La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE D’UNE ECHELLE DE DOULEUR MUSCULOSQUELETTIQUE PAR AFC ET CAH Jean-Baptiste LANFRANCHI Universit é de Metz Laboratoire de Psychologie de la Sant é.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE D’UNE ECHELLE DE DOULEUR MUSCULOSQUELETTIQUE PAR AFC ET CAH Jean-Baptiste LANFRANCHI Universit é de Metz Laboratoire de Psychologie de la Sant é."— Transcription de la présentation:

1 ETUDE D’UNE ECHELLE DE DOULEUR MUSCULOSQUELETTIQUE PAR AFC ET CAH Jean-Baptiste LANFRANCHI Universit é de Metz Laboratoire de Psychologie de la Sant é (LPS)

2 OBJECTIFS OBJECTIFS Etudier la façon dont les individus utilisent et s’approprient une échelle de douleur MS Etudier la façon dont les individus utilisent et s’approprient une échelle de douleur MS Tenir compte de cette « équation personnelle » Tenir compte de cette « équation personnelle » Réaliser une analyse multidimensionnelle de cette échelle catégorielle grâce à l’analyse des correspondances (Benzécri, 1973, 1992 ; Rouanet et Le Roux, 1993). Réaliser une analyse multidimensionnelle de cette échelle catégorielle grâce à l’analyse des correspondances (Benzécri, 1973, 1992 ; Rouanet et Le Roux, 1993).

3 L’ECHELLE L’ECHELLE Quelle est l’intensité de votre douleur au cours des 6 derniers mois? Quelle est l’intensité de votre douleur au cours des 6 derniers mois? 1 Totalement supportable 2 Très facilement supportable 3 Facilement supportable 4 Moyennement supportable 5 Difficilement supportable 6 Très difficilement supportable 7 Totalement insupportable

4 L’ECHANTILLON L’ECHANTILLON 141 personnes en activité depuis au moins 6 moins (47,5% en CDI) 141 personnes en activité depuis au moins 6 moins (47,5% en CDI) Ayant déclaré au moins une douleur d’intensité « moyennement supportable » (4) Ayant déclaré au moins une douleur d’intensité « moyennement supportable » (4) 62 hommes et 79 femmes 62 hommes et 79 femmes PCS : 49,6% d’ouvriers ; 31,9% d’employers PCS : 49,6% d’ouvriers ; 31,9% d’employers Age médian : 30 ans (Quart. : 23 et 40 ans) Age médian : 30 ans (Quart. : 23 et 40 ans)

5 IV. Analyse de l’usage de l’échelle Nuque H. dos Epaule Coude Main B. Dos Hanche Genou Pied

6

7 Analyse de l’usage de l’échelle I I … I

8 Typologie des individus G1 (23) G2 (48) G3 (70) Total ,2 % de l’inertie des réponses est pris en compte par une partition en 3 groupes des 141 sujets. La CAH a été effectuée en prenant en compte la distance au PHI2 et l’agrégation suivant la variance. Fréquence d’usage des niveaux de douleur par chaque groupe ( %)

9 Recadrage des réponses selon l’équation personnelle (Benzécri, 1992 ) Totalement supportable Totalement insupportable Réponse R = 5 Max (Sujet) = 6 Min (Sujet) = 2 Moy (Sujet)= 3,5 L’équation personnelle est le décalage qui varie avec les sujets entre l’intensité de ce qu’on éprouve, et la note par laquelle on exprime cette intensité. Réponse recadrée Rr = 0,6 Si R > Moy alors Rr = (R - Moy)/(Max-Moy) Si R < Moy alors Rr = (R - Moy)/(Moy - Min) Rr peut varier entre -1 et +1 Exemple :

10 Codage flou des réponses recadrées Rr ,6 Fortement Supportable Fortement Insupportable 0 0,4 0,6 [1] On appelle codage flou un codage qui s’écarte du codage disjonctif complet par la répartition sur deux colonnes consécutives du poids de la réponse d’un sujet. 0,5 Valeurs des modalités Moyennement Supportable

11 Tableau analysé par l’ACM NUQUENUQUENUQUE… I100,550,45… I6001… …………… I240,60,40… …………...

12

13

14 CONCLUSION L’INTERET DE CES METHODES Permettent l’étude et la prise en compte de l’équation personnelle des individus Permettent l’étude et la prise en compte de l’équation personnelle des individus Traitement des liaisons linéaires et non linéaires entre les modalités de l’échelle Traitement des liaisons linéaires et non linéaires entre les modalités de l’échelle Visualisation des sujets et de leurs douleurs dans un espace commun Visualisation des sujets et de leurs douleurs dans un espace commun Possibilités d’exploration des liens obtenus, des dimensions en s’aidant de variables externes ou « d’individus balises » Possibilités d’exploration des liens obtenus, des dimensions en s’aidant de variables externes ou « d’individus balises »

15 ETUDE D’UNE ECHELLE DE DOULEUR MUSCULOSQUELETTIQUE PAR AFC ET CAH Jean-Baptiste LANFRANCHI Universit é de Metz Laboratoire de Psychologie de la Sant é (LPS)


Télécharger ppt "ETUDE D’UNE ECHELLE DE DOULEUR MUSCULOSQUELETTIQUE PAR AFC ET CAH Jean-Baptiste LANFRANCHI Universit é de Metz Laboratoire de Psychologie de la Sant é."

Présentations similaires


Annonces Google