La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tourisme culturel : le défi de l'intégration européenne Centre Culturel de Rencontre de l'Abbaye de Neumünster. Luxembourg 21-22 avril 2005 Le réseau UNITWIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tourisme culturel : le défi de l'intégration européenne Centre Culturel de Rencontre de l'Abbaye de Neumünster. Luxembourg 21-22 avril 2005 Le réseau UNITWIN."— Transcription de la présentation:

1 Tourisme culturel : le défi de l'intégration européenne Centre Culturel de Rencontre de l'Abbaye de Neumünster. Luxembourg avril 2005 Le réseau UNITWIN : facteur d’intégration européenne.

2 En créant la chaire « Tourisme, Culture et Développement » l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne et l’UNESCO se sont données pour objectif la mise en place, dans des pays partenaires, d’enseignements spécialisés sur l’analyse de l’activité culturelle et touristique dans le cadre d’un développement durable.

3 Objectifs généraux :  Favoriser un développement touristique respectueux des cultures et de leur diversité ainsi que de l'environnement.  S'assurer que les revenus générés par le tourisme sont aussi utilisés pour préserver équitablement les ressources du patrimoine et pour renforcer le développement culturel, favoriser la mobilité académique et le transfert rapide de connaissance.  Promouvoir un système complet d’activités de recherches, de formation, d’information et de documentation pouvant contribuer à la formulation de stratégies de tourisme culturel pour le développement durable

4 Les 5 objectifs opérationnels de la chaire.

5 Le réseau UNITWIN : facteur d’intégration européenne. NATURE ET BUTS DU PROGRAMME : développer la mise en réseau d'universités et les accords de coopération entre institutions d'enseignements supérieurs à l'échelle européenne et mondiale. MODES D'ACTION : le Programme UNITWIN couvre un large éventail d'activités : –le développement de rencontres institutionnelles, –le perfectionnement du personnel, –L’échange enseignements et d’enseignants, –la formation de formateurs dans des disciplines variées, –l'aide aux bibliothèques et aux laboratoires…

6 Brésil - Universidad TUIUTI do Parana Costa Rica - Universidad Nacional Heredia Mexique - Université Autonome Mexicaine (Iztapalapa – Mexico) Paraguay - Université Columbia à Asuncion Panama - La Ciudad del Saber - Université de Panama Croatie - Université de Split Espagne - Université de Barcelone France - Universités de Nice, Paris 1.Panthéon-Sorbonne, et des Sciences Sociales de Toulouse France - DOM - Université de la Martinique (Caraïbes) Hongrie - Université de Budapest : École Supérieure Heller Farkas Irlande - Dublin Institute of Technology (Faculty of Tourism) Moldavie - Université de Chisinau Portugal - Université des Açores Roumanie - Université « Stefan cel Mare » de Suceava Maroc - Université Mohammed V de Rabat-Agdal et Cadi Ayyad de Marrakech Cameroun - Université de Yaoundé 1 Sénégal - Université de Dakar Togo - Université du Bénin Gabon - Université Omar Bongo à Libreville Nouvelle Zélande Université de Wellington Cambodge - Université Royale de Phnom Penh Membres permanents du Réseau UNITWIN associé à la Chaire UNESCO

7 Le réseau européen UNITWIN : Croatie - Université de Split Espagne - Université de Barcelone France - Universités de Nice, Paris 1.Panthéon- Sorbonne, et des Sciences Sociales de Toulouse France - DOM - Université de la Martinique (Caraïbes) Hongrie - Université de Budapest : École Supérieure Heller Farkas Irlande - Dublin Institute of Technology (Faculty of Tourism) Moldavie - Université de Chisinau Portugal - Université des Açores Roumanie - Université « Stefan cel Mare » de Suceava Et de nouveaux partenaires candidats : du Royaume Uni, de la Belgique, d’Italie, de Pologne et d’Autriche.

8 Exemples d’actions :  Croatie : Mise en place de nouveaux cursus de formation, développement socioéconomique et culturel de zones touristiques, échanges universitaires, recherche appliquées.  Hongrie : Coopération scientifique universitaire en formation post-graduée et recherche professionnalisée.

9 Notre volonté est maintenant de coupler l’approche conceptuelle d’un tourisme culturel et durable à une mise en pratique des enseignements. Ceci afin de donner aux universités du réseau un projet commun à réaliser autour de la mise en tourisme de la culture, au plan de la recherche, du management et de la gestion.

10 Méthodologie et management du projet.

11 Ce programme doit permettre de proposer aux enseignants et aux étudiants un exercice commun d’apprentissage à l’échelle européenne (puis à l’échelle du bassin méditerranéen) sur des thèmes et disciplines comme :  L’ingénierie et la gestion de projet,  L’économie du tourisme culturel  Le tourisme culturel,  Le tourisme durable,  Les arts picturaux,  Le développement local,  Les technologies de l’information et de la communication,  L’ethnologie, l’histoire, la culture… cela permettant aussi de consolider au niveau de la formation la filière « tourisme culturel ».

12 Cela entraînera :  échanges entres différents acteurs,  valorisation de patrimoine,  intégration européenne,  rapprochement universités / professionnels institutionnels et privés du tourisme,  mise en lumière de la transversalité de l’économie du tourisme  valorisation de la multiplicité des métiers nécessaires à la réalisation d’un projet touristique d’envergure,  intégration européenne par le tourisme et la culture.

13 Le projet générera des échanges :  physiques (Échanges de stagiaires),  et virtuels (Cours commun en vidéo conférence), au plan universitaire et permettra l’ancrage aux niveaux des territoires de dynamique touristique culturelle ; les étudiants le construisant par leur travaux avec les acteurs institutionnels et privés au niveau de chaque espace concerné (support de leur stage).

14 Notre objectif est faire réellement sortir les universités européennes (1) de la Méditerranée de leurs murs en créant au niveau du tourisme culturel un espace de recherche et de mutualisation des connaissances sur la base d’une réalisation concrète, commune. (1) du champ de la culture et du tourisme.

15 Pour créer cet « outil » transversal à l’ensemble des espaces traversés : pays, régions, continents il nous fallait trouver un thème fédérateur et universel. L’art et la culture portant naturellement des valeurs d’échanges, nous avons choisi de mettre la peinture au cœur de notre réflexion.

16 Les itinéraires touristiques comme outils d’intégration : tres » « La Méditerranée des peintres » Ce travail va s’appuyer sur les réseaux UNITWIN et MD21 en Europe et en Méditerranée.

17 La peinture dans toutes ses dimensions : rupestre, moderne, figurative, abstraite, religieuse, historique, etc. sera un fil d’Ariane qui permettra de créer la rencontre entre tous les acteurs du tourisme et de la culture.

18  Les musées consacrés ou exposant des peintres célèbres sont nombreux au niveau européen et des démarches de valorisation de la peinture existent sur le pourtour de la Méditerranée (Split, Rome, Nice, Ajaccio, St Paul de Vence, Figeras …) et sont en cours au Maroc et en Tunisie…autour de lieu, de paysage ayant inspirés ou inspirant des peintres…  Il s’agit de créer un produit culturel vivant, cet itinéraire aura donc aussi pour but de valoriser des artistes contemporains.

19 Le projet est planifié sur 5 ans pour sa mise en œuvre,  2005 mise en projet et dépôt du dossier  2006 création du réseau et dynamique au niveau européen.  2007 première communication et mise en marché, à partir de la valorisation de démarches existantes.  Repérages, recherches et mise en projet pour de nouveaux pôles,  2007 extension du projet au niveau de l’ensemble des pays de la méditerranée.  2008 première communication et mise en marché, à partir de la valorisation de démarches existantes,  Repérages, recherches et mise en projet pour de nouveaux pôles,

20 ETAPE 1 ETAPE 2

21  La vision des œuvres permet aussi de revisiter la Méditerranée aux travers de siècles et de prendre conscience de ses mutations et des impacts de notre civilisation sur la nature. Elle montre aussi l’impact et la richesse des échanges entre les civilisations et les peuples qui ont migrés autour du bassin méditerranéen.

22  ce projet s’appuiera sur l’appropriation par les habitants d’un espace touristique de leur patrimoine artistique,  il va créer des synergies, locales et transnationales,  contribuer à la diffusion des flux vers les espaces intérieurs,  valoriser un tourisme d’inter-saisonnalité,  fidéliser les touristes en les entraînant par l’imaginaire des artistes d’étapes en étapes autour de la Méditerranée.

23 Ce projet est porté par :  la Chaire Unesco Culture – Tourisme – Développement (et le réseau UNITWIN),  Méditerranée Développement 21 (ONG). Nous espérons qu’il sera soutenu par l’Institut Européen des Itinéraires Culturels.

24  Le tourisme méditerranéen souffre de sa « superficialité », les différences entre destinations se font plus par le prix que par le contenu des produits proposés.  En fédérant les territoires, les professionnels, les universités, les associations, les ONG, les musées, les artistes notre projet est un véritable facteur d’intégration de citoyens et de pays. Ceci dans une logique de valorisation des différences, donc des richesses et des envies de se découvrir (ou redécouvrir) les uns les autres au filtre des œuvres picturales pour construire le tourisme et la paix de demain.

25 Merci de votre attention. Si ce projet vous intéresse des fiches de contact sont à votre disposition.


Télécharger ppt "Tourisme culturel : le défi de l'intégration européenne Centre Culturel de Rencontre de l'Abbaye de Neumünster. Luxembourg 21-22 avril 2005 Le réseau UNITWIN."

Présentations similaires


Annonces Google