La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le diagnostic en neurologie Pierre Bourque MD, FRCPC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le diagnostic en neurologie Pierre Bourque MD, FRCPC."— Transcription de la présentation:

1 Le diagnostic en neurologie Pierre Bourque MD, FRCPC

2 Approche clinique Anamnèse Examen physique –Cognitif, nerfs crâniens, moteur, sensoriel, réflexes tendineux, démarche

3 Diagnostic clinique en neurologie Est-ce un problème neurologique ? Où est la lésion ? (anatomie, localisation) Quelle est la lésion ? (physiopathologie, étiologie)

4 Contra-latéralité Presque universelle dans le système nerveux central –Endroit précis de décussation X Jamais dans le système nerveux périphérique

5 Décussation motrice >80 % Moelle allongée = (médulla) Lésion: paralysie du côté opposé+ contralatérale Lésion: paralysie du même côté = ipsilatérale

6 Décussation – voies motrices exceptions Muscles du visage –Contrôle bilatéral pour la partie supérieure du visage (donc épargnée) Cervelet - connections ipsilatérales –Le cervelet n est pas nécessaire pour déterminer l initiation ou l intensité des mouvements –Son rôle se limite à la coordination

7 Paralysie de type périphérique NC 7 gauche Faiblesse de lhémiface ispilatérale: haut et bas du visage Faible

8 Paralysie de type central (AVC lobe frontal droit) faiblesse relative to côté inférieur gauche du visage le mouvement du front est épargné Normal Faible

9 Voies sensorielles: décussation Encore au niveau de la moelle allongée pour la plupart des sensations (toucher fin, vibration, proprioception)

10 Voies sensorielles: exceptions Douleur / température (voie spinothalamique) les axones croisent peu après le niveau dentrée dans la moelle spinale Sensations spécialisées - vue: champs visuel (2 yeux) – lobe occipital opposé - ouïe : représentation bilatérale (pas de perte auditive détectable après lésion cérébrale)

11 Voies visuelles

12 Lésion de lhémisphère En Contralatéral: hémiplégie (épargnant le haut du visage) déficit sensoriel hémianopsie Pas de déficit auditif Déficits cognitifs Hem Droit: visuospatial Hem Gauche: aphasie

13 Lésion du tronc cérébral Déficits contralatéraux Hémiplégie Sensibilité (les différentes modalités peuvent être atteintes de façon variable) Déficits ipsilatéraux Nerfs crâniens, selon le niveau de la lésion (mésencéphale 3-4, pont 5-7, moelle allongée 8-12)

14 Lésion médullaire cervicale Innervation des memb. sup. : C5 – T1 (racines qui contribuent au plexus brachial) Déficits moteur: quadriparésie Sensitif: global jusqu au niveau C4 4

15 Lésion médullaire thoracique Déficits paraparésie (faiblesse des deux membres inférieurs) déficits sensoriels avec niveau à T4 atteinte possible des sphincters memb. sup. : intacts

16 Motoneurones supérieurs et inférieurs

17 Motoneurones inférieurs connexion directe avec les muscles striés volontaires - neurones de la corne antérieure - neurones des noyaux des nerfs crâniens 3-7, 9-12 (tronc cérébral)

18 Motoneurones supérieurs neurones qui peuvent activer les motoneurones inférieurs deux types de voies: - directe (corticospinale= pyramidale) - Indirectes (ex: cortico – réticulo – spinale)

19 2 causes de Paraparésie (faiblesse des membres inférieurs) Moelle épinière (voies descendantes) motoneurones supérieurs Queue de cheval (racines spinales) motoneurones inférieurs L5 L1 Conus medullaris

20 Sémiologie du système moteur MN InférieurMN Supérieur * Parésie++ Atrophie+++/- (non-utilisation) Réflexes tendineux Tonus musc. (spasticité) Fasciculations+ Signe de Babinski + * En phase aigüe, hypotonie et hyporéflexie

21 Réflexe cutané plantaire normal Signe de Babinski

22 Polyneuropathie vs Myopathie PolyneuropathieMyopathie Parésiedistaleproximale Atrophie++ (dénervation)Variable * fasciculations+ Atteinte sensorielle + Réflexes tend. ( en relation avec la faiblesse) * Légère pour myop. Métabolique, parfois sévère pour dystrophie

23 Laboratoire en Neurologie Analyses sanguines Liquide Cérébrospinal

24 Electrophysiologie - SNC EEG, Potentiels Evoqués

25 Electrophysiologie SNP Vitesse de conduction Electromyographie Insertion dune aiguille – électrode dans le muscle. Enregistrement des potentiels électriques au repos et durant la contraction Stimulation électrique du nerf Enregistrement de potentiels électriques À la surface du muscle ou de branches cutanées sensorielles

26 Imagerie - TDM Normal Hyperdensité, cervelet gauche (hématome aigu) D !

27 Imagerie - IRM différents plans et pondérations ! Sagittal T1 LCS hypointense Coronal Axial T2 LCS hyperintense

28 IRM - Rachis


Télécharger ppt "Le diagnostic en neurologie Pierre Bourque MD, FRCPC."

Présentations similaires


Annonces Google