La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 1 Risques professionnels liés à lemploi des produits détergents et désinfectants Catherine VERDUN-ESQUER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 1 Risques professionnels liés à lemploi des produits détergents et désinfectants Catherine VERDUN-ESQUER."— Transcription de la présentation:

1 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 1 Risques professionnels liés à lemploi des produits détergents et désinfectants Catherine VERDUN-ESQUER Service de Médecine du travail et de Pathologie Professionnelle CHU de Bordeaux

2 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 2 Généralités Produits largement utilisés Intensification ces dernières années –nouveaux agents infectieux : VIH, hépatites, prions –lutte contre infections nosocomiales Milieu hospitalier –services « à risque » et les autres… Mais pas seulement –agro-alimentaire, entretien, automobile…

3 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 3 Aspects toxicologiques (1) Gamme variée –détergents pour instruments –détergents - désinfectants sols et surfaces, pré- désinfection instruments –désinfectants spray –désinfectants matériel thermosensible –3 en 1 : détergent - désinfectant - détartrant... + Produits dentretien courants –risque de mélange inadéquat (eau de javel)

4 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 4 Aspects toxicologiques (2) Formulation complexe : composants irritants et allergisants –principe(s) actif(s) : activité anti-microbienne –adjuvants : agents lavants, surgraissants, moussants, émollients, colorants, parfums … –solvant : eau, alcool –pH alcalin ou acide

5 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 5 Aspects toxicologiques (3) Principaux agents nocifs : –aldéhydes : « grâce » aux prions activité anti-microbienne formaldéhyde ou formol / glutaraldéhyde ou aldéhyde glutarique (désinfection à froid) : 15 à 20 x plus toxique irritants et sensibilisants dégagement de vapeur à température ambianteVAS formaldéhyde : –CIRC 1 : cancérogène certain –relargage lent (désinfection terminale) OPA : ortho-phtalaldéhyde ?? PRUDENCE

6 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 6 Aspects toxicologiques (4) Principaux agents nocifs (suite) –tensio-actifs ou surfactants 4 types : anioniques, cationiques (ammoniums quaternaires), non ioniques, amphotères irritants cutanés (destruction film lipidique) : cationiques et anioniques ++ ammoniums quaternaires : irritants ++, sensibilisants (allergie retardée : eczéma / immédiate (?) : Quincke, choc) –soude (inactivation chimique des ATNC) caustique –acide peracétique (circulaire 17/12/2003 : remplacement du glutaraldéhyde) odeur vinaigre, irritant

7 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 7 Aspects toxicologiques (5) Principaux agents nocifs (suite) –amines aliphatiques irritantes (caustiques : pH basique) et sensibilisantes –enzymes protéolytiques détergents pour instruments risques allergiquescomposé protéique –solvant alcoolique (spray désinfection de contact) desséchant irritant muqueuses (aérosol) –conservateurs et parfums sources dallergènes

8 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 8 Circonstances dexposition Risque dexposition dépend : –forme de présentation : liquide concentré ou PAE, poudre –caractéristiques physico-chimiques : composés volatils –conditions dutilisation bains de trempage : manipulation bains, vapeurs (glutaraldéhyde, acide peracétique) pulvérisation (DD, sray) aérosol nettoyage humide : dilution, chiffon imprégné contact direct ou par voie aéroportée : atteinte peau, muqueuses (œil, VAS, bronches)

9 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 9 Aspects pathologiques (1) Formes cliniques : irritation et sensibilisation –atteintes cutanées plus fréquentes dermites irritatives, érosives brûlure caustique cofacteurs : lavage fréquent, port de gants ATCD : atopie, psoriasis eczéma de contact (type IV) aigu / chronique + rare : urticaire, photosensibilisation –atteintes des muqueuses OPH, ORL, bronches conjonctivite, rhinite, asthme : mécanisme irritatif et / ou allergique (type I) ATCD : asthme, HRBNS syndrome de Brooks –cas de choc anaphylactique

10 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 10 Dermite dirritation

11 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 11 Dermatite atopique

12 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 12 psoriasis

13 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 13 Aspects pathologiques (2) Bilan étiologique –pas aisé, souvent diagnostic de présomption –irritation versus sensibilisation –enquête dermato-allergologique gênée par caractère irritant des produits batteries standards + test des produits et composants –atteinte muqueuse + difficile irritation et sensibilisation dont mécanismes complexes pas toujours IgE dépendant tests cutanés : 0 tests in vitro : formol, ammonium quaternaires, enzymes mais...

14 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 14 Prévention (1) Collaboration hygiène hospitalière, pharmacie, médecine du travail Maîtrise des risques tout en assurant hygiène correcte locaux et matériel

15 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 15 Prévention (2) Prévention technique collective –connaissance des produits : FDS, composition, investigation personnels symptomatiques (nouveaux sensibilisants) –remplacement de produit : glutaraldéhyde –choix des produits limiter composants sensibilisants formulation limitant exposition aéroportée : poudre protocoles clairs et précis : indications, règles de dilution, conditions de manipulation : rôle de groupe pluridisciplinaire

16 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 16 Prévention (3) Prévention technique collective (suite) –évaluation des pratiques mesures des écarts –nouvelles techniques endoscopes autoclavables –ventilation correcte des locaux (glutaraldéhyde, acide peracétique) –formation, information

17 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 17 Prévention (4) Prévention individuelle –tenue vestimentaire (protection des membres inférieurs) –gants manchettes longues : nitrile (latex, vinyle) –masque de protection (masque avec charbon actif) –lunettes de protection Protocoles soins durgence Surveillance médicale : rôle du médecin du travail

18 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 18 Aspects réglementaires Valeurs limites dexposition à certaines substances dans latmosphère des locaux de travail –aldéhydes Matériovigilance –produits désinfectants et détergents : accessoires de dispositifs médicaux –incidents rapportés à leur utilisation signalement Réparation –accidents du travail ou maladie professionnelle

19 C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 19 Conclusion Produits indispensables en milieu hospitalier Responsables de pathologies cutanées et respiratoires –conséquences possibles à long terme : asthme, changement de poste Travail en concertation ++ –vigilance –meilleure connaissance et meilleure maîtrise du risque Efforts à faire de la part des fabricants –formulation –moyens de mise en œuvre


Télécharger ppt "C. Verdun-Esquer Journées Hygiène Hospitalière 2006 page 1 Risques professionnels liés à lemploi des produits détergents et désinfectants Catherine VERDUN-ESQUER."

Présentations similaires


Annonces Google