La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SYSTEMES OCULOMOTEURS Dr Caroline Tilikete. 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements intentionnels ou volontaires En vue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SYSTEMES OCULOMOTEURS Dr Caroline Tilikete. 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements intentionnels ou volontaires En vue."— Transcription de la présentation:

1 SYSTEMES OCULOMOTEURS Dr Caroline Tilikete

2 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements intentionnels ou volontaires En vue datteindre un but. –En fonction de la variété de mouvement : Les mouvements rapides vers une cible fixe –balistiques –en boucle ouverte –3 axes principaux : 1) dans un ordre précis, cest la séquence, 2) à des temps appropriés pendant une durée appropriée, cest le timing 3) avec des intensités adéquates. –freinage actif du à lactivation des muscles antagonistes LES SYSTEMES OCULOMOTEURS

3 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements intentionnels ou volontaires Les mouvements lents –rétrocontrôle sensoriel continu –en boucle fermée –deux types : poursuite dune cible visuelle rampe lente activité musculaire dans les muscles agonistes seulement –En fonction du but déclenchés par un stimulus extérieur auto-initiés

4 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements automatiques. Stéréotypé et reproductible, innés ou par apprentissage Contrôle de la posture, de léquilibre, conduite automobile ou sports Les mouvements réflexes. Réaction motrice involontaire, reproductible, prédéterminés génétiquement. Partie intégrante de lexécution du mouvement volontaire

5 1 - INTRODUCTION 1B. Les différents types de mouvements oculaires But : améliorer la performance de notre système visuel Mouvements –dorientation Acuité visuelle élevée au niveau de la fovéa Systèmes: saccades, poursuite oculaire –de stabilisation Eviter les instabilités des images sur la rétine Systèmes: fixation oculaire, réflexe vestibulo-oculaire, réflexe optocinétique Organisation: –I - Système commun périphérique –II - Systèmes spécifiques en amont: Volontaire: saccades Automatique: poursuite oculaire Réflexe: réflexe vestibulo-oculaire

6 2 – Organisation périphérique 2A – Les muscles oculomoteurs -6 muscles oculomoteurs : les 4 muscles droits médiaux, latéraux, supérieur et inférieurs et les deux muscles obliques inférieur (petit) et supérieur (grand) -Releveur de la paupière et muscle irien

7 La fonction des muscles oculomoteurs Oblique supérieur Oblique inférieur

8 2 – Organisation périphérique 2B – Les noyaux et nerfs oculomoteurs 3 paires VI ème nerf crânien : nerf moteur oculaire externe / muscle droit externe ipsilatéral IV ème nerf crânien : nerf pathétique / muscle oblique supérieur controlatéral III ème nerf crânien : nerf moteur oculaire commun / droit interne, supérieur et inférieur et oblique inférieur, releveur de la paupière et constriction pupillaire (parasympathique)

9 Oblique supérieur Oblique inférieur

10 2 – Organisation périphérique 2C – Bases physiologiques Conjugaison des mouvements horizontaux et verticaux Loi de Herring Commande des mouvements conjugués horizontaux : noyau du VI et inter neurone

11 I – ORGANISATION PERIPHERIQUE Noyau du VI

12 2 – Organisation périphérique 2D – Pathologie oculomotrice périphérique Paralysie oculomotrice Diplopie. OIN

13

14

15

16

17 3 – ORGANISATION CENTRALE 3A – Le système saccadique mouvements dorientation mouvements rapides, mouvements oculaires pendant le sommeil fovéation : détection des cibles et exploration de scènes visuelles Soit: –Volontaires –Automatiques –Réflexes: phase rapide du nystagmus

18

19 II – ORGANISATION CENTRALE A – Le système saccadique Caractéristiques –Rapidité daction: temps de latence de 200 msec et vitesse > 500 °/sec –Précision Organisation particulière au niveau de centres pré moteurs: Activité phasique (en bouffée) et tonique (en échelon) –Double commande de déplacement de lœil puis de maintien de lœil en position –Contraction phasique –Contraction tonique

20 I – ORGANISATION PERIPHERIQUE

21 II – ORGANISATION CENTRALE A – Le système saccadique Centres prémoteurs: –Dans le tronc cérébral Protubérance pour les mouvements horizontaux Mésencéphale pour les mouvements verticaux Cervelet: –Coordonne lamplitude et la vitesse de la saccade Colliculus supérieur: –Relais pour les saccades visuellement guidées (volontaires ou automatiques) Noyaux gris centraux: –Relais pour les saccades volontaires

22 Colliculus inférieur Colliculus supérieur Cervelet VI IV III NIC riFLM Nyx pontins FRPP Noyaux vestibulaires Thalamus Nodulus Uvula Noyau fastigial Lobules VI et VII

23

24

25

26 II – ORGANISATION CENTRALE A – Le système saccadique Contrôle cortical = organisation de la motricité en général: –Aires frontales Saccades volontaires –Aires pariétales Saccades automatiques

27

28 II – ORGANISATION CENTRALE B – Le système de poursuite oculaire mouvements dorientation mouvements lents: suivi dune cible mobile fovéation : expertise visuelle dune cible en mouvement Mélange dune motricité volontaire et automatiques Toujours visuellement guidé

29

30 II – ORGANISATION CENTRALE B – Le système de poursuite oculaire Caractéristiques: –Aligner la vitesse de lœil à la vitesse de la cible Organisation: –Photorécepteurs sensibles au déplacement –Système magnocellulaire de la périphérie jusquau niveau des aires visuelles secondaires –Commandes centrale qui descend au niveau des noyaux du pont –Communauté de voies avec le système vestibulo- oculaire au niveau cérébelleux et des noyaux vestibulaires (phase lente)

31 Aires MT et MST

32

33 II – ORGANISATION CENTRALE C – Le système optocinétique mouvements de stabilisation mouvements lents: stabilisation sur la rétine dune scène visuelle en mouvement Nystagmus des trains Purement réflexe Toujours visuellement guidé Difficile à différencier de la poursuite oculaire chez lhomme

34

35 II – ORGANISATION CENTRALE C – Le système optocinétique Caractéristiques: –Aligner la vitesse de lœil à la vitesse de la scène visuelle en mouvement Organisation: –Photorécepteurs sensibles au déplacement –Système magnocellulaire de la périphérie jusquau niveau des aires visuelles secondaires –Implication des noyau du tractus optique au niveau du tronc cérébral –Communauté de voies avec le système vestibulo- oculaire au niveau cérébelleux et des noyaux vestibulaires (phase lente)

36

37 II – ORGANISATION CENTRALE D – Le réflexe vestibulo-oculaire Caractéristiques: –Aligner la vitesse de lœil à la vitesse de rotation de la tête de manière à stabiliser les images sur la rétine Organisation: –Détecteurs vestibulaires sensibles au déplacement –Communauté de voies avec le système optocinétique et de poursuite oculaire au niveau cérébelleux et des noyaux vestibulaires (phase lente) Système de contrôle: détection dune instabilité de limage sur la rétine


Télécharger ppt "SYSTEMES OCULOMOTEURS Dr Caroline Tilikete. 1 - INTRODUCTION 1a. Les différents types de mouvement Les mouvements intentionnels ou volontaires En vue."

Présentations similaires


Annonces Google