La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Réunion 24 Juin 2013 1 || Synthèse du développement || Au 28/04/2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Réunion 24 Juin 2013 1 || Synthèse du développement || Au 28/04/2014."— Transcription de la présentation:

1 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Réunion 24 Juin || Synthèse du développement || Au 28/04/2014

2 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Sommaire 1. Fiche d’identité VIVALDISp Equipe dirigeantep Le choix de l’industrialisation p Le choix du modulaire p Le process industrielp Le marché et la concurrencep Les réponses VIVALDISp Les produits VIVALDISp. 14

3 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. est une société industrielle dont la mission est d’assurer, dans la filière béton, le développement du concept d’intégration totale : l’industrialisation des différentes étapes du processus « habitat ». Courant 2014, le premier site industriel régional de VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. démarrera sa production. À l’horizon 2018, VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. devrait assurer le pilotage de cinq sites industriels régionaux. Les logements construits par VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S répondent à la réglementation thermique RT2012 ainsi qu’aux labels THPE (Très Haute Performance Énergétique) ; le tout dans une démarche qualitative HQE (Haute Qualité Environnementale). 1. Fiche d’identité VIVALDIS 3

4 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 4 Jean-Marie BERNARD Président Directeur Général Diplômé de l’ESCP (72), il débute sa carrière comme cadre commercial dans le groupe PHILIPS. A partir de 1978 entre chez WHEELABRATOR ALLEVARD (38) dont il prend la tête en 1983 et qu’il propulse au premier rang mondial (320 M€, 1700 personnes réparties sur les cinq continents en 2003). Il assure ensuite la présidence du directoire du groupe SAMSE (Négoce de Matériaux de Construction) de 2004 à 2007 (950 M€ et 4000 personnes). Début 2011 il rejoint l’équipe VIVALDIS INDUSTRIE dont il prend la présidence en Jean-Marie MEGRET Directeur Développement Diplômé de l’ESC Clermont-Ferrand, après plus d’une décennie à la direction de sociétés du BTP, complétée par une longue carrière de manager, il apporte à VIVALDIS INDUSTRIE un réseau étoffé et une riche expérience professionnelle. Son leadership lui confère tout naturellement la fonction de Directeur du Développement du Groupe. Manuel SORIA Directeur Financier Diplômé en Etudes Comptables Supérieures - DECS. Il effectue la majeure partie de sa carrière dans les services comptables et financiers de groupes ’immobiliers jusqu’à devenir le Directeur Financier et membre du comité de direction de Vendôme de Gestion et Participation en En 2003, il rejoint le groupe de construction EUROBETON France (CA 65 M€, 400 personnes, 3 usines) dont il est le DAF et membre du Comité de Direction. Il intègre VIVALDIS INDUSTRIE début 2014 pour en assurer la Direction Financière. Pascal DEGEZELLE Directeur Technique Diplômé des Arts & Métiers ENSAM (83), diplômé IAE Toulouse DESS Gestion des Entreprises (2004), il démarre sa carrière au service Méthodes chez MICHELIN jusqu’en Il devient ensuite Directeur Technique du groupe DCM pour MECEM et SPAG jusqu’en Il occupe les fonctions de patron de bureaux d’études dans différents groupes à partir de En 2008 il reprend une affaire de construction de machines pour le bois. Il rejoint VIVALDIS INDUSTRIE en 2013 dont il prend la Direction Technique en 2014.… 2. Equipe dirigeante Les hommes et les femmes-clés de ce projet forment une équipe rassemblée dans l’exigence et soudée dans la performance autour d’un projet industriel d’envergure. Elle présente une expérience solide dans l’innovation technologique et industrielle appliquée aux métiers de l’immobilier, aux fonctions de production, de distribution, de contrôle de gestion, de finance et de direction générale.

5 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 5 Pourquoi industrialiser le système constructif de l’habitat ? Force est de constater que le secteur automobile offre chaque jour davantage d’équipements de série (climatisation, assistances électronique de tous ordres…). Ce confort, auparavant optionnel et onéreux, est devenu standard entraînant de ce fait une baisse des coûts de fabrication et donc des prix de vente pour des véhicules de plus en plus performants. Pourquoi donc ne pas appliquer ce raisonnement d’industriels à la construction de logements ? Face à la pénurie du logement, Face à un budget moyen des ménages de plus en plus serré et une nécessaire maîtrise des budgets constructifs, Face à l’augmentation croissante des exigences en matière de réglementations énergétiques, Face à des exigences en termes de confort et de qualité de vie, Face à une nécessaire maîtrise des délais de construction et de mise à disposition… VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. apporte la seule solution en mesure de maîtriser avec sécurité et fiabilité toutes ces contraintes : l’industrialisation. L’industrialisation associée à une forte intégration de la chaîne de valeurs, permet : une qualité de finitions remarquables, sans perte de matière ni rebuts, une garantie stricte de respect des normes environnementales, une rapidité d’exécution associée à une maîtrise des délais (planification industrielle), Le tout à des tarifs impossibles à atteindre dans les modes de construction traditionnels, à qualité et finitions comparables. A ceci viennent s’ajouter des réductions de frais et honoraires à toutes les étapes du projet. L’industrialisation et la rationalisation de ce concept, alliées à la mise en œuvre de matériaux performants confèrent à VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. une avance technique qui répond à bien des exigences des réglementations et du marché de la construction actuels. Prototype d’habitats VIVALDIS (2009) 3. Le choix de l’industrialisation

6 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 6 4. Le choix du modulaire Ce concept modulaire permet aux architectes de créer des logements avec beaucoup de souplesse tant au niveau de la surface que de l’architecture. Seul le modulaire permet de : Créer des bâtiments architecturalement novateurs (classiques ou contemporains), Développer des concepts sans limites de forme, d’espace, de superficie, de volume… Garantir des performances énergétiques élevées, Maîtriser des coûts de construction et de commercialisation moindres, Garantir une réactivité et un délai d’exécution hors norme : une habitation de 82m² en 45 jours, Compléter le projet initial par des extensions ultérieures, voire réorganiser par la suite l’ensemble de la répartition des espaces de vie. Livrer le logement fini « prêt à vivre » 100% équipé et raccordé : revêtements murs et sols, menuiseries, placards, cuisine et salle de bain, électroménager… Cette industrialisation modulaire se réalise autour des trois filières : béton, acier, bois. Cependant et fréquemment, des associations de matériaux s’opèrent pour aboutir à des programmes constructifs optimisés tant sur des aspects esthétiques qu’en termes de performance énergétique. La décision prise d’une production industrielle, il ne restait qu’à donner carte blanche aux architectes, designers et techniciens du bâtiment pour étudier, développer et proposer un concept en conformité avec le produit habitat et l’industrialisation. Les résultats de leurs réflexions se sont évidemment portés vers le MODULAIRE. Quels avantages présente la construction modulaire ? Le développement du concept modulaire a permis de réaliser un système constructif à base de modules de différents volumes et surfaces. Ces modules deviennent des espaces de vie (cuisine, salle de bains, salon, chambre etc…..), leurs équipements de qualité et personnalisables, de même que leurs finitions sont assurés sur la chaîne d’assemblage. Ils sont ensuite minutieusement protégés et transportés vers le lieu de construction où des équipes de montage, réalisent la construction selon les plans.

7 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 7 5. Le process industriel 4.1 Fabrication d’un panneau BFUHP Après avoir préparé le béton BFUHP dans des malaxeurs idoines, le process consiste à le couler dans des moules horizontaux préalablement préparés en fonction des types de panneaux à produire (panneaux extérieurs ou intérieurs). Des réservations ont été prévues pour les menuiseries et équipements de liaisons. Après coulage, différentes couches d’isolants sont pressées sur le béton frais. L’organisation de ces couches définit la structure du panneau, ainsi que les zones de liaison et d’ancrage. Les volumes destinés à recevoir les circulations des fluides ont été prévus. Une couche de plâtre pour la finition intérieure vient recouvrir le tout et ainsi finir le panneau. 4.2 Équipement et finitions d’un panneau BFUHP Cette phase permet de réaliser toutes les opérations d’équipements et de finition : traitement curatif du panneau (faces intérieure et extérieure) pour le protéger contre les intempéries mais aussi contre l’adhésion de graffitis ; le poste suivant concerne la pose des tableaux et menuiseries intérieures et extérieures, puis l’intégration des réseaux fluide, la pose du parement intérieur, et les travaux de finitions et de peinture.

8 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Assemblage des modules Sur un autre secteur de l’atelier, il s’agit d’assembler plusieurs panneaux afin de confectionner chaque module. Ce module technique est totalement équipé en usine, prêt à être posé sur le chantier. Une fois l’ensemble des éléments constitutifs de l’habitation prêts (cuisine, salle de bain…), ceux-ci sont chargés par camion(s) afin d’être acheminés par route vers le site de construction sur lequel ont préalablement été bâties des fondations et une dalle qui recevra la maison. 4.4 Pose sur chantier En quelques journées de travail, à l’aide d’engins de manutention courants, une petite équipe spécialisée pose et assemble la maison sur la dalle et effectue les raccordements. Dans cette organisation 100% modulaire, ce seront toutes les pièces de la maison (cuisine, salon, chambres, couloir…) qui sortent de l’usine, sous forme de modules complets entièrement équipés qui s’emboîtent ensuite tout naturellement sur chantier. La maison est « prête à vivre » Ce système constructif complet est protégé par des brevets concédés en licence de fabrication ‘exclusive’. Notre conseiller en propriété intellectuelle, Germain & Maureau, confirme qu’il n’existe pas à ce jour de brevets concurrents dans le domaine de l’utilisation de ces bétons pour la construction de panneaux ouverts. 5. Le process industriel

9 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 9 5. Le process industriel Implantation industrielle type VIVALDIS INDUSTRIE est une unité d’assemblage d’habitats des plus modernes et innovantes. Nouvelle industrie sur le marché, VIVALDIS INDUSTRIE a composé de toutes pièces son implantation et son mode de production qui fait appel aux dernières techniques de flux tendu grâce à l’intégration sur chacun de ses sites industriels de ses principaux équipementiers.

10 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 10 Quelle est la tendance du marché de l’habitat ? Le marché français de l’habitat fluctue d’année en année. On peut retenir en moyenne logements construits (pour moitié à destination de l’hébergement social) ventilés pour environ par des logements collectifs et pour par des habitations individuelles. Or, assurément ces chiffres ne comblent absolument pas l’ensemble des besoins du marché. En effet, l’actualité porte à , le nombre de logements manquants pour combler les besoins en France (source Direction de l’Information Légale et Administrative, 21/03/2012). Quel est le marché visé par VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. ? Le marché visé par VIVALDIS est celui du logement individuel et du petit collectif, résidence étudiante, résidence troisième âge sociale ainsi que les résidences d’urgence, notamment via les bailleurs sociaux. Le cœur de cible de la clientèle correspond donc aux bailleurs sociaux et primo-accédants. Sans oublier des opérations phares sur les marchés du tourisme social et de l’hôtellerie de plein air. L’ambition, à terme, avec cinq implantations VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. de unités-habitat chacune par an, ne représente donc que 2% du marché français (hors tertiaire). Quelle est la clientèle recherchée ? Les clients-cible de VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. recherchent un logement dont la conformité avec la réglementation RT2012 leur permettra d’obtenir des financements à taux zéro (PTZ+). La surface moyenne demandée sera de 82m², avec un niveau de consommation faible : HPE (Haute Performance Énergétique) ou THPE (Très Haute Performance Énergétique), avec un maximum de prestations incluses pour un maximum de confort. L’offre de VIVALDIS a été conçue pour satisfaire à ce haut niveau d’exigences avec ses logements répondant à la RT2012, tout équipés (cuisine, salle de bain, placards, chauffage, murs peints, sols habillés…) pour € HT les 82 m² « prêt à vivre » (hors foncier). Pourquoi VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. détient la solution ? Les rigueurs réglementaires et normatives françaises agissent légitimement pour faire baisser les consommations énergétiques des logements supportées par les ménages. Ces préoccupations nécessitent des réflexions majeures sur les solutions nouvelles à apporter pour y répondre. En effet, les méthodes traditionnelles de construction semblent dépassées lorsqu’elles multiplient les couches d’isolants pour aboutir à des épaisseurs de murs telles que la facture finale n’est plus recevable par le cœur du marché. Celui-ci reste alors demandeur, sans offre adaptée à son budget. Seule une révision globale du système, par un concept novateur est en mesure de répondre à la fois aux exigences normatives d’avenir et aux budgets des ménages. 6. Le marché et la concurrence

11 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 11 Quelle est la concurrence du marché, à solutions approchantes ? Le marché du logement compte de nombreux constructeurs à envergure nationale : les traditionnels MAISONS PHENIX, MAISON FAMILIALE, KAUFMAN ET BROAD… rejoints depuis quelques années par des industriels, pour certains issus exclusivement du tertiaire qui étendent leurs offres vers l’habitat : COUGNAUD, VALORISPORT, MODULEX, … : En revanche, de son côté, VIVALDIS propose un concept réellement nouveau, alliant rapidité d’exécution et haut niveau de performances de par son process industriel. 6. Le marché et la concurrence L’ avantage de l’actuelle concurrence est d’être déjà installée sur le marché et d’utiliser des matériaux traditionnels qui ne font pas débat pour accéder aux appels d’offres publics. Leurs faiblesses découlent de l’histoire : ils s’adaptent aux nouvelles normes en superposant des couches de matériaux à celle qu’ils utilisaient déjà, aboutissant à des murs de 50 cm d’épaisseur qui réduisent de facto la surface habitable. Les temps de construction augmentent, les coûts suivent…

12 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 12 Comparatif synthétique des constructions traditionnelles et constructions industrialisés VIVALDIS Construction traditionnelle Matériau principal : Béton Construction VIVALDIS Industrie Matériau principal : Béton Construction sur chantier Fabrication industrielle, coulage à plat Assemblage sur chantier Nombreux ponts thermiquesRupture totale des ponts thermiques Malfaçons potentiellesFabrication industrielle = contrôle = qualité Délais de livraison incertains (tributaire de la météo)Planification industrielle = ponctualité (maîtrise des délais de livraison) Résistance finale du béton traditionnel : 28 joursSéchage du BFUHP : 4 heures Différentes entreprises interviennent successivement sur chaque mur Les matériaux se marient simultanément sur chaque panneau fabriqué. Optimisation des performances intrinsèques des matériaux. Les réseaux se posent après la réalisation des murs Installation des réseaux prévus lors de la fabrication des panneaux (pas d’intervention sur chantier) Fondation : descente de charges importantes qui génèrent des coûts élevés suivant la nature du sol et volume du bâti Fondation : descentes de charges allégées : fondations simplifiées et optimisées Épaisseur des murs : 45 cm Épaisseur moyenne de l’isolation : 20 cm Épaisseur des murs : 30 cm Épaisseur moyenne de l’isolation : 25 cm Fort risque de perméabilité à l’air des matériaux traditionnels notamment aux jonctions Performance d’étanchéité à l’air : 0,28. Performance très proche des exigences du Passiv Haus Institut (Allemagne) notée à 0,2 Tests acoustiques réalisés au cas par casTests acoustiques conformes à la réglementation Assurance décennale traditionnelle Assurance décennale AXA Assurance responsabilité civile industrielle L’option parasismique génère un surcoûtBâti parasismique assuré Norme RT2012Supérieur à la norme RT2012 Éligible THQE 6. Le marché et la concurrence

13 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 13 L’industrialisation des produits proposés, au niveau de qualité offerte, se fait à des tarifs pratiquement impossibles à atteindre dans les modes de construction traditionnels. Les prix de vente dans le cadre des premières habitations construites démarrent à 1100 € HT le m² habitable, en THQE (Très Haute Qualité Environnementale), pour notre cœur de cible (le logement social), contre 1600 € à 1700 € HT le m², prix moyen du marché, pour une qualité durable analogue. Le concept novateur de VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. permet de résoudre les contraintes des méthodes traditionnelles : Garantie RT2012 HPE/THPE dès la conception/construction et non par reprise au final, Planification industrielle : premier et second œuvre jusqu’aux peintures… en usine permettant une qualité maîtrisée, un prix fixe sans aléas. Délai court : livraison modulaire, assemblage et raccordements sur site (60 jours pour une maison individuelle). La météo n’est plus un obstacle à la délivrance des clés puisque les interventions en extérieur sont réduites à quelques jours seulement pour la préparation du sol et les VRD. Équipement complet industrialisé : menuiseries, électricité, chauffage, finition béton ciré, finition des murs, intégration des fluides, ventilation, WC, cuisine…. Le cuisiniste, le chauffagiste, l’électricien, le plombier travaillent ensemble dans de conditions optimales en atelier, et non sur chantier. Tous sont salariés et collègues d’une même entreprise. Ils assurent une complémentarité maximale dans des conditions idéales (atelier climatisé, sans intempéries, outils collectifs…). 7. Les réponses VIVALDIS Ce concept de fabrication de logements semble être le plus abouti, résolvant de nombreux problèmes grâce à un matériau très performant qui permet une approche industrielle beaucoup plus complète et non une approche traditionnelle de successions d’interventions mal organisées sur chantier. La fabrication traditionnelle nécessite une révision en profondeur de son système constructif car elle a atteint les limites de ses performances et ne peut espérer répondre aux nouvelles exigences à venir… L’ambition de VIVALDIS INDUSTRIE S.A.S. est de réaliser, à terme, à logements par an, par unité régionale de production. Une maison demande un délai technique de 3 mois seulement pour être réalisée et donc habitée, une fois les démarches administratives franchies. Cette caractéristique est particulièrement intéressante au plan financier, à la fois pour le client et pour le producteur. Un concept d’avenir résolument « Gagnant-Gagnant ».

14 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé 14 L’habitat collectif 8. Les produits VIVALDIS La maison individuelle L’habitation légère de loisirs

15 VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Toutes les informations contenues dans ce présent document ont un caractère strictement confidentiel. En outre, les informations contenues sont la propriété exclusive de VIVALDIS INDUSTRIE et ne peuvent être reproduites, en tout ou en partie, sans autorisation écrite spécifique. Tous droits réservés 2014.


Télécharger ppt "VIVALDIS INDUSTRIE & l’habitat industrialisé Réunion 24 Juin 2013 1 || Synthèse du développement || Au 28/04/2014."

Présentations similaires


Annonces Google