La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Année : 2008-2009 Licence – UE3/UE4 Psychologie Cognitive OCULOMOTRICITE : Lecture & Mouvements oculaires L.Sparrow ureca.recherche.univ-lille3.fr/sparrow/

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Année : 2008-2009 Licence – UE3/UE4 Psychologie Cognitive OCULOMOTRICITE : Lecture & Mouvements oculaires L.Sparrow ureca.recherche.univ-lille3.fr/sparrow/"— Transcription de la présentation:

1 Année : Licence – UE3/UE4 Psychologie Cognitive OCULOMOTRICITE : Lecture & Mouvements oculaires L.Sparrow ureca.recherche.univ-lille3.fr/sparrow/

2 Plan : 1- Introduction - problèmes méthodologiques - perception visuelle et activités sémantiques 2 - Caractéristiques des mouvements oculaires 2.1 Générales 2.2 Techniques denregistrement 2.3 Exemples 3- Spécificités des MO en lecture 3.1 Données générales 3.2 Indices utilisés 3.3 Données empiriques - Effets classiques - Vision parafovéale - Médiation phonologique 3.4 MO et dyslexie

3 1- Introduction –Pb méthodologiques liés à létude du langage Létude de la lecture est difficile car le décodage et la reconnaissance sont des processus inconscients et automatisés (chez ladulte). On peut mettre en évidence cette automaticité grâce à une expérience très simple (Stroop). On demande aux sujets de nommer la couleur de lencre utilisée pour écrire un mot. Ex : table : réponse = rouge chaise : réponse = vert Quand on présente des noms de couleurs, la tâche devient très difficile : vert : réponse rouge noir : réponse bleu

4 Ce conflit entre les 2 réponses possibles entraîne beaucoup derreurs (réponse « noir ») ou augmente considérablement le temps de réaction des sujets. Pourtant, dans la consigne donnée aux sujets, il est explicitement demandé de ne pas lire le mot. A cause de cette automaticité, les méthodes utilisées pour explorer les mécanismes de la lecture sont très souvent basées sur des épreuves de lecture de mots isolés : meilleur contrôle méthodologique.

5 Les tâches de lecture de mots isolés permettent de récolter de nombreuses informations sur les mécanismes de décodage. Mais la lecture de texte implique dautre processus que lon ne peut pas étudier si les mots ne sont pas présentés en contexte. Par exemple, si on limite le champ de vision du sujet à la seule vision fovéale, on constate que la vitesse de lecture chute de 1/3 ! Le déplacement des yeux donne des indications sur les traitements réalisés.

6 Plan : 1- Introduction - problèmes méthodologiques - perception visuelle et activités sémantiques 2 - Caractéristiques des mouvements oculaires 2.1 Générales 2.2 Techniques denregistrement 2.3 Exemples 3- Spécificités des MO en lecture 3.1 Données générales 3.2 Indices utilisés 3.3 Données empiriques - Effets classiques - Vision parafovéale - Médiation phonologique 3.4 MO et dyslexie 4- Contrôle moteur

7 Motricité oculaire 3 paires de muscles antagonistes Horizontal Vertical Torsion

8 Mouvements convergence saccade torsion poursuite nystagmus dérive et microsaccades nystagmus physiologique

9 Convergence

10 Saccades Mouvements très rapides (20 à 40ms) permettant de positionner la fovéa sur le mot à lire. Lamplitude de ces saccades est variable (en moyenne 10 caractères).

11 Déroulement des saccades

12 Plan : 1- Introduction - problèmes méthodologiques - perception visuelle et activités sémantiques 2 - Caractéristiques des mouvements oculaires 2.1 Générales 2.2 Techniques denregistrement 2.3 Exemples 3- Spécificités des MO en lecture 3.1 Données générales 3.2 Indices utilisés 3.3 Données empiriques - Effets classiques - Vision parafovéale - Médiation phonologique 3.4 MO et dyslexie 4- Contrôle moteur

13

14 Retina Pupil Iris Cornea Lœil réfléchi la lumière, dans la même direction…

15 Si on ne se trouve pas dans la même direction, que les réflexions alors la pupille paraît sombre.

16 Sinon, la pupille paraît plus claire…

17 Cest ce phénomène que lon observe parfois sur les photos prises avec un flash…

18

19 Plan : 1- Introduction - problèmes méthodologiques - perception visuelle et activités sémantiques 2 - Caractéristiques des mouvements oculaires 2.1 Générales 2.2 Techniques denregistrement 2.3 Exemples 3- Spécificités des MO en lecture 3.1 Données générales 3.2 Indices utilisés 3.3 Données empiriques - Effets classiques - Vision parafovéale - Médiation phonologique 3.4 MO et dyslexie 4- Contrôle moteur

20 1 web

21 2 saccades

22 3- lecture

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33 Plan : 1- Introduction - problèmes méthodologiques - perception visuelle et activités sémantiques 2 - Caractéristiques des mouvements oculaires 2.1 Générales 2.2 Techniques denregistrement 2.3 Exemples 3- Spécificités des MO en lecture 3.1 Données générales 3.2 Indices utilisés 3.3 Données empiriques - Effets classiques - Vision parafovéale - Médiation phonologique 3.4 MO et dyslexie 4- Contrôle moteur


Télécharger ppt "Année : 2008-2009 Licence – UE3/UE4 Psychologie Cognitive OCULOMOTRICITE : Lecture & Mouvements oculaires L.Sparrow ureca.recherche.univ-lille3.fr/sparrow/"

Présentations similaires


Annonces Google