La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marchés émergents et matières premières : encore du potentiel ? Vincent Joye Vincent Joye Rédacteur en chef Cash Le 29 mars 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marchés émergents et matières premières : encore du potentiel ? Vincent Joye Vincent Joye Rédacteur en chef Cash Le 29 mars 2007."— Transcription de la présentation:

1 Marchés émergents et matières premières : encore du potentiel ? Vincent Joye Vincent Joye Rédacteur en chef Cash Le 29 mars 2007

2 Sommaire - Les marchés émergents - Les matières premières - Conclusion générale

3 Les marchés émergents

4 Les marchés émergents – Données globales

5

6 Source : FMI

7 Les marchés émergents – Données globales Source : FMI

8 Les marchés émergents – Données globales Source : FMI

9 Les marchés émergents – Données globales 1 SEUL MARCHE EMERGENT BRIC TOUS MARCHES EMERGENTS MARCHES DEVELOPPES Niveau de risque décroissant

10 Les marchés émergents – L’Asie - Continent favori des stratégistes et gourous : “the place to be” - Investissements considérables des entreprises (flux de capitaux) - Demande énorme de matières premières (explosion des prix) - Valorisation attrayante - Augmentation de la richesse = consommation ! - Chine : attention énorme des investisseurs FORCES

11 Les marchés émergents – L’Asie - Chine : explosion des Bourses - Inde : retard par rapport à la Chine, C/B assez élevés, déficit budgétaire de 8% - Chine et Inde aujourd’hui délaissés pour petits pays émergents (ASEAN 4 + Vietnam). FAIBLESSES

12 Les marchés émergents – L’Asie ChineInde

13 Les marchés émergents – L’Amérique latine FORCES - Surtout Brésil (matières premières) et Mexique (influence US) + Chili - Evolution des matières premières positive - Amélioration du climat politique et social (sauf Vénézuela et Bolivie) - Brésil : Bourse pas chère malgré le rally (C/B moyen de 9) - Mexique : un peu plus chère (C/B moyen de 12)

14 Les marchés émergents – L’Amérique latine FAIBLESSES - Explosion des Bourses ces dernières années - Trop dépendant des matières premières - Mexique : perd des parts de marché au niveau des exportations vers les Etats-Unis (concurrence asiatique) - Chili : dépendance au cuivre ! (7% du PIB et 40% des exportations) et marché très cher

15 BrésilMexique Les marchés émergents – L’Amérique latine

16 Les marchés émergents – Europe de l’Est FORCES - Avantage de la monnaie unique (pour certains pays) - Forte croissance économique (idem Asie d’il y a 10 ans) - Secteur de la consommation (enrichissement population) + banque et immobilier

17 Les marchés émergents – Europe de l’Est FAIBLESSES - Instabilité des gouvernements - Déficits externes (Europe de l’Est), surtout en Hongrie - Corruption - Dépendance aux prix de l’énergie - Poids des réformes européennes

18 HongrieTurquie Les marchés émergents – Europe de l’Est

19 Les marchés émergents – Conclusions - Fortes croissances économiques - Risques (stabilité économique et politique) - Prix payé raisonnable (mais Chine C/B de 30) - Marchés émergents : passage obligé pour les années à venir - Investissement de long terme - Connaissance nécessaire - Mieux vaut passer par un fonds de placement (diversification et connaissance)

20 Les matières premières

21 Les matières premières – Données globales - Catégorie d’actifs hétérogène : il y a de tout - Chaque segment a son propre lot de facteurs d’influence - Facteurs communs aussi - Elément essentiel : évolution de l’offre et de la demande - Plusieurs familles : - Les métaux précieux (or, argent, platine, paladium…) - L’énergie (pétrole, charbon, gaz, uranium…) - Les métaux industriels (cuivre, étain, aluminium, plomb, nickel...) - Les céréales (soja, maïs, blé…) - Les soft commodities (cacao, café, coton, sucre, huile de palme, jus d’orange…)

22 Les matières premières – Les métaux précieux - Or, argent, platine, paladium - Fortes hausses en Hausse justifiée : offre stable mais hausse de la demande - Fonction monétaire (or) - Demande physique (d’investissement) plus importante

23 OrArgent Les matières premières – Les métaux précieux

24 Les matières premières – L’énergie - Progression à relativiser après 2 décennies de tendance baissière (de 40 à 10 USD) - Sommet de 80 USD = prix de début 1980 (compte tenu de l’inflation) - Pas de manque de pétrole et aucune pénurie ne menace - C’est le pétrole facile à extraire qui manque - Chine demande beaucoup mais problème aussi du côté de l’offre - Demande : 86 mio de barils par jour aujourd’hui contre 74 millions il y a 10 ans - OPEP : 40% de la production mondiale - Grandes découvertes datent d’il y a 30 ou 40 ans et parties les plus riches déjà exploitées - Charbon et uranium comme alternatives

25 PétroleGaz Naturel Les matières premières – L’énergie

26 Les matières premières – Les métaux industriels - Dépendent de l’évolution économique - Réserves de nickel, zinc et plomb à quelques jours de consommation - Risque de baisse limité - Le cuivre est plus sensible (les réserves ont doublé)

27 ZincCuivre Les matières premières – Les métaux industriels

28 Les matières premières – Les céréales - Production en baisse de 2,6% en Consommation à un nouveau record - Hausse de la consommation de viande -> bétail à nourrir - Superficies agricoles diminuent - Demande croissante et offre en baisse - Maïs et soja : réserves proches de leur plancher (offre inférieure à la demande ces dernières années). Utilisés dans les biocarburants. - Blé : record de récoltes en 2004 et Cours pas encore fort grimpé (pas un record historique)

29 MaïsSoja Les matières premières – Les céréales

30 Les matières premières – Les soft commodities - Forte dépendance aux conditions météo - Réserves faibles (tensions) - Explosion attendue de la consommation - Biocarburants (huile de palme…)

31 CaféCoton Les matières premières – Les soft commodities

32 Les matières premières – Conclusions - Hausse de la consommation - Croissance économique en Asie (infrastructures) - Hausse de la consommation intérieure - Offre limitée après une longue période de prix bas - Dernier cycle haussier : de 1968 à Puis baisse jusqu’à un plancher en Pas d’investissements dans les capacités - 6 à 8 ans pour augmenter l’offre - Cycle haussier moyen : 20 ans ! - Les stocks sont limités - Surtout dans les métaux industriels - Hausse de la demande et offre stable = réduction des stocks

33 Les matières premières – Les métaux précieux - Diversification du portefeuille - Pas plus volatile que les actions, au contraire - Corrélation négative avec les actions et les obligations - Protection contre l’inflation - Préférence pour les “hard assets” - Environnement inflatoire et crise possible du USD (twin deficits et endettement) - Argent papier : garanti par les banques centrales (confiance !) - Les matières premières sont des actifs tangibles ActionsObligationsMatières premières Rendement moyen*11,02%7,71%11,02% Ecart-type14,9%8,47%12,12% *de juillet 1959 à mars 2004Source : Gorton & Rouwenhorst, 28/02/2005

34 Les matières premières – Les métaux précieux - Augmentation de l’intérêt des institutionnels - De 6 milliards USD en 1999 à 100 à 120 milliards USD - Cf. diversification du portefeuille - Tensions géopolitiques : richesses naturelles dans des régions difficiles d’un point de vue économique et politique (+ corruption)

35 Conclusion générale

36 A long terme, les marchés émergents et les matières premières sont une diversification nécessaire, pas une mode Conclusion générale

37 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Marchés émergents et matières premières : encore du potentiel ? Vincent Joye Vincent Joye Rédacteur en chef Cash Le 29 mars 2007."

Présentations similaires


Annonces Google