La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IBNA Montréal 7-10 juillet 2005 Projet pilote Cheminement international Programmes techniques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IBNA Montréal 7-10 juillet 2005 Projet pilote Cheminement international Programmes techniques."— Transcription de la présentation:

1 IBNA Montréal 7-10 juillet 2005 Projet pilote Cheminement international Programmes techniques

2 Partenaires du projet  Organisation du baccalauréat international  Ministère de l’éducation du Québec  Sébiq (Société des établissements du Baccalauréat international du Québec)  Collège Laflèche  Collège F.-X.-Garneau

3 « L’Organisation du baccalauréat international (IBO) a pour but de développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les connaissances et la sensibilité nécessaires pour contribuer à bâtir un monde meilleur et plus paisible, dans un esprit d’entente mutuelle et de respect interculturel. » IBO, Déclaration de mission. « Les hommes manquent de justice, certes, d’amour sûrement, mais plus encore de signification. » Paul Ricœur « Nous souhaitons créer un monde meilleur par l’intermédiaire de l’éducation. » IBO, Plan stratégique, Mars 2004

4 Objectifs  Donner un meilleur accès aux différents outils et aux valeurs de l’IBO qui permettront aux étudiants de trouver librement un sens à leurs actions en tant que citoyen mais aussi en tant que professionnel oeuvrant au sein d’une pluralité.  Esquisser un projet qui, par l’originalité de l’assemblage des disciplines et par les qualités pédagogiques, permettrait aux étudiants de la formation technique d’accéder à la qualité et aux valeurs de l’Organisation du baccalauréat international.

5 Vocational or Technical Education: une définition cruciale ? « Vocational Education » au Québec. « Vocational Education » au Québec. * AVS (330 à 900 heures) (Attestation of Vocational Specialization) * DVS (600 à 1800 heures) (Diploma of Vocational Studies) Ces formations se trouvent en fin de parcours de la formation secondaire. Elles permettent aux élèves de travailler au sein d’entreprises qui attendront d’eux la maîtrise d’un savoir-faire spécifique, la plupart du temps d’ordre manuel. Une bonne formation devra permettre à l’élève d’être le plus fonctionnel possible dans l’accomplissement des tâches propres à son métier. Ces formations se trouvent en fin de parcours de la formation secondaire. Elles permettent aux élèves de travailler au sein d’entreprises qui attendront d’eux la maîtrise d’un savoir-faire spécifique, la plupart du temps d’ordre manuel. Une bonne formation devra permettre à l’élève d’être le plus fonctionnel possible dans l’accomplissement des tâches propres à son métier.

6 Vocational or Technical Education: une définition cruciale ? « Technical Education » au Québec. « Technical Education » au Québec. 26 2/3 unités de formation générale + entre 45 et 65 unités de formation spécifique. 26 2/3 unités de formation générale + entre 45 et 65 unités de formation spécifique. 1 unité = 45 heures de formation 1 unité = 45 heures de formation * Pour y avoir accès, l’étudiant devra avoir complété avec succès les cinq années de formation du secondaire. * L’étudiant recevra en plus de sa formation spécifique une formation générale se déployant sur les trois années de formation technique. Cette formation générale s’articule autour de cinq grands axes: 1. Littérature et langue d’enseignement (7 1/3 unités) 2. Langue seconde (4 unités) 3. Philosophie (6 1/3 unités) 4. Éducation physique (3 unités) 5. Formation complémentaire (4 unités)

7 Les finalités de l’éducation professionnelle technique au Québec Les programmes d’études techniques visent les finalités suivantes: Les programmes d’études techniques visent les finalités suivantes: * Préparer la personne (l’étudiant) à assumer ses responsabilités comme travailleur ou travailleuse dans un champ donné d’activités professionnelles et contribuer à son développement. * Assurer l’acquisition qualitative et quantitative des compétences nécessaires pour répondre aux besoins actuels et futurs du marché du travail. * Contribuer au développement social, économique et culturel. * Contribuer au développement de la (sa) personne.

8 Le projet d’un cheminement international dans les programmes techniques  Proposer aux étudiants de certains programmes techniques, dès la première session et au plus tard à la deuxième session, d’enrichir leur formation en intégrant, par le biais de la formation générale et un stage, les valeurs éducatives proposées par l’Organisation du baccalauréat international. Cette valeur ajoutée, qui demeurerait à l’intérieur du nombre d’unités allouées à la formation générale (26 2/3 unités ou 660 heures/contact), prendrait la forme d’un cheminement international typiquement IB tout en demeurant dans le cadre de la reconnaissance du Baccalauréat international au Québec. Les deux premières finalités pourraient promouvoir un plus grand souci de partage des expertises dans un contexte de valeurs altermondialistes.

9 Le projet d’un cheminement international dans les programmes techniques Les troisième et quatrième finalités permettraient une véritable intégration des valeurs promulguées par l’IBO. Cela prendra la forme d’un enrichissement de la formation en langue(s) et par la sensibilisation aux différentes attitudes et difficultés de la communication interculturelle. Le cheminement international offrira l’occasion à l’étudiant de mieux connaître les enjeux internationaux propres à son domaine d’étude. L’étudiant sera sensibilisé aux problématiques et enjeux du développement durable. En fait, l’objectif s’articule autour de la volonté de former un « citoyen international » curieux, ouvert sur les réalités internationales, autonome et critique, capable de résoudre des problèmes avec jugement dans une perspective internationale, soucieux de la reconnaissance de l’autre sans pour autant perdre son identité. L’intégration et l’approfondissement de telles aptitudes et attitudes sont souhaitables pour un technicien désirant œuvrer dans une perspective internationale.

10 Composition du cheminement international Langue A1 (NS ou NM) Langue d’enseignement 240h Éval. int. et éval. ext. Langue A1 (NS ou NM) Langue d’enseignement 240h Éval. int. et éval. ext. Langue B ou A 2 (NM) Langue seconde 180hÉval. int. et éval. ext. Langue B ou A 2 (NM) Langue seconde 180hÉval. int. et éval. ext. Critical Thinking 90hÉval. int. et mod. ext. Critical Thinking 90hÉval. int. et mod. ext. Éthique et multiculturalisme 45hÉval. int. et mod. ext. Éthique et multiculturalisme 45hÉval. int. et mod. ext. Éducation citoyenneté au développement durable 45hÉval. int. et mod. ext. Éducation citoyenneté au développement durable 45hÉval. int. et mod. ext. Santé physique 60hÉvaluation interne Santé physique 60hÉvaluation interne Stage d’immersion culturelle Programme DEC ou autreÉval. int. et/ou ext. Stage d’immersion culturelle Programme DEC ou autreÉval. int. et/ou ext. Service Communautaire 50hÉvaluation interne Service Communautaire 50hÉvaluation interne

11 La formation spécifique au programme technique  La formation spécifique demeure la prérogative du Ministère de l’éducation du Québec. Par ailleurs, le remplacement de la formation générale par le cheminement international essaimera, à ne pas en douter, les valeurs éducatives de l’Organisation du baccalauréat international au sein même de la formation technique.

12 Stage d’immersion culturelle  Le stage d’immersion culturelle permettra à l’étudiant de mieux comprendre les différences organisationnelles, les us et coutumes de la pratique de la profession au sein d’une culture différente. Ce stage n’est pas nécessairement crédité. Par ailleurs, il peut très bien réaliser ses objectifs dans le cadre d’un stage déjà existant dans le programme technique. Si la technique se prête peu ou pas du tout à une immersion culturelle sur une base professionnelle, le stage d’immersion culturelle pourrait prendre la forme d’un stage d’aide humanitaire ou toutes autres formes de rencontre interculturelle qui permettraient à l’étudiant de se situer par rapport à l’altérité. L’objectif étant de susciter la tolérance et de relativiser ses propres paradigmes par le biais de la rencontre avec l’altérité culturelle.  Une production de la part de l’étudiant sera exigée. Cette production, pas nécessairement sous la forme d’un rapport écrit, devra illustrer la qualité de la rencontre avec l’autre culture, professionnelle ou non.

13 Service communautaire  L’étudiant devra s’investir bénévolement (une cinquantaine d’heures) au sein de sa communauté ou dans le cadre de son stage d’immersion culturelle. Cette dernière obligation assurera et peaufinera les valeurs fondées sur le souci de l’autre et les responsabilités que nous avons en tant que citoyen du monde.  Le développement de compétences transversales telles que le développement du jugement critique, la prise de conscience de notre responsabilité humaine et professionnelle dans une perspective altermondialiste, l’ouverture à la différence culturelle etc. seraient principalement, mais non exclusivement, de la responsabilité des cours de critical thinking, d’éthique et multiculturalisme, d’éducation à la citoyenneté au développement durable, le stage d’immersion culturelle et le service communautaire.

14 Choix des programmes techniques par les établissements  Au Collège Laflèche * Commercialisation de la mode 91 2/3 unités 2430 h/c * Gestion hôtelière 91 2/3 unités 2520 h/c * Tourisme 91 2/3 unités 2520 h/c  Au Collège F.-X.-Garneau * Administration 88 1/3 unités 2370 h/c * Intervention en délinquance 89 1/3 unités 2520 h/c * Techniques policières 84 unités 2265 h/c

15 Reconnaissances  Diplôme d’études collégiales (DEC) dans la technique appropriée avec la mention « cheminement Baccalauréat international. » Ministère de l’éducation du Québec  Attestation cheminement Baccalauréat international de l’Organisation du baccalauréat international. Organisation du baccalauréat international

16 Échéancier  Début de l’expérimentation : août  Reste à faire: * Revoir les cours d’éthique et multiculturalisme et d’éducation citoyenneté au développement durable de manière à ce qu’ils soient moins théoriques. Rédaction des critères d’évaluation dans la perspective où l’évaluation pourrait ne pas porter sur une production écrite. * Terminer les cours de critical thinking : forme, contenu et évaluation. * Concevoir et rédiger un guide d’évaluation pour le rapport de stage d’immersion culturelle. « La dimension internationale n’est pas nécessairement assurée dans des milieux où se côtoient diverses cultures ou par un voyage à l’étranger. » Il s’agit beaucoup plus de favoriser l’intégration des valeurs éducatives propres à l’international. * Concevoir et rédiger une grille d’observation pour le stage d’immersion culturelle. * Concevoir et rédiger un mode d’évaluation du service communautaire. * Concevoir et rédiger un mode d’évaluation et de suivi de l’ensemble du projet.

17 Évaluation et suivi du projet Il faudra rédiger des questionnaires qui évalueront l’intégration des savoirs et des valeurs que le cheminement entend développer chez les étudiants. Un premier questionnaire au début de la formation collégiale à deux groupes d’étudiants témoins (un groupe au cheminement international et l’autre au cheminement régulier) et un deuxième questionnaire à la fin de la formation au deux groupes d’étudiants témoins. Il faudra rédiger des questionnaires qui évalueront l’intégration des savoirs et des valeurs que le cheminement entend développer chez les étudiants. Un premier questionnaire au début de la formation collégiale à deux groupes d’étudiants témoins (un groupe au cheminement international et l’autre au cheminement régulier) et un deuxième questionnaire à la fin de la formation au deux groupes d’étudiants témoins. Il faudra mesurer l’impact d’un tel cheminement au sein des programmes techniques et en particulier, l’effet produit chez les étudiants qui ne suivent pas le cheminement international mais qui, par ailleurs, demeurent collègues de classe en formation spécifique de ceux qui suivent le cheminement international. Il faudra mesurer l’impact d’un tel cheminement au sein des programmes techniques et en particulier, l’effet produit chez les étudiants qui ne suivent pas le cheminement international mais qui, par ailleurs, demeurent collègues de classe en formation spécifique de ceux qui suivent le cheminement international. L’Organisation du baccalauréat international nous accompagnera sous forme de services conseils pour l’ensemble des évaluations. Il y aura donc des envois périodiques d’échantillons de productions. L’Organisation du baccalauréat international nous accompagnera sous forme de services conseils pour l’ensemble des évaluations. Il y aura donc des envois périodiques d’échantillons de productions.

18 Conclusion Le projet proposé permettra à l’Organisation du baccalauréat international d’atteindre son objectif de diffusion des valeurs qui lui sont propres auprès d’un plus grand nombre d’étudiants au Québec. Par ailleurs, nous avons vraiment l’impression d’œuvrer à l’épanouissement de l’étudiant et à une amélioration de notre monde par le biais de l’éducation.


Télécharger ppt "IBNA Montréal 7-10 juillet 2005 Projet pilote Cheminement international Programmes techniques."

Présentations similaires


Annonces Google