La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fig. 4.1 Exemples théoriques de réponses du fonctionnement des plantes à des gradients de facteurs du milieu pour trois espèces (a, b et c). Tiré de Austin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fig. 4.1 Exemples théoriques de réponses du fonctionnement des plantes à des gradients de facteurs du milieu pour trois espèces (a, b et c). Tiré de Austin."— Transcription de la présentation:

1 Fig. 4.1 Exemples théoriques de réponses du fonctionnement des plantes à des gradients de facteurs du milieu pour trois espèces (a, b et c). Tiré de Austin et Smith (1989).

2 Fig. 4.2 Exemple de modèle conceptuel reliant les variables de différents types de gradients indirects avec celles de gradients directs et de ressources. Tiré de Guisan et Zimmermann (2000).

3 Fig. 4.3 Exemple de diagramme rang-abondance despèces dans une friche abonnée depuis deux ans après arrachage dune vigne en région méditerranéenne française

4 Fig. 4.4 Comparaison de la réponse des moyennes arithmétiques (points blancs, lignes tiretées) et pondérées (points noirs, lignes pleines) des valeurs de traits au niveau de la communauté pour différents traits le long de différents types de gradients

5 Fig. 4.5 Exemples de courbes « dose-réponse » de la surface spécifique foliaire en réponse a (a) la disponibilité en éléments minéraux (en échelle normalisée), et (b) la lumière

6 Fig. 4.6 Variabilité intra-spécifique de la hauteur végétative (a) et de la masse dune graine (b) en réponse à la fourniture en azote. Données issues de Fortunel et al. (2009b).

7 Fig. 4.7 Variabilité intra-spécifique de la hauteur végétative (a) et de la masse dune graine (b) en réponse à la disponibilité en lumière chez Bromus madritensis (graminée annuelle) cultivé en jardin expérimental à deux niveaux de disponibilité en azote. Données issues de Violle et al. (2009).

8 Fig. 4.8 Relation entre les classements des traits établis en fonction des pourcentages de variance attribués a lespèce dans des comparaisons obtenues 1) à deux niveaux de fourniture en azote dans une expérimentation réalisée en jardin expérimental : axe des ordonnées, et 2) dans le jardin expérimental au niveau de faible fourniture en azote et dans le système de friches dou sont issues ces espèces : axe des abscisses. Tiré de Kazakou et al. (2013).

9 Fig. 4.9 Cadre formel permettant de sérier les cas dans lesquels la variabilité intraspécifique des traits (VIT) doit être prise en compte dans les études décologie. Tiré dAlbert et al. (2011).

10 Fig Ordination des stratégies dans le modèle « CSR » de Grime (1977, 1979). Représentation dérivée de Loehle, 1988.

11 Fig. E Variabilité intra-spécifique dune population : rôles respectifs du polymorphisme génétique et de la plasticité phénotypique. Les trois populations comparées ont la même gamme de variabilité intra-spécifique, mais avec des parts relatives différentes de polymorphisme génétique et de plasticité phénotypique. Chaque ellipse correspond a un génotype dont la gamme de réponse est représentée par les flèches noires. Plasti. Phéno. plasticité phénotypique.


Télécharger ppt "Fig. 4.1 Exemples théoriques de réponses du fonctionnement des plantes à des gradients de facteurs du milieu pour trois espèces (a, b et c). Tiré de Austin."

Présentations similaires


Annonces Google