La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANNE GOUBAYON, SF, MA RESPONSABLE DES SERVICES DE SAGE-FEMME DE LANAUDIÈRE. CSSSSL. 22 NOVEMBRE 3013 DÉPLOIEMENT RÉGIONAL DE LA PRATIQUE SAGE-FEMME:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANNE GOUBAYON, SF, MA RESPONSABLE DES SERVICES DE SAGE-FEMME DE LANAUDIÈRE. CSSSSL. 22 NOVEMBRE 3013 DÉPLOIEMENT RÉGIONAL DE LA PRATIQUE SAGE-FEMME:"— Transcription de la présentation:

1 ANNE GOUBAYON, SF, MA RESPONSABLE DES SERVICES DE SAGE-FEMME DE LANAUDIÈRE. CSSSSL. 22 NOVEMBRE 3013 DÉPLOIEMENT RÉGIONAL DE LA PRATIQUE SAGE-FEMME:

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION o Profession: sage-femme o Place de la pratique des sages-femmes dans le paysage périnatal o Déploiement régional en 3 phases o Nouvelles intervenantes en périnatalité: Enjeux, défis, apports

3 LES SAGES-FEMMES DU QUÉBEC PRÉSENTATION DES SERVICES

4 UN STATUT LÉGAL o Profession légalisée en 1999 o Création de l’Ordre des sages-femmes en o Distinct de la médecine et du nursing. o Professionnelle autonome, exercice exclusif. o Champ de pratique: suivi complet de la grossesse, du travail et de l’accouchement. Soins à la mère et au nouveau-né durant les 6 premières semaines.

5 U NE FORMATION UNIVERSITAIRE o Un Baccalauréat de 4 ans et demi (132 cr) à l’UQTR. o Des stages d’une durée de 3 ans. o Des sages-femmes impliquées: professeures, chargées de cours, préceptrices.

6 LA SAGE-FEMME: INTÉGRÉE AU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX o Signe un contrat de services avec un CSSS (ne fait pas partie du personnel) o Fait partie des services généraux de première ligne (Gratuité) o Conseil sages-femmes représenté au conseil d’administration du CSSS

7 ENTENTES ET COLLABORATION o Entente pour consultations médicales et transferts de soins; o Procédures pour pratique en milieu hospitalier; o Ententes avec les différents services du CSSS (laboratoire, achats, pharmacie, imagerie, administration, etc…)

8 ENTENTES ET COLLABORATION o Collaboration avec les professionnels des différents territoires : infirmiers (ières), travailleurs(euses) social(es), diététistes, psychologues, etc.; o Entente avec les services ambulanciers; o Références vers les groupes communautaires et différents professionnels du territoire.

9 LA PRATIQUE DES SAGES-FEMMES o Principes directeurs : Continuité, autonomie, confiance o Orientation : Prévention, promotion de la santé et de l’accouchement normal. o Lieu de naissance selon le choix des femmes Maison de naissance, domicile, hôpital

10 RESPONSABILITÉS CLINIQUES o Suivre la grossesse, le travail, l’accouchement et la période post-natale (jusqu’à 6 semaines) par la prévention et par le dépistage de conditions anormales chez la femme et/ou chez l’enfant. o Prescrire certains examens, analyses et médicaments. o Effectuer certains actes comme l’épisiotomie, l’amniotomie, les sutures… o Mesures d’urgence: réanimation mère et bébé, ventouse, siège, délivrance artificielle et révision utérine.

11 FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE Urgences obstétricales Aux 3 ans Réanimation néonatale avancée Aux 2 ans

12 RAYONNEMENT PROFESSIONNEL o Implication dans des associations nationales et internationales: ACSF, SOGC, ICM o Participation aux différents congrès et colloques: niveau provincial, national et international. o Publications et visibilité médiatique.

13 CONCEPT MAISON DE NAISSANCE UN LIEU DÉDIÉ À L’ACCOUCHEMENT PHYSIOLOGIQUE

14 UN SERVICE DE PROXIMITÉ o Soins dispensés par des sages-femmes. o Services de première ligne. o Grande maison et non petite clinique. o Centrée sur la famille, au sein de la communauté. o Lieu de stage pour étudiantes SF et étudiants en médecine

15

16 UN ENVIRONNEMENT FAVORISANT LE LÂCHER PRISE

17 UN LIEU SÉCURITAIRE

18 DES ÉQUIPES ENTRAÎNÉES (EXERCICES URGENCES AMPRO)

19 AJOUT DES SERVICES DE SAGES-FEMMES DANS LA RÉGION DE LANAUDIÈRE

20 POURQUOI ? o Demande de la population o Consolidation des services de première ligne o Augmentation de l’accessibilité au suivi de grossesse o Politique périnatalité: 10% des grossesses, soit un peu plus de 500 / an pour la région o Développement régional (budget dédié)

21 POLITIQUE PÉRINATALITÉ  LES ORIENTATIONS o Développer les services offerts par les sages- femmes et adopter un plan prévoyant la présence de ces professionnelles sur le territoire québécois afin que d’ici dix ans, elles soient en mesure d’assurer le suivi périnatal et d’assister l’accouchement de 10 % des femmes enceintes (  Environ 500 femmes / an pour notre région) o Assurer aux femmes qui le désirent l’accès aux services d’une sage-femme pour leur suivi de grossesse et leur permettre d’accoucher en milieu hospitalier, dans une maison de naissance ou à domicile.

22 UN DÉPLOIEMENT EN 3 PHASES o Phase 1 : Démarrage des services. Consultations dans locaux temporaires, accouchements à domicile, en CH, à la Maison de naissance de Blainville (entente inter-régionale) o Phase 2 : Construction de la Maison de naissance de Lanaudière, embauche de SF supplémentaires o Phase 3 : Desserte de l’ensemble de la région

23 COMPOSITION DE L’ÉQUIPE ACTUELLE  1 coordonnatrice – responsable des services  6 sages-femmes  1 agente administrative  3 aides natale s

24 ORGANISATION ADMINISTRATIVE o Contrat de service avec le CSSS; o Responsable sage-femme sous autorité du DG; siège sur comités locaux, régionaux et provinciaux. Gestion clinico-administrative; o Conseil sage-femme, responsable envers le C.A. de: contrôler et apprécier la qualité et la pertinence des actes posés; faire des recommandations sur la distribution des services, les règles de soins, la qualification des sages- femmes, etc. o Une sage-femme siège sur le CA du CSSS;

25 LES SAGES-FEMMES ET L’ÉQUIPE MULTIDISCIPLINAIRE o Participation au programme AMPRO o Comités multidisciplinaires o Discussions de cas o Partage de connaissance en regard de l’accouchement physiologique o Implication sur divers comités internes (Agrément, qualité, éthique…)

26 STATISTIQUES PROVINCIALES PRÉSENTATION FAITE AUX ASSS PAR LE MSSS EN NOVEMBRE 2011

27 LES RAISONS DE TRANSFERT PRÉNATAL o 9 % de l’ensemble des femmes ayant commencé un suivi ont été transférées à un médecin (546) o Plus des trois quarts d’entre elles (416/546) ont continué à recevoir des services de sage-femme, au cours de leur grossesse, pour l’accouchement ou pour le suivi postnatal o Plus du tiers d’entre elles sont transférées dans un état de grossesse assez avancé en raison d’une présentation autre que céphalique après 37 semaines (15,5 %), d’une pré- éclampsie ou éclampsie (11,8 %) ou d’une grossesse à 42 semaines (9,8 %)

28 LA CONTINUITÉ DU SUIVI JUSQU’À L’ACCOUCHEMENT o 88 % des femmes ayant commencé un suivi avec une sage-femme ont été suivies jusqu’à l’accouchement,

29 LES RAISONS DE TRANSFERT PERNATAL o 19,2 % de l’ensemble des femmes suivies par une sage-femme ont été transférées pendant l’accouchement. Cette proportion est passée de 20,9 % en 2007 à 18,9 % en 2009 o trois principales raisons de transfert, qui comptent pour plus de la moitié soit arrêt de progression en travail actif (33,9 %), besoin de péridurale (18,8 %) et arrêt de la descente du fœtus à l’expulsion (9,5 %)

30 LA CONTINUITÉ DU SUIVI SUITE À UN TRANSFERT PERNATAL o 97,4 % des femmes transférées en période pernatale ont poursuivi le suivi postnatal avec une sage-femme

31 ACCOUCHEMENTS PAR LES SF o Environ 75 % des accouchements par les sages- femmes se font en maison de naissance; o Le nombre d’accouchements en centre hospitalier sous la responsabilité clinique d’une sage-femme demeure très faible (4 %) et ce, même si des ententes avec les centres hospitaliers existent; o 21 % des accouchements ont lieu à domicile; (règlement OSFQ)

32 LIEUX D’ACCOUCHEMENT

33 33 ENJEUX ET DÉFIS DE L’INTERDISCIPLINARITÉ

34 PRINCIPAUX OBSTACLES o Méconnaissance de la profession de sage-femme o Historique parfois défavorable o Chevauchement des champs de pratique o 2 paradigmes différents o Restrictions budgétaires  questionnements sur la pertinence du financement des Maisons de naissance

35 ÉTHOS PROFESSIONNEL DES MÉDECINS o Paradigme médical o Modèle expert, parfois paternaliste o Grossesse et accouchement comme champ et acte médical o Approche casuistique

36 ÉTHOS PROFESSIONNEL DES SAGES-FEMMES o Paradigme de la santé o Modèle de coopération o Grossesse et accouchement comme processus physiologique o Approche narrative

37 DIFFÉRENCES DE PARADIGME SAGE -FEMME Valeurs Instrumentales MÉDECINS Valeurs Instrumentales VALEURS TERMINALES COMMUNES Satisfaction – Sécurité Bien -Être

38 ÉQUIPE HAUTE PERFORMANCE* o Vision et objectifs communs o Clarté des rôles et des responsabilités o Complémentarité des compétences o Démarche commune o Engagement mutuel *Maletto et Associés Inc. 38

39 LES CLÉS DU SUCCÈS o Respect des champs de pratique o Communication efficace et opportune o Confiance mutuelle o Partage de connaissances o Complémentarité o Ententes et procédures  Considérer les différences comme une richesse, une plus value.

40 LES DANGERS DE L’ÉCHEC o Délais de transferts o Défaut de communication o Prise en charge inappropriée o Non respect du choix des femmes o Climat de travail difficile, conflit, stress  Atteinte à la sécurité des patientes

41 MODALITÉS D’APPLICATION DU RÈGLEMENT CONSULTATION ET TRANSFERT o Consultation  opinion ± recommandations o Transfert  à un médecin (omnipraticien ou obstétricien, pédiatre) o Sage-femme accompagne sa cliente o Possibilité de retour à la sage-femme si situation se normalise (ex.: menace travail prématuré, AI non rassurante)

42 APPORTS POTENTIELS* DE LA PRATIQUE DES SAGE-FEMME o Diversité de l’offre de service pour la population o Partage d’expertise en regard de l’accouchement physiologique: Soulagement non pharmacologique de la douleur Utilisation judicieuse de la technologie Formation à l’accompagnement Positions favorisantes ou correctrices  Réduction des interventions obstétricales o Soutien à l’allaitement maternel *En fonction des pratiques existantes et/ou des souhaits et orientations du milieu 42

43 PARTAGE D’EXPERTISE: EXEMPLES D’OUTILS DISPONIBLES o Activités du programmes AMPRO o Communication fréquente, questions-réponses, mise en contexte (éviter les jugements de valeurs) o Discussions de dossiers o Stages: en MDN pour les étudiants en médecine et en CH pour les étudiantes sages-femmes o Ateliers sur l’accouchement physiologique o Implication des sages-femmes au niveau des orientations en périnatalité

44 POUR TERMINER, UNE INVITATION À LA RÉFLEXION… Selon l’OMS: « un accouchement normal, à condition qu'il soit à faible risque, nécessite seulement l'observation attentive d'une accoucheuse ou d'un accoucheur qualifié capable de déceler les signes précoces de complications. Il ne requiert aucune intervention, seulement des encouragements, un soutien et un peu de tendresse. »

45 MERCI ! Figurines Bellyrinas

46 RÈGLEMENT CONSULTATIONS ET TRANSFERTS o Énumère tous les cas dans lesquels une sage- femme doit consulter un médecin ou transférer les soins à un médecin en regard de: Antécédents Grossesse actuelle Travail et accouchement Post-natal mère Nouveau-né


Télécharger ppt "ANNE GOUBAYON, SF, MA RESPONSABLE DES SERVICES DE SAGE-FEMME DE LANAUDIÈRE. CSSSSL. 22 NOVEMBRE 3013 DÉPLOIEMENT RÉGIONAL DE LA PRATIQUE SAGE-FEMME:"

Présentations similaires


Annonces Google