La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Méthodologie générale de recherche en STAPS Denis Theunynck Septembre 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Méthodologie générale de recherche en STAPS Denis Theunynck Septembre 2004."— Transcription de la présentation:

1

2 Méthodologie générale de recherche en STAPS Denis Theunynck Septembre 2004

3 Laboratoire du STAPS Littoral: R echerche L ittorale en A ctivité C orporelles et S portives Fondé par Edouard VERSCHAEVE Dirigé par Gilles Bui-Xuan Le support dans lequel s’inscrira le module « méthodologie de la recherche »:

4 Quelques définitions incontournables: Méthodologie : étude des méthodes scientifiques et techniques

5 Quelques définitions incontournables : Recherche : ensemble des travaux et activités intellectuelles qui tendent à la découverte de connaissances et de lois nouvelles

6 Quelques définitions incontournables: Sciences de la vie : ensemble du “savoir” appliqué à l’ensemble des fonctions qui permettent l’évolution depuis la naissance en “résistant à la mort”

7 Quelques définitions incontournables: 1- La notion de paradigme : présupposé sur la forme possible des lois, des recettes expérimentales, qui permet de résoudre un ensemble d’énigmes

8 1- La notion de paradigme : présupposé sur la forme possible des lois, des recettes expérimentales qui permet de résoudre un ensemble d’énigmes 2- le paradigme devient un dogme (doctrine étable et considérée comme vérité fondamentale, incontestable) ; on quitte le domaine scientifique pour...

9 1- La notion de paradigme : présupposé sur la forme possible des lois, des recettes expérimentales qui permet de résoudre un ensemble d’énigmes 2- le paradigme devient un dogme (doctrine étable et considérée comme vérité fondamentale, incontestable) ; on quitte le domaine scientifique pour le paradigme permet de déduire des prédictions observables

10 1- La notion de paradigmes : présupposé sur la forme possible des lois, des recettes expérimentales qui permet de résoudre un ensemble d’énigmes 2- le paradigme devient un dogme (doctrine étable et considérée comme vérité fondamentale, incontestable) ; on quitte le domaine scientifique pour le paradigme permet de déduire des prédictions observables 4- Si l’expérience, “effectué selon les règles”, de ces observations les contredit, il faut changer le paradigme, c’est la notion de réfutabilité

11 1- La notion de paradigmes : présupposé sur la forme possible des lois, des recettes expérimentales qui permet de résoudre un ensemble d’énigmes 2- le paradigme devient un dogme (doctrine étable et considérée comme vérité fondamentale, incontestable) ; on quitte le domaine scientifique pour le paradigme permet de déduire des prédictions observables 4- Si l’expérience, “effectué selon les règles”, de ces observations les contredit, il faut changer le paradigme, c’est la notion de réfutabilité 5-Cependant, un modèle conforté par l’observation n’est que provisoirement exact en l’état actuel de nos connaissances.

12 Quelques outils 1- Outils de recueil de données : - travail préalable et conjoint de bibliographie - interview, questionnaire - le recueil rétrospectif - l’étude prospective - le protocole d’étude ; définition, objectifs, bornages, faux positifs et négatifs, populations - méthodes de recueil 2- Tests - loi normale, variance et écart type, test t de student - tests d’homogénéité - distributions Log. et semi-Log - droites de régression linéaire - les graphiques, nomogrammes, histogrammes...

13

14

15 On peut donc subdiviser chaque étude en une association de modèles compatibles entre eux, chaque modèle présupposé est réductionniste mais pourra être validé ou réfuté par l’observation, chaque modèle validé servant d’élément de base à la construction d’autres modèles

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28 L'activité physique et sportive adaptée à l'éducation et à la santé (Sport et santé, APA et qualité de vie, Sport et intégration, Sport et éthique). L'activité physique et sportive adaptée aux espaces et aux hommes (Performance en espace littoral, Identité et culture littorale, Aménagement des espaces sportifs, Sports et politiques publiques). La thématique du RELACS :

29 Les champs d’étude de la thématique: Un seul champ support : la pratique sportive, MAIS Qui se décline en champs d’études que sont toutes les sciences d’appui : Sciences de la Vie Sociologie Psychologie Histoire Et qui conduit à des approches didactiques

30 Thématiques de recherche au laboratoire R.E.L.A.C.S Thématiques de travail proposée aux étudiants de L3 Enseignants chercheurs G.Bui-XuanLa conationConation et pédagogie Les réglements du conflit socio-conatif Etapes conatives et performance (receuil de données s’appuyant sur quelque science que ce soit) D.TheunynckSport et santé, cyberenseignement, amélioration de la performance en course au large Addiction et performance Définition de conduites à tenir en sport et santé Analyse de l’usage du cyberenseignement Analyse des éléments de la performance en course au large L.MunozHistoire institutionnelle des associations sportives du Nord Pas de Calais Les influences étrangères Histoire des activités physiques adaptées La professionnalisation du football dans le Pas-de calais Les pratiques nautiques en Littoral La Côte d’Opale, le dos tourné à la compétition en mer ? L’influence de l’Angleterre sur le développement des pratiques physiques institutionnalisées (voile, tennis, football...) L’accessibilité des personnes handicapées mentales aux activités nautiques Histoire des stratégies éducatives en EPS L’expérience de la République des sports J.MikulovicSport santé, intégration et intervention par les APS (approche Sciences Humaines et Sociales : Socio, psycho-péda..) Intervention et publics déficient Socialisation par les APS Pédagogie différenciée et intégration P.RulenceCognition,jugement et décision (perspectives développementale et différentielle) Sport et personnalité, sport-fair play et pardon, prise de décision K.KuhenEtudes des valeurs liées au sport et à l'activité physique : Etude des déterminants à la prévention de la santé par le sport et l'activité physique - représentation des APS, de structures sportives... chez différentes populations - utilisateurs, encadrements, institutionnels etc... - étude des comportements déviants en sport : dopage, violence, marchandisation... - les facteurs identifiables dans une population permettant de construire un programme de prévention sport-Activité physique / Santé susceptible d'être accepté et suivi par cette population

31 C.Gibout F.TycPhysio neuro-musculaire TMS Dopage THC A.BoyadjianTMS Bioméca Thésards G.VanlerbergheLes étapes pédagogiques : étude sur les étudiants en EPS en situation de formation professionnelle Encadrement possible dans le cadre de la thématique de thèse C.MaunySport et identité culturelleid G.ZunquinLe stress oxydatif et l’effort, obésité et effortid S.MierjewskiLa construction historique des STAPSid M.HarsEtude de l’équilibre des gymnastes lors de mouvements acrobatiques à la poutre id I.JoingViolences scolaires, EPS et institutions éducativesid X.EstruchChronobiologie et performanceid G.PenelLes équipements sportifs innovants :conditions d’émergence, facteurs de performance, politiques publiques id D.SlosseLes médiateurs de l’intégrationid A.C MargotContribution d’une activité physique adaptée à la qualité de vie de personnes handicapées mentales modérées et sévéres id G.DuchateauEducation à la santé par l’utilisation des outils multi média id G.HugbartJob et Sportid

32 1 ère Biennales de l’Association Française de Recherche en Activités Physiques et Sportives Eléments d’adaptation de la voile au service de publics déficients Sandra THEUNYNCK***, Denis THEUNYNCK *, Gautier ZUNQUIN *, Thierry PEZE ** * Recherche Littorale en Activités Corporelles et Sportives, ULCO ** Division informatique, Université du Littoral Côte d’Opale *** EMSA, Frethun 62 et FDT, Imbleville 76 Gautier ZUNQUIN, le 27 Mars 2003

33 Solo yachting race and practical of the sailing by all: impact measurement of champion’s image in an educational programme structured around the use of Internet. Preliminary report concerning the “Vendée Globe” and the “Route du Rhum” Denis THEUNYNCK*, Thierry PEZE**, Gauthier ZUNQUIN*, Jacques MIKULOVIC*, Karl KUHEN*, Jean Yves THERY***, *Recherche Littorale en Activités Corporelles et Sportives, ** Division Informatique, ***Cellule NTE, Université du Littoral Côte d’Opale, France

34 Decision To adopt an Addictive Behaviour and Evaluation of a Preventive Action Carl Kuehn, Jacques Mikulovic, Denis Theunynck, Thierry Pezé, Gauthier Zunquin, Laboratoire ‘Recherche Littorale en Activités Corporelles et Sportives’ (R.E.L.A.C.S.), Université du Littoral Côte d’Opale, Dunkerque (France).

35 Collective and multiple-choice management of the improvement of the performance in solo sailing race; preliminary report. Denis THEUNYNCK*, Vincent.TOUMAZOU***, Thierry PEZE**, Jacques MIKULOVIC*,Gauthier ZUNQUIN*, *Recherche Littorale en Activités Corporelles et Sportives, ** Division Informatique, Université du Littoral Côte d’Opale, Dunkerque France ***Mercator-océan, Toulouse France

36 Université du Littoral Côte d’Opale Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives Licence année 2004 Argent et Sport : Jugement de la Justification de Salaires de Sportifs Présenté par : Melle LAMBERT Laëtitia Sous la direction de : Monsieur Kuehn, Maître de Conférences

37 INTRODUCTION Valeurs du sport : olympisme Valeurs du Sport : sport spectacle Valeurs Côte d’Opale : monde du travail Problématique

38 Olympisme  Désintéressement de l’argent  Plaisir de se retrouver, de participer, de gagner une médaille…  Solidarité  Effort physique  Pierre de COUBERTIN : valeurs humanistes

39 Sport Spectacle  Business  Grande place de l’argent : En bourse…  Consommation des sportifs : objet…  L’argent est roi : médias…

40 Valeurs locales Le monde de la pêche Valeurs traditionnelles :  L’effort : Dur à la tâche, persévérance…  La solidarité : Tissu social, entraide permanente

41 Problématique Chaque jour, toutes ces personnes qui font parties du monde du travail sont confrontées au sport (TV, pratique). Alors qu’elle place donnent t-elles à l’argent ? Acceptent-elles le sport business ou préfèrent-elles le sport olympique? Certains salaires sont ils plus tolérés que d’autres? Et où retrouvent on les valeurs traditionnelles?

42 MÉTHODE Sujets Matériel Procédure

43 Sujets  Au total : 50 sujets  Sexe masculin, âgés entre 22 et 65 ans :  9 âgés entre ans  13 âgés entre ans  9 âgés entre ans  19 âgés de + 45ans  Tous exercent la profession de pêcheur.  Tous se situent au niveau de la côte d’opale.

44 Matériel Description du questionnaire :  L’entête : Nom, prénom, sexe…  Anonymat  Les consignes  De 2 grands champs : Un champ traitant les salaires des sportifs Un champ traitant les salaires des chefs d’entreprises  Chaque partie : 15 questions avec une échelle de 26 réponses, « totalement injustifié à totalement justifié ».

45  Les questions : même intitulé avec 2 variables  Sportifs : le niveau + la somme  Chefs d’entreprises : statuts + la somme  Exemples : Sportifs : « Recruté par un club renommé sélectionné en coupe des clubs champions, un joueur de niveau international est engagé pour la saison. Il gagnera en moyenne deux cents fois le salaire de base d’un employé » Chefs d’entreprises : « Recruté par un groupe international, un chef d’entreprise de statut international avec une grande expérience est engagé pour diriger la société. Il gagnera en moyenne cinquante fois le salaire de base d’un employé »

46 Procédure Les consignes :  Le remplissage du questionnaire : disponibilité, pas de contrainte du temps, ne pas revenir en arrière. La passation :  Les ports  Le guide de l’armement  Le porte à porte  Le recueil des réponses de chaque questionnaire avec EXCEL.

47 RESULTATS Graphique 1 : Tracé du facteur champ Variables : jugement + champ On remarque : Pas de différence entre sport et travail Graphique 2 : Tracé du facteur niveau Variables : jugement + niveau On remarque : Courbe légèrement croissante Graphique 3 : Tracé du facteur salaire Variables : jugement + salaire On remarque : courbe décroissante Graphique 4 : Effet des salaires en fonction du champ Variables : Jugement + salaire. 2 courbes On remarque : 2 courbes décroissantes, croisement des 2 courbes, peu de différences au niveau des jugements.

48 Tracé du facteur champ

49 Tracé du facteur niveau

50 Tracé du facteur salaire

51 Effet des salaires en fonction du champ

52 DISCUSSION  Aberrations des salaires aussi bien dans les sport que dans le travail.  Les niveaux augmentent le jugement de satisfaction.  Les critiques : Salaires plus concrets S’attarder sur ce croisement : nouveau questionnaire??  Les jeunes rencontrés : leur justification  Le sport olympique reste en avant par rapport au sport spectacle.  Le croisement : Petite tolérance pour les sommes intermédiaires concernant le sport.  Les valeurs traditionnelles sont toutes fois conservées.

53 SPORT ET TOXICOMANIE Pr é sent é par : Amart A., Bonningue L., Duhamel E., Fait G., Quenson A. Sous la direction de : Theunynck D.

54 A. Introduction 1. Problématique 2.Recherche bibliographique 3.Hypothèse issue de cette recherche

55 1.Problématique Nous allons tenter de montrer que les conduites addictives concernant des drogues laissent des séquelles durables même après un à cinq ans d’abstinence.

56 2.Recherche bibliographique Pour cela, nous étudierons tout d’abord la littérature afin de recenser les écrits nous permettant d’identifier les conséquences à moyen terme sur le fonctionnement du système nerveux central de prises répétées de produits délirogènes comme le cannabis, mais également de stimulants et d’hallucinogènes comme les ecstasys, les amphétamines ou la cocaïne.

57 3.Hypothèse issue de cette recherche Danger toxique réel de ces substances Dérèglement voire destruction des capteurs de l’organisme responsables de la circulation et de l’intégration de l’information : les neurones. Dégâts Physiologiques importants chez certains sujets

58 3.Hypothèse issue de cette recherche CANNABIS : hypnotique Troubles cognitifs Régression de la vitesse de réaction Troubles de la mémoire immédiate DéliresDémotivation Récepteurs muscariniques Récepteurs dopaminergiques Récepteurs gaba-ergiques Troubles émotionnels Anxiété Difficultés à se concentrer

59 3.Hypothèse issue de cette recherche ECSTASYS et autres stimulants : double neurotoxicité Voie dopaminergique : Voie sérotoninergique : Hallucinogène Psychostimulant Problèmes perceptifs Violentes sautes d’humeur DépressionsHyperexcitation Problèmes cognitifs Problèmes émotionnels anxiétéHyperémotivité

60 3.Hypothèse issue de cette recherche ASSUETUDE DUE AUX SUBSTANCES TOXICOMANOGENES Perturbations des grandes fonctions homéostasiques : cycle veille/sommeil, alimentation, thermorégulation. Dérèglement du « système récompense»

61 B. Matériel et méthode 1. Questionnaire et procédure 2. Sujets

62 1.Questionnaire et procédure Sexe : masculin féminin Classe d’âge :18-25ans26-35ans 36 et plus Sport pratiqué:Voile Sport collectif (précisez :……………………………….) niveau:………………………………………. 1. Quelles substances preniez-vous ? cocaïne ecstasy amphétamines cannabis autres 2. A quelle fréquence consommiez-vous ? plusieurs fois par jour quotidienne hebdomadaire occasionnelle 3. Quelle quantité consommiez-vous par prise ? ………………………………………………………………………………………………… Depuis combien de temps avez-vous complètement arrêté ?1-5ans +5ans 5. Constatez-vous des séquelles au niveau de votre rapidité gestuelle ?oui non si oui, lesquelles ? …………………………………………………………………………….. 6. Subissez-vous des mouvements involontaires tels des tremblements lors de gestes dirigés ? oui non 7. Avez-vous des mouvements parasites incontrôlés des jambes ou des bras ? oui non 8. Ressentez-vous des pertes d’équilibre ?oui non 9. Avez-vous des problèmes vasculaires ou respiratoires ? oui non les deux 10. Avez-vous des troubles du langage ? bafouillages remplace des mots par d’autres autres ? ………………………… Depuis l’arrêt de votre consommation, constatez-vous : une hypersensibilité au touché une perte de sensibilité rien une hypersensibilité visuelle une perte de sensibilité rien une hypersensibilité auditive une perte de sensibilité rien une transpiration plus abondante une baisse rien des bouffées de chaleur sensations de froid rien 12. Constatez-vous des problèmes pour retenir des informations ? oui non un peu si oui : à court terme (quelques jours) ? à long terme ? 13. Avez-vous du mal à vous concentrer ?oui non 14. Prenez-vous toujours autant de plaisir dans votre pratique sportive ?oui non 15. Êtes-vous plus facilement irritable qu’avant la consommation? oui non 16. Êtes-vous plus ou moins émotif qu’avant la consommation? oui non 17. Lors d’une compétition, êtes-vous plus anxieux par rapport à l’époque ou vous ne consommiez pas encore de produits ? oui non 18. Depuis l’arrêt, avez-vous des troubles du sommeil ? ouinon 19. Au niveau de votre libido, constatez-vous : une baisse une hausse aucun changement 20. Avez-vous remplacé votre consommation par autre chose ? oui non si oui, précisez : produit…………………………. Quantité…………………………….. fréquence (ex :tous les jours)…………………………………………………………………. 21. Avez-vous plus de sensation de soif qu’avant la consommation? oui non moins 22. Mangez-vous plus ou moins qu’avant la consommation ? plus moins pareil 23. Par rapport à avant constatez-vous des déséquilibres dans votre alimentation (fréquence, heure et contenu des repas) ? oui non lesquels ? Constatez-vous : une prise de poids une perte de poids rien 25. Si vous êtes sujet à certains de ces troubles (digestifs, respiratoires, cardiaques, etc.…), vont-il : - en s’améliorant, lesquels ? en s’empirant, lesquels ? Êtes-vous passé par des troubles psychiatriques pendant ou après votre sevrage ? oui non Si oui lesquels? Êtes-vous maintenant sujet à des troubles cardiaques ? (Ex : palpitations, cœur qui s’emballe, oppressé comme dans un étau) oui non Si oui lesquels ? Constatez-vous une hypersensibilité à un stimulus environnemental ? (Ex : musique techno, espaces confinés avec des lumières stroboscopiques, etc.…) Lesquels ? ……………………………………………………………………………………. Dans le cadre de nos études (licence STAPS), nous préparons un mémoire de recherche sur le sujet de la toxicomanie. En vue de faire avancer la recherche, nous vous prions de bien vouloir répondre à ces quelques questions qui sont anonymes. Pour répondre entourez la réponse exacte.

63 2.Sujets 4 footballeurs : –un de niveau national de plus de 36ans, drogué à son insu : sujet «A.» –un national d’une vingtaine d’années ayant consommé ponctuellement du cannabis : sujet «B.» –un régional d’une vingtaine d’années, ex-poly toxicomane : sujet «C.» –un régional d’une trentaine d’années, ancien gros poly toxicomane : sujet «D.» 2 volleyeurs : –un départemental d’une vingtaine d’années, ancien gros poly toxicomane : sujet «E.» –une amateur d’une vingtaine d’années, ex-consommatrice festive d’ecstasys : sujet «F.» 1 basketteur national d’une vingtaine d’années, ex- consommateur festif de produits stimulants : sujet «G.» 1 handballeur de niveau amateur d’une vingtaine d’années, ancien gros toxicomane aux ecstasys et à la cocaïne : sujet «H.»

64 C. Résultats 1.Recueil des données expérimentales 2.Analyse quantitatives des séquelles 3.Analyse qualitative

65 1.Recueil des données expérimentales SujetsABCDEFGH Cosommation FréquenceFaible Forte Faible Forte Quantité Moyenn e FaibleMoyenneForte FaibleMoyenneForte SEQUELLE S (nombre) Cognitif Langage22 Mémoire Concentration Influx nerveux Contrôle moteur1221 Perception22312 Fonctions vitales Cœur111 Respiration-circulation2221 Homéostasie Nutrition Hydratation1111 Thermorégulation Sommeil1111 Stabilité des humeurs Irritabilité11111 Émotivité111 Anxiété11111 Problèmes psychiatriques Angoisse s Bouffées délirantes Motivation Plaisir en sport Libido Assuétude Flash-backs spécifiquesTechno PlacéboCaféSport Café, cigarettes Musique, sport Tabac Evolution Mauvais e Bonne Mauvaise

66 2.Analyse quantitative des séquelles Type de drogues utilisées :  Cannabis : B  Stimulants : F, G, H  Les deux : C, D, E  Inconnue : A Intensité des prises :  Faible : B, F  Moyenne : A, G  Forte : C, D, E, H

67 3.Analyse qualitative des séquelles CANNABIS : Items thermorégulation, sommeil et stabilité des humeurs : 100% STIMULANTS : –Items nutrition et flash-back spécifiques (« musique techno ») : 100% –Items perception, mémoire et concentration : + de 80% –Item placebo : près de 70% COMBINAISON DES DEUX : Item influx nerveux : 100% On retrouve l’item fonctions vitales plutôt chez les poly-consommateurs et chez la femme (sujet F) Troubles très marqués par rapport à l’intensité des prises chez la femme L’hydratation paraît être dose-dépendante Les items langage, problèmes psychiatriques et évolution sont peu significatifs L’item motivation est non significatif car il n’a donné aucun résultats

68 D. Conclusion 1.Réponse 2.Ouverture

69 Réelles séquelles durables pour les conduites addictives utilisant les drogues. Séquelles attendues bien présentes mais cependant pas spécifiquement pour les substances concernées. Problème de faisabilité : population étudiée peu importante, aucun pratiquants de voile, une seule femme. 1.Réponse

70 Présence systématique de la musique techno comme flash-back spécifique chez les consommateurs de stimulants : séquelles à long terme pour les ecstasys ? Influence également de l’environnement et des prédispositions psychologiques dans ces conduites addictives ? Aliénation qui pousse au refus des règles pour le cannabis et au rejet des principes pour les ecstasys ? 2. Ouverture

71 E. Bibliographie

72 Article net extrait de toxicomanie “ Parlons d’abus de substances et de dépendance : la marijuana.” Article net extrait de “ L’expertise Collective INSERM sur l’Ecstasy ” professionnel, études et recherches, indicateurs et tendances, Bardoulat M., “ Les Drogues de A à Z ” Cahier n°2; pX-XI. Besson M., “ L’action des Drogues : des adaptations néfastes ” Science et Vie, Bilal S., De La Selle P., Techer V., David H., Dupont C., Merjan P., Lasset L., “ Toxicomanie 2000, Guide Pratique du Travail des Réseaux. Quels réseaux? Comment?” p82-98;. Bismuth C, Galliot-Guilley M., “ Drogue Psycho-actives des Rave- parties ” Le Concours Médical n°123, ; Borrelli Euros., Colin L., Welter M., “ La Dopamine dans tous ses États ; L’action des Drogues ” Sciences et Vie n° 217 ; p12-17 ; Décembre Bouvenot G., Eschwege E., “ Le médicament ”, Editions de la Cité et de l’Industrie; Burnat P., Le Brumant-Payen C., Huart B., Ceppa F., Pailler F-M., “ L’Ecstasy : psychostimulant, hallucinogène et toxique ” La Presse Médicale; 25; p ; Dervaux A., Kanit M., Laqueille X., “ Les dangers du cannabis ” La Revue du Praticien ; Médecine générale ; Tome 17 n°619 ; 16 juin Ferrara M., “ A propos de la Toxicité de l’Ecstasy ” Drogues illicites ; THS ; p ; Décembre 2002.

73 Fontaa V., “ Le médecin et le toxicomane ” Guide Pratique ; 4ème édition; p18-250; Gibier L., “ Prise en Charge des Usagers de Drogues ” p37-51; Guffens J-M., “ La Dictature des Drogues et des Virus, un combat pour la liberté ” p ; Herve D., “ L’action des drogues : dans les filets de l’ecstasy ” Sciences et Vie ; p Hervé D., “ Dans les filets de l’ecstasy ; L’action des drogues ” Sciences et vie n°217 ; p54-59 ; Décembre Karila L., Reynaud M., “ Troubles Cognitifs et Usage Chronique de Cannabis ” Psychiatrie n°154, Hors série I, pp.1S58-1S64 ; Masson, Paris, Lapostolle F., Crocheton N., Adnet F., “ Ecstasy : des “ rave ” à la réalité ” La Revue du Praticien ; Médecine générale ; Tome 14 n° 514 ; 6 novembre Laqueilles X, Benyamina A, Kanit M, Dervaux A. “ Aspect Psychiatrique de la Consommation de Cannabis ”. L’information Psychiatrique, 79 (3) ; Martin C., “ Drogue : ce qu’il faut savoir ” Univers Santé, cahier n°2, mensuel n°25; Décembre Muckensturm A; “ Drogues: savoir plus, risquer moins ” EURO RSCG; p5-49; Pepin G., “ Cannabis et conduite automobile ” Editions Scientifiques et Médicales; Elsevier SAS; Pons D, Beauverie P, Touzeau D, Richard D, Fournier G; “ L’actualité des Drogues : le Cannabis ” Revue Soins; n°612; p26-29; 1997.

74 Porot M., Porot A., “ Les Toxicomanies ” Que sais-je?; Reynaud M., Villez M., Cagni G., Morel A., “ Y a-t-il un usage nocif du cannabis ? ” Synapse n°173 ; Février Roques B., “ Comprendre l’action des Drogues ; Savoir et Risquer ” ; Livret de connaissances ; Décembre Roques B., “ Vers un modèle unique ” Sciences et Vie n°217 ; 5-11, Rouillon R., “ L’usage problématique de la drogue ” Toxibase n°12 ; ; Samarcq J., et Al, “ Prise en charge des personnes dépendantes aux substances psychoactives ” Association Médecins Généralistes et Toxicomanie 62; p17-26; Simon L., Patri E., Gury C., Cousin Fr., “ Pharmacologie et Toxicologie Cliniques de l’Ecstasy ” L’information Psychiatrique; 79; p233-42; Snyder S., “ Les Drogues et le Cerveau ” p22-220; Sueur C., Cammas R., Lebeau B., “ L’ecstasy au sein de la famille des substances psychédéliques : Effets et Dangerosité ” Psychotrope, vol 6 n°2, Sueur C., Cammas R., Lebeau B., “ L’ecstasy au sein de la famille des substances psychédéliques : effets et dangerosité ” Psychotropes vol 6 n° 2 ; p20-55 ; Touzeau D., Beauverie P., Bouchez J., Saufnai C., “ Ecstasy : mythe et réalité ” La Revue du Praticien, médecine générale, tome 10 n°339, 29 avril Vaillancourt I., “ L’ecstasy continue de surprendre ” ; Les nouvelles ; Cybersciences.com ; p1-2 ; Septembre Valleur, Debourg, Matusiak, “ Vos enfants et les drogues ” MILDT-CFES; p18-19; 1997.

75 Ce qui n’est pas négociable : - Le principe de faisabilité, tant en temps qu’en moyens - La présentation de Juin en Licence constitue un produit fini, sans continuité vraisemblable en Master - Il ne s’agit pas d’un module optionnel

76 Ce qui est négociable: - Le champ (socio, psycho, physio, histoire…) dans lequel vous souhaitez travailler - La poursuite d’un véritable travail de recherche déjà commencé, pour les doublants par exemple - Le support de présentation orale : ppt, CD, pages html, transparents.


Télécharger ppt "Méthodologie générale de recherche en STAPS Denis Theunynck Septembre 2004."

Présentations similaires


Annonces Google