La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dispositif Santé Globale-Précarité - C. LUENGO, G.DELEGLISE, infirmières - B.CRESPIN, travailleuse sociale - C.BALMES, P.ANDRE, médecins.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dispositif Santé Globale-Précarité - C. LUENGO, G.DELEGLISE, infirmières - B.CRESPIN, travailleuse sociale - C.BALMES, P.ANDRE, médecins."— Transcription de la présentation:

1 Dispositif Santé Globale-Précarité - C. LUENGO, G.DELEGLISE, infirmières - B.CRESPIN, travailleuse sociale - C.BALMES, P.ANDRE, médecins

2 UMIPP Alcoologie Santé Globale T.S OFFRE DE SOINS NON SPECIALISEE Un outil transversal

3 Un outil tranversal Ce que vous nous en avez dit /questionnaires –10 mn Ce que l’on se dit de nos attentes / Santé- précarité. Tour de table. –15 mn Ce qui fonctionne /dispositif santé globale –15 mn Ce qui pourrait fonctionner mieux

4 UMIPP Alcoologie Santé Globale ARH-CHU Cpam et divers PRAPS REGAIN? ? ? Un outil menacé

5 /Philosophie : Solutions d’hébergement... San T, Sans Toit, quelle cohérence ? Critère d’accès ? Seuil ? Fonctionnement –Budget de fonctionnement ( Praps, Regain)

6 UMIPP Alcoologie Santé Globale TS Un outil au service d’un travail en réseau

7 Perspectives –Un “outil” “au service” d’un “dispositif cohérent social et sanitaire” “dispositif cohérent social et sanitaire”, travail en réseau affiché ( plus que affiche de réseau..) “Outil” ?, “service ? ”

8 Retour sur questionnaires Merci à Axess, Amicale du Nid, AS Urgences, UMIPP, Avitarelle, Chauliac Rauzy, MDM, Macadam Santé, AERS, Henri Wallon, Regain, Corus, Samu Social... d’avoir répondu et aux autres … d’être là aujourd’hui pour le faire.

9 Dispositif Infirmier santé globale - Créer du lien, accès aux soins, soin intégrer la santé dans le diagnostic social, ne pas passer à côté de problèmes graves.” Un certain nombre d’usagers ( dont psychiatriques) ne peuvent accéder au soin que par le corps et sont dans l’incapacité d’accepter en première instance un contact avec les infirmiers de l’UMIPP”.dixit Umipp Prévenir, rassurer ( protocoles de soins); –Intrication étroite médico-sociale. Echanges d’informations sur une situation commune, travail de suivi et de confiance, coordination efficace, passage de relais. –Présence, proximité –Le

10 Régulations Nécessaires à l’équipe mise à distance et acceptation de situations prise de conscience de la résonnance émotionnelle de chacun, équilibre de l’équipe éviter les effets de répétition douloureux pour tous Désir de régulation interstructure ? Consultation psy méconnaissance des possibilités de consultation articulation à redéfinir avec l’UMIPP

11 Lits de soins Points + - Cohérence, accompagnement plus efficace car soignant et social, articulation, lien - Outil intéressant en cas de refus ou de déni de soin, pour tenter l’accroche - lieu de soins en amont ou (en aval) de l’hôpital, d’appartements thérapeutiques ; pont entre l’hôpital et les équipes sociales ; Points - - pas assez de place, délai trop long - frustration des équipes qui orientent car rupture de prise en charge à la fin des soins ? - non admissions en aôut = problème Points à travailler

12 UMIPP Alcoologie Santé Globale TS OFFRE DE SOINS NON SPECIALISEE Un outil transversal

13 Santé globale-précarité Dispositif infirmier inter CHRS, lits de soins 2003 : 2105 entretiens (670 personnes) Oustal et Maison relais, Chauliac Rauzy, Henri Wallon, Corus, Issue, Avitarelle (hommes- femmes), foyers d’urgence, Samu social, Regain, Fare, La Clairière, Hotel social Mosson (ald) Réunions de coordination ( Regain, Corus, Samu social santé, Avitarelle en projet) Réunions de dispositifs infirmiers (1/3 mois)

14 Entretiens infirmiers : Un public en précarité

15 Des pathologies et des souffrances intriquées

16 Une infection virale parfois

17 Une addiction fréquente

18 Une orientation vers le dispositif de droits communs après l’entretien infirmier

19 Accompagnent psychologique C.BALMES-WENZEL Consultations en 2003 ( 60 patients) - 7 séances de régulation mensuelles /CHRS

20 Les lits de soins Travail depuis 2002 en amont de la prise en charge hospitalière ( >>> /aval /droit commun) Lourdeur croissante /social et soignant : - Quantitatif : 67 personnes (2004),78 ( 2003), 624 entretiens - Qualitatif : - précarité (60 % Samu social-Corus, 20 / associatif, 17 % CHU), sortie rue (36/78, avec 18/36 accroche +) - pathologies ( néoplasie 5, psychose 8, VIH-VHC évolué 9, addictions sévères ( 3 /alcool à 90°, 8 mise en route de substitution), 1 grossesse pathologique, 2 décès )

21 Lits de soins, un jour donné, septembre 2004 Homme 45 ans, dépression, amputé non appareillé, apatride, rue Homme 35 ans, phlébite +/- embolie, névrose anxieuse et alcool, rue Homme 21 ans, diabète grave, apatride, rue Homme 45 ans, VIH-VHC évolutif, rue x 4 mois, arrêt traitement, désorientation ++ Homme 40 ans, VIH VHB stabilisé, oh modéré, pas d’hébergement= pas de traitement Homme 35 ans,VHC, ex-udvi, projet appt trt Homme 65 ans, ostéïte chronique, besoin rdc

22 Lits de soins,devenir après septembre 2004 Homme 45 ans, dépression, amputé non appareillé, apatride en DHU Homme 35 ans, phlébite + embolie, névrose anxieuse et alcool, rue en DHU Homme 21 ans, diabète grave, apatride, rue en HO Homme 45 ans, VIH-VHC évolutif, rue x 4 mois, arrêt traitement, désorientation ++, rue à Paris Homme 40 ans, VIH VHB stabilisé, oh modéré, pas d’hébergement= pas de traitement rue à Marseille Homme 35 ans,VHC, ex-udvi, projet appt trt, en appt tt Homme 65 ans, ostéïte chronique, besoin rdc, en CHRS

23 En 2003, sortie de lits de soins –41 % hébergement social –11 % d’hospitalisations –48 % retour à la rue et 2 décès

24 Un outil menacé /Philosophie Solutions d’hébergement... San T, Sans Toit, quelle cohérence ? Critère d’accès ? Seuil ? L’impression de ne pas être entendu /choix politiques locaux

25 Désespérer… ne plus y croire… - « Votre travail est d’accompagner ceux qui sont ré-insérables Et d’accompagner les équipes à faire le deuil du tout ré-insérable » dixit un gestionnaire d’une administration de contrôle locale en 02/03… - Difficultés de communication inter institutions ( ARH, URCAM, DRASS, CHU, DDASS) Politique sociale….

26 UMIPP Alcoologie Santé Globale ARH-CHU Cpam et divers PRAPS REGAIN? ? ? Un outil menacé /budget

27 Y croire encore Volonté des acteurs de terrain dont les personnes directement concernées Groupe de travail /Halte santé 02/05 Volonté de quelques acteurs institutionnels locaux

28 UMIPP Alcoologie Santé Globale TS S’organiser pour durer et construire Un outil au service d’un “dispositif cohérent social et sanitaire”, pour développer l’existant

29 “Outil”- au sens de “compétences” plus que d’instrument - équipe, confiance, responsabilité, autonomie, éthique, limites, régulation. “Au Service”1) de personnes “en situation de précarité” 2) d’un dispositif inter structure (Comité de pilotage/ Santé globale - Umipp- Alcoologie- Travail social ? ) 3) Evaluation, réajustement du travail de terrain, mais aussi de la politique locale Un “outil” “au service”

30 d’un “dispositif cohérent social et sanitaire” “dispositif cohérent social et sanitaire”, travail en réseau affiché ( plus que affiche de réseau..) Groupe Action Santé Précarité Montpellier –3 rencontres depuis 10/04 (Avitarelle,Oustal, Fare, Regain, Uttd, Cres) avec ouverture en 2005 –Une charte –3 objectifs 1)Soutenir le dispositif infirmier santé globale 2)Représentation dans instances décisionelles 3)Mettre en lien les acteurs /dynamique de réseau

31


Télécharger ppt "Dispositif Santé Globale-Précarité - C. LUENGO, G.DELEGLISE, infirmières - B.CRESPIN, travailleuse sociale - C.BALMES, P.ANDRE, médecins."

Présentations similaires


Annonces Google