La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANALYSE METHODE & OUTILS 1. LE SI EST LA MÉMOIRE DE L'ORGANISATION Il comporte pour cela deux aspects : aspect statique :  Enregistrement des faits dans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANALYSE METHODE & OUTILS 1. LE SI EST LA MÉMOIRE DE L'ORGANISATION Il comporte pour cela deux aspects : aspect statique :  Enregistrement des faits dans."— Transcription de la présentation:

1 ANALYSE METHODE & OUTILS 1

2 LE SI EST LA MÉMOIRE DE L'ORGANISATION Il comporte pour cela deux aspects : aspect statique :  Enregistrement des faits dans un ensemble qualifié de base d'informations  Enregistrement des structures de données, règles et contraintes formalisées et mémorisées dans un modèle de données. aspect dynamique :  Possibilité de mise à jour de la base d'informations  Possibilité de changer le modèle 2

3 LE CONCEPT DE BASE D'INFORMATIONS (OU BASE DE DONNÉES) Nées au début des années soixante-dix, les bases de données ont connu un développement primordial. Une base de données doit satisfaire cinq critères : 1.Bonne représentation du monde réel qui permet d'obtenir une information fiable et à jour. 2.Non redondance de l'information 3.Indépendance des traitements par rapport aux données 4.Sécurité et confidentialité des données 5.Performance des applications 3

4 CONCEVOIR UNE BASE DE DONNÉES Un processus complexe qui doit se décomposer en trois niveaux d'études Niveau conceptuel ou modélisation de la base, c'est l'intégration de l'ensemble des vues spécifiques de chaque utilisateur dans une description qui élimine toute redondance. Il consiste à se poser la question QUOI ? (C’est à dire QUOI FAIRE ? et AVEC QUELLES DONNEES) Niveau organisationnel ou phase d'implémentation (mise en œuvre) logique, on prend en compte les critères liés à l'organisation, les notions de lieux, de temps, d'acteurs et de postes de travail. Il consiste à se poser les questions QUI ? OU ? QUAND ? Niveau opérationnel ou phase d'implémentation physique, consiste à apporter des solutions techniques et à se poser la question COMMENT? 4

5 EN RÉSUMÉ : NIVEAU TRAITEMENTS/ DONNEES CHOIX CONCEPTUEL MODELE CONCEPTUEL DE GESTION ORGANISATIONNEL MODELE ORGANISATIONNEL D'ORGANISATION OPERATIONNEL MODELE OPERATIONNEL TECHNIQUE 5

6 LES ÉLÉMENTS POUR LA CONCEPTION D'UNE BASE DE DONNÉES : Le modèle consiste à définir un monde abstrait et théorique !.!! La méthode représente un ensemble ordonné de règles opératoires qui permet de résoudre un problème en accord avec les concepts du modèle considéré. Une méthode est attachée à un modèle mais pour un modèle, il peut exister plusieurs méthodes Les outils représentent l'ensemble des aides que l'ordinateur fournit dans le processus de conception (exemple : le dictionnaire des données) 6

7 NIVEAU CONCEPTUEL OU ANALYSE CONCEPTUELLE Elle repose sur l'utilisation de modèles. Ceux- ci sont assimilables à des schémas respectant un formalisme et permettent à plusieurs concepteurs d'un même projet de se comprendre. C'est en s'appuyant sur des modèles, passerelles entre l'expert et le néophyte que sont nées les grandes méthodes présentes aujourd'hui sur le marché du développement du logiciel. 7

8 UNE MÉTHODE D'ANALYSE C'EST : Des principes Une démarche Des outils Un vocabulaire La méthode ou « l’intelligence rusée par laquelle se construit le chemin ». « Chercher une méthode, c’est chercher un système d’opérations extériorisables qui fasse mieux que l’esprit le travail de l’esprit » (Paul Valéry) Une méthode = aide à la mise en place d’un langage commun au sein de l’organisation, pour garantir une meilleure communication entre tous les partenaires. 8

9 LES MÉTHODES 9

10 10

11 11

12 DES PRINCIPES L'analyse des traitements et celles des données se feront, dans un premier temps, d'une manière distincte. L'objectif est de parvenir à une indépendance des données et des programmes, seule garantie d'une maintenance future facilitée des applications et donc d'une durée de vie plus grande de ces applications. La conception d'un SI n'est pas le seul fait d'informaticiens. Les futurs utilisateurs du système automatisé et les décideurs doivent intervenir également. La technique d'analyse doit être suffisamment rapide pour être utilisable de façon à pouvoir reprendre facilement tel ou tel point. Elle se caractérise par trois cycles parallèles : le cycle de vie ; le cycle de décision ; le cycle d'abstraction 12

13 LE CYCLE DE VIE 13

14 LE CYCLE DE DECISION Le déroulement du cycle de vie est jalonné par des décisions prises par les instances décisionnelles du projet en cours. Ces décisions sont planifiées le plus souvent en fin de phase ou d’étapes clefs et autorisent le passage à l’étape suivante. Les trois premiers jalons de décision du cycle de vie (choix des éléments de cadrage, validation charte de projet et validation cahier des charges fonctionnel) font l’objet de revues de projet. Les autres décisions peuvent être prises de manière plus informelle (courrier papier ou électronique). 14

15 LE CYCLE D'ABSTRACTION Il propose un ensemble de concepts pour la formalisation du SI. C'est dans ce cycle que l'on retrouve les trois niveaux d'abstractions :  Conceptuel  Organisationnel  Physique 15

16 UNE DÉMARCHE Schèma général de cette démarche : DESCRIPTION CONCEPTUELLE DE LA COMMUNICATION DESCRIPTION CONCEPTUELLE DES TRAITEMENTSDESCRIPTION DONNEES DESCRIPTION ORGANISATIONNELLE DES TRAITEMENTSDESCRIPTION LOGIQUE DES DONNEES CONFRONTATION 16

17 DES OUTILS Papier + stylo Logiciel type AGL :  AMC_DESIGNOR AMC_DESIGNOR  WIN’DESIGN WIN’DESIGN 17

18 DES EXEMPLES : Modèle de flux Modèle de données Modèle de traitement 18


Télécharger ppt "ANALYSE METHODE & OUTILS 1. LE SI EST LA MÉMOIRE DE L'ORGANISATION Il comporte pour cela deux aspects : aspect statique :  Enregistrement des faits dans."

Présentations similaires


Annonces Google