La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Edith Saltiel,Nantes, Novembre 2006 1 Les dix ans de La main à la pâte La main à la pâte dans le monde ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Edith Saltiel,Nantes, Novembre 2006 1 Les dix ans de La main à la pâte La main à la pâte dans le monde ?"— Transcription de la présentation:

1 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Les dix ans de La main à la pâte La main à la pâte dans le monde ?

2 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Une préoccupation mondiale 1- Prise de conscience partagée par la communauté internationale de la nécessité de rénover l’enseignement des sciences au bénéfice des plus jeunes – Beaucoup de conférences internationales – Des projets se développent aux USA, en Suède… et en France 2- Implication de G. Charpak, P. Léna et Y. Quéré dans de nombreuses instances internationales Constat: Un engouement inattendu et un intérêt grandissant pour La main à la pâte

3 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Tout autour du monde Sénégal Afghanistan Egypte Chili Chine

4 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Différentes formes d’actions ? Sensibilisation: de nombreuses conférences internationales Diffusion d’une expertise et d’un dispositif Visites de délégations étrangères en France (avec visite systématique de classes dans les centres pilotes). Missions à l’étranger Formations d’enseignants et de formateurs à l’étranger, en impliquant le plus souvent possible les IUFM (exemples : Montpellier-Chine; Troyes- Argentine et Afghanistan) et les centres pilotes en France, formation d’enseignants et de formateurs au CIEP, dans des IUFM, à Paris, dans les centres pilotes Type de formation défini Ecole d’été Erice 2004 Tenues de séminaires et écoles d’été Echange de ressources pédagogiques, scientifiques et didactiques

5 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Adaptation ou transposition? Comme - Les conditions locales (nombre d’élèves par classe, les matériaux disponibles…..) - L’organisation centralisée (Chine) ou non (Brésil) - L’organisation au niveau d’une école (Egypte…) - Les traditions et culture locales (Afghanistan….) diffèrent d’un pays à l’autre Adaptation et non simple transposition

6 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Publications  La main à la pâte  L’enfant et la science…. …. …

7 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Exemple d’échanges internationaux Une balance (coût 2 €) fabriquée au Brésil, utilisée en Egypte.

8 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Le réseau international Des sites Internet nationaux inspirés de La main à la pâte En chinois En Espagnol (Colombie) En Arabe (Egypte)

9 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Echanger des publications Documents français traduits En chinois Document chinois traduit en français En portugais En espagnol

10 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Des projets collaboratifs internationaux Développer des actions telles que « l’Europe des découvertes », « Sur les pas d’ É ratosthène » « Marco Polo », « Vivre avec le Soleil » associant des classes de plusieurs pays

11 Edith Saltiel,Nantes, Novembre La main à la pâte dans le monde en 2006

12 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Le réseau européen Sciencéduc : Pollen

13 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Ville pépinière française : Saint Etienne Projet européen regroupant 12 pays, avec dans chaque pays une ville «graine ». En France, c’est Saint Etienne A Saint Etienne, accord entre la Ville (équipement, matériel), l’Inspection Académique (personnel et formations), l’IUFM (formation initiale et continue) et l’Ecole des Mines (personnel, accompagnement scientifique) pour développer un enseignement des sciences La main à la pâte dans 50 classes par an Un site Internet Pollen ouverture le 13 mai 2006

14 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Vers une évaluation internationale? Un séminaire IAP (International Academy panel) s’est tenu en Septembre 2005 à Stockholm, chaque pays réclamant de pouvoir montrer la valeur des méthodes adoptées. Constitution d’un groupe de travail international IAP sur l’évaluation de « l’Inquiry based science education »d’évaluer afin d’élaborer un guide donnant des indications sur quoi et comment évaluer. Groupe dont le président est Jorge Allende, Académicien chilien Réunion du groupe à Washington en mars 2006 Réunion de l’IANAS à Rio en mai 2006 Réunion du groupe à Paris en juin 2006 Réunion du groupe à Santiago du Chili en septembre 2006 Est prévue Conférence plénière de l’ IAP en décembre 2006

15 Edith Saltiel,Nantes, Novembre Pays partenaires de La main à la pâte Groupe 1 : Des partenariats bien établis Groupe 2 : Actions émergentes et collaborations ponctuelles Groupe 3 : Pour mémoire…Groupe 4 : Réseaux régionaux Allemagne π © Argentine AS © π Belgique © π Brésil AS © π Cambodge AS © π Cameroun © π Chine © π Colombie AS © π Egypte © π Serbie AS © π Slovaquie AS π Tunisie © π Vietnam © π Afghanistan AS © π Canada (Québec) © π Chili AS © π Espagne © π Iran © π Maroc © π Sénégal © π Suisse © π Algérie © π Bénin (DEFI) Corée Haïti (DEFI) Ile Maurice Israel Luxembourg π Madagascar (DEFI) Mexique AS Philippines Roumanie π Togo (DEFI) 1- Union européenne Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Estonie, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède, Slovénie. 2- Asie du sud-est AS © Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor oriental, Vietnam. 3- Amérique latine (Redlaciencia) Argentine, Brésil, Chili, Colombie. Légende : Convention avec l’Académie des sciences : AS, Site Internet (achevé ou en Formation: π Traduction / adaptation de ressources La main à la pâte : © Groupe 1 : il recouvre les pays avec lesquels des relations régulières ont été instituées, auprès desquels La main à la pâte a pu diffuser certaines ressources grâce à des traductions en langue locale, et dans lesquels des formations ont lieu régulièrement. La plupart de ces relations sont encadrées par une convention entre académies des sciences. Groupe 2 : il concerne des pays avec lesquels des relations régulières sont maintenues, sans que cela ait donné lieu, dans la majorité des cas, à la signature de convention. Groupe 3 : il regroupe, pour mémoire, un certain nombre de pays ayant fait l’objet d’une collaboration ponctuelle, ou avec lesquels les contacts ne sont pas allés au-delà d’une mission d’identification ou d’une visite d’études, ou enfin regroupant les pays où un opérateur tiers agit dans un esprit et selon des méthodes qui se réclament de La main à la pâte (c’est le cas de l’ONG DEFI). Groupe 4 : il rassemble les réseaux de pays dont la collaboration mutuelle en faveur de l’enseignement des sciences a été fortement soutenue par La main à la pâte.

16 Edith Saltiel,Nantes, Novembre La tour de paille Des défis internationaux


Télécharger ppt "Edith Saltiel,Nantes, Novembre 2006 1 Les dix ans de La main à la pâte La main à la pâte dans le monde ?"

Présentations similaires


Annonces Google