La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Logiciel De Visu INRP IFE (2004-2011). Travail sur un modèle de cône Au lancement Un modèle de cônes est chargé On peut changer la réponse de chaque cône.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Logiciel De Visu INRP IFE (2004-2011). Travail sur un modèle de cône Au lancement Un modèle de cônes est chargé On peut changer la réponse de chaque cône."— Transcription de la présentation:

1 Logiciel De Visu INRP IFE ( )

2 Travail sur un modèle de cône Au lancement Un modèle de cônes est chargé On peut changer la réponse de chaque cône Pour chaque longueur donde il existe un triplet de réponse… qui est consigné dans ce tableau Les longueurs dondes ambigües pour lesquelles il y a le même triplet de réponse sont dans ce tableau Réponse des voies visuelles Réponse des cônes et des voies visuelles pour la valeur pointée des images 537[ ]

3 Suppression du cône sensible au vert Les ambigüités sont nombreuses Ambigüités vert-rouge Pour ces deux longueurs donde, la même réponse, donc ambigüité vert-rouge Ambigüités vert-rouge [0 0 62] 2 longueurs donde et une même réponse

4 Suppression du cône sensible au vert En passant la figure d Ishihara par ce modèles On obtient ces figures Lambigüité nest pas complète, mais le vert nest plus perçu comme différent du rouge

5 Suppression de 1 à 3 cônes La suppression des 3 cônes se traduit par une vision en noir et blanc naturellement

6 Création dun modèle de sensibilité à la couleur Création dun modèle à 2 cônes (click droit, créer des points puis bouton cone1, cone2, cone3) Il existe des longueurs dondes ambigües …et des longueurs dondes non couvertes Il ne doit pas y avoir deux longueurs dondes différentes de la lumière qui provoquent les mêmes triplets de réponse …et que tout le spectre lumineux doit être couvert

7 Création dun modèle de sensibilité à la couleur En déplaçant les points de façon à couvrir tout le spectre et en faisant chevaucher les sensibilités, on élimine toutes les ambigüités Donc la vision des couleurs est possible avec seulement 2 cônes. Dailleurs en avons nous eu toujours 3 ???

8 Les voies visuelles et le pouvoir discriminant Le traitement ganglionnaire (Konio, Parvo, Magno) permet daugmenter le pouvoir discriminant des fréquences. En rouge, variabilité de la réponse des voies aux différentes fréquences.

9 Les opsines et le nombre de récepteurs Déplacer la référence Sélection de la référence Information sur la ligne pointée Click droit pour la comparaison La comparaison apparaît au bout de la souris et est posée dans la matrice La matrice est corrigée et si le résultat est correct, larbre devient accessible Larbre est accessible si la matrice est correctement remplie

10 Les opsines et le nombre de récepteurs Une fois larbre rendu accessible, on place avec la souris les mots au bout des branches On constate que le nombre de photorécepteur na pas toujours été de 4, on peut donc supposer quil était possible de voir les couleurs avec deux cônes seulement, ce qui avait été supposé en créant un modèle à 2 cônes.

11 Le test de Farnsworth-Munsell Il faut ranger ces pastilles en prenant toujours la plus proche de la dernière posée

12 Le test de Farnsworth-Munsell Pastilles rangées correctement, le trajet est continu

13 Le test de Farnswoth-Munsell Pastilles qui correspondent à une confusion rouge-vert En fonction de laxe de la confusion il est possible de déterminer la nature du récepteur déficient. Axe deuteranope Axe protanope Axe tritanope

14 Pour aller plus loin avec le test de Farnsworth-Munsell Cet angle nous permet de connaître le type danomalie

15 Aspects génétiques Le génotype de chaque individu sera tiré aléatoirement parmi les génotypes possibles produisant le phénotype choisi On choisit le phénotype des parents (d)altonien ou non (D)altonien Et le nombre de descendants

16 Aspects génétiques En partant des mêmes phénotypes choisi, les génotypes sont tirés aléatoirement

17 Aspects génétiques Le génotype du conjoint sera tiré aléatoirement en fonction du phénotype Les descendants peuvent être croisés à leur tour On choisit le phénotype du conjoint Tous les descendants sont non daltoniens. Donc le daltonisme est récessif Résultat dun de ces « croisements »

18 Aspects génétiques On constate que dans ce cas le daltonisme « saute une génération » selon lexpression consacrée, quil touche 1 garçon sur 2 et pas les filles. On croise la fille non daltonienne dont le père est daltonien On choisit un conjoint non daltonien Les filles ne sont pas atteintes alors que les garçons le sont. Le gène se trouve donc sur un chromosome sexuel (X ou Y ?) Mais ce sont les filles qui ont transmis le daltonisme Le gène de ce type de daltonisme se trouve sur le chromosome X Linformation sur le génotype est en option. Les filles sont porteuses de lanomalie de leur père


Télécharger ppt "Logiciel De Visu INRP IFE (2004-2011). Travail sur un modèle de cône Au lancement Un modèle de cônes est chargé On peut changer la réponse de chaque cône."

Présentations similaires


Annonces Google