La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMPRENDRE LOIS ET MODELES. Ch 9 : Cohésion de la matière à l’état solide.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMPRENDRE LOIS ET MODELES. Ch 9 : Cohésion de la matière à l’état solide."— Transcription de la présentation:

1 COMPRENDRE LOIS ET MODELES

2 Ch 9 : Cohésion de la matière à l’état solide

3 I) Rappel : loi de Coulomb Voir Chapitre 7 : Cohésion de la matière |q A q B | F A/B = F B/A = k AB 2 Leur sens dépend des signes des charges qA et qB

4 II) Cohésion d’un solide ionique 1°) Le solide ionique Appelé également cristal ionique : solide constitué d’anions (ions négatifs) et de cations (ions positifs) régulièrement répartis dans l’espace. Il est électriquement neutre. Exemple: Modèle du chlorure de sodium NaCl

5 II) Cohésion d’un solide ionique 1°) Le solide ionique Formule d’un solide ionique, appelée formule statistique: indique la nature et les proportions des ions présents. Exemples: NaCl: un ion sodium Na + pour un ion chlorure Cl - CaCl 2 : un ion calcium Ca 2+ pour deux ions chlorure Cl - Chaque ion s’entoure d’ions de signes opposés. L’interaction électrostatique existante entre ces ions assure la cohésion du solide ionique.

6 III) Cohésion d’un solide moléculaire 1°) Le solide moléculaire Il est constitué de molécules régulièrement réparties dans l’espace. Leur cohésion est assurée par deux types d’interactions intermoléculaires: - Les interactions de Van der Waals; - La liaison hydrogène. 2°) Interaction de Van der Waals Il existe des interactions entre les molécules non chargées qui assurent la cohésion des solides moléculaires: Les interactions de Van der Waals Plus la molécule est volumineuse et plus l’intensité de l’interaction est forte. Elles sont de type électrostatique, se manifeste à courte distance et leur intensité est faible.

7 III) Cohésion d’un solide moléculaire 3°) La liaison hydrogène Elle plus forte que les forces d’interactions de Van der Waals. Exemple : cas de la molécule d’eau. Une liaison hydrogène peut s’établir entre un atome d’hydrogène lié par une liaison covalente à un atome A et un atome B porteur d’un doublet non liant. Atomes A et B: O, F, N et Cl. L’atome d’hydrogène « fait le pont » entre 2 atomes d’oxygène. Les atomes d’oxygène sont reliés par ce pont sont alignés avec l’atome d’hydrogène.


Télécharger ppt "COMPRENDRE LOIS ET MODELES. Ch 9 : Cohésion de la matière à l’état solide."

Présentations similaires


Annonces Google