La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Améliorer l’apprentissage et l’employabilité des jeunes marocaines et marocains en renforçant la qualité et la pertinence de l’éducation de base et de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Améliorer l’apprentissage et l’employabilité des jeunes marocaines et marocains en renforçant la qualité et la pertinence de l’éducation de base et de."— Transcription de la présentation:

1

2 Améliorer l’apprentissage et l’employabilité des jeunes marocaines et marocains en renforçant la qualité et la pertinence de l’éducation de base et de la formation professionnelle afin de mieux les préparer aux études, au monde de l’emploi, et à la vie sociale. Objectif général du projet ALEF … Aider le Gouvernement et les partenaires à avoir une population de femmes, qui: (1) Apprennent à lire et écrire dans un laps de temps plus court et avec une bonne rétention Et, (2) Connaissent le Code de la Famille et l’utilisent pour défendre leurs droits et ceux de leur famille ainsi que dans leurs décisions et actions et dans leurs interactions personnelles, sociales et officielles. Objectif du Projet en Alphabétisation QUELS OBJECTIFS ?

3 3 phénomènes saillants l’ignorance du Code de la Famille reste prédominante reste prédominante (+75% des femmes) Les taux de déperditions élevés dans les programmes d’ alphabétisation actuels Les faibles taux de rétention des acquis de rétention des acquis en alphabétisation La rétention Demande une assiduité On lit si l’on a une bonne raison et de quoi lire Les femme motivées Participent avec assiduité 3 Hypothèses confirmées

4 Pour contrôler ces phénomènes, la stratégie ALEF gère sept facteurs clés Les compétences des animateurs Les opportunités « post alpha » Le suivi & évaluation: apprenants & prog. La motivation des femmes La langue d’instruction La synergie Secrétariat d’Etat / ONGs La synergie Secrétariat d’Etat / ONGs Les méthodes d’instruction Cette présentationsera focalisée sur Six : Cette présentation sera focalisée sur Six :

5 La motivation des femmes Les méthodes d’instruction Associer les activités d’intérêt personnel et/ou économique Appliquer les méthodes de l’« andragogie » : un contexte physique adulte et un respect des savoirs existants et des priorités des apprenants La « Conscientisation Fonctionnelle » Une approche active qui insiste moins sur le transfert d’un savoir (ici, la « Moudawana ») aux apprenants et plus sur leur appropriation personnelle du savoir afin de pouvoir changer leur comportement, décisions, actions et relations au quotidien (cf. Freire)

6 La langue d’instruction Il existe un obstacle majeur à l’alphabétisation au Maroc qui peut expliquer les taux de déperdition élevés et la faible rétention : La langue d’apprentissage – la Fusha – est une langue étrangère pour plusieurs marocains !!! Alors, on apprend en même temps à: (1) lire et écrire (2) une nouvellelangue Les conséquences sont évidentes.

7 A titre d’initiative pilote, ALEF a subventionné en , 14 associations marocaines pour alphabétiser 1600 femmes dont 400 ont bénéficié de l’expérience d’« Initiation à l’Alphabétisation en Fusha » en passant d’abord par la langue parlée des apprenants: Programme des passerelles ou la pré alphabétisation: La langue d’instruction Présentation de l’alphabet arabe en Darija (lecture & écriture) Lecture des mots et de petites séquences (explication en darija) Arabe standard (Fusha) ( Lecture & écriture ) P 1 P 2 Deux passerelles (P) lunguistiques Présentation de l’alphabet arabe en Amazigh (lecture & écriture) Lecture des mots et de petites séquences (explication en Amazigh) La « Conscientisation Fonctionnelle » Compétences socio culturelles

8 La langue d’instruction Les femmes qui ont suivi les 60 heures des passerelles acquièrent un niveau d’alphabétisation similaire à celui obtenu après 100 heures de cours dans le programme ordinaire Le taux d’assiduité dans les groupes des passerelles avoisine globalement 95%, dépassant de loin le taux d’assiduité enregistré au niveau des cours classiques (moins de 70%) Plusieurs femmes qui ont bénéficié du programme ont entamé les démarches pour avoir des micro crédits, démarrer des petites entreprises ou constituer des coopérative. La plupart n’hésitent plus pour aller contacter ou consulter des officiels Plusieurs femmes qui ont bénéficié du programme ont entamé les démarches pour avoir des micro crédits, démarrer des petites entreprises ou constituer des coopérative. La plupart n’hésitent plus pour aller contacter ou consulter des officiels Des résultats probants Passage en à 8100 bénéficiaires, 28 association et 188 animateurs/trices en

9 La synergie Secrétariat d’Etat / ONGs La synergie Secrétariat d’Etat / ONGs 1) Les initiatives novatrices locales ne manquent pas.. Mais elles restent largement aléatoires & à l’ombre, inconnues du gouvernement et des autres associations. Deux constats opérationnels: 2) Il existe une disjonction entre la politique des programmes d’alphabétisation, ainsi que leur conception, et la réalité du terrain. Conduisant des ateliers de formation et de conception selon une approche participative Élaborant et publiant Des manuels de l’apprenant: fruit de travail d’équipe regroupant Associations/DLCA/IRCAM/U NIFEM Organisant des « Séances de régularisation » pour évaluer les apports et approches et d’autres... Pour atténuer ces contraintes opérationnelles, le Projet expérimente aussi des stratégies pour renforcer la collaboration entre le Secrétariat d’Etat et les associations qui réalisent le programme officiel – pour rapprocher la politique et la conception aux réalités – en :

10

11 Les compétences des animateurs Le projet ALEF travaille également sur le développement des compétences des animateurs/trices dans les domaines de: Andragogie L’approche droit et genre social Techniques d’animation Et de communication Techniques d’Évaluation des apprentissages Et autres …( code de la famille, approche par compétences..) Mobilise les populations concernées Transmet les messages Et connaissances Garantit la cohésion et la solidarité du groupe Entre novembre 2005 et Décembre ateliers de formation/ concertations 2484 Person-days Pour le projet ALEF, L’animateur est la pièce maîtresse dans le processus d’alphabétisation Pourquoi?

12 Le suivi & évaluation: apprenants & prog. Concernant les Apprenantes de l’expérience femmes Le But est de mesurer quantitativement et qualitativement L’apport du programme d’alphabétisation aux femmes bénéficiaires en termes de compétences, Capacités fonctionnelles, et de changement d’attitudes et de comportements dans les domaines se rapportant à l’esprit du code de la famille Une étude sociologique Qui répondra à ces aspects est en phase de finalisation Concernant les Apprenantes du programme femmes Test d’évaluation des Apprentissages(tests parallèles) Échantillon de 800 femmes 2 études sociologiques (initiales et finale) mesurant les aspect Sus mentionnés sont programmées Suivi et accompagnement de proximité

13 Le suivi & évaluation: apprenants & prog. Concernant le programme des passerelles et les approches de formation Le programme des passerelles est en phase d’expérimentation **** Des ateliers de révision et d’amélioration de tous le dispositif didactique sont prévus Élaboration concertée Et publication provisoire des manuels de l’apprenant

14 En guise de conclusion Le programme d’alphabétisation du projet ALEF de l’USAID cherche à instaurer en partenariat avec le secrétariat d’Etat et les autres partenaires, une alphabétisation : 1- pertinente, car elle répond aux besoins des femmes non seulement à savoir lire et à écrire, mais aussi à être outillées de connaissances se rapportant à la moudaouana, des connaissances qu’elles peuvent utiliser pour défendre leur droits et améliorer leur relation au quotidien, bref, pour les doter de plus de pouvoir; 2- de qualité, grâce aux efforts déployés au niveau de la formation des formateurs, du suivi et de l’accompagnement, et de la jonction des travaux de conception et de réflexion avec la pratique des cours sur le terrain.

15


Télécharger ppt "Améliorer l’apprentissage et l’employabilité des jeunes marocaines et marocains en renforçant la qualité et la pertinence de l’éducation de base et de."

Présentations similaires


Annonces Google