La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Au début du 20e siècle... Au début du 20e siècle... La conscription et l ’économie de guerre Collège de l ’Assomption Groupe 14 - Équipe 8 Anne-MarieClémenceHubertAmélie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Au début du 20e siècle... Au début du 20e siècle... La conscription et l ’économie de guerre Collège de l ’Assomption Groupe 14 - Équipe 8 Anne-MarieClémenceHubertAmélie."— Transcription de la présentation:

1 Au début du 20e siècle... Au début du 20e siècle... La conscription et l ’économie de guerre Collège de l ’Assomption Groupe 14 - Équipe 8 Anne-MarieClémenceHubertAmélie «Poils-aux-pattes» était le sobriquet que s’était réservé le 163e Bataillon, recruté par Olivar Asselin. Le soldat porte un uniforme français, et non canadien. © Musée canadien de la guerre On promettait aux Canadiens français qu’ils serviraient ensemble dans cette batterie d’artillerie, qui n’est jamais entrée en service. © Musée canadien de la guerre Cette affiche utilise le patois canadien français et lie la nouvelle unité au 22e bataillon, déjà célèbre. © Musée canadien de la guerre

2 La crise de la conscription La crise de la conscription implique l ’Armée anglaise contre les Canadiens-Français. Elle consiste en l ’enrôlement obligatoire des hommes dans l ’armée puisque les renforts ne suffisent plus à remplacer les morts et les blessés. À Québec, en mars 1918, la police fédérale arrête un Canadien- Français qui avait tenté de s ’y soustraire ne se cachant dans un bois, ce qui provoque une émeute. Cette dernière se terminera par un bilan de 4 décès. Par la suite, le député Joseph- Napoléon Francoeur réplique aux attaques journalistiques des Anglais en présentant la Motion Francoeur. Celle-ci affirme que les Canadiens- Français en ont assez d ’être dénigrés et qu ’ils sont prêts à se retirer de la Confédération si les Canadien-Anglais ne veulent plus d ’eux.

3 La crise économique En 1914, au Canada, il régnait une croissance économique continue, une économie forte et une situation extérieure forte. À la suite de la guerre, le gouvernement mobilise les ressources économiques et rationne les produits. Le secteur manufacturier connaît un croissance énorme, par contre, l ’état doit prendre ne charge plusieurs secteurs de l ’économie comme la nationalisation de cinq compagnies ferroviaires en difficulté et la création du Canadien National (CN) en Ces changements se soldent par une augmentation des taxes et l ’inflation double de 1914 à Puisque le gouvernement est alors incapable de boucler le budget avec les impôts, il lance les Bons de la victoire. Ils permettront aux actionnaires de prêter de l ’argent au gouvernement au lieu de le prêter aux banques. Les Canadiens confient ainsi deux milliards de dollars au gouvernement. H.L.

4 Sources et crédits CIFRAQS – Histoire du Canada HISTOR!CA – Encyclopédie canadienne en ligne Le Devoir L’aménagement linguistique dans le monde CALLISTO (Université de Sherbrooke) Le Canada à la veille de la guerre RESCOL – Les Canadiens dans le monde Anciens comabattants Canada Charpentier et al., Nouvelle histoire du Québec et du Canada, Montréal, CÉC, 1990, 465 pages Lacoursière et al. Canada- Québec, synthèse historique, Montréal, ERPI, 1978, 629 pages Cardin, Jean-François, Le Québec, Héritages et projets, Montréal, HRW, 1984, 506 pages


Télécharger ppt "Au début du 20e siècle... Au début du 20e siècle... La conscription et l ’économie de guerre Collège de l ’Assomption Groupe 14 - Équipe 8 Anne-MarieClémenceHubertAmélie."

Présentations similaires


Annonces Google