La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D. Les Ganglions de la Base Connexions cortico-sous-cortico-corticales 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D. Les Ganglions de la Base Connexions cortico-sous-cortico-corticales 1."— Transcription de la présentation:

1 D. Les Ganglions de la Base Connexions cortico-sous-cortico-corticales 1

2 Connexions cortico-sous-cortico-corticales 2 D. Les Ganglions de la Base

3 Automatisation des mouvements, Optimisation des patrons dactivation musculaire, Suppression des mouvements involontaires Lésion: mouvements involontaires - striatum: chorée de Huntington - putamen: athétose - sous-thalamique: hémiballisme - substance noire vers le striatum: maladie de Parkinson (tremblements au repos et déficit de mouvement, akinésie : pauvreté de mouvement, difficulté à initier et arrêter le mouvement, lenteur du mouvement) Déficit de la voie nigro-striée: syndrome parkinsonnien D. Les Ganglions de la Base

4 Parent et al. (2000) Modèle courant - Pathologies The diagrams illustrate the functional organization of the basal ganglia: in normal conditions (A) in Parkinsons disease (B) in Huntingtons disease (C). Thick and broken lines indicate pathways that are believed to be respectively hyperactive or hypoactive in the pathological conditions. Blue & red indicate inhibitory and excitatory projections, respectively. D. Les Ganglions de la Base

5 Élaboration chronologique Commande motrice du mouvement: -élaboration = aires corticales de linitiation du mouvement (AMS, aire pariétale des praxies et aires associatives). - ces aires initiatrices questionnent les Noyaux Gris Centraux, le Cortex Cérébelleux Latéral et le Cortex Pariétal = pré-programmation des paramètres du mouvement. - ces structures nerveuses renvoient le résultat de leurs intégrations sensorimotrices au cortex moteur = programmation + exécution motrices. Schéma de synthèse des connexions anatomiques reliant les structures nerveuses participant à la programmation du mouvement D après Kemp & Powell, 1971 E. Traitement de linformation - Planification & Programmation

6 Pour un mouvement rapide vers une cible fixe, les muscles sont activés selon un ordre adéquat (séquence temporelle), à des moments appropriés (déroulement temporel, timing) et avec des intensités adaptées (intensité de contraction). Schéma de synthèse de la programmation dun mouvement rapide vers une cible (structures nerveuses et paramètres programmés) E. Traitement de linformation - Planification & Programmation

7 Diagramme montrant le rôle du Cervelet et des Ganglions de la base dans l'initiation du mouvement et le contrôle postural (planifier le mouvement) et celui du Cervelet au cours de lexécution motrice (intégrer les informations sensorielles) pour que la programmation motrice soit cohérente avec le contexte fonctionnel (posture et mouvement) Allen & Tsukahara, 1974 Schéma sur le rôle du Cervelet et des Ganglions de la base E. Traitement de linformation - Planification & Programmation

8 Capaday et al. (1999) TMS pendant la marche F. Techniques dinvestigation du rôle du cortex moteur primaire (M1)

9 Stim. magnétique Stim. électrique Schneider et al. (2004) TMS pendant un temps de réaction Test du changement d excitabilité intracorticale F. Techniques dinvestigation du rôle du cortex moteur primaire (M1)

10 Expérimentation neurophysiologique clinique sur l'étude de 3 mécanismes inhibiteurs: - l'inhibition pré-synaptique - l'inhibition réciproque Ia - l'inhibition récurrente de Renshwaw. Patient au repos: perte d'inhibition pré- synaptique + perturbation de l'inhibition réciproque contribuent à l'hyperréflexie. Inhibition récurrente non défectueuse. Mais ces anomalies à elles seules ne peuvent produire de la spasticité. Sont-elles présentes dans toutes les formes de spasticité ? Ces anomalies = exemples pour comprendre comment un manque de contrôle supraspinal sur la circuiterie spinale peut induire de la spasticité. Lésion pyramidale et Spasticité lésionnelle Anomalies spinales et de régulation segmentaire H. Anomalies du réflexe d étirement musculaire

11 1- Illusion pour l'avant-bras Induction d'un réflexe vibratoire antagoniste 2 – Posture debout 3- Posture/appui sur la main Illusion de mouvement au niveau cortical et influence sur le contrôle moteur I. Illusions de mouvement par vibrations mécaniques tendineuses (leurre sensorimoteur)

12 Illusion décriture de la lettre a Le pattern de vibration à appliquer sur 4 muscles de lépaule et du coude est construit grâce à un modèle géométrique de lensemble bras/avant-bras couplé à un modèle mathématique de propriocepteur. Le sujet, dont la main est immobilisée, perçoit une illusion de mouvement quil reproduit sur une tablette à digitaliser. I. Illusions de mouvement par vibrations mécaniques tendineuses (leurre sensorimoteur) Illusion de mouvement au niveau cortical et influence sur le contrôle moteur


Télécharger ppt "D. Les Ganglions de la Base Connexions cortico-sous-cortico-corticales 1."

Présentations similaires


Annonces Google