La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Libre-échange Libre-échange (Suite) Facilité d’accès Facilité d ’accès (Suite) A courte distance du marché américain A courte distance du marché américain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Libre-échange Libre-échange (Suite) Facilité d’accès Facilité d ’accès (Suite) A courte distance du marché américain A courte distance du marché américain."— Transcription de la présentation:

1

2 Libre-échange Libre-échange (Suite) Facilité d’accès Facilité d ’accès (Suite) A courte distance du marché américain A courte distance du marché américain (Suite) « Ciels ouverts » augmentent les vols internationaux Chef de file en commerce international Les économies canadiennes et américaines sont intégrées Le plus grand partenaire des États-Unis - Exportations Solide historique d’échanges commerciaux avec l’Europe Accès unique aux économies asiatiques Table des matières

3 Libre-échange Passages à la frontière – Nombre de camions entrant au Canada chaque année Millions de passages Source: Statistics Canada Depuis l’entrée en vigueur de l'Accord de libre échange nord-américain (ALENA), en 1994, le Canada offre un accès garanti à long terme au marché nord-américain — soit près de 400 millions h’habitants et un PIB global de plus de 9,4 billions ($US).

4 Libre-échange (Suite) Outre la suppression des tarifs, l'ALENA prévoit des procédures visant : -l'assouplissement des mesures à la frontière; -la libre circulation des travailleurs; -la protection des investissements et de la propriété intellectuelle; -la certification des produits. Des ports à permis automatisés, des systèmes d'identification par transpondeur et des centres de traitement communs sont mis à l'essai et en oeuvre. Passages à la frontière – Nombre de passagers d'avion qui traversent la frontière canada-amèricaine chaque année Millions de passages Source : Transports Canada

5 Facilité d’accès L'infrastructure des transports du Canada est bien reliée à celle des États-Unis, et compte parmi les meilleures au monde.

6 Facilité d’accès (Suite) Le Canada compte 31 millions d'habitants et : -un réseau routier de milles, -un réseau ferroviaire de milles, -un réseau de pipelines de milles, -des ports sur l'Atlantique, le Pacifique et l'Arctique -9 aéroports internationaux -156 points de passage frontaliers avec les États- Unis. Corridors transfrontaliers choisis C.-B à San Diego (route I-5) Alberta à San Diego (route I-15) Alberta à El Paso (I-15/25) Man./Sask. à Brownsville (route US 83) Winnipeg à Laredo (route I-29/35) Winnipeg/Thunder Bay à Laredo (route I-35) Winnipeg à Detroit à Sarnia (route I-94) Winnipeg à New York (route I-80) Sault Ste. Marie à Fort Lauderdale (route I-75) Sarnia à Laredo (route I-69) Ontario (Fort Erié) à Miami (route US-219) Ontario (Fort Erié) à Boston (route I-90) Québec à New York (route I-87) Québec à Boston (route I-91/93) Nouveau-Brunswick à Miami (route I-95)

7 A courte distance du marché américain Près de la moitié de la population américaine vit à au plus dix heures de route de Toronto, et plus de 60 %, à deux heures d'avion.

8 A courte distance du marché américain (Suite) L'accord « Ciels ouverts », signé en février 1995, a grandement facilité les voyages d'affaires entre le Canada et les États-Unis. *En vertu de l’accord « Ciels ouverts », les transporteurs aériens canadiens ont le droit d’établir des routes à partir de n’importe quel point aux États-Unis. De même, les transporteurs aériens américains ont obtenu un accès illimité au marché canadien (instauration progressive sur une période d’au plus trois ans). Jim Miller, premier vice-président, Ventes et marketing Honda Canada « Il n'y a plus deux marchés canadien et américain distincts sur ce continent. C'est devenu un grand marché nord-américain, et le Canada est un endroit idéal à partir duquel on peut desservir cet énorme marché. » Augmentation du nombre de vols transfrontaliers depuis Ciels ouverts Source : Transports Canada 106 Févr. 95 Avril Volsréguliersentre leCanada etles É.-U.

9 Source : Transport Canada « Ciels ouverts » augmentent les vols internationaux Les vols d’affaires entre le Canada et les États-Unis ont augmenté considérablement depuis l’entrée en vigueur de l’Accord « ciels ouverts » (février 1995) Des services aériens directs relient maintenant les principales villes du Canada et des États-Unis Vols entre le Canada et les États-Unis par centaine de milles Févr. 95Févr. 97Févr. 98

10 Chef de file en commerce international Le Canada est le chef de file parmi les nations du G-7 relativement au nombre d’échanges commerciaux qu’il entretient avec ses partenaires. Le Canada détient la plus grande part du PNB relié au commerce international. % du PNB provenant des exportations CanadaÉ.-U.G CanadaÉ.-U.G7 % du PNB provenant des importations Source : Compilation basée sur l’information disponible de la banque de données des échanges mondiaux de Statistique Canada et de l’OCDE.

11 Les économies canadiennes et américaines sont intégrées Les États-Unis importent plus du Canada que de n'importe quel autre pays. Part des importations des États-Unis — 1999* *De janvier à septembre Source : U.S. Department of Commerce

12 Le plus grand partenaire des États-Unis - Exportations Part des exportations des États-Unis — 1999* *De janvier à septembre Source : U.S. Department of Commerce Le Canada et les États-Unis forment le partenariat commercial le plus important au monde : en 1998, le commerce bilatéral a atteint 463,6 milliards de dollars canadiens. Or, cela représente en moyenne plus de 1,25 milliard de dollars canadiens par jour. De 1994 à 1998, les échanges commerciaux entre le Canada et les États- Unis ont augmenté au taux annuel composé de 7,8 %.

13 Solide historique d’échanges commerciaux avec l’Europe Les marchés européens continuent d'offrir des débouchés considérables au Canada. Les échanges bilatéraux entre le Canada et l'Europe sont vigoureux. « Lorsqu'une multinationale comme L'Oréal décide de rationaliser sa production à l'échelle mondiale, elle accorde l'exclusivité de la production en fonction du rendement des usines. Pour obtenir cette exclusivité, il faut démontrer une capacité à produire plus efficacement et à meilleur coût que ses concurrents. C'est ce que nous avons fait. » Cosmair Canada, filiale du Groupe L'Oréal de Paris Serge Brodeur, vice-président, Finances et Administration Commerce entre le Canada et l'Europe TOTAL UE Suède Irlande Espagne Belgique Italie France Pays-Bas Allemagne R.-U. Croissance annuelle moyenne, en % Source : Statistique Canada

14 Accès unique aux économies asiatiques Commerce entre le Canada et l'Asie Croissance annuelle moyenne, en % Total APEC* Papouasie-Nouvelle-Guinée Philippines Indonésie Thaïlande Malaysie Hong Kong Corée du Sud Taïwan Chine * Sauf les États-Unis et le Mexique Source : Statistique Canada Les économies asiatiques naissantes sont des marchés inexploités qui offrent aux exportateurs canadiens des possibilités à long terme. Grâce à son emplacement géographique, à ses liens créés par l'immigration et à sa participation active à l'APEC en vue de réduire les obstacles au commerce, le Canada est très bien placé pour profiter des possibilités à long terme des économies asiatiques.

15


Télécharger ppt "Libre-échange Libre-échange (Suite) Facilité d’accès Facilité d ’accès (Suite) A courte distance du marché américain A courte distance du marché américain."

Présentations similaires


Annonces Google