La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. Bruno OMER Expert Règlementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité 1 Forum.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. Bruno OMER Expert Règlementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité 1 Forum."— Transcription de la présentation:

1 La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. Bruno OMER Expert Règlementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité 1 Forum des Chefs d’Entreprise JOURNEES DE L’ENTREPRISE ALGERIENNE Rencontre sur le thème : « Les normes, outils de compétitivité, de croissance et de protection » Alger, Hôtel El Aurassi – 11 Novembre 2014 La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur (et intérieur/import) --- Le commerce extérieur face aux importations massives : comment la norme peut être utilisée comme levier pour réguler les importations OTC

2 La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre Dr. Bruno OMER = ?? Ingénieur, Ph-D, MBA, Economiste Ingénieur, Ph-D, MBA, Economiste Dirigé des filiales de sociétés industrielles Françaises confrontées aux exigences de “certification” (évaluation de conformité) avant la mise sur le marché de leurs produits Dirigé des filiales de sociétés industrielles Françaises confrontées aux exigences de “certification” (évaluation de conformité) avant la mise sur le marché de leurs produits Dévéloppé et Dirigé plusieurs filiales de TÜV dans la réglementation technique (leader mondial de l’évaluation de conformité, ancien organisme para-étatique fédéral Allemand ) Dévéloppé et Dirigé plusieurs filiales de TÜV dans la réglementation technique (leader mondial de l’évaluation de conformité, ancien organisme para-étatique fédéral Allemand ) Piloté des projets CEN-CENELEC, ETSI (Conseil d’Administration et Président C-Surv) et plus particulièrement des projets d’assistance technique/expertise dans des pays avec lesquels l’Union Européenne développe des relations économiques étroites (Europe de l’Est avant intégration, Russie, Chine, Etats-Unis, Maroc, Turquie, Taiwan, Azerbaijan, Ukraine, Kazakhstan, Indonésie, Egypte, Indonésie, Thailande, Liban, Ukraine, …) Piloté des projets CEN-CENELEC, ETSI (Conseil d’Administration et Président C-Surv) et plus particulièrement des projets d’assistance technique/expertise dans des pays avec lesquels l’Union Européenne développe des relations économiques étroites (Europe de l’Est avant intégration, Russie, Chine, Etats-Unis, Maroc, Turquie, Taiwan, Azerbaijan, Ukraine, Kazakhstan, Indonésie, Egypte, Indonésie, Thailande, Liban, Ukraine, …) Expert auprès de la Commission Européenne en Réglementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité Expert auprès de la Commission Européenne en Réglementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité

3 3a- Quels sont les problèmes? 3a- Problématique EXPORT: (repris de "AXES DE REFLEXION ET PROPOSITIONS DU FORUM DES CHEFS D’ENTREPRISES EN VUE DE LA DEFINITION D’UN PROGRAMME DE SOUTIEN ET DE PROMOTION DES EXPORTATIONS HORS HYDROCARBURES "), liée à la lourdeur des procédures administratives, financières et aux coûts logistiques : -- la bureaucratie et règlementations multiples pour pouvoir exporter -- la règlementation financière (changes) et bancaire -- les coûts de fonctionnement portuaires, transports et logistiques lourds (impactant la compétitivité à l'export) Mais il faut rajouter à cela : -- le respect des exigences règlementaires par les produits, imposées par les pays importateurs, en ce qui concerne la sécurité des produits: -- la Conformité aux Exigences règlementaires (exemple: CE, GOST, CCC, NEC...) -- et la Certification/Labellisation Qualité (exemples: GS, NF, UL, NEMCO,...) La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre

4 3b- Quels sont les problèmes? 3b- Problématique IMPORT: -- si les normes imposées (obligatoires) à l'importation sont trop spécifiques, les fabricants doivent en tenir compte et produire des série spéciales pour le marché en question, donc risques de surcoûts par rapport à des normes internationalement admises: -- protectionnisme/favoritisme -- au contraire, si des normes ou des règles imposant un minimum de sécurité et d'exigences techniques sur les produits, manquent, on aura tendance à importer n'importe quoi. Cela, alors même que des lois fondamentales (Code du Commerce, Lois générales sur la conformité) existent mais seraient trop floues ou généralistes sans pouvoir couvrir avec précision es risques techniques des produits. -- "profit-isme« : profit maximal en l'absence d'un système cohérent de règlementation et normalisation et concurrence déloyale -- la responsabilité des fabricants et importateurs doit être précisées et les consommateurs avertis et éduqués un minimum sur les risques -- inconscience collective ( manque d'éducation règlementaire et normative des acteurs économiques) -- inconscience collective ( manque d'éducation règlementaire et normative des acteurs économiques) La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre

5 4a- Comment utiliser les normes pour répondre aux problématiques posées: (...du bon usage des normes...): L'Etat doit assurer le bon déroulement d'un certain nombre d'étapes dans le cycle de vie des produits mis sur le marché: L'Etat doit assurer le bon déroulement d'un certain nombre d'étapes dans le cycle de vie des produits mis sur le marché: -- l'obligation d'évaluation des risques ( R= règlementation ) -- l'utilisation préférentielle de normes et standards déjà reconnus ( N + R ) -- la maîtrise de la qualité et conformité de production ( N + R ) -- la responsabilisation directe des acteurs mettant les produits sur le marché (fabricants et importateurs) ( R ) -- l'INFORMATION active et organisée des consommateurs ( R ) -- le contrat social et non pas commercial ( R = marquage CE ) -- le contrôle dans le marché, au cas où des produits non-conformes ont pu entrer sur le marché (maquillés, « désert », …) ( N-partiellement + R ) -- la fin de vie organisée des produits usagés (déchets, recyclage) ( R ) La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre Clicker 

6 4b- La norme, outil de régulation des échanges étapes du processus de mise sur le marché de produits, le CYCLE DE VIE: étapes du processus de mise sur le marché de produits, le CYCLE DE VIE: La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre Assurer un bon déroulement du cycle de vie usage de normes tout au long du cycle

7 La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur Différentes Approches de la Normalisation dans le monde Approche Américaine : Approche Américaine : 1985: “Standards are Strategic Infrastructure weapons in the economic war” which may give advantage/access to US companies to world markets1985: “Standards are Strategic Infrastructure weapons in the economic war” which may give advantage/access to US companies to world markets 2015: “Innovation, Transfer and Economic Growth Priorities”2015: “Innovation, Transfer and Economic Growth Priorities” NIST (National Institute for Standards and Technology):NIST (National Institute for Standards and Technology): budget 2014 = 928,3 millions $ (uniquement coordination car la normalisation est faite seulement par les entreprises Américaines et leurs comités) budget 2014 = 928,3 millions $ (uniquement coordination car la normalisation est faite seulement par les entreprises Américaines et leurs comités) “ As a non-regulatory agency of the U.S. Department of Commerce, NIST promotes U.S. innovation and industrial competitiveness by advancing measurement science, standards and technology in ways that enhance economic security and improve our quality of life.” Approche Européenne (“New Approach & Global Approach”): Approche Européenne (“New Approach & Global Approach”): 1985: “créer des espaces économiques communs où les standards sont mis au service d’EXIGENCES ESSENTIELLES pour les produits mis sur les marchés au travers de réglements techniques allégés axés sur la “SECURITE MINIMALE ET OBLIGATOIRE”1985: “créer des espaces économiques communs où les standards sont mis au service d’EXIGENCES ESSENTIELLES pour les produits mis sur les marchés au travers de réglements techniques allégés axés sur la “SECURITE MINIMALE ET OBLIGATOIRE” Cadre juridique : Directives Européennes, axées sur la protection des consommateurs et responsabilisation des producteurs/importateursCadre juridique : Directives Européennes, axées sur la protection des consommateurs et responsabilisation des producteurs/importateurs “ Mandated European standards and other deliverables can also support policy actions having no direct links to Union legislation – like promoting innovation and new technologies, competitiveness, public procurement and interoperability. “

8 6- Principes de l'Approche UE : -- obligativité des EXIGENCES ESSENTIELLES définies dans des documents "pas trop techniques", requérant la protection de la santé des personnes, de l'environnement, des intérêts des consommateurs : cela est défini dans chaque Règlement Technique (directive) -- les normes européennes ( EN ) ne sont pas imposées, mais leur usage a l'intérêt de donner une PRESOMPTION DE CONFORMITE (il suffit de bien les lister en affirmant formellement qu'on les a utilisées); la présomption est basée sur le fait que les normes EN (normes harmonisées) sont conçues dans le respect total les exigences essentielles des directives qu'elle appuient -- d'autres normes (internationales, régionales, nationales,...) peuvent aussi être utilisées à la place des normes EN (exemple: des normes russes ou même soviétiques, peuvent parfaitement être utilisées, elles ne sont pas plus idiotes que d'autres normes). Mais on doit démontrer dossier technique à l'appui que les exigences essentielles des règlements UE sont bien respectées (pas de présomption) -- l'absence totale d'utilisation de normes est aussi parfaitement accepté (pas de présomption) -- le marquage CE est un engagement fort des fabricants sur leur responsabilité générale et sur chacune des directives qu'un produit doit respecter en termes de risques liés à son usage -- le marquage CE est basé sur la confiance a priori des pouvoirs publics en ce qui concerne le respect des réglements (voire des normes EN harmonisées) -- mais des abus importants ont été constatés pendant les premières années (faux logos CE, indus, etc); la protection juridique du marquage CE se heurte au principe de "subsidiarité" de l'UE, qui n'ayant pas d'existence juridictionnelle fédérale, s'appui sur chaque législation nationale pour faire respecter la réglementation PROTECTIONS ? -- néanmoins, même si le premier niveau de contrôle de conformité CE est relativement léger, un 2ème niveau important prend le relais pour surveiller une 2ème fois la conformité lorsque les produits se retrouvent sur le marché. C'est la SURVEILLANCE DE MARCHE avec exécution et intervention des pouvoirs exécutifs et de la force publique. La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre Clicker  RAPEX 24-oct 2014 

9 7- Autres éléments concernant l'usage des normes dans l'UE: -- l'UE a désigné/créé 3 organismes de normalisation UE pour le développement des normes harmonisées (en appui à la règlementation UE), en complément à leur tâche usuelle (de normalisation industrielle) -- les Etats Membres & Associés ont toute liberté de développer de normes industrielles mais sans les mettre en opposition ou conflit avec les normes européennes. -- les Etats Membres doivent informer les autres Etats et la Commission Européenne de tous leurs projets de normes, cf règles de l'OMC -- les normes européennes ne doivent pas se retrouver en concurrence non plus avec les normes internationales; à cette fin 3 accords (Vienne, Dresde et ETSI-UIT) sont en vigueur pour que les travaux de développement et d'adoption de normes entre les 3 organismes européens CEN, CENELEC, ETSI et l'ISO, IEC et UIT, soient partagés et votés ensemble. -- cette même approche est promue aussi dans les accords bilatéraux de l’UE avec d’autres pays: ACAA, ALECAs (DCFTA) La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. FCE - Forum des Chefs d’Entreprise Alger, Novembre Vienne

10 La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. Alger, novembre Merci pour votre intérêt … Merci pour votre intérêt …,et si vous avez des questions :,et si vous avez des questions : Dr. Bruno OMER Tél:


Télécharger ppt "La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur. Bruno OMER Expert Règlementation Technique, Normalisation et Evaluation de Conformité 1 Forum."

Présentations similaires


Annonces Google