La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 3-4 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION.

Copies: 1
PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 5-6 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 3-4 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION."— Transcription de la présentation:

1 PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 3-4 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION : CAPILLAIRE ET LYMPHATIQUE V. CIRCULATIONS LOCALES

2 I.DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 1) Schéma Général 2) Le cœur 3) Les vaisseaux 4) La révolution cardiaque

3 I.3. LES VAISSEAUX 1) Anatomie fonctionnelle macroscopique : trois tuniques concentriques : a) L intima : rôle sécrétoire de l endothélium b) La média : - les cellules musculaires lisses : vasomotricité - les fibres élastiques : distensibilité - les fibres collagènes : rigidité c) L adventice : nutrition, innervation 2) Classification fonctionnelle :

4 a) lintima; lendothélium 1) Caractéristiques de l endothélium * barrière vivante entre le sang et les tissus * totalité de la face interne du système CV * monocouche cellulaire aplatie dans le sens du courant * organe émetteur / récepteur: m2 (90% microcirculation) - 2 Kg 2) Types d informations reçues par les récepteurs * hormonales * mécaniques (forces de cisaillement) * chimiques (activation des plaquettes et des leucocytes) 3) Lieu de contrôle * hémostase * angiogenèse * réponse inflammatoire * tonus vasculaire

5 I.3. LES VAISSEAUX 2) Classification fonctionnelle : a) Pour la grande circulation 1° des vaisseaux élastiques, réservoir à haute pression, amortissement 2° des vaisseaux résistifs précapillaires 3° des capillaires, lieu d échanges 4° des vaisseaux résistifs postcapillaires 5° des vaisseaux capacitifs, fonction de réservoir de sang.

6 I.3. LES VAISSEAUX 2) Classification fonctionnelle : b) Pour la petite circulation 1° des vaisseaux capacitifs, fonction de réservoir. 2° des vaisseaux d échanges.

7 I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 1) Schéma Général 2) Le cœur 3) Les vaisseaux 4) La révolution cardiaque 1) Définitions 2) Relations pressions / volumes 3) Description et analyse du diagramme de Wiggers

8 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : fréquence cardiaque, systole et diastole précharge, postcharge, contractilité … 2) Relations pressions / volumes 3) Description et analyse du diagramme de Wiggers a) ECG : décalage = couplage électro - mécanique b) La courbe du volume ventriculaire c) Evolution des pressions

9 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : * Fréquence cardiaque: nombre de battements cardiaques par minNle: 60 < x < 100

10 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : systole, diastole * Systole: phase d éjection ventriculaire * Diastole: phase de remplissage ventriculaire

11 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : Précharge, postcharge, contractilité Précharge: charge à laquelle est soumise le muscle, au repos Longueur, Volume télédiastolique Postcharge: charge que le muscle va déplacer, contraction -Impédance aortique- pression artérielle- Myographe de Sonnenblick Muscle isolé

12 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : contractilité « force développée par le muscle » 3 méthodes de mesure * muscle isolé: Vmax * cœur: pente de la relation P/V= élastance télésystolique * en pratique clinique: Fraction dEjection

13 Détermination de la contractilité sur fibre musculaire isolée Postcharge nulle Indépendante de la précharge (longueur initiale)

14 Cœur: pente de la relation P/V= élastance télésystolique

15 Fraction dEjection Ventriculaire Gauche FE = VTD-VTS / VTD

16 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions : Contraction isométrique / isovolumétrique: -raccourcissement musculaire compensé totalement par l allongement élastique * Contraction isotonique: -raccourcissement musculaire non compensé totalement par l allongement élastique Modèle de Hill

17 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions 2) Relations pressions / volumes

18 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 1) Définitions 2) Relations pressions / volumes VG

19 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 3) Description et analyse du diagramme de Wiggers a) ECG : décalage=couplage électro-mécanique b) La courbe du volume ventriculaire c) Evolution des pressions

20 Diagramme de Wiggers ECG Pressions Volume VG

21 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE b) La courbe du volume ventriculaire: diastole et systole - relaxation isovolumétrique, active - remplissage : 3 phases rapide (75%), lente et contraction auriculaire - contraction isovolumétrique - éjection : 2 phases rapide (70%, 1/3 tps) et lente

22 Diagramme de Wiggers ECG Pressions Volume VG

23 I.4 PROPRIETES MECANIQUES DU CŒUR ENTIER : LA REVOLUTION CARDIAQUE 3) Description et analyse du diagramme de Wiggers a) ECG : décalage=couplage électro-mécanique b) La courbe du volume ventriculaire c) Evolution des pressions - méthodes de mesure - résultats

24 Cathéter de Swan-Ganz

25

26 Relation entre pression diastolique du VG et pression capillaire pulmonaire VG, OG et veines pulmonaires = chambre continue et commune avec le lit capillaire pulmonaire La PDVG est déterminée par le volume sanguin dans le VG durant la diastole et par la distensibilité ou compliance diastolique du VG

27 Diagramme de Wiggers ECG Pressions Volume VG

28 Courbes Pression / Volume ventriculaire gauche Notion de réserve de pression et … de débit

29 Courbes Pression / Volume ventriculaire gauche DébitCardiaqueDébitCardiaque Pression Télédiastolique du VG

30 Courbes Pression / Volume ventriculaire gauche DébitCardiaqueDébitCardiaque Pression Td VG - OG - PCP voire POD

31 Echographie Cardiaque

32 Les différentes phases « physiologiques » du cycle cardiaque 1 ère phase : : le remplissage ventriculaire

33 2 ème phase : contraction isovolumique Le ventricule est isolé : la valve mitrale vient de se fermer ; la valve aortique nest pas encore ouverte Le ventricule commence à se contracter et la P VG commence à augmenter Déplacement du volume déjection vers la chambre de chasse VG Recul du plancher mitral responsable dune augmentation de la P OG

34 Les différentes phases du cycle cardiaque : contraction isovolumique

35 3 ème phase : éjection ventriculaire Lorsque P VG > P Ao ouverture de la valve aortique : cest le début de léjection ventriculaire proprement dite Augmentation de la P Ao (PAS mesurée au brassard) Lorsque P Ao > P VG le volume sanguin vient remplir les sinus de Valsalva entraînant la fermeture des sigmoïdes aortiques Pendant ce temps, lOG se remplit et la P OG commence à augmenter

36 Les différentes phases du cycle cardiaque : éjection ventriculaire

37 4 ème phase : relaxation isovolumique La valve aortique vient de se fermer Diminution rapide de la P VG phénomène actif coûteux en énergie Lorsque P VG < P OG la valve mitrale souvre et on revient à la première phase…

38 Les différentes phases du cycle cardiaque

39

40 En résumé Fonctionnement cyclique avec alternance –dune phase de remplissage : DIASTOLE –dune phase déjection : SYSTOLE Chaque phase comporte un temps isovolumique Latteinte de la diastole peut survenir au niveau de –La relaxation ventriculaire, phénomène actif qui nécessite de lénergie et qui est véritablement responsable dun effet de succion –La compliance qui dépend de la propriété du tissu ventriculaire donc de sa capacité à se laisser distendre par le surplus de volume secondaire à la contraction de loreillette

41 Les différents substrats utilisés REPOSEFFORT ACIDES GRAS LIBRES Glucose Lactate 70 % 25 % 5 % 10 % 20 % 70 % Rendement : environ 12% Glucose : 38 ATP AGL (16C) : 130 ATP AGL (18 C) ; 147 ATP

42 Consommation dO 2 myocardique MVO 2 8 à 10 ml dO 2 / 100 g / min 10 à 12 % de la VO 2 de repos D AV O2 = 75 % MVO 2 = D AV O2 x Q cor.... Déjà max 300 ml/min (5 % du Qc). Laugmentation de la consommation doxygène à leffort ne peut se faire que par augmentation du débit coronaire

43 Place de la diastole dans le cycle cardiaque (définitions physiologiques)

44 VTS, 75 mlVTD, 150 ml PTDV PTS a b d c RELATION PRESSION-VOLUME VENTRICULAIRE Pressions volumes a : remplissage ventriculaire b : contraction isovolumique c : contraction ventriculaire d : relaxation isovolumique Courbe de compliance passive du ventricule Courbe de compliance active du ventricule

45 Rendement du cœur Le rendement brut au repos est denviron 12 % Le rendement net : % Rendement très faible –Mauvais rendement chimique comme dans tous les muscles –Très nombreux frottements entre les fibres lors de la systole Facteurs de variation du rendement –Volume télédiastolique –Pression intraventriculaire

46 Les sources dénergie le contraction musculaire Seule énergie utilisable par le muscle = ATP Réserves faibles 3 mg / 100 g muscle Synthèse continue obligatoire ATP ADP + Pi + énergie ADP AMP + Pi + énergie ATP + AMP 2 ADP Métabolisme a é robie strict : Abondance des mitochondries (30 % du volume) Très grande densité capillaire (3000 cap/m²)

47 PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION : CAPILLAIRE ET LYMPHATIQUE V. CIRCULATIONS LOCALES

48 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères 2) La circulation capillaire 3) Le système à basse pression : veines

49 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) Régulation de la pression artérielle moyenne 2) La circulation capillaire 3) Le système à basse pression : veines

50 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne a) Définition b) Méthodes de mesure c) Variations physiologiques d) Principaux déterminants B) Régulation de la PA moyenne a) Nécessité dune régulation b) Boucle de régulation c) Mécanismes de régulation

51 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne a) Définition Grandeur régulée, virtuelle, permettant la perfusion des organes, la PA moyenne est d origine cardiaque et artérielle (élastique et « musculaire ») 100 mmHg b) Méthodes de mesure c) Variations physiologiques d) Principaux déterminants

52 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne a) Définition b) Méthodes de mesure - invasive: cathétérisme - non invasive: méthodes auscultatoire et oscillométrique c) Variations physiologiques d) Principaux déterminants

53 Mesure des pressions artérielles systémiques, systolique et diastolique, par la méthode auscultatoire

54 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne a) Définition b) Méthodes de mesure c) Variations physiologiques -âge -activité: sommeil, exercice… d) Principaux déterminants

55 Augmentation de la pression pulsée avec lâge

56 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne a) Définition b) Méthodes de mesure c) Variations physiologiques d) Principaux déterminants 1) Cardiaque 2) Vasculaire: contenant, contenu (Vx, volémie)

57 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne d) Principaux déterminants: Loi de Poiseuille. Débit cardiaque = Pression Motrice / Résistance DC = PA m - Pod / R systémiques PA m = DC X R 1) Cardiaque: DC = Fc X VES 2) Vasculaire: R = 8 nL/ Pi r4

58 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne d) Principaux déterminants: Loi de Poiseuille. PA m = DCX R 1) Cardiaque: DC = Fc X VES * FC: sympathique, parasympathique * VES: précharge, postcharge, contractilité 2) Vasculaire: 8nL / Pi r4 * n: viscosité, volémie * L: amputation… * r4: vasomotricité +++

59 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne a) Nécessité dune régulation « effondrement brutal du débit cardiaque et donc de la perfusion de l ensemble des organes en cas de besoin accru d un seul organe » b) Boucle de régulation c) Mécanismes de régulation

60 DC maximal: 3l/mn car Insuffisance cardiaque Suffisant au repos Effort Physique Augmentation du débit local: musculaire Effondrement du débit cardiaque par baisse du débit coronaire Baisse des autres débits locaux

61 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne a) Nécessité dune régulation b) Boucle de régulation c) Mécanismes de régulation

62 Chute PA m Détecteurs Voies afférentes Effecteurs Voies efférentes Centres de Contrôle

63 Chute PA m Détecteurs Voies afférentes Effecteurs Cœur Vaisseaux Voies efférentes Centres de Contrôle

64 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne a) Nécessité dune régulation b) Boucle de régulation c) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux 2) A moyen terme: neurohormonaux 3) A long terme: rénaux

65 Contrôle de la PA moyenne

66 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs b) Chémorécepteurs

67 C ) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs a) Mise en jeu: passage clino- à orthostatisme b) Description de la boucle réflexe c) 5 caractéristiques des barorécepteurs

68 Passage brutal de la position allongée à la position debout « Stockage » du sang dans les veines (varices MI) Diminution du retour veineux Diminution du débit cardiaque Diminution de la PA m Diminution de la perfusion cérébrale Lipothymie voire Syncope !

69 Mise en jeu du Baroréflexe Htx Ctrls

70 Mise en jeu du Baroréflexe 1) Tachycardie réflexe 2) Quid des transplantés cardiaques ??

71 C ) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs a) Mise en jeu: passage clino- à orthostatisme b) Description de le boucle réflexe - barorécepteurs artériels - barorécepteurs auriculaires c) 5 caractéristiques des barorécepteurs

72 Chute PA m Détecteurs Voies afférentes Effecteurs Cœur Vaisseaux Voies efférentes Centres de Contrôle

73 Hypothalamus Bulbe Cyon X Hering IX

74 C ) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs a) Mise en jeu: passage clino- à orthostatisme b) Description de le boucle réflexe - barorécepteurs artériels - barorécepteurs auriculaires c) 5 caractéristiques des barorécepteurs

75 C ) Mécanismes de régulation 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs a) Mise en jeu: passage clino- à orthostatisme b) Description de le boucle réflexe c) 5 caractéristiques des barorécepteurs - sensibles à létirement - délai daction : quelques secondes - domaine dactivation : ==>100 mm Hg - gain faible - caractère adaptatif +++

76 Gain maximal pour une valeur de PA moyenne de 100 mm Hg

77 Rôle des Volorécepteurs ? a) Injection de 300 cc à un chien b) Volo- et Barorécepteurs intacts: - PA augmente de 15 mm Hg b) Destruction préalable uniquement des Volorécepteurs : - PA augmente de 50 mm Hg c) Destruction préalable des Volo- et Barorécepteurs : - PA augmente de 120 mm Hg ==> Contrôle plus fin de la PA, synergie volo- et barorécepteurs

78 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères C ) Mécanismes de régulation de la PA moyenne 1) A court terme: nerveux a) Barorécepteurs b) Chémorécepteurs périphériques et centraux * hypoxie * hypercapnie * acidose

79

80 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines b) Rénine-Angiotensine c) Relaxation à létirement d) Echanges capillaires

81 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines * médullosurrénale * adrénaline * noradrénaline ==> vasoconstricteurs puissants, inotrope +

82

83 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines b) Rénine-Angiotensine c) Relaxation à létirement d) Echanges capillaires

84 SECRETION ET PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE I. INTRODUCTION II. PRINCIPAUX MECANISMES STIMULANT LA SECRETION DE RENINE III. EFFETS BIOLOGIQUES DU SYSTEME RENINE- ANGIOTENSINE-ALDOSTERONE IV. PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE V. CONCLUSIONS

85 SECRETION ET PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE I. INTRODUCTION : Le système rénine-angiotensine- aldostérone Angiotensinogène hépatique ==> Rénine Angiotensine I ==>Enzyme de Conversion de l Angiotensine Angiotensine II Aldostérone Vasoconstriction (rétention d eau et de sel)

86 SECRETION ET PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE II. PRINCIPAUX MECANISMES STIMULANT LA SECRETION DE RENINE A) Mécanismes périphériques 1) Activation du système nerveux sympathique 2) Activation des barorécepteurs de lappareil juxtaglomérulaire 3) Diminution de la quantité de NaCl délivrée à la macula densa B) Mécanismes centraux ?

87 VasculaireUrinaire G T LE NEPHRON Rappels:physiologie du néphron

88 Appareil Juxtaglomérulaire 1) A Afférente 2) Macula densa 3) A Efférente Rénine Br. Asc Henlé

89

90 III. EFFETS BIOLOGIQUES DU SYSTEME RENINE- ANGIOTENSINE-ALDOSTERONE A) Stimulation importante Vasoconstriction systémique prédominante B) Stimulation plus modérée Rétention deau et de sel prédominante Au niveau du tubule proximal Au niveau du canal collecteur cortical

91 III. EFFETS BIOLOGIQUES DU SYSTEME RENINE- ANGIOTENSINE-ALDOSTERONE A) Stimulation importante B) Stimulation plus modérée Rétention deau et de sel prédominante Au niveau du tubule proximal - effet indirect : vasoconstriction de lartériole efférente augmentation de la fraction filtrée - effet direct : activation de léchangeur Na:H luminal

92

93 III. EFFETS BIOLOGIQUES DU SYSTEME RENINE- ANGIOTENSINE-ALDOSTERONE A) Stimulation importante B) Stimulation plus modérée Rétention deau et de sel prédominante Au niveau du tubule proximal - effet indirect : vasoconstriction de lartériole efférente augmentation de la fraction filtrée - effet direct : activation de léchangeur Na:H luminal

94

95 III. EFFETS BIOLOGIQUES DU SYSTEME RENINE- ANGIOTENSINE-ALDOSTERONE A) Stimulation importante B) Stimulation plus modérée Rétention deau et de sel prédominante Au niveau du tubule proximal Au niveau du canal collecteur cortical - stimulation de laldostérone qui stimule : - la Na/K/ATPase basolatérale - le canal sodium apical

96

97 IV. PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE A) Données expérimentales a) Hémorragie sévère ==> chute de la PA à 50 mm Hg (100 mm Hg) b) Blocage du SRA ==> remontée de la PA à 60 mmHg c) SRA efficace : Vasoconstriction ==> remontée de la PA à 83 mm Hg en 20 minutes

98 IV. PLACE DE LA RENINE DANS LE CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTERIELLE A) Données expérimentales B) Place de la rénine 1) Délai daction : moyen et long terme 2) Durée daction : absence dadaptation 3) Gain : limité

99

100

101 V. CONCLUSIONS enzyme clé de la régulation du métabolisme hydrominéral facteur limitant du système rénine-angiotensine- aldostérone - Vasoconstricteur - Rétention deau et de sel contrôle à moyen et long terme de la pression artérielle « en labsence de SRAA, une ingestion de sel augmenterait la pression artérielle 10 X plus que normalement »

102 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines b) Rénine-Angiotensine c) Relaxation à létirement d) Echanges capillaires

103 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif c) Relaxation à létirement « lorsque la pression à lintérieur des vaisseaux augmente, les vaisseaux sétirent, ce qui permet de diminuer la pression » Cette relaxation de contrainte permet damortir les variations de pressions.

104 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines b) Rénine-Angiotensine c) Relaxation à létirement d) Echanges capillaires

105 Barrière: endothélium capillaire 2 %

106 - Pressions osmotiques: oncotiques Pression osmotique du plasma Pression osmotique du liquide interstitiel Forces qui déterminent les échanges = Pressions - Pressions de type hydrostatique Pression du capillaire Pression du liquide interstitiel ECHANGES CAPILLAIRES Echanges plasma-liquides interstitiels Starling

107 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères C ) Mécanismes de régulation 2) A moyen terme: neurohormonaux et passif a) Catécholamines b) Rénine-Angiotensine c) Relaxation à létirement d) Echanges capillaires « rôle dautant plus important que les mécanismes nerveux sont de moins en moins efficaces »

108 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères C ) Mécanismes de régulation 2) A long terme: rénaux « contrôle rénal des liquides de lorganisme » a) Mécanismes rénaux b) Aldostérone c) Hormone antidiurétique d) Autorégulation « nécessite plusieurs heures pour être efficace mais gain infini »

109

110

111 Débit Urinaire CONTRÔLE RENAL DES LIQUIDES DE LORGANISME ET PRESSION ARTERIELLE Courbe dexcrétion rénale Diurèse et Natriurèse de Pression

112 400 cc IV Dénervation Excrétion rénale rapide de la charge hydrique Qc Débit urinaire Contrôle de la PA par le contrôle rénal des liquides

113 Entrées ou sorties X la normale Analyse graphique du contrôle à long terme de la Pression Artérielle, par le rein Gain infini du contrôle de la pression artérielle par le contrôle rénal des liquides de lorganisme

114 Entrées ou sorties X la normale Principaux déterminants à long terme de la Pression Artérielle 1) Décalage de la courbe d élimination rénale d eau et de sel 2) Position de la droite représentant les entrées d eau et de sel

115 Principaux déterminants à long terme de la Pression Artérielle 1) Décalage de la courbe d élimination rénale d eau et de sel 2) Position de la droite représentant les entrées d eau et de sel

116 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne B) Régulation de la PA moyenne C ) Mécanismes de régulation 2) A long terme: rénaux a) Mécanismes rénaux b) Aldostérone c) Hormone antidiurétique d) Autorégulation

117

118 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères A) La pression artérielle moyenne c) Mécanismes de régulation de la PA moyenne 1) A court terme: nerveux « réactions de survie » 2) A moyen terme: neurohormonaux « réactions soutenues » 3) A long terme: rénaux « stabilisation »

119 I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 1) Schéma Général 2) Le cœur 3) Les vaisseaux 4) La révolution cardiaque II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères 2) La circulation capillaire : échanges 3) Le système à basse pression : veines

120 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE 1) Le système à haute pression : artères 2) La circulation capillaire : échanges 3) Le système à basse pression : veines

121 Hypertension par surcharge de volume 1) Masse rénale réduite à 30% 2) Ingestion deau et de sel X 6 1)Baroréflèxe 2) Autorégulation 1)Augmentation du débit cardiaque ==> HTA 2) Autorégulation normalisation du DC 3) Persistance de lHTA augmentation secondaire des RPT

122

123 Barrière: endothélium capillaire 2 %

124 Capillaire sanguin Interstitium Cellules Capillaire Lymphatique ARTERIOLE VEINULE Pressions mmHg P UF = ( Pc - Pi ) - ( c - i ) VAISSEAU LYMPHATIQUE

125 Capillaire sanguin Interstitium Cellules Capillaire Lymphatique ARTERIOLE VEINULE Pressions mmHg P UF = ( Pc - Pi ) - ( c - i ) VAISSEAU LYMPHATIQUE Pc c

126 Capillaire sanguin Interstitium Cellules Capillaire Lymphatique ARTERIOLE VEINULE Pressions mmHg P UF = ( Pc - Pi ) - ( c - i ) VAISSEAU LYMPHATIQUE Pc c Pi i

127 ECHANGES DE STARLING Pôle artérielPôle veineux Delta P Hydrostatique P capillaire P interstitielle-6,3-6,3 Delta P Oncotique capillaire interstitielle 5 5 Total+ 8,3 - 6,7 V Pi i c c Pc i A Filtration (20l)Réabsorption (18l / 24 h) Sang

128

129 Rôle de la résistance périphérique totale sur la valeur de la pression artérielle « aucun, si les entrées de liquide et la fonction rénale ne changent pas » PA = DC X RPT

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142


Télécharger ppt "PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CIRCULATOIRE I. DESCRIPTION DU SYSTEME CIRCULATOIRE 3-4 II. LA CIRCULATION SYSTEMIQUE III. LE DEBIT CARDIAQUE IV. LA MICROCIRCULATION."

Présentations similaires


Annonces Google