La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évolution et Diversité du Vivant (101-NYA-05) Cours 2 (Première partie) CONCEPTS FONDAMENTAUX DE BIOLOGIE Bernadette Féry Hiver 2007 Les poupées russes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évolution et Diversité du Vivant (101-NYA-05) Cours 2 (Première partie) CONCEPTS FONDAMENTAUX DE BIOLOGIE Bernadette Féry Hiver 2007 Les poupées russes."— Transcription de la présentation:

1 Évolution et Diversité du Vivant (101-NYA-05) Cours 2 (Première partie) CONCEPTS FONDAMENTAUX DE BIOLOGIE Bernadette Féry Hiver 2007 Les poupées russes s’emboîtent les unes dans les autres tout comme les niveaux structuraux du vivant.

2 1.L’organisation complexe du vivant 2.Les propriétés émergentes 3.Les caractéristiques du vivant 4.La théorie cellulaire 5.Les deux grands types de cellules : procaryotes et eucaryotes 6.La perpétuation de la vie repose sur l’ADN 7.Corrélation entre la structure et la fonction 8.Les domaines du vivant (classification des procaryotes et eucaryotes)

3 1.L’organisation complexe du vivant L’organisation biologique correspond à une hiérarchie de niveaux structuraux s’édifiant les uns à partir des autres. Molécules Atomes Organites Cellules Tissus OrganesSystèmeOrganisme Population Communauté Écosystème Si on casse une roche en plusieurs morceaux, elle garde ses propriétés. Si on altère cette organisation chez un organisme, il peut mourrir. La vie repose sur l’intégrité de ces niveaux structuraux

4 Particules subatomiques Électron, proton, neutron ou toute autre unité fondamentale de la matière Atome d’oxygène Source Atome Plus petite unité d’un élément qui conserve les propriétés de cet élément

5 Atome d’oxygène Atome Molécules Ensemble d’au moins deux atomes reliés par liaison chimique Molécule de chlorophylle Capte les ondes lumineuses HydrogèneMagnésium Carbone

6 Molécules Molécule de chlorophylle Capte les ondes lumineuses HydrogèneMagnésium Carbone Organite Regroupement de molécules en une structure ayant un rôle défini (un petit organe dans la cellule) Organite : chloroplaste Organite photosynthétique qui contient la chlorophylle

7 Organite Organite : chloroplaste Organite photosynthétique qui contient la chlorophylle Cellule Regroupement des organites et des molécules en une unité vivante, capable de se reproduire et jouant un rôle déterminé Cellules de la feuille

8 Cellule Cellules de la feuille Tissu Regroupement des cellules de même type et exerçant une fonction commune Tissus De l’épiderme et photosynthétique

9 Tissu Tissus De l’épiderme et photosynthétique Organe Regroupement de plusieurs tissus différents accomplissant une tâche précise Feuille Les racines et la tige sont aussi des organes

10 Organe Feuille Les racines et la tige sont aussi des organes Système conducteur Les tissus du xylème et les tissus du phloème font monter et descendre la sève chez les plantes. Système Regroupement d’organes et de tissus orientés vers une fonction globale Campbell (2 e éd. fr) — Figure 35.7 : 787

11 Système conducteur Les tissus du xylème et les tissus du phloème font monter et descendre la sève chez les plantes. Système Campbell (2 e éd. fr) — Figure 35.7 : 787 Organisme Regroupement des systèmes, des organes et des tissus en une entité vivante et reproductible Un tremble

12 Organisme Un tremble Population Ensemble des organismes de la même espèce qui vivent dans une même région Une population de trembles

13 Communauté Ensemble des populations animales, végétales et microbiennes qui habitent une même région (ensemble des vivants) Une communauté de Tanzanie Population de zèbres Population de graminées Population de gnous Population Une population de trembles

14 Communauté Une communauté de Tanzanie Population de zèbres Population de graminées Population de gnous Un écosystème de Tanzanie Écosystème Regroupement d’une communauté et de son milieu physico-chimique (les vivants et leur milieu : terre, air, eau)

15 2.Les propriétés émergentes Apparition à chaque niveau d'organisation supérieur, de nouvelles propriétés qui n’existaient pas au niveau inférieur. Quand on grimpe l’échelle biologique, les performances augmentent. Une cellule endothéliale (constituante des capillaires sanguins) a des propriétés particulières mais seule, elle ne peut rien faire. Associée aux autres cellules endothéliales (tissu), elle devient un véritable tube qui canalise le sang, en absorbe certains produits tout en y déversant certains, aussi. Exemple Inspiré de Life, 4 e éd., figure 1.2 : 5

16 Le tissu musculaire de l’estomac se contracte mais, seul, il ne peut exercer sa fonction. Associé aux autres tissus de l’estomac (nerveux, épithélial, conjonctif), il devient pleinement fonctionnel. En se contractant, il mélange les aliments aux sucs digestifs libérés par le tissu épithélial de l’estomac. Les aliments se transforment en bouillie acide. Autre exemple Inspiré de Life, 4 e éd., figure : 728

17 3.Les caractéristiques du vivantOrdre Organisation complexe Reproduction Croissance et développement Évolution et adaptation Stabilité du milieu interne Homéostasie Stabilité du milieu interne Réactions aux stimuli de l'environnementSensibilité Utilisation de l'énergie Campbell (2 e éd. fr) — Figure 1.3 : 5

18 Les cellules ne survivent que si le MILIEU INTERNE demeure stable Milieu interne = sang, liquide entre les cellules, lymphe, LCR… HOMÉOSTASIE Gilles Bourbonnais

19 4.Invention de la théorie cellulaire Ces scientifiques ont mené à la théorie cellulaire : 1.La cellule est la plus petite entité vivante. 2.Tout être vivant est composé de cellules. 3.Toute cellule provient d'une autre cellule. Un an plus tard, le zoologiste Théodore Schwann en arrive à la même hypothèse au sujet des animaux. En 1838, Matthias Schleiden, un botaniste, suggère que tous les tissus végétaux sont faits de cellules. En 1855, Rudolf Virchow suggère que toute cellule provient d'une autre cellule, préexistante. Source

20 5. Les deux grands types de cellules Les cellules eucaryotes Plus récentes que les cellules procaryotes (2,5 milliard d'années) Plus grosses que les cellules procaryotes (environ 50 µm) Elles ont un véritable noyau délimité par une membrane Elles ont des organites membraneux Campbell (2 e éd. fr) — Figure 7.8 : 119

21 Les cellules procaryotes Plus anciennes que les cellules eucaryotes (3,5 milliard d'années) Plus petites que les cellules eucaryotes (environ 5 µm) Elles n’ont pas de véritable noyau délimité d’une membrane mais une zone dite nucléoïde constituée d’un seul chromosome fortement replié Elles n’ont pas d’organites membraneux Une bactérie Micrographie d’une bactérie

22 Campbell (1 e éd. Française) — Figure 1.4 : 7 Au microscope électronique Grosseurs relatives des cellules procaryotes et eucaryotes Cellule eucaryote 10 à 100 µm Cellule procaryote 1 à 10 µm

23 6. La perpétuation de la vie repose sur l’information héréditaire de l’ADN (acide désoxyribonucléique) La matière s’édifie à partir des instructions de l’ADN (dans le noyau et la zone nucléoïde). Campbell (2 e éd. fr) — Figure 1.5 : 7 L’ADN contient les milliers de gènes de l’individu. L’ADN est héréditaire ; il est transmis des parents aux enfants mais aussi de cellules à cellules. Le message de l’ADN est codé d’où le terme de code génétique. Le code génétique est universel, des bactéries à l’homme (sauf de rares exceptions). Ce sont les gènes qui changent, d’espèces en espèces. L’universalité du code montre que les espèces ont évolué à partir d’un ancêtre commun.

24 7. Corrélation entre la structure et la fonction Il y a une corrélation entre la structure (sa forme, son anatomie) et la fonction qu’exerce cette structure (sa physiologie, son fonctionnement), et ce, à tous les niveaux de l’organisation biologique. La forme aérodynamique et la grande surface portante des ailes (structure) permettent le vol (fonction). Les os creux des oiseaux les rendent plus légers (structure) et donc aptes à s’envoler (fonction). Campbell (2 e éd.) — Figure 1.6 : 8

25 Les prolongements des neurones les rendent aptes à transmettre l’influx nerveux d’un endroit à l’autre du corps. Mitochondrie Les replis de la membrane interne augmentent la surface et permettent de contenir plus d’enzymes pour la respiration cellulaire Un corrollaire ! L’analyse d’une structure biologique nous donne des indices sur sa fonction et vice versa. L’analyse d’une fonction réalisée par une structure nous donne des indices sur la composition de cette structure.

26 8.Les trois domaines du vivant (archéobactéries, eubactéries et eucaryotes) correspondent à six règnes Taggart — p.9 Origine de la vie PROTISTESEUMYCÈTESANIMAUX EUCARYOTES (domaine) EUBACTÉRIES (domaine) ARCHÉOBACTÉRIES (domaine) VÉGÉTAUX PROCARYOTES

27 Domaine des Bactéries Domaine des Archéobactéries Bactéries des milieux extrêmes Bactéries Anciennement, tous deux étaient groupés dans le règne des monères. Campbell (2 e éd.) — Figure 1.11 : 12 LES CELLULES PROCARYOTES

28 Règne des Eumycètes Règne des Protistes Algues et protozoaires Stentor est un protozoaire «comme un animal unicellulaire» Règne des Animaux LE DOMAINE DES CELLULES EUCARYOTES Règne des Végétaux

29 FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE


Télécharger ppt "Évolution et Diversité du Vivant (101-NYA-05) Cours 2 (Première partie) CONCEPTS FONDAMENTAUX DE BIOLOGIE Bernadette Féry Hiver 2007 Les poupées russes."

Présentations similaires


Annonces Google