La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exemple de la Pointe Simon – Fort de France Pointe Simon Rive Droite - FORT DE FRANCE (97) - Présentation du 14 septembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exemple de la Pointe Simon – Fort de France Pointe Simon Rive Droite - FORT DE FRANCE (97) - Présentation du 14 septembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Exemple de la Pointe Simon – Fort de France Pointe Simon Rive Droite - FORT DE FRANCE (97) - Présentation du 14 septembre 2007

2 Méthodologie : 14 septembre 2007  Contraintes réglementaires : - La lettre ministérielle du 8 février 2007 contraint les exploitants et propriétaires à gérer tous les impacts liés à la présence de polluants sur leur site. Elle conduit : - La lettre ministérielle du 8 février 2007 contraint les exploitants et propriétaires à gérer tous les impacts liés à la présence de polluants sur leur site. Elle conduit :. A la prise en compte de l’état des milieux (phases diagnostics),. Et si l’état des milieux, montre une problématique pollution, à la mise en place d’un plan de gestion. - L’Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux concentrations en éléments à respecter pour la consommation AEP – Eaux potables. Il s’agit de valeurs réglementaires, - L’Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux concentrations en éléments à respecter pour la consommation AEP – Eaux potables. Il s’agit de valeurs réglementaires, - L’Arrêté du 15 mars 2006 relatif à la classification d’un déchet inerte et à son acceptation en CSDU (Centre de Stockage de Déchets Ultimes) de classe 3. - L’Arrêté du 15 mars 2006 relatif à la classification d’un déchet inerte et à son acceptation en CSDU (Centre de Stockage de Déchets Ultimes) de classe 3.  Notions d’impacts : - Des milieux, - Des milieux, - Sanitaires. - Sanitaires.

3 Méthodologie : 14 septembre 2007 Historique :  Historique : - Présomption d’impacts de la station service sur ces milieux dans un contexte particulier : présence d’habitations à proximité directe du site - Présomption d’impacts de la station service sur ces milieux dans un contexte particulier : présence d’habitations à proximité directe du site  Notions de gestion de déchets : - Une terre quelque soit son origine, devient un déchet à partir du moment où elle est enlevée du site pour une destination autre. Elle doit obligatoirement suivre la nomenclature des déchets et la respecter. Hors site,sa destination finale sera toujours, un CSDU ou un centre de valorisation matière (sauf cas particulier) - Une terre quelque soit son origine, devient un déchet à partir du moment où elle est enlevée du site pour une destination autre. Elle doit obligatoirement suivre la nomenclature des déchets et la respecter. Hors site, sa destination finale sera toujours, un CSDU ou un centre de valorisation matière (sauf cas particulier)  Architecture de la méthodologie ; - Etat des milieux - Etat des milieux - Problématique Hydrocarbures - Problématique Hydrocarbures - Problématique Inorganiques - Problématique Inorganiques - Plan de gestion pour le maintient des populations en place - Plan de gestion pour le maintient des populations en place - Plan de gestion du projet d’aménagement suivant les problématiques environnementales - Plan de gestion du projet d’aménagement suivant les problématiques environnementales

4 14 septembre 2007 Etat des milieux – Implantations sondages Implantation des ouvrages sur le site de la Pointe Simon – Rive Droite Ecole Marcel Placide Réfectoire Maison du gardien Station service

5 14 septembre 2007 Problématique Hydrocarbures totaux  Définition de la répartition des HCT sur site (Impact) Comparaison par rapport aux valeurs guides  Définition du risque sanitaire en découlant Concentration trop élevée par rapport au maintient des habitations en place

6 Résultats – Hydrocarbures totaux - Sol 14 septembre 2007  Milieu « sol » impacté en trois sources : - Au droit de la maison du gardien et du réfectoire de l’école Marcel placide - Au droit de la Maison des Associations - A l’Ouest au droit des habitations les plus proches de la mer des Caraïbes 3

7 Résultats – Hydrocarbures totaux - Eau 14 septembre 2007  Milieu « eau » impacté en trois sources : - Au droit de la maison du gardien et du réfectoire de l’école Marcel Placide - Au droit de la Maison des Associations - Au droit de la station service

8 Hydrocarbures totaux - Problématique  Teneurs significatives d’une pollution : Teneurs observées > VDSS  Gestion de terres (Remblais/Déblais) : « Déchets inertes » Centre spécialisé ou Arrêté Préfectoral 14 septembre 2007

9 Problématique Inorganiques – Métaux lourds  Pollution Significative : As, Pb et autres éléments  Mobilités des espèces : Pb : Peu remobilisable Inférieures au seuil d’acceptation en CSDU de classe III As et autres éléments : à vérifier Gestion de terres (Remblais/Déblais) : « Déchets inertes » Attention : « Déchet Inerte » ≠ Pas de risque pour la Santé  Caractéristiques de la pollution : Pollution sectorisée pour le Pb Pollution semi généralisée pour l’Arsenic et les autres éléments Surface à Subsurface 14 septembre 2007

10 Résultats – Inorganiques - Sol 14 septembre 2007  Milieu « sol » impacté en trois sources : - La cour de récréation de l’école - Au droit de la Maison des Associations - Au droit des bâtiments de l’école Marcel Placide et des habitations à l’Ouest

11 14 septembre 2007 Schéma conceptuel  Les sources - Polluants inorganiques - Polluants organiques  Les cibles - Primaires : Le gardien travaillant et logeant à proximité directe de l’école La famille du gardien et en particuliers ses enfants évoluant à proximité directe de l’école - Secondaires : Un adulte (homme ou femme) travaillant toute la journée dans l’enceinte du Groupe Scolaire Un enfant scolarisé au sein de l’école Les habitants  Les voies de transfert potentielles - L’inhalation de polluants adsorbés sur les poussières du sol - L’inhalation directe de vapeurs gazeuses organiques (Hydrocarbures C5 – C<10) - Le contact cutané avec le sol et / ou les poussières du sol - L’ingestion de sols et/ou de poussières - L’inhalation de produits volatils provenant de la nappe d’eaux souterraine

12 14 septembre 2007 EQRS – Concentrations retenues - VTR  Inorganiques - Valeurs du fond général et valeurs pépites  Organiques - Valeurs du fond général et valeurs pépites - Modélisation des valeurs de gaz en air ambiant à l’intérieur du bâti et en extérieur suivant la répartition en C10 – C40 des HCT  VTR Choisies - Inorganiques (Arsenic et Plomb) et Organiques (HCT) Effets avec et sans seuil suivant la voie d’exposition retenue (2 pour l’As – 2 pour le Pb et 3 pour les HCT)

13 Exposition par voie orale avec seuil 14 septembre 2007 EQRS - VTR

14 Exposition par voie orale avec seuil Concentrations retenues dans le cadre de l’EQRS 14 septembre 2007 EQRS – VTR et concentrations retenues

15 14 septembre 2007 EQRS – Calcul du risque sur fond général

16 14 septembre 2007 EQRS – Calcul du risque sur valeurs pépites

17 Bilan et éléments de réponses 14 septembre 2007  Problématique Hydrocarbures : seule une réhabilitation du site permettra le maintient des populations en place. Un suivi analytique va être mise en œuvre pour appréhender l’évolution de la pollution. Un piézomètre va être installé pour finaliser l’étude hydrogéologique et la phase diagnostics – Etudes  Problématique inorganiques – Métaux : une imperméabilisation du site sur les trois zones définies permet d’éviter tout risque sanitaire. Le suivi analytique des eaux souterraines permettra de suivre l’évolution des impacts potentiels et de déterminer les mesures à prendre dans ce contexte (le cas échant)


Télécharger ppt "Exemple de la Pointe Simon – Fort de France Pointe Simon Rive Droite - FORT DE FRANCE (97) - Présentation du 14 septembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google