La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS UN MILIEU AQUATIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS UN MILIEU AQUATIQUE."— Transcription de la présentation:

1 LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS UN MILIEU AQUATIQUE

2

3 Quels facteurs influencent la répartition des poissons dans une rivière ?

4 I / REPARTITION DES POISSONS DANS UNE RIVIERE

5 En regardant l’animation qui va suivre, compléter le tableau. Coller le tableau.

6 Caractéristiques Stations

7

8 Caractéristiques Stations Vitesse de l’eau Température de l’eau Quantité de dioxygène dissous Poissons AMONT 1 4 à 7 km/H5 à 8 °C9 cm 3 /LTruites 2 2 à 4 km/H8 à 14 °C8 cm 3 /LOmbres 3 1 à 2 km/H12 à 18 °C7 cm 3 /LBarbeaux AVAL 4 0,5 à 1 km/H 16 à 20 °C6 cm 3 /LBrèmes

9 Interprétations des différentes observations.

10 La vitesse de l’eau diminue de 4 à 7 km/H à 0,5 à 1 km/H De l’amont vers l’aval :

11 La température de l’eau augmente de 5 à 8 °C à 16 à 20 °C.

12 La quantité de dioxygène dissous diminue de 9 cm 3 / L à 6cm 3 / L.

13 De l’amont vers l’aval on trouve des truites, puis des ombres, puis des barbeaux et enfin des brèmes.

14 Pourquoi ne trouve-t-on pas les mêmes poissons de l’amont vers l’aval de la rivière ?

15 Est-ce que la truite et le barbeau ont les mêmes besoins en dioxygène ?

16 On mesure la consommation de dioxygène de deux poissons (la truite et le barbeau) pendant 10 minutes.

17 Truite Barbeau

18 Calculer la consommation en dioxygène de la truite et du barbeau.

19 Pour la truite : La quantité de dioxygène a diminué de 9,5 mg/L à 6 mg/L en 10 minutes. Elle a donc consommé : 9,5 mg/L – 6 mg/L = 3,5 mg/L

20 Pour le barbeau : La quantité de dioxygène a diminué de 9,5 mg/L à 8 mg/L en 10 minutes. Il a donc consommé : 9,5 mg/L – 8 mg/L = 1,5 mg/L

21 Conclusion : La truite a des besoins en dioxygène supérieurs à ceux du barbeau.

22 C’est pour cela que la truite vit vers l’amont où la quantité de dioxygène est de 9 cm 3 /L et le barbeau vers l’aval où la quantité de dioxygène est de 7 cm 3 /L.

23 Qu’est-ce qui fait varier la quantité de dioxygène dissous dans l’eau d’une rivière ?

24 II / LES FACTEURS DETERMINANT LA QUANTITE DE DIOXYGENE DISSOUS DANS UNE RIVIERE

25 A partir des observations regroupées dans le tableau du paragraphe I, proposez des facteurs pouvant intervenir sur la quantité de dioxygène dissous dans l’eau d’une rivière.

26 Est-ce que la quantité de dioxygène dissous dépend de la température de l’eau ?

27 Proposez un protocole permettant de confirmer ou d’infirmer l’hypothèse précédente ?

28 On mesure la quantité de dioxygène dans l’eau à différentes températures.

29 Coller le graphique et lui donner un titre.

30 Variation de la teneur en dioxygène en fonction de la température de l’eau

31 Interprétation des résultats

32 A 0 °C la teneur en dioxygène est de 14,5 % et à 26 °C la teneur n’est que de 7,9 % donc la teneur en dioxygène diminue lorsque la température augmente.

33 Conclusion : la teneur en dioxygène dissous dans l’eau dépend de la température, plus la température est élevée moins il y a de dioxygène dissous.

34 Est-ce que la teneur en dioxygène dissous dépend de la vitesse du courant ?

35 Proposer un protocole d’expérience pour pouvoir répondre à la question précédente.

36 On mesure la quantité de dioxygène dans une eau calme et dans une eau agitée.

37 Variation de la quantité de dioxygène dissous en fonction de l’agitation de l’eau. EAU CALME8 mg/L EAU AGITEE11 mg/L

38 Interpréter les résultats EAU CALME8 mg/L EAU AGITEE11 mg/L

39 Il y a 8 mg/L de dioxygène dissous dans l’eau calme et 11 mg/L dans l’eau agitée donc la quantité de dioxygène dissous augmente dans l’eau agitée.

40 Conclusion : la quantité de dioxygène dissous dépend de l’agitation de l’eau, plus l’eau est agitée plus il y a de dioxygène dissous.

41 III / ACTION DE L’HOMME SUR LA QUANTITE DE DIOXYGÈNE DISSOUS DANS UNE RIVIERE

42 Quelles sont les conséquences du rejet des eaux usées dans une rivière ?

43 EAUX USEES MATIERE ORGANIQUE SELS MINERAUX VEGETAUX VERTS DECOMPOSEURS SELS MINERAUX DIOXYGENE

44 Le rejet d’eaux usées dans une rivière entraîne une prolifération des végétaux verts.

45 A leur mort les décomposeurs transforment cette matière organique en matière minérale. Cette transformation consomme beaucoup de dioxygène.

46 La quantité de dioxygène dissous diminue dans la rivière. Ce qui peut entraîner la mort par asphyxie des poissons de cette rivière.

47

48 Que faire pour éviter cela ?

49 Il faut mettre en place des stations d’épuration.

50

51

52 Le traitement des eaux usées dans des stations d’épuration permet de conserver une bonne oxygénation des eaux d’une rivière.


Télécharger ppt "LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS UN MILIEU AQUATIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google