Assurer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes Compétences de coeur • Savoir solliciter la collaboration du patient • Demeurer sensible à la rétroaction du patient • Capacité à vulgariser des notions complexes

19 Compétences personnelles Compétences professionnelles • Identifier ses forces et ses limites • Éviter les jugements de valeur • Fonctionner en situation de stress • Composer avec l’agressivité • Reconnaître ses besoins d’assistance • Demander de l’aide Compétences de coeur • Capacité «d’insight» • Empathie • Confiance en soi • Capacité à prendre du recul

20 Un défi passionnant

21 • Aider un être humain  La fascination de soigner un être profondément malade  La capacité de faire abstraction de ses propres valeurs afin de prodiguer des soins de qualité • Accomplissement personnel  Le challenge quotidien  La satisfaction de voir le patient s’améliorer  Le dépassement de soi Pourquoi travailler à l’IPPM avec une clientèle difficile?

22 • Accomplissement professionnel  Accomplir un acte altruiste  Diversité des soins et traitements selon le diagnostic  Empathie

23 Questions?


Télécharger ppt "Historique Avant Pinel • 1927 : Création de l’asile des détenus aliénés de Bordeaux De la prison à l’Hôpital • De 1961 à 1969 : Plusieurs commissions."

Présentations similaires


Annonces Google