La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les organes lymphoides Ghariani Rania PCEM 2 G 4.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les organes lymphoides Ghariani Rania PCEM 2 G 4."— Transcription de la présentation:

1 Les organes lymphoides Ghariani Rania PCEM 2 G 4

2 LE THYMUS Le thymus est un organe lymphoïde central de l'immunité cellulaire. Cellules corticales La trame du lobule est un réseau de cellules épithéliales étoilées, arrimées les unes aux autres au niveau de leurs prolongements. Les mailles de ce réseau épithélial sont larges dans le cortex et plus étroites dans la médullaire. Les mailles corticales contiennent surtout des petits lymphocytes, appelés thymocytes, et quelques macrophages. Les mailles médullaires abritent des lymphocytes, des cellules épithéliales globuleuses, des macrophages et quelques rares granulocytes.

3

4 Les cellules étoilées corticales possèdent un noyau volumineux et pâle. Le gros nucléole spongieux est formé par un nucléolonème épais. Le cytoplasme contient des vésicules caractéristiques dont la taille est comparable à celle des mitochondries. Elles sont entourées d'une membrane simple. Le réticulum endoplasmique rugueux et l'appareil de Golgi sont relativement peu développés.

5 Les cellules étoilées de la médullaire ressemblent aux cellules corticales par leur forme, leur disposition en réseau, leurs microfilaments et leurs desmosomes. Elles en diffèrent cependant à certains points de vue. Les cellules sont plus petites. Le noyau est plus allongé,le nucléole est plus compact. Les vésicules cytoplasmiques sont très rares. Elles sont en rapport étroit avec un autre type de cellules épithéliales, les cellules globuleuses, qu'elles enveloppent de leurs prolongements. Cellules médullaires

6 Les Lymphocytes: Les lymphocytes thymiques dérivent de lymphoblastes originaires de la moelle osseuse. Les lymphoblastes, qui constituent la population lymphoïde "pré-thymique", gagnent le thymus par voie sanguine et s'y accumulent dans la région sous-capsulaire du cortex où ils se divisent fréquemment. Les lymphoblastes ont l'aspect de grands lymphocytes. Leur accumulation dans la région sous-capsulaire rend cette zone moins colorable, dans cette préparation colorée au bleu de toluidine.

7 Macrophages Les macrophages sont très nombreux. Leur aspect dépend essentiellement de leur état fonctionnel et de leur contenu. Ils interviennent dans l'élimination des cellules mortes. Leur cytoplasme peut donc contenir des thymocytes, des cellules épithéliales ou les produits de leur dégradation. Les macrophages sont particulièrement concentrés autour des vaisseaux thymiques.

8 LES GONGLIONS LYMPHATIQUES Ce sont de petits organes ovoïdes situés sur le trajet des voies lymphatiques. Il est enveloppé d'une capsule fibreuse, plus importante au niveau du hile. Plusieurs travées se détachent de la face interne de cette capsule et pénètrent dans la masse du ganglion. Le squelette du ganglion est un tissu réticulé. Celui-ci est infiltré de lymphocytes. Leur répartition inégale permet de distinguer deux régions. La périphérie ou cortex ganglionnaire, est une large bande lymphocytaire très dense et donc très colorée. Elle est ellemême subdivisée en deux parties : le cortex externe et le cortex interne. Dans le cortex externe, on observe des centres germinatifs pâles et de forme arrondie. Le cortex interne en est dépourvu. La partie centrale, ou médullaire ganglionnaire est beaucoup plus claire parce qu'elle est surtout composée de larges espaces réticulés, les sinus médullaires... Entre les sinus, se trouvent des expansions du cortex, les prolongements ou cordons médullaires, anastomosés en réseau. Il existe entre la capsule et le cortex ganglionnaire, un espace plus clair, le sinus marginal ou sous­capsulaire. Il communique avec les sinus médullaires par les sinus intermédiaires qui traversent le cortex.

9 la capsule fibreuse (1), le sinus marginal souscapsulaire (2), le cortex ganglionnaire externe et ses centres germinatifs (3),le cortex ganglionnaire interne traversé par des septa conjonctifs (4)la médullaire du ganglion (5) et les prolongements médullaires du cortex (6)

10 Le tissu conjonctif propre au ganglion est le tissu réticulé composé de cellules réticulées et de fibres de réticuline. Ces fibres sont décelées ici par une imprégnation du tissu à l'argent. Elles dessinent un réseau dont la forme et l'importance varient d'une région à l'autre.

11 Fonction des ganglions 1. Filtration La fonction du ganglion est double. Il filtre la lymphe qu'il reçoit et comme tout organe lymphoïde périphérique produit les cellules immunitaires. Ces deux fonctions sont très étroitement liées. La lymphe drainée provient du liquide interstitiel. Le filtre ganglionnaire est efficace parce que les particules (bactéries, substances étrangères, débris, etc...) sont phagocytées par les macrophages. Le rôle épurateur du ganglion est à l'origine de sa deuxième fonction. En effet, de nombreuses substances filtrées sont antigéniques; elles sont phagocytées par les macrophages. Une partie forme des complexes antigèneanticorps qui sont retenus à la surface des cellules dendritiques. Là, ils déclenchent une stimulation lymphocytaire. Le ganglion, organe lymphoïde périphérique, intervient dans l'immunité humorale et dans l'immunité cellulaire. 2. Ganglion et réponse immunitaire Tout au long de la période d'immunisation, les précurseurs plasmocytaires quittent les centres germinatifs, traversent le cortex profond et s'accumulent comme dans les prolongements médullaires pour y poursuivre leur différenciation en plasmocytes mûrs. Ils aboutissent dans les prolongements médullaires d'autres ganglions, dans d'autres organes et autour du foyer inflammatoire où ils achèvent leur maturation. Dès le début de leur différenciation dans le ganglion, ils produisent des anticorps qui sont déversés dans la lymphe efférente.

12 LA RATE Un examen microscopique à faible grossissement permet de préciser la nature des pulpes spléniques. La pulpe blanche comprend de nombreux amas lymphoïdes. La pulpe rouge est un réseau d'espaces entre les formations lymphoïdes.

13 Pulpe blanche Les manchons périartériolaires sont des amas de lymphocytes qui enveloppent de petites branches artérielles, les artères centrales ou nodulaires ils ont été d'abord décrits comme des nodules, les nodules de Malpighi, spécifiques de la rate parce que traversés par un rameau artériel.

14 Pulpe rouge: Dans la pulpe rouge, les sinusoïdes veineux sont identifiables parce que ce sont de larges espaces vasculaires qui apparaissent plus clairs que les structures voisines. Ils contiennent de nombreux éléments sanguins et sont délimités par un endothélium discontinu.

15 Le tissu lymphoïde annexé au tube digestif Cellules de la muqueuse Le chorion de la muqueuse digestive est particulièrement riche en cellules lymphoïdes disséminées. Les plasmocytes sont facilement identifiables grâce à leur noyau excentrique et à leur cytoplasme basophile.

16 Amas lymphoïdes Outre les cellules isolées, la paroi du tube digestif contient aussi un grand nombre de nodules lymphoïdes. Ils sont situés dans la sous-muqueuse mais débordent dans la muqueuse. Dans ces nodules peuvent apparaître des centres germinatifs.

17 Amygdales Plaques de Peyer Chaque plaque de Peyer comporte des nodules lymphoïdes composés d'un centre germinatif et de sa coiffe lymphocytaire. Le centre germinatif est quelque peu différent. Dans les plaques de Peyer, il est formé d'une région centrale claire et d'une région périphérique sombre équivalentes aux pôles sombre et clair des autres centres germinatifs. Les plaques de Peyer, tout comme les amygdales et l'appendice, ne filtrent pas la lymphe. Les voies lymphatiques sont uniquement efférentes.

18 Appendice L'appendice est un diverticule implanté sur la partie inférieure du caecum. Sa paroi a la structure générale de la paroi colique. Sa muqueuse est cependant transformée par le développement exagéré du tissu lymphoïde qui comprend de nombreux nodules ayant chacun un centre germinatif. Sa lumière contient des débris.


Télécharger ppt "Les organes lymphoides Ghariani Rania PCEM 2 G 4."

Présentations similaires


Annonces Google