La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Congrès Adelf Epiter 10 septembre 2008 1 Description de l’épidémie d’infection à Clostridium difficile PCR-ribotype 027 dans le Nord de la France, 2006-2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Congrès Adelf Epiter 10 septembre 2008 1 Description de l’épidémie d’infection à Clostridium difficile PCR-ribotype 027 dans le Nord de la France, 2006-2007."— Transcription de la présentation:

1 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Description de l’épidémie d’infection à Clostridium difficile PCR-ribotype 027 dans le Nord de la France, G. Birgand a, K. Blanckaert a, A. Carbonne a, Z. Kadi a, B. Grandbastien b, B. Coignard c, F. Barbut d, P. Astagneau a a CCLIN Paris-Nord b Service de gestion des risques infectieux, CHRU de Lille c Institut de Veille Sanitaire d Laboratoire Clostridium difficile associé au CNR des bactéries anaérobies et du botulisme, Hôpital Saint Antoine, Paris

2 2 Emergence du Clostidium difficile PCR- ribotype ers cas groupés en France [6] 1 ère épidémies au Royaume-Uni [3] [1] Pépin J. CMAJ 2005Pépin J [2] McDonald LC. Emerg Infect Dis 2006 [3] Smith A. Eurosurveillance 2005 [4] Kuipjer EJ. Emerg Infect Dis 2006 [5] Joseph R. Eurosurveillance 2006 [6] Tachon M. Eurosurveillance ère épidémies aux Pays-Bas [4] 1er cas groupés en Belgique [5] Augmentation de l’incidence des ICD au Québec et aux Etats-Unis [1,2] 1 ère épidémies aux Danemark 1ère épidémies en Finlande et Allemagne

3 3 Situation Européenne EJ Kuipjer, Update of Clostridium difficile associated disease due to PCR-ribotype 027 in Europe. Eurosurveillance Juillet 2008

4 4 Généralité sur le Clostridium difficile Bacille à Gram positif, anaérobie, sporulé 1978: reconnu comme l’agent responsable de la colite pseudo-membraneuse [1] C. difficile est responsable de 10 à 25% des cas de diarrhée post-antibiotique par production de toxines entéropathogènes Principal agent de diarrhée nosocomiale chez les adultes [2,3] Évolution des ICD associée à la diffusion du C. difficile nommée 027 (PCR-ribotypage) ou NAP1 (Électrophorèse champ pulsé) [1] Bartlett J.G., N. Eng. J. Med [2] Bartlett J.G., Clin. Infect. Dis [3] Bartlett J.G., Antibiotic-associated diarrhea, N. England. J. Med.

5 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Objectifs Étude descriptive: –Dynamique de cette épidémie –Caractéristiques des patients –Évolution clinique des patients

6 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Méthodes : Recueil de données Recueil de données portant sur la période du 1 er janvier 2006 au 13 novembre 2007: –Données patient –Caractéristiques de l’ICD –Données laboratoire (CNR et résultat du ribotypage) –Suivi du patient Tableau de recueil fourni aux ES par l’InVS par l’intermédiaire du Réseau d’Alerte, d’Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales.

7 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Méthodes: Définition des cas –Cas certain: cas d'ICD avec recherche de toxines A/B (+) et souche 027 selon le CNR. –Cas probable: cas d'ICD avec recherche de toxines A/B (+) et un des critères suivants : cas nosocomial acquis dans un établissement où une souche 027 a déjà été isolée, ou cas nosocomial importé d'un établissement où une souche 027 a déjà été isolée, ou cas chez un patient chez qui a déjà été isolé une souche 027. –Cas possible: cas d'ICD avec recherche de toxines A/B (+), sans typage réalisé ou en attente et aucun des critères précédents. –Cas non 027: cas d'ICD avec recherche de toxines A/B (+) et souche non 027 selon le CNR.

8 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Résultats: Courbe épidémique 48 ES du Nord Pas-de-Calais et de Picardie signalaient 1 ou plusieurs cas d’ICD. 639 cas entre janvier 2006 et novembre ère campagne de prévention 2 ème campagne de prévention

9 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Résultats: Répartition spatiale Répartition des ICD par type de souches dans l’interrégion Nord de la France du 1er janvier 2006 au 13 novembre 2007

10 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Résultats: Les patients Données générales: –Age médian: 81 ans [74-86] –Sexe ratio: 0,51 Origine de l’infection: –427 Infections nosocomiales acquise (68,8%) –115 Infections communautaires (18%) –61 Infections nosocomiales importées (9,5%) –Inconnue: 36 (5,7%) Données cliniques: –599 cas de Diarrhée (93,7%) –32 cas de Colite pseudomembraneuse (5%) –Non renseigné: 6 (0,9%)

11 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Résultats: Évolution Évolution de l’infection: –Sévère pour 90 cas (14,1%) –Bénigne pour 543 cas (85%) Données microbiologiques: –281 (44%) souche de PCR-ribotype 027 –105 (16,5%) autres types de souches –30 (4,7%) souches non typables et 223 (35%) non renseignées Devenir du patient: (à 3 mois) –198 (31%) patients décédés –265 (41,5%) patients rentrés au domicile –144 (22,5%) patients restants hospitalisés 183 dossiers analysés par un comité d’experts pour revue clinique de morbi-mortalité: Imputabilité estimée à 16,4%

12 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Discussion Fort pouvoir épidémique du C.difficile PCR-ribotype 027: –Production in-vitro de 16 à 23 fois plus de toxine A et B [4]. –Hypersporulation [5]. –Résistance aux Fluoroquinolones: avantage sélectif. [4] Warny M,Toxin production by an emerging strain of Clostridium difficile associated with outbreaks of severe disease in North America and Europe. Lancet 2005 [5] Akerlund T. Increased sporulation rate of epidemic clostridium difficile type 027. JCM 2008 [6] Loo VG, A predominantly clonal multi-institutional outbreak of Clostridium difficile associated diarrhea with high morbidity and mortality. N Eng J Med 2005 [7] Mc Donald LC, An epidemic, toxin gene-variant strain of Clostridium difficile. N Eng J Med 2005 Représente plus de 80% des souches isolées dans une étude canadienne et jusqu’à 50% dans une étude américaine [8,9].

13 13 Recommandations pour le contrôle de l’épidémie Les clefs du contrôle de l’épidémie: –Rapidité de l’alerte (système du signalement externe) –Rapidité d’application de mesures d’hygiène spécifiques (systèmes de surveillance régionaux et nationaux) –Isolement des patients symptomatiques (unités de cohorting)

14 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Conclusion (1) Augmentation de la sévérité des ICD et de la Mortalité attribuable Impact financier Le contrôle des Épidémies d’ICD 027 est possible! Poursuivre les efforts de surveillance et de prévention : risque de réémergence de cette souche ou d’autres souches.

15 Congrès Adelf Epiter 10 septembre Conclusion: Perspectives –Détermination de l’imputabilité des ICD PCR-ribotype 027 dans la mortalité des patients –Proportion de porteurs sains dans la population inconnue –Analyse étiologique –Étude médico-économique approfondie

16 16 Merci pour votre attention.


Télécharger ppt "Congrès Adelf Epiter 10 septembre 2008 1 Description de l’épidémie d’infection à Clostridium difficile PCR-ribotype 027 dans le Nord de la France, 2006-2007."

Présentations similaires


Annonces Google