La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Facteurs associés à une clairance spontanée chez les patients VIH- 632 patients avec hépatite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Facteurs associés à une clairance spontanée chez les patients VIH- 632 patients avec hépatite."— Transcription de la présentation:

1 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Facteurs associés à une clairance spontanée chez les patients VIH- 632 patients avec hépatite C aigue –Femme : 35% –Caucasien : 82% –IL28 CC genotype : 49% –Toxicomanie : 96% –HCV genotype 1 : 47% –HIV : 5%

2 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Facteurs associés à une clairance spontanée chez les patients VIH- Clairance spontanée à 1 an: 25% Délai médian : –16.5 weeks (IQR: 10.5, 33.4) –34%, 67%, and 83% à 3, 6, et 12 mois female sex ( [AHR]: 2.16; 95% CI: 1.48, 3.18) IL28B CC genotype (versus CT/TT; AHR, 2.26; 95% CI: 1.52, 3.34) HCV genotype 1 (versus non-genotype 1; AHR: 1.56; 95% CI: 1.06, 2.30) »Grebely J, Hepatology August 2013

3 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue A diagnostic score for the prediction of spontaneous resolution of acute hepatitis C virus infection IL28B C/C age (cut-off: 35years) peak-bilirubin (p=0.018; cut-off: 6mg/dl), HCV-RNA decline within 4 weeks (cut-off: >2.5log), serum IP-10 (cut-off: > 546pg/ml), CD4 –SCORE NON PREDICTIF »J Hepatol. 2013 Jul 10.J Hepatol.

4 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Delayed versus immediate treatment for patients with acute hepatitis C: a randomised controlled non-inferiority trial- Lancet 2013 Etude de non infériorité –Immediate peg-IFN alfa-2b treatment for 24 weeks or –delayed treatment with peg-IFN alfa-2b plus ribavirin (for 24 weeks) starting 12 weeks after randomisation if HCV RNA remained positive

5 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Delayed versus immediate treatment for patients with acute hepatitis C: a randomised controlled non-inferiority trial- Lancet 2013 107 symptomatic patients SVR –37 (67%) of 55 symptomatic patients/TT immédiat –28 (54%) of 52 symptomatic patients/TT différé (difference 13·7%, 95% CI -4·6 to 32·0; p=0·071). –Clairance spontanée 11 symptomatic patients (21%) /TT différé

6 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Durée TTT- rapport Morlat RVR (S4)/Peg Riba 24 semaines Pas de RVR /Peg Riba 48 semaines –+ tela ou boceprevir pdt 12 semaines

7 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Quand traiter ? Pdt ? Evaluer la cinétique virale Proposer un TTT dès que celle ci est inférieure à 4 log TTT plus court ? 3 à 4 mois ?

8 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite aiguë C : homosexuels masculins VIH (+) Comparaison d’une trithérapie par PR-TVR de 12 semaines et d’une bithérapie PR à 24 semaines Comparaison à un groupe contrôle historique traité de 2008 à 2012 Traitement de l’hépatite aiguë C chez les homosexuels masculins VIH (+) ➜ La trithérapie PR-TVR pendant 12 semaines permet la guérison de 85 % des hépatites aiguës C chez les malades VIH (+) ➜ La place des nouveaux antiviraux est à définir dans cette indication AASLD 2013 - D’après Fierrer DS et al., abstract 40, actualisé PR-TVR 12 sem. (n = 33) [%] PR 24 sem. (n = 48) [%] p IL28B C/C5242NS Génotype 1a9190NS RVS 1285630,06

9 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Telaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC26) (1) Etude pilote 69 patients : –4 semaines de PIB puis 12 semaines TVR + PR + 36 semaines PR + 24 semaines PR si ARN VHC > 15 UI/ml et < 1 000 UI/ml à S8 Cotte L, Lyon, AASLD 2013, Abs. 1108, actualisé Suivi des patients 80 patients dépistés 70 patients inclus 69 patients traités Exclus : 8 Retrait de consentement : 2 Exclus : 8 Retrait de consentement : 2 Traitement jamais débuté : 1 Traitement arrêté avant S16 - EI psychiatriques : 3 - EI cutanées : 3 - EI hématologiques : 1 - Echec virologique : 1 Traitement arrêté avant S16 - EI psychiatriques : 3 - EI cutanées : 3 - EI hématologiques : 1 - Echec virologique : 1 Traitement arrêté entre S16 et S48 - EI hématologiques : 2 - Décès (hémorragie intracérébrale) : 1 - Autres EI : 4 - Echappements virologiques : 3 Traitement arrêté entre S16 et S48 - EI hématologiques : 2 - Décès (hémorragie intracérébrale) : 1 - Autres EI : 4 - Echappements virologiques : 3 % arrêts pour toxicité médicamenteuse : 20,3 %

10 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Telaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC26) (1) Caractéristiques de la cohorten (%)/médiane Age Hommes IMC ≥ 25 kg/m 2 50 55 (80 %) 26 (38 %) Taux de CD4 ARN VIH < 50 c/ml 630 (459-736) 68 (99 %) VHC-GT1a ARN VHC log 10 UI/ml 48 (70%) 6,2 (5,8-6,7) F0-F2 F3 F4 42 (61 %) 11 (16 %) 16 (23 %) Rechuteurs Répondeurs partiels Répondeurs nuls 27 (39 %) 15 (22 %) 21 (30 %) Échappeurs6 (9 %)

11 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Telaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC26) (2) Réponses virologiques (ARN indétectable) [n = 69] Cotte L, Lyon, AASLD 2013, Abs. 1108, actualisé 1,40 74 87 88 86 83 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 S4S8S12S16S24S28S48 (%)

12 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Telaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC26) (3) Réponses virologiques selon les sous-groupes Cotte L, Lyon, AASLD 2013, Abs. 1108, actualisé Stade fibroseVHC génotypeIL28B génotypeRéponse antérieureARV 0 20 40 60 80 100 F1-2F3-4 100 83 81 79 90 86 79 85 78 83 76 84 88 71 1a 1b CC CT TT Rech. Échap R. partielle R. nulle ATV/r EFV RAL (%)

13 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Boceprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC27) (1) Etude pilote 64 patients : –4 semaines de PIB puis 44 semaines BOC + PR ± 24 semaines PR si 15 < ARN VHC < 1 000 UI/ml à S8 Suivi des patients 69 patients dépistés 64 patients inclus Echec inclusion : 2 Retrait consentement : 3 Echec inclusion : 2 Retrait consentement : 3 62 patients ont débuté le traitement par BOC après PIB 62 patients ont débuté le traitement par BOC après PIB Traitement arrêté avant S4 : 2 - EI : 1 (insuffisance cardiaque) - Décision du patient : 1 Traitement arrêté avant S4 : 2 - EI : 1 (insuffisance cardiaque) - Décision du patient : 1 Traitement arrêté avant S16 : 10 - EI : 3 - malaise général : 2 - Infection : 1 (EIG) Décision du patient : 7 Traitement arrêté avant S16 : 10 - EI : 3 - malaise général : 2 - Infection : 1 (EIG) Décision du patient : 7 Traitement arrêté entre S16 et S48 : 19 - EI : 5 - Neutropénie grade 4 : 1 (EIG) - Infections : 2 (EIG) - Malaise général : 1 - Pancréatite aigüe : 1 (EIG) - Echecs virologiques : 9 - Echappements virologiques : 4 (S16, S20, S36, S40) - Décision du patient : 1 Traitement arrêté entre S16 et S48 : 19 - EI : 5 - Neutropénie grade 4 : 1 (EIG) - Infections : 2 (EIG) - Malaise général : 1 - Pancréatite aigüe : 1 (EIG) - Echecs virologiques : 9 - Echappements virologiques : 4 (S16, S20, S36, S40) - Décision du patient : 1 Sous traitement à S48 : 33 patients Poizot-Martin I, Marseille, AASLD 2013, Abs.1105, actualisé

14 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Boceprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC27) (1) Caractéristiques de la cohorten (%)/médiane Age Hommes IMC ≥ 25 kg/m 2 49 48 (75 %) 18 (28 %) Taux de CD4 ARN VIH < 50 c/ml 728 (527-923) 61 (95,3 %) VHC- G1a ARN VHC > 800 000 UI/ml 50 (78 %) 48 (75 %) F0-F2 F3 F4 39 (61 %) 14 (22 %) 11 (17 %) Rechuteurs Répondeurs partiels Répondeurs nuls Echappeurs 20 (31 %) 18 (28 %) 21 (33 %) 5 (8 %)

15 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Boceprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC27) (2) Réponses virologiques (n = 64) Poizot-Martin I, Marseille, AASLD 2013, Abs.1105, actualisé 2 25 44 61 64 65 63 56 0 10 20 30 40 50 60 70 S4S6S8S12S16S24S28S48 (%)

16 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Boceprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 en échec de traitement par PR (ANRS-HC27) (2) Poizot-Martin I, Marseille, AASLD 2013, Abs.1105, actualisé Réponses virologiques selon les sous-groupes 59 50 55 50 79 90 61 33 44 70 60 0 20 40 60 80 100 F0-2 F3 F4 1a 1b Rech. Echap.. R. partiel R nul ATV/r RAL Autre (%) Stade fibroseVHC génotypeRéponse antérieureARV

17 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Simeprevir (TMC 435) HCV NS3/4A IP Multi-genotypic: antiviral activity against HCV genotypes 1, 2, 4, 5, and 6 1 seule prise par jour Mutation de R /polymorphisme ? Q80K : diminution de l’efficacité du siméprévir chez les génotypes 1a

18 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Natural NS3 resistance polymorphisms occur frequently prior to treatment in HIV-positive patients with acute hepatitis C 38 patients avec une hépatite C aigue 10/38 had a majority variant resistance mutation Q80K - 16% V36M - 5%, T54S - 3%, V55A - 3%, and D168A - 3% Quel impact sur les échecs ? »AIDS 2013

19 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Étude Cosmos : siméprévir + sofosbuvir ± ribavirine Cohorte 1 : non répondeurs F1-F2 Cohorte 2 : naïfs ou non répondeurs F3-F4 VHC G1 naïfs ou répondeurs nuls cirrhotiques ou non cirrhotiques ➜ Très bonne tolérance du traitement AASLD 2013 - D’après Jacobson IM et al., abstract LB3, actualisé 24 Semaines patients (%) 12 Semaines patients (%) SMV + SOF + RBV (n = 54) SMV + SOF (n = 31) SMV + SOF + RBV (n = 54) SMV + SOF (n = 28) Tous EI50 (92,6)28 (90,3)46 (85,2)20 (71,4) EI grade 3/44 (7,4)4 (12,9)6 (11,1)1 (3,6) EI sévères2 (3,7)1 (3,2)00 Arrêt du traitement 2 (3,7)2 (6,5)00 Décès1 (1,9)000 SMV + SOF + RBVSuivi Bras 1 SMV + SOFSuivi Bras 2 SMV + SOF + RBV Suivi Bras 3 Suivi Bras 4 SMV + RBV SMV 150 mg x 1/j + SOF 400 mg x 1/j ± RBV 1 000/ 1 200 mg (x 2/j) J0S12S24S48

20 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Étude Cosmos : siméprévir + sofosbuvir ± ribavirine (1) RVS selon sous-type de VHC ➜ Sofosbuvir + siméprévir ± ribavirine pendant 12 ou 24 semaines est efficace et bien tolérée y compris chez des malades non répondeurs ou des cirrhotiques ➜ Le taux de réponse n’est pas meilleur avec 24 semaines de traitement AASLD 2013 - D’après Jacobson IM et al., abstract LB3, actualisé G1a avec Q80k* G1a sans Q80k G1b RVS12RVS4 * Mutation connue pour diminuer l’efficacité du sipéprévir chez les génotypes 1a 12/1730/3017/1710/1121/218/8

21 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Dieterich D, CROI 2013, Abs. 154LB Essai C212 : étude internationale ouverte, non comparative, du SMV (150 mg qd) en association avec PEG-IFN  -2a+RBV chez 106 patients co-infectés VIH-1/VHC de génotype 1 * Critère réponse pour la durée de la phase PR : ARN VHC < 25 UI/ml (détectable ou indétectable) à S4 et indétectable à S12 Critère principal : SVR 12, tolérance Analyse intermédiaire quand tous les patients ont atteint S24 Naïfs ou Rechuteurs PR + SMV S0 Répondeurs partiels Répondeurs nuls Cirrhotiques (F4) PRSuivi PR + SMVPRSuivi PR + SMVPRSuivi S12 * S24 Analyse intermédiaire S48 S72 * Durée PR selon réponse S0 S12 S24 S48 S72

22 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Dieterich D, CROI 2013, Abs. 154LB Caractéristiques des 106 patients inclus : –Hommes : 85 %, blancs : 82 %, âge médian : 48 ans, –Génotype IL-28 : CC = 27 %, CT = 56 % TT = 17 % –Traités par ARV (n = 93) [RAL : 87 %, RPV : 15 %], médiane CD4 : 561/mm 3 –Non traités par ARV (n = 13), médiane CD4 : 629/mm 3 –ARN VHC médian : 6,51 log 10 UI/ml, génotype VHC-1a : 82 % Réponse virologique rapide (S4) ARN VHC < 25 UI/ml indétectable ARN VHC < 25 UI/ml 0 20 40 60 80 100 66 89 71 94 93 100 80 37 78 66/ 104 93/ 104 37/ 52 49/ 52 14/ 15 15/ 15 8/ 10 10/ 27 21/ 27 TousNaïfsRechuteursRépondeurs partiels Répondeurs nuls %

23 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Dieterich D, CROI 2013, Abs. 154LB Résultats partiels RVS pour patients naïfs et rechuteurs –RVS 4 : 86 % (30/35) –RVS 12 : 77 % (10/13) Tolérance SMV généralement bonne et similaire à celle observée chez les mono-infectés VHC Pas d’échec virologique VIH observé sur la période d’étude 100 80 60 40 20 0 TousNaïfsRépondeurs partiels Répondeurs nuls Rechuteurs 15 9 0 10 36 16/1065/531/1010/280/15 % Echecs sous traitement à S24

24 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue TMC435-C212 Week 24 Analysis: Incidence of Adverse Events in SMV/PR Phase Safety profile similar to that observed in HCV mono-infected patients 13 Adverse event, %SMV/PR Grade 1 or 266 Grade 3 or 430 Any serious AE5 AEs leading to SMV discontinuation a 4 AEs reported in >25 patients, % Fatigue41 Nausea26 Headache27 AEs of clinical interest Neutropenia27 Anemia21 Pruritus20 Rash17 Photosensitivity2 AEs of special interest Increased bilirubin5 03.14.2013 Prepared by Janssen Therapeutics EMEA

25 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Étude Photon : sofosbuvir + ribavirine chez des patients naïfs VIH (+) [1] AASLD 2013 - D’après Sulkowski MS et al., abstract 212, actualisé G1 n = 114 G2 n = 26 G3 n = 42 Âge moyen, années (extrêmes)49 (24-71)48 (28-71)48 (25-70) Sexe masculin (%)8281 IL28B C/C (%)273936 Cirrhose, n (%)5 (4 %)1 (4 %)6 (14 %) Traitement antirétroviral, n (%)112 (98 %)22 (85 %)39 (93 %) CD4 (n/ml)636 ±251627 ± 278559 ± 224 GT1 TN SOF + RBV (n = 114) S36 J0 S12S24 RVS12 GT2/3 TN SOF + RBV (n = 68) RVS12

26 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Étude Photon : sofosbuvir + ribavirine chez des patients naïfs VIH (+) [2] Échec thérapeutique lié à la rechute. Aucun variant de résistance S282T Pas d’interaction avec les antirétroviraux et charge VIH stable Bonne tolérance : 9,3 % d’arrêt de traitement dont 3,8 % pour EIG (anémie) ➜ Bonne efficacité thérapeutique comparable à celle observée chez les malades VIH (-) AASLD 2013 - D’après Sulkowski MS et al., abstract 212, actualisé SOF + RBV 24 sem. S4Fin de traitementRVS12 SOF + RBV 12 sem. Réponse virologique 110/ 114 103/ 103 87/ 114 25/ 26 22/ 23 23/ 26 41/ 41 39/ 40 28/ 42

27 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Faldaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 STARTVerso4 (1) 310 patients VIH/VHC, G1 Naïfs (78 %) ; rechuteurs (22 %) F4 (15 %) G1a (79 %) CD4 moyen : 537 c/mm 3 Rockstroh JK, Allemagne, AASLD 2013, Abs. 1099, actualisé Schéma de l’étude J1, dose faldaprevir : randomisation (1:1) ou en fonction traitement ARV S12, faldaprevir 240 mg durée traitement : randomisation (1:1) 12 ou 24 semaines S24, traitement guidé par la réponse (TGR) patients avec RVP randomisée 1:1 soit arrêt traitement ou poursuite PR jusqu’à S48. Patients sans RVP continue PR jusqu’à S48. RVP : ARN VHC < 25 UI/ml S4 et indétectable à S8 Bras A (n = 123) Bras B (n = 187) Faldaprevir 120 mg/j + PR Faldaprevir 240 mg/j + PR PR PR (TGR) RVS12 J1S12S24S48

28 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Faldaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 STARTVerso4 (2) Rockstroh JK, Allemagne, AASLD 2013, Abs. 1099, actualisé Schéma de l’étude Dose de FDV en fonction ARV Régime ARV Dose faldaprevir Pas ARV Raltegravir ou maraviroc Efavirenz Darunavir/r ou atazanavir/r Randomisé 120 ou 240 mg/j Dose allouée 240 mg/j120 mg/j

29 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Faldaprevir + PR chez les patients VIH/VHC G1 STARTVerso4 (3) Rockstroh JK, Allemagne, AASLD 2013, Abs. 1099, actualisé Réponse Virologique Soutenue (RVS4) Cirrhose : 34/45 (76 %) Pas cirrhose : 194/261 (74 %) Naïfs : 169/239 (71 %) Rechuteurs : 60/69 (87 %) G1a : 178/242 (74 %) G1b : 51/66 (77 %) IL28B CC : 89/100 (89 %) CT/TT : 135/202 (67 %) (RVS4) Sous-groupes EIG : 10 %, 1 décès Nausées : 37 %, diarrhée : 27 % Hyper bilirubinémie : 19 % Tolérance 0 20 40 60 80 100 Proportion de patients avec RVS4 (%) 89/12366/8472/86140/185229/308 72 79 84 76 74 FDV 120 mg 24 sem. FDV 240 mg 12 sem. FDV 240 mg 24 sem. FDV 240 mg Total Total

30 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Impact du dépistage du CHC chez les malades co-infectés VHC-VIH (1) 38 centres ; 8 pays, analyse rétrospective des dossiers de CHC survenant chez les malades co-infectés VHC-VIH Recueil rétrospectif des données à la prise en charge Comparaison des malades selon le mode de découverte AASLD 2013 - D’après Fox RK et al., abstract 2125, actualisé Dépistage (n = 117) Symptômes (n = 81) p Âge (ans)52,354,40,082 Alcool (n, %)34 (30 %)40 (51 %)0,003 Child moyen6,557,67< 0,001 Traitement VIH (n, %)101 (90 %)61 (76 %)0,009 Durée du traitement VIH (ans)9,67,00,003 CD4+ (n/mm 3 )3442740,027 ARN VIH < 400 copies/ml (n, %)91 (79 %)43 (54 %)< 0,001

31 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Impact du dépistage du CHC chez les malades co-infectés VHC-VIH (2) ➜ Cette étude non randomisée confirme l’intérêt d’un dépistage chez les malades VIH (+) AASLD 2013 - D’après Fox RK et al., abstract 2125, actualisé TraitementDépistageSymptômesp Visée curative53 (46 %)10 (12 %) < 0.001 CEL ou sorafénib35 (30 %)17 (21 %) Pas de traitement28 (24 %)54 (67 %) Caractéristiques de la tumeur Dépistage (n = 117) Symptômes (n = 81) p Lésion unique64 (55 %)32 (40 %)0.03 Diamètre médian (cm)35,2< 0.001 Transplantabilité70 (64 %)20 (29 %)< 0.001 Thrombose porte14 (12 %)25 (31 %)0.001 Métastases10 (9 %)23 (28 %)< 0.001 AFP médian (ng/ml)626600.008 Survie* Symptômes Dépistage p < 0,001 Patients à risque 117332084332110 811032110 Survie médiane 3,5 mois 19,2 mois * Ajustée sur un délai d’avancement du diagnostic de 8,6 mois.

32 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Merci pour votre attention

33 La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Étude Valence : sofosbuvir + ribavirine (RBV) chez les patients VHC de génotype 2 et 3 Traitement de 12 semaines pour G2 et de 24 semaines pour G3 ➜ Un traitement de 24 semaines est efficace chez les malades de génotype 3 mais encore insuffisant chez les cirrhotiques déjà traités AASLD 2013 - D’après Zeuzem S et al., abstract 1085, actualisé J0S12S36 SOF + RBV (n = 73) RVS12 S24S16 GT 2 RVS12 GT 3 SOF + RBV (n = 250) Génotype 2Génotype 3 29/302/230/337/886/9212/1387/10027/45


Télécharger ppt "La Lettre de l’Hépato-Gastroentérologue Hépatite C aigue- Facteurs associés à une clairance spontanée chez les patients VIH- 632 patients avec hépatite."

Présentations similaires


Annonces Google