La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Cervelet Présentation: Le Souchu Guillaume & Samson julien UE : Action Professeur : Glynn Goodall 21 novembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Cervelet Présentation: Le Souchu Guillaume & Samson julien UE : Action Professeur : Glynn Goodall 21 novembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Le Cervelet Présentation: Le Souchu Guillaume & Samson julien UE : Action Professeur : Glynn Goodall 21 novembre 2007

2 Présentation. Liaisons et description anatomo-fonctionnelle. Structure et Modèle. Le Cervelet

3 Présentation : Le cervelet est une structure dorigine rhombencéphalique (métencéphale). Il est situé sur la face ventro-caudale du SNC. Toutes ses connexions se font par les pédoncules au niveau de pont.

4 Description anatomo-fonctionnelle. Le cervelet peut être divisé en trois structures qui ont une origine phylogénétique et fonctionnelle différente : lachéocervelet ou vestibulo-cervelet. le paléocervelet ou spino-cervelet. le néocervelet ou cérébro-cervelet.

5 Le vestibulo-cervelet Afférences : noyaux vestibulaires Efférences : noyaux vestibulaires noyaux du toit on retrouve cette partie du cervelet chez des espèces très anciennes. elle soccupe, essentiellement, de léquilibre.

6 Le spino-cervelet Afférences : Informations sensitives proprioceptives, issues des muscles striés et des ganglions spinaux. noyaux dorsal de clarck. Efférences : noyaux interposés. noyau rouge On retrouve cette partie du cervelet chez les reptiles, les amphibiens, et les oiseaux. Elle soccupe, essentiellement, du maintient de la posture.

7 Le cérébro-cervelet Afférences : cortex cérébrale (aires motrices et visuelles). Efférences : noyau dentelé. cortex moteur (après relais dans le thalamus). on retrouve cette partie du cervelet chez les mammifères et notamment chez les primates. Elle soccupe, essentiellement, de corriger les erreurs motrices des mouvements volontaires.

8 Schéma fonctionnel simplifié cervelet inhibition des commandes motrices par les cellules de Purkinje. informations motrices informations sensorielles

9 fibres grimpantes Issues du bulbe rachidien et plus précisément de lolive inférieur, elles véhiculent le feedback sensori- moteur ou lerreur. Elles senroulent autour dune seule cellule de Purkinje afin de multiplier les synapses entres elles deux. Elles interviendraient dans la dépression à long terme des connexion entre les fibres parallèles et les cellules de Purkinje. description anatomique (niveau cellulaire) le cellules de Purkinje. les fibres parallèles. les fibres grimpantes. fibres parallèles Cellules excitatrices elles reçoivent des afférences des fibres moussue par les cellules granulaires. Chaque fibre a une seule connexion avec chaque cellule de Purkinje. Elles véhiculent une image du monde et de la commande motrice en cours. Les cellules de Purkinje cellules inhibitrices. elles reçoivent 2 principales afférences : des fibres parallèles. des fibres grimpantes. elles se projettent essentiellement sur le noyau dentelé. les 3 principales cellules intervenant dans le fonctionnement du cervelet sont :

10 description fonctionnelle les fibres moussue relais linformation du cortex vers les cellules granulaire. les cellules granulaires véhicules par les fibres parallèles létat du monde (le mouvement voulu). lensemble de ces propriétés est transmis aux cellules de Purkinje qui module le message moteur en inhibant les message non pertinent. les fibres grimpantes retourne les erreur entre le mouvements souhaité et le mouvement réalisé. Si une fibre grimpante active une cellule de Purkinje en même temps quune fibre parallèle, alors il y a DLT. Go : cellules de golgi FM : fibres moussues Gr : cellules granulaires FP : fibres parallèles Et : cellules étoilées Co : cellules en corbeille CP : cellules de Purkinje FG : fibres grimpantes OI : olive inférieure

11 description fonctionnelle les cellules de Golgi, en corbeille, et étoilées, quand à elles pourrait avoir un rôle dans la temporisation des actions grâce au boucle inhibitrice quelles forment avec les autres cellules. Go : cellules de golgi FM : fibres moussues Gr : cellules granulaires FP : fibres parallèles Et : cellules étoilées Co : cellules en corbeille CP : cellules de Purkinje FG : fibres grimpantes OI : olive inférieure


Télécharger ppt "Le Cervelet Présentation: Le Souchu Guillaume & Samson julien UE : Action Professeur : Glynn Goodall 21 novembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google