La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La didactique professionnelle. Chaque somment ne représente pas la didactique mais une approche, des outils d'analyse qui contribuent à la définition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La didactique professionnelle. Chaque somment ne représente pas la didactique mais une approche, des outils d'analyse qui contribuent à la définition."— Transcription de la présentation:

1 La didactique professionnelle

2 Chaque somment ne représente pas la didactique mais une approche, des outils d'analyse qui contribuent à la définition de la didactique

3

4 la didactique professionnelle a pour but d'analyser le travail en vue de la formation de compétences. la didactique professionnelle a pour but d'analyser le travail en vue de la formation de compétences. Il s'agit de construire des contenus de formation correspond à la situation professionnelle de référence, mais aussi d'utiliser les situation de travail comme des supports pour la formation des compétences. Il s'agit de construire des contenus de formation correspond à la situation professionnelle de référence, mais aussi d'utiliser les situation de travail comme des supports pour la formation des compétences. Il s'agit pour Pierre Pastré (Éducation permanente, 1999 n°139) d'apprendre des situations Il s'agit pour Pierre Pastré (Éducation permanente, 1999 n°139) d'apprendre des situations

5 A l'origine deux courants : A l'origine deux courants : la psychologie du travail, avec des auteurs comme Faverge et Leplat qui mettent en évidence la dimension cognitive qui existe dans tout travail la psychologie du travail, avec des auteurs comme Faverge et Leplat qui mettent en évidence la dimension cognitive qui existe dans tout travail la psychologie du développement avec des auteurs comme Piaget, Vygotski, Vergnaud qui insistent sur le rôle de la conceptualisation dans l'activité professionnelle (dans l'action). la psychologie du développement avec des auteurs comme Piaget, Vygotski, Vergnaud qui insistent sur le rôle de la conceptualisation dans l'activité professionnelle (dans l'action). L'objectif de démarche : faire un diagnostic de la situation professionnelle, en allant au delà du travail prescrit, en analysant l'activité des acteurs afin de repérer la structure conceptuelle de la situation et plus exactement la représentation que s'en font les acteurs. L'objectif de démarche : faire un diagnostic de la situation professionnelle, en allant au delà du travail prescrit, en analysant l'activité des acteurs afin de repérer la structure conceptuelle de la situation et plus exactement la représentation que s'en font les acteurs.

6 La psychologie du travail de langue française Faverge (L'analyse du travail, 1955) : le travail est une conduite par laquelle un acteur cherche à s'adapter par une démarche active aux caractéristiques d'une situation. Il propose pour la première fois une analyse cognitive de l'activité professionnelle : travailler comporte une part de diagnostic de situation, de résolution de problèmes, de planification, de mise en oeuvre de stratégies. Faverge (L'analyse du travail, 1955) : le travail est une conduite par laquelle un acteur cherche à s'adapter par une démarche active aux caractéristiques d'une situation. Il propose pour la première fois une analyse cognitive de l'activité professionnelle : travailler comporte une part de diagnostic de situation, de résolution de problèmes, de planification, de mise en oeuvre de stratégies. Leplat se situe dans la continuité de Faverge, il développe deux thèmes : Leplat se situe dans la continuité de Faverge, il développe deux thèmes : distingue et articule dans le travail la tâche prescrite du travail réel. Ceci ne signifie pas que tout opérateur cherche à faire autrement que ce qu'on lui a prescrit, mais il y a dans le travail une part irréductible de création, c'est à dire d'adaptation aux événements, le réel du travail ne se réduit jamais à ce qu'on peut planifier. L'activité finit toujours par déborder la tâche prescrite distingue et articule dans le travail la tâche prescrite du travail réel. Ceci ne signifie pas que tout opérateur cherche à faire autrement que ce qu'on lui a prescrit, mais il y a dans le travail une part irréductible de création, c'est à dire d'adaptation aux événements, le réel du travail ne se réduit jamais à ce qu'on peut planifier. L'activité finit toujours par déborder la tâche prescrite la structure cognitive de la tâche : mise en évidence que la situation de travail ne se ramène pas uniquement aux modalités de la prescription, mais certaines dimensions objectives de la situations orientent l'activité. la structure cognitive de la tâche : mise en évidence que la situation de travail ne se ramène pas uniquement aux modalités de la prescription, mais certaines dimensions objectives de la situations orientent l'activité.

7 L'analyse du travail développée par Leplat est organisée autour du couple situation-activité. la situation incluant la prescription et la structure cognitive de la tâche et servant d'introduction à l'analyse de l'activité qui reste le but de l'analyse L'analyse du travail développée par Leplat est organisée autour du couple situation-activité. la situation incluant la prescription et la structure cognitive de la tâche et servant d'introduction à l'analyse de l'activité qui reste le but de l'analyse

8 Apprentissage et travail Une conjoncture est entrain d'apparaître dans le lieu de la formation du travail, comme de la vie quotidienne. On voit apparaître : Une conjoncture est entrain d'apparaître dans le lieu de la formation du travail, comme de la vie quotidienne. On voit apparaître : - mouvement de valorisation de l'expérience et d'engagement d'une réflexion sur l'expérience. Aujourd'hui, le travail de "mentalisation" des pratiques, leur énonciation, leur communication sont explicitement utilisées comme outils de transformation de ces pratiques et des identités individuelles et collectives correspondantes - corrélativement, mouvement de socialisation du "vécu" de cette expérience : le "rapport" entretenu avec les pratiques, les significations et finalisations qui leur sont attribuées, les affects qui les accompagnent sont de plus en plus souvent "soumis" à explicitation, en réalité dans un objectif de mobilisation des acteurs concernés

9 Les traces de ce double mouvement sont sensibles dans des champs variés : Les traces de ce double mouvement sont sensibles dans des champs variés : -valorisation de la démarche de projet -recherche-action-formation -thématique des collectifs de travail et de formation -les organisations apprenantes -nouveau mode de travail reposant sur l'implication et la participation des "opérateurs" à la conduite des processus productifs -nouveaux modes de gestion des ressources humaines fondés sur le recours aux capacités cognitives et aux ressources d'implication de l'ensemble des salariés

10 Sur le plan de la recherche intégration d'aspects auparavant disjoints : cognitif/conatif, émotions/cognitions, factuel/vécu dans la notion de dynamique identitaire, autour de questions à statut clairement pluridisciplinaires : expérience, activité, subjectivité, représentation, identité, etc. intégration d'aspects auparavant disjoints : cognitif/conatif, émotions/cognitions, factuel/vécu dans la notion de dynamique identitaire, autour de questions à statut clairement pluridisciplinaires : expérience, activité, subjectivité, représentation, identité, etc. Confronté à la question de liens entre des composants disjointes, la plupart des élaborations théoriques tendent pour la plupart, à une conception : Confronté à la question de liens entre des composants disjointes, la plupart des élaborations théoriques tendent pour la plupart, à une conception : "holiste" de la personnalité, postulant l'indissociabilité et la réciprocité de ces liens "holiste" de la personnalité, postulant l'indissociabilité et la réciprocité de ces liens "biographique" de la personnalité, intégrant l'histoire personnelle à la fois dans sa conformité culturelle et sociale et dans sa singularité "biographique" de la personnalité, intégrant l'histoire personnelle à la fois dans sa conformité culturelle et sociale et dans sa singularité du problème de la compréhension des significations construites par les du problème de la compréhension des significations construites par les

11 individus non seulement autour de leurs actes, mais aussi autour de leur itinéraire et de la transformation continue de ces significations (question de l'intelligibilité des sens perpétuellement construits et reconstruits par les acteurs) individus non seulement autour de leurs actes, mais aussi autour de leur itinéraire et de la transformation continue de ces significations (question de l'intelligibilité des sens perpétuellement construits et reconstruits par les acteurs) de la valorisation du langage et plus largement de la communication comme lieu de mise à jours des liens étudiés et comme composante directe des processus de transformation identitaire (ou d'intervention sur les processus de transformation identitaire) de la valorisation du langage et plus largement de la communication comme lieu de mise à jours des liens étudiés et comme composante directe des processus de transformation identitaire (ou d'intervention sur les processus de transformation identitaire) d'une recherche prudente, mais réelle de transdisciplinarité tant sur le plan épistémologique que méthodologique. d'une recherche prudente, mais réelle de transdisciplinarité tant sur le plan épistémologique que méthodologique.


Télécharger ppt "La didactique professionnelle. Chaque somment ne représente pas la didactique mais une approche, des outils d'analyse qui contribuent à la définition."

Présentations similaires


Annonces Google